Dysfonction érectile

Résumé sur la dysfonction érectile

impuissanceLa dysfonction érectile (impuissance, panne d’érection ou troubles érectiles) est une incapacité d’obtenir et/ou de maintenir une érection.

On sait qu’avec l’âge cette maladie est plus fréquente et peut fortement perturber l’harmonie du couple.

Les causes de la dysfonction érectile sont multiples et ont pour origine des facteurs organiques (troubles cardio-vasculaires par exemple) ou psychologiques (stress, anxiété).

Le symptôme typique de la dysfonction érectile est comme son nom l’indique l’incapacité d’obtenir une érection. On observe aussi parfois des problèmes de durée de l’érection et donc une difficulté à maintenir l’érection pendant l’acte sexuel. On parle de dysfonction érectile si ces troubles perdurent pendant plus de 3 mois au moins.

Actuellement sur le marché il existe 3 grands médicaments ou molécules pour soigner les troubles érectiles. Il s’agit du sildénafil (Viagra® et génériques), du vardénafil (Levitra® ou Vivanza®) et du tadalafil (Cialis®). Le médecin vous donnera des informations sur la molécule la plus adaptée.

Il faut savoir que ces trois molécules peuvent provoquer des effets secondaires comme des maux de tête, des palpitations, des vertiges, des nausées, etc.

Il existe aussi des traitements qui ne reposent pas sur l’utilisation de ces 3 molécules, notamment une psychothérapie en cas de dysfonction érectile d’origine psychologique.

Finalement certains bons conseils peuvent vous aider à surmonter ces problèmes érectiles comme avoir une bonne communication dans le couple. On sait qu’avec l’âge la dysfonction érectile augmente massivement, n’ayez donc pas honte à en parler, vous n’êtes de loin pas tout seul. Votre médecin pourra aussi vous aider.

Définition des troubles érectiles – Définition dysfonction érectile

Fonctionnement de l’érection

dysfonction érectile définition

Après une stimulation sensorielle (vision, odeur,…) et dans un contexte pouvant amener à l’excitation sexuelle, le pénis se remplit de sang. On parle alors d’érection. Atteindre et maintenir (notion de durée) une érection pendant l’acte sexuel peut parfois être défaillante, d’où la notion de troubles érectiles ou de dysfonction érectile.

Dysfonction érectile – Troubles érectiles définition

dysfonction érectile personnes âgées

On définit la dysfonction érectile (impuissance ou troubles érectiles) comme une incapacité d’obtenir et/ou de maintenir une érection, conditions nécessaires pour avoir un rapport sexuel satisfaisant.

Avec l’âge, les troubles de l’érection peuvent apparaître avec fréquence et fortement perturber la vie de couple. D’où l’intérêt d’en parler sérieusement à l’intérieur du couple et avec un spécialiste de la santé, car des traitements souvent efficaces existent.

Statistiques sur les troubles de l’érection

 

On estime qu’environ 150 millions d’hommes dans le monde seraient concernés par une dysfonction érectile. Ce chiffre, déjà impressionnant, pourrait doubler d’ici quelques années.

En France on suppose que 3 millions d’hommes seraient touchés par la dysfonction érectile.

En Suisse on estime à environ 350’000 le nombre d’hommes touchés par la dysfonction érectile.

Dans la population âgée de 40 à 70 ans, l’incidence de la dysfonction érectile serait d’environ 50%. Après l’âge de 70 ans on estime que 70% des hommes sont atteints de dysfonction érectile.

Il reste toutefois difficile d’avoir des statistiques exactes et fiables, notamment pour les jeunes hommes. Car c’est un sujet finalement assez tabou, les jeunes hommes pour des questions de “machisme” auront probablement beaucoup de peine à avouer leur problème d’érection, y compris donc aux sondeurs.

Causes des troubles érectiles – Origines des problèmes d’érection

Les principales causes de la dysfonction érectile sont la plupart du temps des facteurs organiques (affections vasculaires, neurologiques ou hormonales qui vont atteindre notamment les nerfs, les vaisseaux et les corps caverneux du pénis) ou des facteurs psychologiques (angoisse au moment du rapport, etc).

Voici les causes les plus fréquentes de la dysfonction érectile :

– des maladies cardiovasculaires (cholestérol, problèmes cardiaques)

troubles érectiles- hypertension

– l’hypertension artérielle (qui peut aussi provoquer des maladies cardio-vasculaires)

– la dépression, l’anxiété et d’autres troubles psychologiques

– des problèmes hormonaux (concentration en testostérone et notamment diminution de la testostérone dans le sang, problèmes de thyroïde,…)

– le diabète

– un abus de substances toxiques comme : tabac, alcool, café (à dose élevée), drogues.

– le stress, angoisse de ne pas atteindre l’érection

– un problème de prostate (par exemple après un cancer de la prostate ou une opération chirurgicale)

– la goutte pourrait jouer un rôle. Une étude divulguée en juin 2014 au congrès Eular (European League Against Rheumatism), qui s’est tenu à Paris, a montré que les hommes atteints de goutte souffrent davantage de troubles érectiles.

– des troubles neurologiques

– l’âge en général

– des effets secondaires de certains médicaments : antidépresseurs (de la classe des ISRS comme la fluoxétine, la paroxétine ou les IMAO), anti-hypertenseurs, béta-bloquants, anxiolytiques, finastéride (un médicament utilisé contre la chute des cheveux chez l’homme et certains troubles de la prosate), médicaments contre les ulcères.

– un sommeil de mauvaise qualité, selon une étude réalisée en 2009 dans la ville de Sao Paulo (Brésil) et relayée par le journal Folha de Sao Paulo le 11 novembre 2009, des troubles du sommeil peuvent mener à des troubles érectiles. Peu dormir est aussi un risque, on estime que de courtes nuits de sommeil peuvent augmenter le risque par trois de souffrir de troubles érectiles.

– d’autres causes dont on ne connaît pas l’origine (par ex. causes génétiques)

Symptômes des troubles érectiles – Signes problèmes d’érection

Les symptômes typiques de la dysfonction érectile sont l’impossibilité ou l’incapacité d’aboutir à une érection du pénis. C’est-à-dire que le pénis n’est pas assez dur (manque de raideur) et ne permet pas la pénétration adéquate de la partenaire.

De plus l’homme peut avoir des problèmes à maintenir (notion de durée) une érection adéquate pendant l’acte sexuel et notamment jusqu’à l’éjaculation.

Ajoutons que souvent en cas de dysfontion érectile l’homme n’a également pas d’érection spontanée au petit matin.

On parle de dysfonction érectile (trouble de l’érection) lorsque ces problèmes durent pendant 3 mois et plus.

Diagnostic des troubles érectiles – Diagnostic dysfonction érectile

Troubles érectiles diagnostic

Le diagnostic est relativement simple à poser pour le médecin suite notamment à une discussion avec le patient.

Cela dit, il sera important pour le médecin de bien identifier la cause de la dysfonction érectile afin de trouver la thérapie la plus adéquate, parfois soigner simplement la cause peut mettre un terme aux troubles érectiles.

Il peut aussi être utile d’effectuer un examen sanguin et faire un dosage par exemple de certaines hormones sexuelles (testostérone par exemple). D’autres examens peuvent être proposés par le médecin.

Pour un diagnostic exact et plus d’information sur les symptômes complets de cette affection, demandez conseil à votre médecin généraliste ou à votre urologue (spécialiste des troubles érectiles).

Complications des troubles érectiles – Infarctus et troubles érectiles

Même occasionnelle une dysfonction érectile peut provoquer de l’anxiété avant chaque rapport sexuel, une (légère) dépression, un manque de confiance en soi et une détérioration du rapport de couple.

C’est pourquoi il est important et conseillé de soigner la dysfonction érectile.

Troubles érectiles et risques cardiovasculaires

Une fréquence accrue des pannes d’érection, même légères, peut signaler un risque plus élevé de maladie cardiovasculaire et de mortalité prématurée, selon une étude publiée en février 2013. Et le risque augmente en fonction du degré de sévérité des troubles érectiles.

“Les résultats de cette étude nous indiquent que tout homme souffrant de problème d’érection léger, modéré ou sévère doit consulter un médecin sans attendre et insister pour avoir des examens cardiaques”, souligne le Dr Rob Grenfell, un responsable de l’institut australien Heart Foundation Cardiovascular Health qui a réalisé cette étude.

“Le risque de développement de maladies cardiovasculaires et de décès prématuré augmente en fonction du degré de sévérité du dysfonctionnement de l’érection chez les hommes avec ou sans antécédent cardiovasculaire”, renchérit Emily Banks, de l’Australian National University.

“Nous avons déterminé dans cette recherche qu’un dysfonctionnement de l’érection est lié à un plus grand risque de crise cardiaque, d’insuffisance cardiaque, de maladie vasculaire et de problème électrique du coeur”, précise Emily Banks.

La panne d’érection n’est donc pas en soit un risque cardiovasculaire mais un signe (symptôme) éventuel de troubles cardiovascluaires. Le médecin devra alors faire des examens complets pour rechercher une éventuelle maladie cardiaque ou vasculaire.

Traitement des troubles érectiles – Médicaments problèmes d’érection

Jusqu’à peu de temps (année 1998) l’un des seul traitement efficace pour soigner les troubles érectiles était d’ordre chirurgical (prothèse dans le pénis).

Actuellement il est possible d’utiliser une thérapie orale (médicaments à avaler) contre la dysfontion érectile, ce qui est un très grand avantage pour le patient.

En Suisse (France lire ici) il existe pour le moment (à notre avis) trois principaux médicaments pour lutter contre les troubles érectiles. Ces médicaments appartiennent à la classe des inhibiteurs de la phosphodiestérase 5 qui agissent comme des vasodilatateurs. Il s’agit des molécules (ou principe actif) suivantes :

– le sildénafil (Viagra® et génériques)

– le vardénafil (Levitra® ou Vivanza®)

– le tadalafil (Cialis®)

Troubles érectiles médicaments

– le sildénafil (Viagra®, *première molécule sur le marché et génériques. En Suisse différents génériques sont sur le marché comme Sildénafil Pfizer®, Sildénafil Axapharm®, Sildénafil-Mepha®, Sildénafil Sandoz® ou Sildénafil Spirig® HC).

Effet du Viagra (et génériques) : le Viagra® provoque une érection en cas de stimulation sexuelle dans les 20 à 40 minutes suivant la prise. Le Viagra® a un effet qui peut durer de 3 à 4 heures. Il faut éviter de boire de l’alcool pendant la prise du Viagra.

De plus il ne faut pas utiliser des vasodilatateurs coronariens (médicaments à base de nitrate utilisé par exemple en cas d’angine pectorale).

Principaux effets secondaires : rougeurs sur le visage, douleurs sur le sexe, maux de tête,…

Remarques:

Le Viagra serait efficace chez 70% des hommes.

*Le Viagra a été introduit en Suisse le 22 juin 1998. En 2013, les premiers génériques du Viagra sont apparus sur le marché suisse.

– le vardénafil (Levitra® ou Vivanza®)

Effet du Levitra: le Levitra® peut provoquer une érection 30 à 45 minutes au minimum après l’absorption, il faut une stimulation sexuelle pour déclencher l’érection. L’effet dure de 4 à 5 heures, cela signifie qu’on peut planifier un rapport sexuel (en général un seul) jusqu’à quelques heures après la prise, dès qu’il y a stimulation sexuelle. Un avantage par rapport au sildénafil est que cette molécule peut agir à un dosage très bas et avoir une action plus sélective.

Principaux effets secondaires : maux d’estomac, maux de tête…

Levitra Sublinguale

Depuis juillet 2011 il existe (en Suisse en tout cas) le Levitra®-oro: il s’agit d’un comprimé sublingual (à sucer dans la bouche), avec un goût de menthe.

– le tadalafil (Cialis®)

Effet du Cialis: le Cialis® peut provoquer une érection 30 à 60 minutes au minimum après l’absorption, il faut une stimulation sexuelle pour déclencher l’érection. L’effet dure de 24 à 36 heures, cela signifie qu’on peut planifier un rapport sexuel (en général un seul) plusieurs heures après la prise, dès qu’il y a stimulation sexuelle. Ceci permet de vivre sa vie sexuelle avec plus de tranquillité, car le rapport peut avoir lieu plusieurs heures après la prise du médicament.

Principaux effets secondaires : maux d’estomac…

Remarques sur ces médicaments :

– Il s’agit de médicaments en vente sur ordonnance qui nécessitent un diagnostic du médecin (exclusion de certaines maladies cardio-vasculaires,…).

– Pour votre sécurité n’achetez pas ces médicament sur Internet (risque de faux médicament et absence de diagnostic du médecin).

Mécanisme d’action de ces médicaments : ces trois médicaments agissent chacun au niveau du corps caverneux (partie qui peut se remplir de sang dans le pénis) comme vasodilatateur grâce à l’inhibition de la phosphodiestérase 5, une enzyme présente dans le pénis, et favorise ainsi l’afflux de sang dans le corps caverneux pour aboutir à une érection du pénis.

Phytothérapie contre les troubles érectiles – Plantes contre la dysfonction érectile

Les premiers traitements naturels proviennent des médecines traditionnelles chinoises ou africaines. Il s’agit souvent de thérapies très anciennes.

Lorsqu’on pense aux plantes, on parle souvent de plantes ou de médicaments aphrodisiaques, ces médicaments auraient plus un effet sur le désir que sur l’érection proprement dite (au contraire des médicaments mentionnés sous traitements) et leurs effets ne sont que très rarement prouvés scientifiquement. Le ginseng semble toutefois faire exception à la règle, une étude parue fin 2012 a montré l’efficacité de cette plante en cas de troubles érectiles légers à modérés (davantage d’information sur le ginseng).

troubles érectiles gingembres

– Le gingembre, à prendre sous forme de comprimé, gélule ou jus.

Troubles érectiles maca

– La maca, à prendre sous forme de gélule.

troubles érectiles gingko

– Le gingko, qui pourrait améliorer l’afflux sanguin au niveau du pénis et relâcher la musculature lisse.

Troubles érectiles ginseng

– Le ginseng, à consommer sous forme de tisane ou en gélule (attention peut provoquer des interactions avec les IMAO, une classe d’ antidépresseur).

– Selon une étude réalisée par des chercheurs de l’Université du Texas publiée en mai 2015, consommer de la caféine de façon modérée comme boire 2 à 3 tasses de café par jour abaisserait le risque de souffrir de troubles érectiles de 42%. Les chercheurs n’ont toutefois pas réussi à montrer un lien de cause à effet, mais ont constaté une corrélation entre les troubles érectiles et la consommation de caféine. Une cause possible de l’effet de la caféine, selon les chercheurs américains, pourrait provenir d’une relaxation des muscles et artères dans le pénis. Cette étude a été publiée dans la revue spécialisée PLOS One.

Bons conseils contre les troubles érectiles – Conseils contre les troubles érectiles

– Essayez de bien discuter en couple de vos problèmes. Parfois il s’agit d’un problème relationnel et donc une thérapie de couple peut s’avérer très utile. La confiance dans le couple occupe un rôle central dans la thérapie de troubles érectiles.

Il faut savoir qu’avec l’âge, comme on l’a vu sous statistiques, le problème de la dysfonction érectile est très fréquent, il ne faut donc avoir aucune honte car vous n’êtes de loin pas le seul couple concerné.

Discutez-en également avec votre médecin traitant qui vous conseillera au mieux. Des traitements efficaces existent !

– Essayez d’adopter un style de vie sain, évitez d’abuser de substances comme le tabac et l’alcool.

Dysfonction érectile fruits

De plus manger sainement ainsi que pratiquer un sport favorise la circulation sanguine, dans ce cas, la circulation du sang dans le pénis jouerait un effet favorable sur cette pathologie.

– Essayez de diminuer votre état de stress et dormez suffisamment.

– Evitez d’acheter des médicaments contre les problèmes érectiles sur Internet. Notamment la très fameuse pilule bleue (Viagra®) contre les troubles érectiles, en vente sur de nombreux sites à travers le monde, car souvent ces médicaments sont des faux et peuvent s’avérer complètement inutiles ou pire encore, très dangereux.

De plus, comme pour tous les médicaments, ils sont efficaces mais pas sans effets secondaires (notamment cardio-vasculaires) et un examen préalable (diagnostic) d’un médecin compétent s’avère nécessaire.

Comment traduit-on les troubles érectiles dans d’autres langues ?
Détails de l'éditeur: Cet article a été modifié le 23.05.2015

Thèmes