Menus santé : Micro-ondes pour… maxi goût !

Menus santé : Micro-ondes pour… maxi goût !Ne diabolisez pas le four à « micro-ondes » ! Il est votre allié. Saviez-vous par exemple, que cet appareil électroménager – qui inquiète encore certains tenants de la cuisine traditionnelle – permet non seulement de gagner du temps mais aussi, de réaliser des préparations culinaires délicieuses ?

Le micro-ondes, comment ça marche ?

Les micro-ondes sont une forme d’énergie électro-magnétique à haute fréquence. « Elles sont générées électroniquement, et ne proviennent pas de sources radioactives » souligne le site de Santé Canada, le ministère canadien de la Santé. Une précision qui s’impose, tant les rumeurs parfois, vont bon train… « Ces ondes ne rendent donc pas les aliments ni le four radioactifs ». Voilà qui est dit.

Chaque aliment, à l’exception du sucre et de l’huile, contient de l’eau. Les micro-ondes vont en quelque sorte agiter les molécules d’eau contenues dans les aliments qui leur sont exposés, et qu’elles pénètrent. Cela se traduit par un dégagement de chaleur et donc, une augmentation de la température de l’aliment. Lequel pour ainsi dire, est cuit de l’intérieur.

Vitamines et minéraux préservés

Toujours selon Santé Canada, « le micro-ondes a tendance à moins altérer les nutriments que les modes de cuisson conventionnels, étant donné la réduction du temps de cuisson ». Ainsi, les vitamines sensibles à la chaleur ou à la cuisson prolongée seront-elles mieux préservées. Les minéraux ne seront pas détruits par la chaleur.

Saviez-vous par exemple, qu’il était possible de cuire des légumes et même des fruits au micro-ondes ? C’est délicieux… et plein de bienfaits. En pratique, vous pouvez cuire vos fruits entiers (pommes, poires…), en prenant soin de piquer la peau pour éviter son éclatement. Ou bien épluchez-les avant de les émincer. Vous obtiendrez ainsi une préparation dont la texture sera proche de celle d’une compote.

Viandes, poissons…

Aussi surprenant que cela puisse paraître, il est également possible de cuire un poisson ou une viande (blanche de préférence) au micro-ondes. En papillote par exemple, à condition de ne pas utiliser de papier aluminium mais du papier sulfurisé ou une papillote en silicone. Votre poisson conservera ainsi toute sa finesse, et sa texture sera préservée. Vous pouvez également le disposer dans un plat contenant un peu d’eau. Laissez cuire ensuite 5 à 10 minutes. Quelques herbes fraîches, un jus de citron… et le tour est joué !

Quelques précautions d’usage :

– Pour des aliments sortant du congélateur, faites-les décongeler complètement avant de faire cuire. La cuisson sera ainsi, bien homogène ;

– Pour garantir une meilleure efficacité, coupez les aliments en petits morceaux et disposez-les uniformément dans un plat ;

– Toujours dans le but d’obtenir une cuisson plus homogène, couvrez ou filmez vos aliments… Vous éviterez également les projections de sauce ;

– Si vous faites cuire de la viande au micro-ondes, utilisez un thermomètre pour vérifier la température de la partie la plus épaisse ;

– Si vous faites réchauffer un plat préparé, lisez bien la consigne sur l’emballage. Certains nécessitent de percer quelques trous dans l’opercule, afin d’écarter tout risque de détérioration.

– Enfin, pour ne pas faire obstacle au passage des ondes, préférez des récipients transparents ou translucides (Pyrex, porcelaine, certains plastiques…) et évitez les récipients opaques ( fonte, métal, acier…).

Source : Santé Canada, consulté le 15 mai 2012

© 1996-2012 Destination Santé SAS – Tous droits réservés. Aucune des informations contenues dans ce serveur ne peut être reproduite ou rediffusée sans le consentement écrit et préalable de Destination Santé. Tout contrevenant s’expose aux sanctions prévues par les articles L 122-4 et L 335-3 du Code de la Propriété intellectuelle: jusqu’à deux ans d’emprisonnement et 150 000 euros d’amende.

Informations sur la rédaction de cet article et la date de la dernière modification: 10.11.2015

Thèmes