Page d'accueil de creapharma.ch Sommaire des maladies et maux Plantes médicinales - Phytothérapie Médicaments sommaire Remèdes de grand-mère Alimentation - Nutrition News de Creapharma.ch


 

> > traitement

  Médicaments contre la toux - Antitussifs - Sirop toux - Remède toux

Toux
> Définition
> Causes
> Symptômes
> Complications
> Médicaments
> Phyto (plantes)
> Homéopathie
> Bons conseils
> Forum
 

Selon le type de toux (sèche - grasse) des médicaments différents seront utilisés :

1. toux sèche
2. toux grasse
3. toux chronique
4. toux médicamenteuse


Sirop toux1. Contre la toux sèche (>> voir sous symptômes pour plus d'information sur ce type de toux), on peut utiliser des *médicaments à base de :

> dextromethorphane, en vente sous forme de comprimés, de gouttes ou de sirops :
- en Suisse : dans Bexin®, Calmerphan®, Dextrocalmine®, Pulmofor®, Vicks®, Prétuval®, Bénical®, Bisolvon® dextromethorphane

- en France : dans Akindex®, Atuxane®, Dexir®, Drill® Toux, Nodex®, Nortussine®, Privatux®, Tuxium® entres autres

> codéine, en vente sous forme de comprimés, de gouttes ou de sirops :
- en Suisse : Codéine® Knoll, Tricodein® Solco, Makatussin® Nouvelle Formule.
La codéine est également présente dans des médicaments composés.
- en France : demandez conseil à votre pharmacien ou médecin

> noscapine, en vente sous forme de gouttes, sirop, suppositoires,...
- en Suisse: Hederix® (remarque sur le Sirop Hederix®: si le sirop semble être trouble, cela n'est pas une altération du sirop, mais est dû à sa forme galénique. En effet, le principe actif est encapsulé, afin d'améliorer la conservation du produit), DemoTussil®, Tussanil-N®, Tossamine®, Tossamine® Plus, Tuscalman®

> butarimate, en vente sous forme de sirop.
en Suisse : DemoTussol®, NeoCitran® Antitussif, Sinecod®

> des antihistaminiques H1 (antiallergiques), en vente sous forme de sirop contre la toux : à base d'oxomémazine, par exemple dans Toplexil®

* Attention : les médicaments mentionnés ci-dessous ne se veulent pas représentatifs de l'ensemble des remèdes existants, il s'agit d'un listing en aucun cas exhaustif et à titre purement indicatif. Pour les médicaments, veuillez lire la notice d'emballage et demandez conseil à votre spécialiste.

Lire aussi: Rien ne vaut le miel pour soigner la toux infantile !

Remarques sur les antitussifs - Le Conseil du Pharmacien
- En général les antitussifs se présentent sous forme de sirop ou parfois de comprimés.

- Les antitussifs agissent sur le centre de la toux au niveau du cerveau, ils bloquent le réflexe de la toux. De ce fait en cas de toux grasse ou toux productive (lire ci-dessous) les antitussifs sont contre-indiqués car ils empêchent l'évacuation du mucus et donc peuvent provoquer un encombrement bronchique.

- Une grande partie des antitussifs sont des opiacés (codéine, dextromethorphane) ou des antihistaminiques. Il faut savoir que ces médicaments ont passablement d'effets secondaires comme des troubles digestifs ou de la somnolence (évitez de conduire un véhicule après la prise d'un antitussif). De plus en cas de surdosage un arrêt respiratoire est possible.

- Relevons aussi que lors de traitement à base d'antitussifs il faut absolument éviter de boire de l'alcool.

- Un traitement antitussif devrait avoir une durée de maximum 3 à 5 jours.

Pour plus d'informations demandez conseil à votre pharmacien ou médecin.


2. Contre la toux grasse (>> voir sous symptômes pour plus d'information sur cette toux)

Pour rappel (sauf avis médical contraire): ne pas utilisez des antitussifs comme la codéine ou le dextrometorphane en cas de toux grasse ou productive. Car dans ce type de toux il est important de faire sortir le mucus pour faire "mûrir" la toux. Les antitussifs ayant tendance à bloquer ce processus.

On utilise contre la toux grasse principalement des expectorants et/ou fluidifiants

> Les *expectorants sont soit salins (ammonii chloridium,...) ou à base d'extraits de plantes (guaifénésine par exemple, dans Résyl® ou Toplexil® ou à base d'ipéca)

> Les *fluidifiants (diminuent la viscosité du mucus) :

- à base de *N-acétylcystéine, sous forme de comprimés, comprimé effervescent, sachet,... :
en France : Broncholar®, Euronac®, Exomuc®, Fluimucil®, Solmucol®,...
en Suisse : Fluimucil®, Solmucol® (en sachet à diluer), ACC Sandoz®,... (attention ces médicaments ne sont pas stables, le sirop ne se conserve que 14 à 16 jours).

Interaction de la N-acétylcystéine
Suite à une interaction avec différents antibiotiques du types amoxicillines, pénicillines, tétracyclines, céphalosporines, aminoglycosides, macrolides et amphotérocines : respecter un intervalle de 2 heures entre la prise de N-acétyscystéine et de l'antibiotique.

- à base de *carbocystéine, sous forme de sirop, gouttes, spray :
en France : Broncathiol®, Brochocyst®, Dimotap® expectorant, Fluditec®, Tussilène®,... entre autres
en Suisse : Rhinathiol®, Méphathiol®, Mucogeran®,...

Remarque importante, prescription chez les enfants
La carbocystéine et la N-acéytlcystéine sont contre-indiquées en France chez les enfants de moins de 2 ans, car plusieurs cas de complications respiratoires sont apparus dans ces dernières années.
En Suisse le pharmacien ne devrait pas remettre la carbocystéine et la N-acéytlcystéine chez un enfant de moins de 2 ans. Selon la situation un médecin peut prescrire la carbocystéine et la N-acéytlcystéine pour des enfants de 1 à 2 ans. En desous d'un an cela reste contre-indiqué pour le pharmacien et le médecin.
Il est de ce fait conseillé de ne jamais donner de médicament antitussif à un enfant de moins de 2 ans sans avis médical et de privilégier les simples mesures d’hygiène :
d
ésobstruction nasale pluriquotidienne au sérum physiologique en cas d’encombrement nasal, éviction de l’exposition au tabac, hydratation régulière du nourrisson et limitation de la température à 19-20°C dans la chambre.
Source: Pharmavista.net, 10 mai 2010 + 11 novembre 2010

Lire aussi: Rien ne vaut le miel pour soigner la toux infantile !

plante toux> Médicaments à base de plantes, sous forme de bonbons, de sirop,... : bourgeon de sapin, lierre, racine de guimauve (>> voir toutes les plantes pour soigner la toux de façon naturelle )

* Attention : les médicaments mentionnés ci-dessous ne se veulent pas représentatifs de l'ensemble des remèdes existants, il s'agit d'un listing en aucun cas exhaustif et à titre purement indicatif. Pour les médicaments, veuillez lire la notice d'emballage et demandez conseil à votre spécialiste.

3. Contre les toux chroniques (>> voir sous symptômes pour plus d'information sur cette toux)

La thérapie consiste à calmer la toux selon qu'il s'agisse d'une toux sèche ou grasse : dans tous les cas prière de consulter un médecin car cette toux cache ou peut cacher en général une maladie sous-jacente (BPCO, cancer,...), il faudra donc plutôt soigner la cause de cette maladie..

traitement toux médicamenteuse4. Contre les toux médicamenteuses (voir sous symptômes pour plus d'information sur cette toux)

Parlez à votre médecin pour changer de traitement ou trouver une autre solution.

Lire la suite: plantes médicinales pour soigner la toux

Autres thèmes sur la toux :

Inscrivez-vous à notre newsletter !

Avez-vous remarqué des erreurs sur la page ?

Contactez-nous pour améliorer la qualité du site !
 
Rédaction de cette page - Assurance qualité sur www.creapharma.ch
Tâche effectuée Personne responsable Date de la dernière mise à jour
Ecriture du texte + mise à jour: Xavier Gruffat, Pharmacien 25 juin 2014
Révision médicale de la page XG 11 septembre 2013
Mise en page (design, photos, animations, infographies...) XG 11 septembre 2013
Correction de la syntaxe, de l'orthographe et de la grammaire Christine Gruffat, Enseignante de français, XG

11 septembre 2013

- (CG)

Marketing (SEO) XG 11 septembre 2013

Copyright © 2014, Creapharma.ch

Contact    Mises à jour   Décharge juridique   Rédaction   Publicité   - Site réalisé par Pharmanetis Sàrl