Accueil » Plantes médicinales » Ortie – Racine d’ortie

Ortie – Racine d’ortie

Résumé

Plante Médicinale utilisée en usage interne contre l’hyperplasie bénigne de la prostate, se présente souvent sous forme de comprimés, capsules ou tisane.

ortie-racine-pm
Noms

Nom(s) français: (Grande) Ortie, racine d’ortie
Nom scientifique: Urtica dioica ou Urtica urens
Nom anglais: nettle
Nom allemand: Brennesselwurzel
Nom portugais: Urtiga, Raiz de urtiga

Famille

Urticaceae

Constituants

– Flavonoïdes
– Amines
– Minéraux
– Acide silicique
– Les racines contiennent : phytostérols (sitostérol)

Parties utilisées

– Racine de (voir aussi feuilles)

Indications

Indications de la racine d’ortie (voir indications feuilles d’ortie ici) :
– Aide lors de troubles de la miction en cas d’hyperplasie bénigne de la prostate au stade I et II, rhumatismes

Effets secondaires

Possible troubles gastro-intestinaux, pour les médicaments veuillez lire la notice d’emballage et demander conseil à votre spécialiste.

Contre-indication

Pour les médicaments veuillez lire la notice d’emballage et demander conseil à votre spécialiste.

Interactions

Aucune connue (à notre avis)

Noms des préparations

En Suisse : comprimés ou capsule à base d’extrait de racines d’ortie, tisane pour les problèmes de prostate (dans la gamme Sidroga©). Différentes préparations en vente en pharmacie, demandez conseil à votre spécialiste.

Préparations – Sous quelle forme ? (formes galéniques)

– Gélule d’ortie

– Comprimé d’ortie

– Tisane de racine d’ortie

Ortie - Racine d'ortie - Plante médicinale

Où pousse l’ortie ?

L’ortie pousse dans le monde entier, de préférence peut-être dans des pays tempérés.

Quand récolter l’ortie ?

On récolte les feuilles d’ortie de préférence au printemps.

​Remarques

– Lors de troubles de la miction en cas d’hypérplasie bénigne de la prostate (stade I et II) les extraits à base de racines d’orties sont très conseillés. Demandez conseil à votre spécialiste.

Ortie - Racine d'ortie - Urtica dioica

Thèmes