Conjonctivite

Résumé sur la conjonctivite

conjonctivite résuméLa conjonctivite est une inflammation de la conjonctive, membrane recouvrant le blanc de l’œil, étant la plupart du temps virale mais parfois bactérienne, allergique ou encore parasitaire (très rare en Europe et en Amérique du Nord).

Il est possible d’observer dans certaines régions de véritables épidémies de conjonctivite, en grande majorité virales avec une forte contagiosité et une transmission rapide du virus. Il faut savoir qu’en général les conjonctivites sont bénignes.

Les principaux symptômes de la conjonctivite sont une rougeur, une démangeaison (impression d’avoir des grains de sable), une irritation et une sécrétion de mucus (liquide transparent) au niveau de l’oeil. D’autres symptômes peuvent être associés.

Une conjonctivite peut être unilatérale (un seul oeil) mais est en majorité bilatérale (les deux yeux sont atteints).

Le traitement de la conjonctivite varie selon la cause. Pour une conjonctivite bactérienne (plus rare) il faudra utiliser des antibiotiques par exemple sous forme de collyre ou de pommade.

En cas de conjonctivite virale, il n’existe pas de traitements antiviraux (à part lors de conjonctivite provoquée par un virus de type herpès mais ce cas est rare). Il faudra donc soigner les symptômes en utilisant par exemple des collyres lubrifiants ou en appliquant une compresse d’eau froide de façon régulière.

Les principales mesures de prévention et les bons conseils en cas de conjonctivite consistent à éviter la transmission à son entourage et à la société. Une personne souffrant de conjonctivite virale devra éviter de travailler pendant 4 jours afin de ne pas contaminer les collègues, idem dans une école ou tout lieu en contact avec d’autres personnes. Comme toujours il s’agira de bien se laver les mains, avec des solutions alcooliques ou tout simplement avec de l’eau et du savon. Il faudra aussi éviter de se toucher ou gratter les yeux.

Vous pouvez aussi porter des lunettes de soleil pour limiter la sensibilité à la lumière qui peut être irritante en cas de conjonctivite.

Creapharma.ch vous conseille

Qui consulter en cas de conjonctivite ?

Remarque importante

Une conjonctivite virale ou bactérienne non soignée peut entraîner des lésions de la cornée et provoquer la cécité. De ce fait il faut TOUJOURS soigner rapidement une conjonctivite.

PHARMACIE

Son pharmacien

En Suisse le pharmacien a une solide formation universitaire (5 ans d’études) avec en général une formation continue (FPH) et pourra donc vous conseiller particulièrement en cas de conjonctivite virale non compliquée et en cas de conjonctivite allergique (il existe des médicaments efficaces sans ordonnance).

MEDECINE GENERALE – SPECIALISTES – HÔPITAL

Son médecin généraliste

conjonctivite creapharma vous conseilleIl s’agit de la personne de choix pour vous aider à soigner au mieux une conjonctivite virale, bactérienne, parasitaire, etc.

Son ophtalmologue

L’ophtalmologue est le médecin spécialiste des yeux. Nous estimons qu’en général la conjonctivite est une maladie bénigne et devrait pouvoir être soignée par un médecin généraliste. Bien entendu si le médecin généraliste estime nécessaire il pourra vous envoyer chez un ophtalmologue.

Attention

En cas de symptômes suspects consultez toujours un médecin et en urgence s’il le faut.

Définition de la conjonctivite – Qu’est-ce que la conjonctivite ?

conjonctivite définitionLa conjonctivite est une inflammation de la conjonctive, cette dernière est une muqueuse recouvrant la face interne des paupières et la surface antérieure de l’œil. La conjonctive recouvre en fait le blanc de l’oeil ou sclère.

La conjonctive a pour fonction notamment d’enduire et de lubrifier la surface de l’oeil

Il faut savoir que la conjonctive est une fine membrane normalement transparente.

Les principales causes de la maladie sont d’origines virales, bactériennes, allergiques et traumatiques, c’est pourquoi les traitements seront adaptés à la cause.

Lorsque la conjonctivite est causée par les allergies, il n’y a pas de conséquence grave. Au contraire, une conjonctivite d’origine bactérienne ou virale, non traitée, peut entraîner des lésions de la cornée et amener à la cécité.

Causes conjonctivite – Conjonctivites virales – Conjonctivites bactériennes

Comme vu dans la rubrique Définition de la Conjonctivite, la maladie peut avoir plusieurs origines : virales, bactériennes, allergiques et traumatiques.

conjonctivite cause– Conjonctivites virales, responsable pour 95% des cas de conjonctivite (notre graphique ci-dessous).

La plupart des virus peuvent provoquer une conjonctivite.

Un virus responsable peut être par exemple le Coxsackie A24 qui peut provoquer de véritables épidémies ou encore les Adénovirus.

conjonctivite proportion virale

Transmission des conjonctivites virales

La transmission est très haute, c’est pourquoi une personne atteinte de conjonctivite devrait rester 4 jours à la maison après le début de la conjonctivite.

 Conjonctivite bactérienne

Les bactéries causant des conjonctivites peuvent être des streptocoques, des staphylocoques, des gonocoques, etc.

– Conjonctivites allergiques

Les conjonctivites allergiques sont provoquées par la poussière, les pollens, etc., provoquant des symptômes caractéristiques .

– Conjonctivites traumatiques

Ces conjonctivites peuvent être causées par des corps étrangers lors de travaux manuels sans protection : débris de verre, de matériaux divers. Les laborants, chercheurs, chimistes et pharmaciens peuvent être aussi confrontés aux conjonctivites traumatiques lors de manipulation de produits chimiques pouvant irriter et blesser la cornée.

Personnes à risque pour la conjonctivite

Ces personnes sont plus sujettes à développer une conjonctivite:

– les nourrissons ;

– les personnes allergiques ;

– les travailleurs manuels ne portant pas de lunettes de travail (débris de verre, de métaux) ;

– les laborants, chimistes, pharmaciens, etc. ne portant pas de lunettes de laboratoire (manipulation de produits chimiques)

– les femmes de ménage, les enfants (contact avec les produits de nettoyage).

Chez les nourrissons, la conjonctive est particulièrement fragile et très sensible à la lumière, à la chaleur, au froid, à la fumée et aux germes pathogènes.

Symptôme de la conjonctivite – Conjonctivite purulente

La conjonctivite peut être unilatérale (un seul oeil touché) mais est la plupart du temps bilatérale avec les deux yeux touchés.

En général (en tout cas pour la conjonctivite virale) la conjonctivite commence dans un oeil puis après 3 ou 4 jours passe dans l’autre oeil. Parfois les symptômes sont peu spécifiques (ex. un oeil qui gêne mais pas trop, coloration légèrement rouge, etc).

Symptômes de la conjonctivite en général

Les signes caractéristiques d’une conjonctivite sont :

conjonctivite symptôme– sensation de légère brûlure ;

– sensation de corps étranger dans l’œil comme des grains de sable ;

– larmoiement ;

– sécrétion jaunâtre (surtout en cas de conjonctivite bactérienne), sécrétion de liquide transparent en cas de conjonctivite virale. Les cils sont parfois collés ;

– yeux rouges (notre photo), la couleur peut aussi être rose, d’ailleurs en anglais on parle de pinkeye (pink eye) pour qualifier la conjonctivite, ce qui signifie littéralement oeil rose ;

– pas de douleurs ni de baisse de l’accuité visuelle.

D’autres symptômes apparaissent suivant la cause de la conjonctivite

Symptômes de la conjonctivite virale (lire aussi sous temps d’incubation ci-dessous)

– larmoiement intense, sans sécrétion purulente

– photobie (douleur à la lumière) – dans ce cas le port de lunettes de soleil est recommandé

Symptômes de la conjonctivite bactérienne

– sécrétion purulente (petite boule de pus à l’angle interne de l’œil)

– les yeux sont collés le matin

Symptômes de la conjonctivite allergique

– larmoiement sans sécrétion purulente ;

– fortes démangeaisons ;

– photophobie ;

– apparition récurrente et périodique (toujours à la même saison : cas du rhume des foins, lors d’apparition du pollen allergisant) ;

– apparition fréquente des symptômes en présence de l’allergène : chat, acarien, etc.

Symptômes de la conjonctivite traumatique (due à un corps étranger)

– larmoiement ;

– sensation très marquée de sable dans l’œil.

Une conjonctivite très douloureuse ou diminuant l’acuité visuelle demande un examen médical immédiat (risque de glaucome, par exemple).

Temps d’incubation de la conjonctivite virale

En général le temps d’incubation est de 1 à 4 jours, pendant ce temps la personne est contagieuse mais les symptômes ne se sont pas encore manifestés.

Après ce temps d’incubation (1 à 4 jours) les premiers symptômes apparaissent et la phase aiguë de la maladie dure de 5 à 15 jours, mais on est en fait plus proche de 7 à 10 jours de symptômes intenses (en tout cas pour la conjonctivite virale). On estime que les 4 premiers jours des symptômes la personne est (hautement) contagieuse et devrait rester isolée pour éviter de contaminer son entourage.

Remarquons que la couleur rouge de l’oeil (un symptôme de la conjonctivite) peut perdurer pendant 2 à 3 semaines surtout s’il y a une hémorragie au niveau de la conjonctive.

Diagnostic de la conjonctivite

conjonctivite diagnostiqueLe diagnostic de la conjonctivite se fait chez votre spécialiste.

Le pharmacien saura vous donner des conseils et des médicaments lors de conjonctivite allergique, en reconnaissant les symptômes caractéristiques. Ce dernier vous enverra chez votre médecin ou ophtalmologue lorsqu’il suspecte des conjonctivites virales, bactériennes ou traumatiques.

Le médecin ou l’ophtalmalogue effectuera un examen clinique en général et éventuellement aussi il:

– recherchera le germe en cause (virus, bactérie) ;

– investiguera votre cornée pour en détecter les éventuelles lésions, par instillation de fluorescéine.

Complications de la conjonctivite – Risques conjonctivite

En général, la conjonctivite se soigne selon la cause (collyres lubrifiants, antibiothérapie, collyre contre l’allergie, etc.) et guérit au bout de quelques jours sans séquelle.

Au contraire, une conjonctivite virale ou bactérienne non soignée peut entraîner des lésions de la cornée et provoquer la cécité.

De plus, les conjonctivites virales ou bactériennes sont contagieuses. Il est donc nécessaire de protéger l’entourage, par des mesures hygiéniques.

Quand consulter un médecin lors de conjonctivite ?

conjonctivite complicationsComme vu dans la partie diagnostic de la conjonctivite nous vous conseillons de consulter un médecin lors de conjonctivite virale, bactérienne ou traumatique ainsi que lorsque vos facultés visuelles se trouvent compromises.

Attention, liste non exhaustive, pour tout symptôme suspect, consultez un médecin.

Traitement conjonctivite – Collyre conjonctivite

conjonctivite traitementSuivant les causes de la conjonctivite, cette dernière peut être traitée en automédication (sans visite médicale) pendant 3 jours au maximum.

On estime toutefois que les conjonctivites virales et bactériennes nécessitent une consultation médicale immédiate pour soigner la maladie d’une part et pour éviter sa propagation à l’entourage d’autre part.

Conjonctivite virale (cause de loin la plus fréquente, 95% des cas)

Le médecin prescrira ou parfois le pharmacien pourra proposer:

– Compresse d’eau froide à base d’eau filtrée à 5 – 7°C. Appliquer pendant 2 minutes 5 fois par jour.

– Collyres lubrifiants.

– Collyres antiseptiques pour éviter les surinfections (bactériennes) des conjonctivites virales.

– A éviter en cas de conjonctivite virale: collyres à base de corticoïdes ou collyre vasoconstricteurs (peut provoquer une hypertension).

– Contre les virus de type herpès (lorsque la cause de la conjonctivite est liée à ce virus) des antiviraux peuvent être utiles.

Conjonctivite bactérienne

Le médecin prescrira ou parfois le pharmacien pourra proposer (en Suisse avec le Desomedine par exemple):

– des collyres et des pommades pour diminuer l’inflammation (souvent à base de cortisone ou d’anti-inflammatoire) ;

– des collyres et des pommades à base d’antibiotique pour guérir la conjonctivite (ex. en Suisse: Desomedine®, un collyre anti-infectieux à base d’hexamidine) ;

– Eviter les collyres à base d’eau borique, car cela peut engendrer une allergie.

Conjonctivite traumatique

Le médecin:

– enlèvera le corps étranger ;

– prescrira des collyres antibiotiques et anti-inflammatoires pour éviter une surinfection.

Lors de conjonctivite due à des produits chimiques, il est essentiel de nettoyer les yeux à grande eau et de consulter un médecin immédiatement.

Conjonctivite allergique

Le médecin prescrira ou le pharmacien proposera:

– des collyres anti-allergiques

– des médicaments anti-allergiques à prendre par voie interne

– homéopathie : en granules ou en collyres.

– à moyen et long terme il s’agira aussi de soigner la cause de l’allergie par exemple avec la désensibilisation.

Remèdes homéopathies pour soigner la conjonctivite

conjonctivite HoméopathieVoici ci-dessous des traitements intéressants pour soigner la conjonctivite avec l’homéopathie:

Rappelons aussi que le remède dépend totalement du malade et non de la maladie en soi. On tiendra compte des symptômes propres développés par le patient, des situations provoquant des améliorations ou des aggravations de la maladie.

Apis mellifica 15 CH : 5 granules 2 ou 3 fois par jour jusqu’à disparition des symptômes

En cas d’oedème des paupières,

– avec des douleurs aiguës, piquantes, brûlantes pour les yeux ;

– démangeaisons ou sensation de sable dans les yeux ;

– amélioration par les applications froides.

Arsenicum album 9 CH : 5 granules 2 ou 3 fois par jour jusqu’à disparition des symptômes

Si les douleurs brûlantes sont améliorées par les applications chaudes

Euphrasia officinalis 9 CH : 5 granules 2 ou 3 fois par jour jusqu’à disparition des symptômes

S’il y a présence de larmoiement irritant pouvant s’accompagner d’un écoulement nasal non irritant, avec :

– une photophobie marquée ;

– une sensation de cuisson, de brûlure, de démangeaisons des yeux.

Allium cepa 9CH : 5 granules 2 ou 3 fois par jour jusqu’à disparition des symptômes

En cas de larmoiement abondant non irritant, avec :

– catarrhe nasal aqueux, abondant ;

– accompagné de nombreux éternuements.

Kalium iodatum 9CH : 5 granules 2 ou 3 fois par jour jusqu’à disparition des symptômes

Si le larmoiement est intense, avec :

– œdème de la conjonctive et de la paupière, associé ou non à un écoulement nasal aqueux et irritant.

Plantes pour soigner la conjonctivite – Alternative naturelle lors de conjonctivite

Pour les personnes préférant la médecine alternative lors du traitement de la conjonctivite, voici quelques remèdes possibles en oligothérapie et la phytothérapie.

Mentionnons encore le fait que l’allopathie (médecin classique) et les médecines alternatives sont également compatibles et peuvent être complémentaires. On fera juste attention de prendre les oligo-éléments loin des repas et des médicaments, afin d’en améliorer l’absorption, donc les effets thérapeutiques.

– En oligo-thérapie:

Les mélanges d’oligo-éléments seront différents selon le type de conjonctivite.

Conjonctivite aiguë : Cuivre – Or – Argent, à raison d’une mesure 2 à 4 fois par jour.

Conjonctivite chronique : Manganèse – Cuivre : à raison d’une mesure 2 fois par jour

Conjonctivite allergique : Soufre – Manganèse

Relevons également que le zinc aurait selon une étude un effet préventif important sur la conjonctivite allergique (si pris en même temps que des antihistaminiques)

– En phytothérapie:

conjonctivite phytothérapieDes compresses à base de camomille peuvent calmer les symptômes de la conjonctivite grâce à son effet anti-inflammatoire, attention il ne s’agit que d’une mesure complémentaire et veiller également au risque d’allergie. Lors de préparation de compresse utilisez une gaze pour filtrer et appliquer sur l’oeil et assurez la meilleure hygiène possible pour éviter une infection supplémentaire de l’oeil.

– Médecine anthroposophique:

En Suisse il existe des médicaments à base d’Euphraise (une plante médicinale) pour aider à soigner une conjonctivite (en particulier chez les enfants, car les préparations classiques par ex. antibiotiques sont souvent contre-indiquées) comme Weleda® Euphrasis Comp. en pommade ou en collyre ophtalmique.

Bons conseils pour soigner la conjonctivite

– Eviter de se frotter les yeux : car cela abîme la cornée. Se toucher les yeux n’est également pas conseillé.

– Appliquer des compresses froides lors de conjonctivite allergique et virale : cela permet de soulager les démangeaisons.

– Ne pas maquiller les yeux.

– Enlever les lentilles de contact : pour éviter à la cornée de s’irriter d’avantage. De plus, les conservants utilisés dans certains collyres peuvent détériorer les lentilles.

– Se conformer à la prescription médicale : nombre de gouttes de collyres, fréquence de l’administration et nombre de jours pour le traitement. Continuer le traitement jusqu’au bout, même si les symptômes ont régressé.

– Protéger les yeux sensibles au moyen de lunettes de soleil, car cela permet de calmer la sensibilité à la lumière (parfois irritant en cas de conjonctivite).

– Après avoir appliqué un collyre ou une crème (pommade), il est conseillé de se laver les mains. Pour éviter toute contamination à l’autre oeil, si seulement un est atteint, ou à l’entourage.

Prévention conjonctivite

conjonctivite bons conseils– Eviter l’exposition à l’allergène : pollen, acariens, poils d’animaux.

– Prise d’anti-allergique avant l’exposition à l’allergène (Claritine®, Zyrtec®).

– Port de lunettes : diminue l’exposition à l’allergène.

– Port de lunettes de piscine (présence de chlore pouvant irriter la conjonctive).

– Ne pas utiliser les produits de maquillage d’une autre personne (transmission de bactéries et de virus). En plus du maquillage, il faut aussi éviter de partager certains objets ou habits comme les linges et serviettes, les lunnettes de soleil ou encore les coussins.

– Port de lunettes de travail (travaux manuels, lunettes de laboratoire).

– Maintenez vos yeux hydratés en utilisant si besoin des collyres hydratants ou lubrifiants, limitez au maximum les yeux secs.

conjonctivite bon conseil lavage– Se laver fréquemment les mains, surtout en cas d’épidémie de conjonctivite virale. Il est conseillé de se laver les mains avec des solutions alcooliques ou désinfectantes pour bien éliminer les virus et bactéries, mais de l’eau et du savon peuvent aussi suffire.

– Surtout en cas de conjonctivite virale par exemple en cas d’épidémie virale dans votre région: évitez les endroits fermés où il y a beaucoup de monde, en cas de système d’air conditionné essayez de ne pas faire fonctionner ce système en permanence, évitez les saunas ou les piscines, évitez d’embrasser ou de serrer la main et évitez d’échanger ou d’utiliser des objets utilisés par des personnes atteintes de conjonctivite comme des serviettes, des bonnets, stylos, etc.

Comment traduit-on la conjonctivite dans d’autres langues ?
Détails de l'éditeur: Cet article a été modifié le 22.07.2015

Thèmes