Café

Résumé

Plante médicinale utilisée en médecine comme stimulant, accélérateur de l’absorption d’autres molécules (augmentation de la rapidité de l’effet, par ex. avec le paracétamol) et contre les maux de tête et migraines entre autres.

cafe
Noms

Nom français: café
Nom scientifique: Coffea arabica L. (aussi Coffea canephora, entre autres espèces)
Nom anglais: coffee
Nom allemand: Kaffee
Nom italien: caffé
Nom portugais: café
Nom espagnol: café

Famille

Rubiaceae (Rubiacées)

Constituants

– Caféine, stérols, tocophérols, acide chlorogénique (une flavonoïde), quercétine (une flavonoïde)

Parties utilisées

– Graines

Effets

– Stimulant (d’un point de vue chimique : reposerait sur le blocage de l’adénosine, la caféine est un antagoniste de l’adénosine), stimulation de la concentration, augmentation de la mémorisation ou de l’association d’idées (créativité), stimulation positive sur l’état d’esprit, antioxydant, effet anti-bactérien, vasoconstricteur, protecteur du foie, diurétique.

Indications

cafe - Stimulant– Fatigue, migraines (seul ou en association avec un anti-douleur), mal de tête (seul ou en association avec un anti-douleur), courbatures, problème de mémoire (effet ne semble pas encore prouvé), caries (en prévention), diabète de type 2 (en prévention), maladie de Parkinson (en prévention, diminuerait de 80% le risque de développer une maladie de Parkinson), cancer du foie (en prévention), cancer du côlon (en prévention, réduirait de 25% le risque de développer un cancer du colon), cancer du col de l’utérus (lire ci-dessous), protection du foie en cas d’alcoolisme (en prévention), mauvaise humeur (humeur dépressive), goutte (effet préventif), hypertension (un café par jour diminuerait chez certaines personnes la tension artérielle jusqu’à 9 millimètres de mercure, davantage d’informations sur bons conseils hypertension). Yeux secs (syndrome de l’oeil sec). Maladie d’Alzheimer (effet prouvé chez des souris). Troubles érectiles (lire sous Remarques pour plus d’informations). Prévention du mélanome (lire sous Remarques pour plus d’informations).

Remarque: selon une étude américaine parue en mai 2012, boire trois cafés par jour diminuerait les risques de décès.

Effets secondaires

Excitation, nervosité, troubles du sommeil, troubles de l’érection (à haute dose, avec la prise d’environ 10 à 12 cafés par jour), hallucinations (à haute dose, plus de 7 cafés par jour), problèmes dans l’absorption métabolique de certains minéraux, déshydratation, angoisse ou peur, problèmes cardiaques, incontinence (surtout chez la femme) dépendance (drogue, risque de pharmacodépendance par augmentation du nombre de récepteurs à l’adénosine), troubles digestifs notamment au niveau de l’estomac (brûlures d’estomac), installation d’un phénomène de tolérance, chez les enfants (taux de caféine surtout dans les sodas) possible développement d’une hyperactivité.

Contre-indication

Troubles cardiaques, sport intensif (diminuerait l’oxygénation), grossesse (à notre avis il ne s’agit pas d’une contre-indication absolue mais il est préférable d’éviter le café toutefois), ostéoporose, troubles du sommeil.

Interactions

Aucun connu (à notre avis).

Noms de médicaments

En général, la caféine est associée à certaines molécules anti-douleurs, comme le paracétamol.
Il existe aussi en Europe et aux Etats-Unis (surtout) des médicaments à base de caféine pure, demandez conseil à votre pharmacien, attention aux risques d’effets secondaires notamment.

Préparations – Sous quelle forme ?
cafe

– En café (boisson) dans sa forme la plus appréciée et la plus économique, par tasse on compte en moyenne 45 mg de caféine (variation possible selon le type de café d’environ 35 à 150 mg de caféine).

– En comprimé (à base de caféine), en mélange avec d’autres molécules (paracétamol).

– Egalement en comprimé en préparation simple, notamment pour exercer un effet retard (la caféine se libère progressivement), ces médicaments sont utilisés par exemple par des pilotes d’avion de chasse dans les guerres pour rester éveillé.

Où pousse le café ?

Le café pousse de préférence dans les pays chauds (Amérique centrale, Afrique, Brésil). Le café est originaire d’Ethiopie.
Lire aussi: Tour du monde des plantes médicinales

La caféine contre trouble érectile

Plus de 70% de la production mondiale de café provient de l’espèce Coffea arabica.

cafe - Coffea arabica

Remarques

– Boisson très appréciée en Europe et dans le reste du monde, consommée à dose modérée (3 à 4 cafés par jour), le café ne provoquerait aucun ou très peu d’effet secondaires.

Toutefois, pour les personnes sensibles (notamment les enfants) et à fortes doses, le café pourrait avoir les effets secondaires néfastes suivants : peur, angoisse, nervosité, suractivité, diarrhée, problèmes cardiaques, maux de tête, hyperactivité…
Si vous présentez un de ces effets secondaires, réduisez votre consommation, voire arrêtez totalement. Pourquoi alors ne pas boire du thé noir ou du thé vert qui ont également un effet stimulant mais moins concentré en caféine (théine).

– En pharmacie la caféine (principal principe actif du café) intervient dans de nombreuses préparations par exemple pour contrer l’effet somnifère d’un médicament (dans les antiallergiques, des médicaments contre les maux de voyages) ou pour activer et potentialiser l’effet de certains antalgiques (paracétamol, AAS) pour qu’ils agissent plus rapidement.

– Mentionnons encore une étude démontrant que les femmes consommant plus de 5 tasses de café par jour seraient moins souvent enceintes. Toutefois (voir sous indication ci-dessus) le café joue également un rôle préventif dans de nombreuses maladies (y.c. cancers) et ainsi dans l’analyse risque-bénéfice, le bénéfice ou l’avantage de prendre du café resterait à notre avis supérieur, le café est donc plutôt conseillé parmi la population (sauf chez les sujets sensibles, voir ci-dessus).

– Marco Polo, célèbre navigateur vénitien, serait responsable de l’introduction du café en Occident.

– Selon une étude réalisée par des chercheurs de l’Université du Texas publiée en mai 2015, consommer de la caféine de façon modérée comme boire 2 à 3 tasses de café par jour abaisserait le risque de souffrir de troubles érectiles de 42%. Les chercheurs n’ont toutefois pas réussi à montrer un lien de cause à effet, mais ont constaté une corrélation entre les troubles érectiles et la consommation de caféine. Une cause possible de l’effet de la caféine, selon les chercheurs américains, pourrait provenir d’une relaxation des muscles et artères dans le pénis. Cette étude a été publiée dans la revue spécialisée PLOS One.

– Boire 1 à 4 tasses de café par jour permettrait de réduire de 25% le risque de mélanome, une forme grave de cancer de la peau. Cette méta-analyse (étude d’études) a été publiée en novembre 2015 dans la revue spécialisée American Journal of Clinical Dermatology et a comparé des buveurs de café avec ceux ne consommant pas cette boisson. Il semble que plusieurs antioxydants qu’on retrouve dans le café interfèrent avec les UV du soleil au niveau cellulaire, ce qui diminue la formation de tumeur.

– Pour limiter le risque de cancer de l’œsophage, il ne faudrait pas boire du café à une température supérieure à 65°C. Ces recommandations de l’OMS, plus précisément de l’International Agency for Research on Cancer (IARC) basée à Lyon (France), datent de juin 2016.

News sur le café et la caféine

Crédits photo: Creapharma.ch, Fotolia.com


Informations sur la rédaction de cet article et la date de la dernière modification: 17.06.2016

Thèmes