Otite – Otite moyenne et externe

Résumé sur l’otite

otite-moyenne

L’otite est une inflammation de l’oreille, maladie très fréquente surtout chez les petits enfants. On distingue deux principaux types d’otite : l’otite externe et l’otite moyenne (on parle souvent simplement d’otite dans ce cas). L’otite externe se manifeste davantage chez les nageurs ou plongeurs et se développe surtout en raison de l’humidité.

Résumé OtiteL’otite moyenne apparaît principalement chez les enfants, il s’agit d’une inflammation de différentes parties de l’oreille, notamment de l’oreille moyenne où se trouve les os de l’audition et le tympan. C’est l’une des maladies les plus fréquentes pendant l’enfance, des études montrent que plus de 75% des enfants âgés de 6 mois à 2 ans souffrent au moins d’une otite moyenne.

Les causes diffèrent selon le type d’otite. En cas d’otite externe, l’eau augmente la porosité de l’oreille, ce qui favorise la colonisation des agents infectieux.

Dans l’otite moyenne, l’infection au niveau de l’oreille engendre une formation de pus, ce qui accroît la pression et provoque une douleur. Notons qu’en cas d’otite moyenne, l’origine infectieuse peut être virale ou bactérienne. Il existe d’autres causes pour une otite moyenne comme des allergies. Lire sous causes

Le rhume est souvent la cause d’une otite moyenne, en effet en cas de rhume l’infection remonte les trompes d’Eustache et finit par infecter l’oreille moyenne.

Le principal symptôme de l’otite est la douleur, souvent très forte. D’autres signes peuvent apparaître comme de la fièvre, des troubles de l’audition, des difficultés à mâcher, etc. Lire sous symptômes

Le diagnostic est généralement effectué grâce à des examens de l’oreille et différentes questions adressées au patient. Le médecin peut aussi pratiquer des tests complémentaires plus élaborés. Lire sous diagnostic

Une complication importante de l’otite est une atteinte du tympan, ce qui aboutit à une perte auditive.

Le traitement de l’otite implique souvent la prise d’analgésiques pour soulager la douleur. On utilise pour une action locale des gouttes auriculaires, celles-ci sont toutefois contre-indiquées lors de perforation du tympan. Des médicaments en prise orale sont aussi recommandés.
Dans certains cas, le médecin peut prescrire des antibiotiques pour combattre l’infection, lorsque l’origine est bactérienne. On sait que chez les enfants, en moyenne 80% des otites se soignent naturellement en quelques jours (env. 3 jours) sans avoir besoin d’utiliser des antibiotiques. Lire aussi sous traitements antibiotiques

Il existe quelques conseils pour prévenir les otites, comme le respect de la vaccination, le combat des maladies respiratoires ou la lutte contre le tabagisme. Pour calmer la douleur, vous pouvez appliquer pendant 5 à 10 minutes une compresse chaude sur l’oreille. Lire sous bons conseils

Définition de l’otite – Qu’est-ce que l’otite ?

L’otite est une inflammation des différents organes de l’oreille (cavités, muqueuses, conduit auditif externe, oreille moyenne), une otite est souvent très douloureuse et fréquente chez les enfants en bas âge (surtout l’otite moyenne).

On distingue principalement deux types d’otite ; l’otite externe et l’otite moyenne (souvent appelé pour simplifier otite).

L’otite externe – Définiton de l’otite externe :

Définiton de l'otite externe

– L’otite externe est une inflammation comme son nom l’indique de la partie externe de l’oreille, c’est-à-dire du conduit auditif externe (notre photo) et de la peau qui le tapisse.

L’otite externe est également appelée otite du plongeur, otite du nageur ou encore otite du baigneur (en anglais : swimmer’s ear), car les plongeurs et autres nageurs sont particulièrement concernés par les otites externes. En effet, en étant souvent dans l’eau ou dans un milieu humide, les bactéries naturellement présentes et celles amenées par l’eau (de la mer, de la piscine,…) dans le conduit auditif externe de l’oreille finissent par rentrer à l’intérieur du conduit auditif externe et provoquer une inflammation, l’entrée des bactéries est souvent due à une augmentation de la porosité de la peau entourant le conduit auditif externe. L’augmentation de la porosité est en partie causée par une diminution de la couche de cérumen sur le conduit auditif externe.

L’otite moyenne – Définition de l’otite moyenne – Otite séreuse (otite subaiguë) – Otite chronique :

Définition Otite moyenne

– L’otite moyenne aiguë est une infection de l’oreille moyenne (notre photo), celle-ci se situe juste derrière le tympan.
Il faut savoir que la trompe d’Eustache joue un rôle souvent central, en effet l’otite est fréquemment la conséquence d’un rhume ou d’un refroidissement et dans ce cas la trompe d’Eustache (qui relie l’oreille au nez) se bouche, puis du pus s’accumule et infecte l’oreille moyenne.
Un problème douloureux se produit lorsque le pus fait pression sur le tympan et le perfore, le pus s’écoule alors vers l’extérieur (épanchement), il s’agit pour le médecin d’un signe d’une déchirure du tympan. En général le tympan se cicatrise de lui-même en quelques jours. Voir aussi sous: symptômes de l’otite moyenne

– Relevons qu’on parle aussi d’otite subaiguë, il s’agit en général d’une otite séreuse (épanchement liquidien sans pus). Ce type d’otite nécessite un examen de la part du médecin, il dispose de traitements médicamenteux (antibiotiques) ou de traitements chirurgicaux (ablation des végétations).

Mentionnons aussi l’otite chronique, ce type d’otite peut avoir différentes causes comme des otites aiguës pendant l’enfance. Dans ce dossier nous n’allons pas détailler l’otite chronique, pour plus d’informations demandez conseil à votre médecin.

Pour résumer, en fonction de l’évolution on peut distinguer 3 types d’otite : l’otite aiguë, subaiguë ou chronique.

Epidémiologie de l’otite

L’otite moyenne est l’une des maladies infectieuses les plus courantes de l’enfance, on estime que plus de 75% des enfants de 3 ans ont eu au moins un épisode d’otite.

La plupart des enfants arrêtent de souffrir d’otite à l’âge de 4-5 ans. A cet âge la trompe d’Eustache devient plus large et est moins sensible à une obstruction, une source fréquente d’otite pendant la petite enfance.

Aux États-Unis, environ 33% des consultations médicales et 40% des antibiotiques prescrits chez les enfants de moins de 5 ans sont dus à une otite moyenne aiguë.

Des études indiquent que l’incidence de la maladie a augmenté ces dernières années. En 1975, aux États-Unis le nombre de cas d’otite moyenne était de 10 millions, ce nombre a bondi à 25 millions en 1990. L’otite moyenne aiguë engendre des coûts d’environ 5 milliards de dollars par an pour le système de santé américain.

Causes de l’otite – Causes de l’otite externe – Cause de l’otite moyenne

En fonction du type d’otite (voir sous définition), les causes de l’otite peuvent être différentes.

Causes de l’otite externe (causes de l’otite du baigneur) :

Les causes de l’otite externe sont généralement provoquées par une bactérie ou des champignons microscopiques, toutefois certains facteurs peuvent faciliter la contamination par ces agents infectieux :

– Une exposition trop importante à l’eau, comme par exemple chez des nageurs ou des plongeurs (– plus d’explications sous définition de l’otite externe)

– Une baignade dans certaines eaux tropicales, en effet certaines eaux de ces régions auraient un plancton qui favorise le développement de l’otite externe.

– L’utilisation trop fréquente de coton tige (Q-Tips®) pour se laver l’oreille, cela peut fragiliser le cérumen qui joue un effet protecteur face aux bactéries et devenir ainsi plus poreux. Cela favorise l’entrée de microbes et provoque une otite externe.

– Des origines anatomiques, en effet une personne qui présente naturellement un conduit auditif externe trop étroit aura une tendance particulière à développer plus fréquemment des otites externes.

– Des maladies dermatologiques comme le psoriasis ou l’eczéma, c’est le cas si ces affections sont présentes sur ou autour de l’oreille.

Causes de l’otite moyenne (causes de l’otite) :

Les causes de l’otite moyenne aiguë sont en général provoquées par des bactéries comme les pneumocoques, les streptocoques ou encore les stayphylocoques, dans certains cas l’otite moyenne aiguë peut aussi être d’origine virale, comme suite à un rhume ou à un refroidissement.

Relevons aussi qu’un rhume peut souvent provoquer une otite, car la trompe d’Eustache se bouche, du pus s’accumule alors jusqu’à l’otite moyenne et infecte cette partie, c’est alors l’otite moyenne aiguë.

Personnes à risque otite

En fonction du type d’otite, on distingue différents groupes à risque :

– Plongeurs, amateurs ou professionnels. Comme on l’a vu sous causes, le risque est plus élevé de développer une otite externe.

– Enfants, surtout les petits enfants. C’est le principal groupe à risque pour l’otite moyenne aiguë. Les petits enfants âgés de 6 mois à 2 ans ont plus de risque, notamment à cause de la forme et de la taille des trompes d’Eustache à cet âge. Leur système immunitaire reste aussi moins développé.

Relevons qu’à l’école ou à la garderie le risque est plus haut de souffrir d’otite, à cause de la contagion de maladies infectieuses comme le rhume entre enfants.

Les enfants qui n’ont pas allaité ou ont connu une période d’allaitement courte ont un risque plus élevé de souffrir d’otite. On sait que l’allaitement maternel renforce les défenses immunitaires.

– Les personnes allergiques ou celles souffrant de maladies saisonnières.
Ces maladies comme l’allergie, la grippe, le rhume, le refroidissement ou la pneumonie peuvent favoriser le développement d’une otite.

– Les fumeurs. Ceux-ci courent un risque accru de développer une otite parce que la fumée de cigarette affecte les voies respiratoires, ces maladies comme le rhume augmentent le risque d’otite. Les fumeurs passifs sont également à risque.

Symptômes de l’otite – Symptômes otite externe et otite moyenne

En fonction du type d’otite (voir sous définition), les symptômes de l’otite diffèrent.

Symptômes de l’otite externe (symptômes de l’otite du baigneur) :

Lors d’une otite externe les symptômes peuvent être les suivants :

– Au début, démangeaisons au niveau du conduit auditif externe.

– Forte douleur et importante sensibilité au niveau du conduit auditif externe et du lobe de l’oreille (un signe pour diagnostiquer une otite externe). La douleur peut être augmentée la nuit.

– Léger écoulement de liquide depuis l’oreille mais dans certains cas il est aussi possible d’avoir beaucoup d’écoulements.

– Difficulté lors de la mastication (lorsqu’on mange).

– Dans certains cas (grave), enflure au niveau de l’oreille.

– Autres symptômes possibles en cas d’otite externe plus grave : fièvre, vertiges, écoulement important de liquide… tous ces symptômes doivent vous faire consulter rapidement un médecin !

Symptômes de l’otite (otite moyenne aiguë)

Les symptômes de l’otite moyenne aiguë sont généralement :

– douleurs (violentes) dans l’oreille;

fièvre (autour de 38,5°C);

– audition diminuée et impression d’avoir les oreilles bouchées;

– épanchement de pus (liquide infecté de l’oreille interne) à travers le conduit auditif externe en cas de perforation du tympan;

– parfois vomissements et diarrhées;

– l’otite moyenne est souvent accompagnée ou précédée d’un rhume (la trompe d’Eustache se bouche et se remplit de pus, ce qui aboutit à une otite moyenne aiguë);

– difficultés à dormir;

– maux de tête;

– perte d’appétit (aussi car mâcher ou mastiquer devient douloureux);

– irritabilité (surtout chez les enfants);

– pleurs plus fréquents que la normale (chez les jeunes enfants ou nourrissons).

Remarque : Une otite mal soignée peut mener à de graves complications (surdité,…), une otite nécessite donc dans tous les cas un diagnostic et un traitement de la part d’un médecin.

Diagnostic de l’otite moyenne

Diagnostic otite moyenne

Le diagnostic de l’otite moyenne s’effectue souvent grâce aux symptômes présentés par le patient, on parle d’examen clinique.
Le médecin examine également la présence d’autres maladies comme le rhume, la grippe, la pneumonie ou la méningite. On sait que ces maladies du système respiratoire peuvent souvent être la cause d’une otite.

Il est souvent nécessaire d’étudier le tympan avec un otoscope. Avec cet instrument, le médecin peut voir la quantité de liquide se trouvant dans le tympan et la gravité de l’otite.

En plus de ces tests de routine, le médecin peut demander des tests plus spécifiques comme la tympanométrie, la réflectométrie acoustique ou la tympanocentèse.

D’autres tests peuvent être indiqués pour tester la capacité auditive du patient, surtout en cas d’otite chronique.

Complications de l’otite

L’otite ne provoque en général pas de complications graves, surtout de nos jours avec l’avancée des traitements (antibiotiques surtout).

Toutefois, dans certains cas, et en particulier lors d’otites à répétition, on peut observer les complications suivantes :

– Des problèmes auditifs: en cas d’infections récurrentes le tympan ou des structures de l’oreille moyenne peuvent être endommagées. C’est pourquoi il est toujours très important de bien soigner une otite moyenne aiguë.

– Perforation du tympan: normalement le tympan se “régénère” habituellement en environ 72 heures. Cependant, dans certains cas grave il faut effectuer une reconstruction chirurgicale.

– Propagation de l’infection: lorsque l’otite n’est pas correctement traitée ou ne répond pas bien au traitement (ex. résistance aux antibiotiques), l’infection caractérisée par l’otite peut se propager aux tissus et structures environnantes, comme l’os mastoïde (mastoïdite). Dans quelques rares cas, les otites peuvent se propager à d’autres os de la tête et du cou, voire les méninges ou le nerf facial.

Traitement de l’otite – Gouttes auriculaires

En fonction du type d’otite (voir sous définition), les traitements de l’otite diffèrent.

Traitement de l’otite externe
Lors d’une otite externe, le médecin ou pharmacien prescrira généralement des gouttes auriculaires à instiller (introduire les gouttes dans l’oreille). Relevons que ces gouttes sont contre-indiquées en cas de tympan percé.

Les gouttes utilisées peuvent être des antiseptiques, des antibiotiques ou encore des antifongiques. Par exemple en Suisse : gouttes contre les otites externes : *Otalgan® ( préchauffer le flacon, par exemple sous l’eau chaude, avant utilisation pour éviter un “choc thermique”, utiliser également un coton au cas où le liquide des gouttes déborderait de l’oreille).

* Attention : les médicaments mentionnés ci-dessus ne se veulent pas représentatifs de l’ensemble des remèdes existants, il s’agit d’un listing en aucun cas exhaustif et à titre purement indicatif. Pour les médicaments, veuillez lire la notice d’emballage et demandez conseil à votre spécialiste.

Pour calmer la douleur provoquée par l’otite, n’hésitez pas à prendre des anti-douleurs comme le paracétamol (surtout en cas de fièvre). Eviter les AINS lors d’otite externe, car ces médicaments peuvent masquer une infection plus sérieuse et empêcher un bon diagnostic.

Le médecin pourra également proposer d’autres traitements que médicamenteux : traitement sur le cérumen (débarrasser le cérumen excessif),…

Traitement de l’otite – Traitement de l’otite moyenne
Le traitement de l’otite moyenne aiguë est dans tous les cas de la responsabilité du médecin. Il ne faut pas faire d’automédication avec les otites (notamment ne pas utiliser de gouttes pour les oreilles sans un avis médical).

Traitement de l'otite– Relevons toutefois que le médecin, dans certains cas (pas dans tous !), pourrait prescrire des antibiotiques en prise orale (par la bouche) pour lutter contre les bactéries responsables de l’otite moyenne. En France les médecins recommandent actuellement de ne pas traiter l’otite moyenne aiguë pendant les 72 premières heures. Le médecin prescrira des antibiotiques en cas de complications et surtout chez les enfants de 6 mois à 2 ans (groupe d’âge plus à risque d’avoir des complications).
Ce type d’otite guérit en général seule en 5 ou 6 jours.

On sait que chez les enfants, en moyenne 80% des otites se soignent naturellement en quelques jours (env. 3 jours) sans avoir besoin d’utiliser des antibiotiques.

– Contre la douleur, la fièvre et l’inflammation le médecin pourrait prescrire du paracétamol ou des AINS (comme l’ibuprofène). Il faut éviter l’aspirine chez les enfants, à cause du risque de développer le syndrome de Reye.

En cas d’otite à répétition (plus de 5 par an), le médecin peut également placer des drains à travers le tympan, cela nécessite une opération, parlez-en à votre médecin (pédiatre).

Remède préventif des otites externes – Prévention de l’otite du baigneur

Traitement naturel contre l’otite externe (otite du baigneur)
Il existe différents remèdes préventifs pour prévenir une otite externe, un remède célèbre consiste en l’utilisation de gouttes à base de vinaigre.

Bons conseils pour soigner l’otite – Prévention de l’otite – Conseils lors d’otite externe

Bons conseils OtiteBons conseils lors d’otite externe – Conseils otite du baigneur
– Après chaque baignade, séchez-vous bien l’oreille, notamment le pavillon et le début du canal auditif externe. En effet, comme on l’a vu sous causes de l’otite externe, l’humidité favorise grandement le développement d’otites.

– Evitez de trop utiliser des coton tige (Q-Tips®) pour nettoyer le conduit auditif externe, car cela fragilise le cérumen. Il faut enlever l’excès de cérumen mais pas trop, car ce dernier protège également des aggresseurs (bactéries). Il s’agit donc de trouver un bon équilibre.

– Utilisez un remède naturel à base d’eau et de vinaigre, bon effet préventif si vous allez faire de la plongée par exemple et que vous êtes particulièrement sensible à faire des otites externes. Voir ce remède

– Si vous avez souvent des otites externes (otite du baigneur) et que vous vous rendez dans un pays lointain, n’oubliez pas de prendre avec vous des gouttes auriculaires antibiotiques (prescrites dans votre pays par votre médecin), cela peut toujours être très utile.

– En cas d’otite externe douloureuse, appliquez sur l’oreille une compresse chaude, efficace contre la douleur et l’inflammation.

Prévention et thérapie de l’otite moyenne

Certains conseils peuvent aider à prévenir les infections de l’oreille:

Prévention et thérapie otite moyenne– Prévenez l’apparition de maladies respiratoires comme le rhume, la grippe ou la pneumonie. Des études indiquent que le vaccin contre la pneumonie réduit l’incidence des otites chez les enfants. Demandez conseil à votre médecin pour les vaccins à effectuer selon l’âge de votre enfant.

– Évitez de fumer ou d’être en contact avec des fumeurs. La fumée de cigarette irrite les voies respiratoires et augmente le risque d’infections de l’oreille.

– Si possible, allaitez votre enfant pendant au moins six mois. L’allaitement renforce l’immunité de l’enfant et prévient les maladies infectieuses comme le rhume ou l’otite.

– En cas d’otite douloureuse, appliquez sur l’oreille une compresse chaude, efficace contre la douleur et l’inflammation. A appliquer pendant 5 à 10 minutes directement sur l’oreille.

Comment traduit-on l’otite dans d’autres langues ?
  • Portugais: otite

  • Espagnol: otitis

Détails de l'éditeur: Cet article a été modifié le 01.07.2015

Thèmes