Vitamine E

Noms de la vitamine

Nom français : vitamine E
Nom scientifique : tocophérol

Dans quels nutriments peut-on le trouver ?

Ble - Vitamine E
– Dans des germes de blé, des céréales, des légumes verts, des huiles végétales (de tournesol par exemple), des fruits comme les pêches ou les kiwis

Dose journalière recommandée

Dose journalière recommandée, nommé aussi AQR pour apport quotidien recommandé :
10 mg et davantage (attention toutefois aux excès, demandez conseil à votre spécialiste pour la dose adaptée à votre cas), certains livres de nutrition estiment l’AQR de vitamine E à 15 mg (pour hommes et femmes).

Indications

– Contre l’athérosclérose (grâce à l’effet antioxydant).

Remarque: selon une étude américaine parue en 2014, prendre de la vitamine E ne protège pas du cancer ou des maladies cardiaques.

Effets – mode d’action

– Antioxydant (neutralise les radicaux libres qui interviennent dans les processus inflammatoire comme dans l’athérosclérose), anticoagulant

– La consommation de *400 UI par jour de vitamine E pourrait aider contre les bouffées de chaleur de la ménopause, attention à ne pas consommer en excès la vitamine E (parlez-en avec votre médecin ou pharmacien). Certaines études estiment que consommer plus de 400 UI par jour de vitamine E augmente la mortalité globale.

* Selon le site Wikipedia.org (en anglais), 400 UI est équivalent soit à 0.67 mg de vitamine E pour sa forme naturelle ou à 0.45 mg pour sa forme synthétique. Donc 400 UI aurait une valeur comprise entre 180 mg et 268 mg de vitamine E. Demandez conseil à votre pharmacien ou médecin pour bien valider ces informations.

Problèmes en cas de carence

Carence de vitamine E
– Peu de données sérieuses à ce sujet.
Il semble qu’il soit très rare de manquer de la dose minimale de vitamine E.

Problèmes en cas d’excès

Excès de vitamine E
– Augmentation de la mortalité (plus de 400 UI par jour) selon de récentes études, fatigue, troubles gastro-intestinaux.

– Une prise excessive de vitamine E augmente de 68% le risque de cancer de la prostate.

Remarques

– La vitamine E est une vitamine très à la mode, attention tout de même à ne pas en abuser, la vitamine E ne semblerait pas être une vitamine autant miracle que parfois avancée dans certaines presses ou publicités. Certaines études parlent même d’un certain danger à prendre trop de vitamine E.

– La vitamine E appartient avec les vitamines A, D et K aux vitamines dites liposolubles (solubles dans les graisses).

– La prise de vitamine E en excès pourrait augmenter le risque de cancer de la prostate de 68%, selon une étude.

Détails de l'éditeur: Cet article a été modifié le 23.06.2015

Thèmes