Accueil » Plantes médicinales » Cerise (y compris queues de cerise)

Cerise (y compris queues de cerise)

Résumé

Plante (médicinale) avec des propriétés anti-inflammatoires pour son fruit et diurétique pour ses pédoncules, utilisée par exemple en cas de goutte (fruit) ou de cystite (pédoncules), se présente souvent sous forme du fruit lui-même, de jus ou sirop et de tisane ou décoction (pédoncules).

Cerise
Noms

Nom(s) français: Cerise, cerisier (nom de l’arbre)
Nom scientifique: Prunus avium (Prunus cerasus)
Nom anglais: cherry
Nom allemand: Kirsche
Nom italien: ciliegia
Nom portugais: cereja
Nom espagnol: cereza

Famille

Rosaceae (Rosacées)

Constituants

– Tanins (pédoncules)
– Phénols
– Anthocyanosides (fruit)
– Bétacarotène
– Vitamines (fruit)
– Quercétine (flavonoïde)
– Potassium

Parties utilisées

– Fruits (les cerises), pédoncules= queues de cerise

​Effets

– Diurétique, laxatif, anti-inflammatoire, effet permettant d’abaisser la concentration d’acide urique dans le sang (en cas de goutte par ex.)

Indications

Fruits (ainsi qu’en sirop ou en jus)
Cerise en cas de goutte

– Goutte, rhumatismes, constipation, troubles du sommeil (sous forme de jus de cerise concentré, lire aussi sous remarques ci-dessous)

Queues de cerise (en tisane, décoction)
– Cystite (infections urinaires), calculs urinaires

Effets secondaires

Diarrhée (effet laxatif à haute dose), indigestion. Veuillez lire la notice d’emballage et demandez conseil à un spécialiste.

Contre-indication

Aucune connue (à notre avis). Veuillez lire la notice d’emballage et demandez conseil à un spécialiste

Interactions

Aucune connue (à notre avis)

Noms des préparations

En Suisse : demandez conseil dans votre pharmacie pour plus d’informations sur les médicaments à base de cerise.

Préparations – Sous quelle forme ? (formes galéniques)

– Fruits (sous forme de fruit à manger)

– Sirop de cerises

– Jus de cerises (lire sous remarque ci-dessous)

– Décoction ou tisane de queues de cerise

Cerise - Plante médicinale

Où pousse le cerisier ?

Le cerisier pousse dans de nombreuses régions au climat tempéré comme l’Europe, les Amériques (Nord et Sud surtout soit Etats-Unis, Canada et Chili principalement) ou encore l’Asie.

Quand récolter les cerises ?

On récolte en général les cerises et les queues de cerise à la fin du printemps, dans l’hémisphère nord en mai et juin. Toutefois selon les variétés de cerise la récolte peut se dérouleur jusqu’à mi-août.

​Remarques

– Selon une étude britannique parue début 2012, boire 30 ml d’un jus de cerise concentré avant de dormir avec la variété de cerise Montmorency augmente la durée (de 15 à 25 minutes) et la qualité du sommeil (selon l’étude de 5 à 6%). L’effet positif sur le sommeil proviendrait d’une augmentation de 15% de la concentration de mélatonine (une hormone importante dans la régulation du sommeil).

Cerise en cas de goutte– La cerise, sous forme de fruit, est depuis très longtemps utilisée pour soigner la goutte comme méthode complémentaire. Les cerises sont riches en anthocyanosides, ceux-ci seraient responsables de l’effet favorable sur la goutte.
Consommer 10 à 12 cerises par jour pendant 2 jours ou plus permet de réduire de 35% le risque de crise de goutte selon une étude américaine parue fin 2012. La consommation d’allopurinol et de cerises permet même d’abaisser le risque de crise de goutte de 75% par rapport à ceux ne consommant pas d’allopurinol ou de cerises. Cette étude a été publiée dans la revue médicale Arthritis & Rheumatism et a été menée par le Prof. Yuqing Zhang de la Boston University dans le Massachusetts (Etats-Unis).
Lire aussi : Le jus de cerise pourrait prévenir la goutte, petite étude

– On utilise aussi depuis longtemps les queues de cerise ou pédoncules (et non les fruits) sous forme de tisane ou décoction pour soigner la cystite et les infections urinaires.

Lire aussi notre fiche nutrition sur la cerise avec une recette intéressante

Cerise - Prunus avium (Prunus cerasus)

Thèmes