Oméprazole

Reflux gastro-oesophagienL’oméprazole est l’une des molécules les plus prescrites dans le monde. Cette molécule qui est tombée il y a quelques années dans le domaine publique (existe sous forme de génériques) est très utilisée en gastro-entérologie notamment par les médecins généralistes et les gastro-entérologues. L’oméprazole appartient à la classe de médicaments appelés inhibiteurs de la pompe à protons. C’est un médicament en général bon marché et efficace.

Noms

Noms de la molécule
Oméprazole (english: omeprazole), omeprazolum (nom latin)

Formule chimique

Oméprazole

Formule chimique du principe actif oméprazole

Nom chimique : (RS) – 5 – methoxy – 2 – [ ( 4 – methoxy – 3,5 – dimethyl – pyridin – 2 – yl) methylsulfinyl] – 3 H – benzimidazole.

Dosage et posologie

Dosage :
Le dosage usuel de l’oméprazole en cas d’ulcère duodénal, d’ulcère gastrique ou d’oesophagite de reflux est de 20 mg par voie orale, 1 fois par jour.

– Chez des patients avec des ulcères duodénaux, le soulagement des symptômes est rapide et la cicatrisation survient dans un délai de 2 semaines dans la majorité des cas. Chez les patients pour lesquels la cicatrisation ne fonctionne pas dans ce laps de temps, il est conseillé de traiter pendant 2 semaines supplémentaires.

– Chez des patiens avec des ulcères gastriques ou une oesophagite de reflux, le soulagement des symptômes est rapide et la cicatrisation survient dans un délai de 4 semaines dans la majorité des cas. Chez les patients pour lesquels la cicatrisation ne fonctionne pas dans ce laps de temps, il est conseillé de traiter pendant 4 semaines supplémentaires.

Chez les patients qui répondent mal à l’oméprazole avec un ulcère (gastrique ou duodénal) et chez les patients avec une oesophagite de reflux grave, il est conseillé de passer à une dose quotidienne de 40 mg 1 fois par jour, pour une période de 4 semaines pour ceux souffrant d’ulcère duodénal et de 8 semaines pour ceux souffrant d’ulcère gastrique ou d’une oesophagite de reflux grave.

Pour plus d’informations, veuillez lire la notice d’emballage ou demander conseil à un spécialiste.

Posologie :
– La posologie de l’oméprazole (par voie orale) et pour un adulte est de 20 mg 1 fois par jour avant le petit-déjeuner pendant 2 à 4 semaines en cas d’ulcère duodénal et de 4 à 8 semaines en cas d’ulcères gastriques ou d’oesophagite de reflux (lire aussi ci-dessus).

– Dans la prophylaxie (prévention) des ulcères duodénaux et d’oesophagite de reflux on recommande un dosage de 10 ou 20 mg d’oméprazole en 1 prise avant le petit-déjeuner.

– Chez les patients souffrant du syndrome de Zollinger-Ellison le dosage doit être individualisé de manière à trouver la dosage minimal pour réduire les sécrétions gastriques. La posologie de départ est normalement de 60 mg en dose unique par jour et les posologies supérieures par exemple de 80 mg par jour devront être divisées en 2 prises quotidiennes.

– La posologie recommandée en cas d’oesophagite de reflux pour les enfants de plus d’un an est de 10 mg par jour en dose unique le matin avec l’aide de liquide. Si les enfants ont de la difficulté à avaler, les capsules peuvent être ouvertes et mélangé avec de l’eau, avaler directement. Si nécessaire le dosage de 10 mg pourra être augmenté, c’est le médecin qui choisira la dose adéquate.

Effets – Indications

Effets – Action :
– L’oméprazole est une molécule inhibitrice de la pompe à protons des cellules pariétales de l’estomac et agit par inhibition de l’H+K+ATPase, une enzyme localisée spécifiquement dans ces cellules (pariétales) et qui sont responsables dans une des étapes finales du mécanisme de production d’acide au niveau gastrique.

Indications :
grossesse brulure estomac– Ulcère duodénal
– Ulcère gastrique
Brûlures d’estomac (en général)
– Oesophagite de reflux
– Syndrome de Zollinger-Ellison
– Eradication de l’Helicobacter pylori en association à deux antibiotiques dans l’ulcère peptique
– Traitement au long cours et prophylaxie de l’oesophagite de reflux, prophylaxie des récidives de l’ucère duodénal en cas d’Helicobacter pylori résistant au traitement
– Ulcères peptiques ou érosions gastro-duodénales causés par des AINS.

Effets secondaires – contre-indication – interactions

Information ci-dessous à titre purement indicatif et en résumé, pour les indications complètes veuillez lire la notice d’emballage lors de l’achat d’un médicament à base de paracétamol

Effets secondaires : les effets secondaires de l’oméprazole ne sont pas très fréquents et quand ils se manifestent c’est souvent sous une forme légère et en général les effets secondaires disparaissent après l’arrêt du traitement.
Voici donc des effets secondaires relevés lors de prise d’oméprazole: nausées, vomissements, douleurs abdominales, gastro-entérite, constipation, flatulence, diarrhée, céphalée, tonture, somnolence, insomnie, état de faiblesse, douleurs musculaires et rash cutané.
On peut aussi noter des cas plus isolés comme: gynécomastie, leucopénie, trombocitopénie, angioedème, fièvre et troubles visuels.

Durant un traitement prolongé avec l’oméprazole il a été observé l’apparition de cystes glandulaires gastriques bénins, d’intensité légère, qui disparaît en général après l’interruption de traitement. On observe également après un traitement à hautes doses et à long terme un risque accru des fractures de la hanche, du poignet ou des vertèbres dorsales (source: FDA, mai 2010).
Selon une étude parue fin 2013, les personnes qui prennent des inhibiteurs de la pompe à protons (IPP) comme l’oméprazole et les antagonistes des récepteurs H2 de l’histamine comme le ranitidine présentent plus souvent une carence en vitamine B12 que des personnes ne consommant pas ces médicaments.
Pour plus d’informations veuillez lire la notice d’emballage du médicament.

Contre-indication : ce médicament est contre-indiqué chez les patients avec une hypersensibilité à l’oméprazole ou aux ingrédients (galéniques) composants le médicament.
Pour plus d’informations veuillez lire la notice d’emballage du médicament.

Interactions : L’oméprazole peut retarder la vitesse du métabolisme du diazépam, de la phénytoine, de la warfarine et d’autres molécules (médicaments) métabolisées par oxydation hépatique. L’oméprazole exerce une action d’inhibition thérapeutique sur le système dépendant du cytochrome P-450 de la monooxygénase hépatique.
Il n’a pas été observé d’interaction avec l’administration simultanée d’autres anti-acides.
Pour plus d’informations veuillez lire la notice d’emballage du médicament.

Forme galénique

L’oméprazole est commercialisé en général sous forme de gélules ou comprimés gastro-résistants et n’est pas associé à d’autres molécules dans la même préparation (on parle d’une préparation simple). Parfois en vente en i.v. pour injection.
Il est important d’avoir une galénique avec une technologie gastro-résistante afin d’éviter une dégradation du principe actif dans l’acidité de l’estomac.

Prise de paracetamol lors de grossesse et d’allaitement

Oméprazole grossesseGrossesse et oméprazole: Catégorie de risque de grossesse: C.
Ce médicament ne devrait pas être utilisé chez des femmes enceintes sans avis médical.
Comme il n’existe pas d’études contrôlées menées chez des femmes enceintes, il faut être prudent lors de l’utilisation de ces médicaments pendant la grossesse.
Allaitement et oméprazole : Ce médicament ne devrait pas être utilisé chez les femmes qui allaitent sans avis médical.
Il n’existe pas d’études sérieuses et bien contrôlées sur l’utilisation de l’oméprazole pendant la lactation. L’oméprazole peut être excreté dans le lait maternel, son utilisation doit donc se faire selon avis médical.

Remarques

– L’oméprazole ne devrait pas être utilisé pendant la grossesse et la lactation sans avis médical.

– Il est préférable de ne pas ouvrir ou de casser une gélule ou un comprimé à base d’oméprazole, car l’enveloppe qui entoure le médicament permet une meilleure absorption. Consultez un médecin ou pharmacien si vous avez de la peine à bien absorber votre médicament.

– L’oméprazole peut être utilisé chez des patients sous traitement avec des AINS (type aspirine, ibuprofène) avec comme objectif de prévenir les brûlures d’estomac causées par les effets secondaires des AINS. L’ompéprazole est ainsi utilisé comme moyen de prévention.

– L’oméprazole peut être associé à des antibiotiques pour éradiquer les ulcères causés par Helicobacter pylori.

– Dans certains pays comme la Suisse il est possible (depuis avril 2010) d’acheter de l’oméprazole en pharmacie sans ordonnance médicale, il est vendu au dosage de 10 mg (Oméprazole 10 mg). Demandez conseil à votre pharmacien pour davantage d’informations à ce sujet.

Voir aussi: brûlures d’estomacbicarbonate de soude

Informations sur la rédaction de cet article et la date de la dernière modification: 05.02.2016

Thèmes