Page d'accueil de creapharma.ch Sommaire des maladies et maux Plantes médicinales - Phytothérapie Médicaments sommaire Remèdes de grand-mère Alimentation - Nutrition News de Creapharma.ch

 

> > vitamine D               FICHE VITAMINE

Vitamine D - calciférol Vitamine D (calciférol)  


Noms de la vitamine Effet scientifique
Où peut-on la trouver ? Problèmes lors de carence
Médicaments à base de vit. D (en Suisse) Problèmes lors d'excès
Dose journalière ? Remarque
Indications News - Actualités

NOMS DE LA VITAMINE
Noms français : vitamine D (vitamine du soleil), en fait la vitamine D représente deux formes possibles de molécules qui sont la vitamine D3 (cholécalciférol) d'origine animale et la vitamine D2 (ergostérol) d'origine végétale.
Nom scientifique : calciférol
(voir aussi explication ci-dessus)

PEUT-ON TROUVER LA VITAMINE D ?
> Dans l'huile de foie de morue, poissons gras, saumon, foie de poulet, margarine, jaune d'oeuf, produits laitiers entiers ou demi-écrémés, etc. Pour la synthèse de la vitamine D3, nécessité de la radiation UV (notamment du soleil), lire aussi ci-dessous.



EXEMPLE DE MEDICAMENTS A BASE DE CETTE VITAMINE
> *Médicaments commercialisés en Suisse (à base de vitamine D3 ou cholécalciférol) : Vi-Dé3® Gouttes, Vitamine D3® Streuli. Sans alcool: Vitamine® D3 Wild Huile (Öl), Oleovit® D3. Calcimagona D3 (avec du calcium également).

* Attention : les médicaments mentionnés ci-dessus ne se veulent pas représentatifs de l'ensemble des remèdes existants, il s'agit d'un listing en aucun cas exhaustif et à titre purement indicatif. Pour les médicaments, veuillez lire la notice d'emballage et demandez conseil à votre spécialiste.

DOSE JOURNALIERE RECOMMANDEE
Dose journalière recommandée, nommé aussi AQR pour apport quotidien recommandé :
> *400 UI
(unités internationales) = 10 µg. Dose max. 50 µg.
Quantité recommandée plus importante chez les femmes enceintes.

L'OFSP (Office de la Santé Publique Suisse) recommande les doses de vitamine D suivantes en fonction de l'âge et chez la femme enceinte:
- Nourrissons pendant la 1ère année de vie: 400 UI/jour (10 µg/j)
- Enfants pendant la 2ème et 3ème année de vie: 600 UI/jour (15 µg/j)
- Personnes de 3 à 60 ans: 600 UI/jour (15 µg/j)
- Femmes enceintes ou qui allaitent: 600 UI/jour (15 µg/j)
- Personnes âgées de plus de 60 ans: 800 UI/jour (20 µg/j)

* Pour limiter le risque de fractures chez les personnes âgées il est important de ne pas prendre moins de 400 UI par jour, autrement la vitamine D devient inefficace en prévention des fractures (source ATS, mars 2009). L'OFSP, autorité de santé suisse, recommande la prise de 800 UI/jour (20 µg/j) après l'âge de 60 ans.

INDICATIONS

> Prévention de l'ostéoporose, maintien de l'équilibre du calcium qui contribue à la formation des os et des dents (surtout pour les enfants), aide à la coagulation, réduction des fractures (selon une étude parue en 2009, les préparations de vitamine D réduisent le risque général de fracture de 14 %, pour les fractures de la hanche, la baisse est de 9 %).

> Prévention du cancer, notamment selon le livre "Cancer" de David Servan-Schreiber (plus d'infos sur son blog: http://www.guerir.org/), en particulier le cancer colorectal. Prévention aussi du cancer de la peau.

> Lupus et autres maladies auto-immunes

> Sclérose en plaques (?) - Lire sous bons conseils sclérose en plaques pour davantage d'informations

EFFETS - MODE D'ACTION
> Accroît l'absorption et l'accumulation de calcium en association avec l'hormone PTH (parathormone)

PROBLEMES EN CAS DE CARENCE
Carence de vitamine D
>
Problèmes osseux et dentaires, ostéoporose, rachitisme chez l'enfant, ostéomalacies chez l'adulte, agitation,...
On parle de carence en vitamine D lorsqu'il y a moins de 20 ng/ml de vitamine D dans le sang.

PROBLEMES EN CAS D'EXCES
> A plus de 1'800 UI par jour, risque de toxicité chez l'enfant, chez l'adulte symptômes intestinaux (diarrhées,...), anorexie.

REMARQUES
soleil et vitamine d> Pour que la vitamine D soit active, elle doit être transformée dans la peau (grâce au soleil) puis dans le foie. C'est pourquoi des enfants peu exposés au soleil peuvent être rachitiques.

> De ce fait il est conseillé de s'exposer chaque jour pendant 20 minutes au soleil. En été on estime que le corps fabrique en 20 minutes 10'000 UI de vitamine D.
Certaines sources estiment qu'une exposition au soleil de 5 minutes 3 fois par semaine serait suffisante pour synthétiser les besoins en vitamine D.

> On estime également qu'en France 70% des personnes manquent de vitamine D. Ce chiffre augmente jusqu'à 90% chez les femmes de plus de 45 ans. Il est ainsi important de s'exposer au soleil pendant 20 minutes ou alors de prendre des compléments alimentaires à base de vitamine D.

> Pour les femmes enceintes, celles qui allaitent et chez les petits enfants un supplément en vitamine D est nécessaire. Parlez-en à votre médecin.

> Différentes études ont montré ou montreraient (il faudrait encore davantage d'études cliniques pour affirmer à 100% son efficacité) que la vitamine D consommée au bon dosage (attention à ne pas dépasser la dose quotidienne) pourrait avoir un effet préventif voire curatif contre différentes maladies sérieuses comme le cancer, le lupus et d'autres maladies auto-immunes. Cela fait de la vitamine D peut-être une des vitamines les plus intéressante et utile au niveau médical.

SOMMAIRE / HAUT DE LA PAGE


NEWS - ACTUALITES :

Apport en vitamine D : nouvelles recommandations de l'OFSP

BERNE - L'Office fédéral de la santé publique (OFSP) recommande aux adultes de veiller, surtout en hiver, à avoir un apport suffisant en vitamine D. Cette recommandation est valable toute l'année pour les personnes âgées et les enfants en bas âge. Une nouvelle étude montre que cette carence peut survenir en particulier durant la période hivernale. La vitamine D est essentielle pour stimuler une formation osseuse saine ; elle est produite grâce à la lumière naturelle du soleil.

L'étude de l'OFSP menée sur environ 1400 personnes âgées de 15 ans et plus montre qu'en Suisse, l'apport en vitamine D varie selon la saison. Durant la période estivale (juin - septembre), 80 % de la population bénéficie d'un apport suffisant. Pendant la phase hivernale (décembre - mars), plus de 60 % présente une carence en vitamine D due à une plus faible exposition au soleil.

L'OFSP recommande de sortir quotidiennement au grand air durant l'été pendant de courtes périodes. En cas d'exposition prolongée au soleil, il faut évidemment se protéger pour éviter notamment les coups de soleil. Ces conseils se fondent sur les conclusions du rapport d'experts rédigé par la Commission fédérale de l'alimentation sur mandat de l'OFSP et sur les recommandations qu'elle a élaborées pour les différents groupes de la population.

En hiver, pour les personnes entre trois et 60 ans, l'apport complémentaire en vitamine D devrait être assuré par l'alimentation. Cela suppose de consommer davantage d'aliments riches en vitamine D, comme le saumon et les œufs, ou enrichis en vitamine D.

Pour les enfants en bas âge, les personnes âgées et les femmes enceintes ou qui allaitent, des mesures supplémentaires s'imposent. Des suppléments de vitamine D à prendre toute l'année sont recommandés pour les enfants de moins de trois ans. Quant aux personnes âgées et aux femmes enceintes ou qui allaitent, il est important qu'elles mettent au clair avec leur médecin si elles ont besoin de prendre des suppléments ou non.

La vitamine D, liposoluble, est synthétisée par notre peau grâce au rayonnement solaire. Elle favorise l'absorption du calcium par l'intestin ainsi que son dépôt dans les os, ce qui est essentiel pour une formation osseuse et dentaire saine. Une carence en vitamine D peut conduire, entre autres, à un trouble de la formation des os et favoriser l'ostéoporose.

Source: OFSP, 20 juin 2012


La vitamine D réduit le risque de chute chez les personnes agées

BERNE - Les personnes agées devraient prendre de la vitamine D pour prévenir les chutes. De fortes doses permettent de réduire ce risque d'environ 20%, selon une étude réalisée par des chercheurs suisses publiée dans le "British Medical Journal".

Les patients ayant bénéficié de préparations à base de vitamine D ont moins chuté que les autres. Mais les doses doivent être supérieures à 700 unités internationales et être prises quotidiennement pour obtenir un effet significatif, indique l'étude. L'équipe de chercheurs a analysé les résultats de 2426 participants âgés de 65 ans et plus.

Les effets du traitement sont effectifs entre le deuxième et le cinquième mois du traitement et durent pendant un an. Le lieu de vie n'a pas d'incidence: le risque de chute est diminué pour les personnes vivant en EMS comme pour ceux vivant à leur domicile.

Dans une précédente étude parue au printemps, les chercheurs avaient conclu que la vitamine D réduisait le risque de fractures osseuses chez les personnes âgées. En effet, un tiers des personnes de plus de 65 ans chute au moins une fois par an. Dans 6% des cas, il en résulte une fracture osseuse.

L'équipe de scientifiques recommande donc aux personnes entre 60 et 65 ans de prendre quotidiennement de la vitamine D. Passé un certain âge, le corps ne produit plus assez de la précieuse vitamine. De plus, elle pourrait protéger contre d'autres maladies chroniques, indiquent-ils.

Source: ATS 1er octobre 2009

Inscrivez-vous à notre newsletter !

Avez-vous remarqué des erreurs sur la page ?

Contactez-nous pour améliorer la qualité du site !
 
Rédaction de cette page - Assurance qualité sur www.creapharma.ch
Tâche effectuée Personne responsable Date de la dernière mise à jour
Ecriture du texte + mise à jour: Xavier Gruffat, Pharmacien 10 janvier 2014
Révision médicale de la page XG 10 janvier 2014
Mise en page (design, photos, animations,...) XG 10 janvier 2014
Correction de la syntaxe, de l'orthographe et de la grammaire Christine Gruffat, Enseignante de français, XG 10 janvier 2014 (XG)
Marketing (SEO) XG 10 janvier 2014

Copyright © 2014, Creapharma.ch

Contact    Mises à jour   Décharge juridique   Rédaction   Publicité   - Site réalisé par Pharmanetis Sàrl