Page d'accueil de creapharma.ch Sommaire des maladies et maux Plantes médicinales - Phytothérapie Médicaments sommaire Remèdes de grand-mère Alimentation - Nutrition News de Creapharma.ch

> > symptômes

 Symptôme de la goutte - Crise de goutte - Goutte gros orteil

Goutte
> Définition
> Causes
> Symptômes
> Complications
> Médicaments
> Phyto (plantes)
> Bons conseils
> Forum
 

La goutte, caractérisée dans sa phase aiguë par la fameuse crise de goutte, présente les symptômes suivants :

Goutte symptomes> la crise de goutte touche en général les articulations, la plupart du temps (dans environ 70% à 75% des cas) cela concerne l'articulation de la base du gros orteil, souvent celle-ci est l'unique articulation concernée par la goutte.
Lors d’une crise de goutte, les cristaux d’acide urique se déposent en premier lieu sur l’articulation de la base du gros orteil, celle-ci étant l’articulation la plus froide et la plus soumise à des microtraumatismes.

En général une seule articulation par crise est touchée.
La goutte peut aussi atteindre d'autres articulations comme celle du pied, du genou, des doigts de la main, du coude, etc. D'autres régions peuvent aussi être atteintes comme les oreilles (on parle dans ce cas plutôt de tophus) ou les reins. Lire aussi: complications de la goutte

cristaux d'acide urique goutte> la crise de goutte est extrêmement douloureuse et apparaît soudainement. La douleur est souvent si insupportable qu'il devient impossible de poser le pied par terre, de mettre une chaussure ou de se couvrir d’un drap pour dormir.

L'origine de ces douleurs provient de milliers de cristaux d'acide urique qui agissent comme des éclats de verre à l'intérieur des articulations.

Cette crise survient souvent la nuit ou le soir, période plus froide qui favorise la cristallisation de l'acide urique (causes de la goutte). En général la crise commence par des petites douleurs ou des petits désagréments, mais après quelques heures, l'articulation devient complètement enflammée.
Une crise de goutte peut durer plusieurs jours, on compte souvent de 3 à 7 jours.
Même sans traitement, la crise se résorbe en quelques jours et toujours en moins d'une semaine.

> l'articulation concernée pas la goutte présente les signes classiques de l'inflammation : une peau rouge, douloureuse, chaude et tuméfiée, d'où l'utilisation particulièrement recommandée d'anti-inflammatoires dans le traitement de la goutte (lire médicaments contre la goutte).

> les crises de goutte peuvent survenir une seule fois ou se répéter (on parle de goutte chronique), par exemple plusieurs mois ou années après la première crise.

> la goutte peut aussi provoquer des calculs urinaires


 Diagnostic de la goutte

Pour diagnostiquer la goutte le médecin peut observer les symptômes ou signes cliniques de cette maladie. La plupart du temps cela suffit, car les symptômes sont assez clairs.

Le médecin peut aussi effectuer une ponction au niveau du liquide de l'articulation atteinte, la présence de microcristaux d'acide urique confirme la goutte. L'analyse de ces cristaux se fait au microscope en général au cabinet médical. Certains spécialistes estiment que cette analyse des cristaux au microscope et l'unique moyen d'établir un diagnostic correct de la goutte.

En effet, le taux d'acide urique peut également donner des indications sur le diagnostic, mais de faux diagnostics sont possibles.

Le médecin peut aussi effectuer une radiographie, surtout pour exclure un autre diagnostic, comme par exemple la pseudogoutte (aussi appelé chondrocalcinose articulaire), provoquée par le dépôt de pyrophosphate de calcium dans les articulations.

Les radiographies de l'articulation sont utiles en cas de goutte chronique pour rechercher d'éventuels problèmes osseux ou articulaires comme un tophus. Lire aussi complications goutte

En cas de goutte chronique, le médecin peut aussi vérifier la fonction rénale, pour identifier une éventuelle insuffisance rénale.

Question à notre médecin conseil, le Dr Rafano

Est-ce que la goutte est une maladie facile à diagnostiquer ?
Le diagnostic de la goutte est assez facile en pratique clinique quotidienne, même si un certain nombre de maladies peuvent se manifester par des symptômes similaires. Cette maladie doit être évoquée devant une arthrite mono-articulaire chez les personnes âgées ou présentant une hyperuricémie, notamment s'il existe des facteurs de risque comme la prise régulière de diurétiques, une insuffisance rénale, une obésité, la consommation chronique d'alcool ou d'autres membres de la famille atteints de cette maladie.

Lire la suite: complications goutte - traitement de la goutte - Découvrez aussi un ebook de 30 pages sur la goutte

>> autres thèmes sur la goutte :

 

Inscrivez-vous à notre newsletter générale!
Avez-vous remarqué des erreurs sur la page ?

Contactez-nous pour améliorer la qualité du site !


Rédaction de cette page - Assurance qualité sur www.creapharma.ch
Tâche effectuée Personne responsable Date de la dernière mise à jour
Ecriture du texte + mise à jour: Xavier Gruffat, Pharmacien
Matheus Malta de Sa, Pharmacien
26 mars 2014
Révision médicale de la page XG 9 septembre 2013
Mise en page (design, photos, animations,...) XG 9 septembre 2013
Correction de la syntaxe, de l'orthographe et de la grammaire XG, CG (Christine Gruffat)

21 mai 2013 (XG)
21 mai 2013 (CG)

Marketing (SEO) XG 9 septembre 2013

Copyright © 2014, Creapharma.ch

Contact    Mises à jour   Décharge juridique   Rédaction   Publicité   - Site réalisé par Pharmanetis Sàrl