Contraception (FAQ)

ll existe différentes méthodes de contraception comme la pilule (contraceptive), l’anneau vaginal, le préservatif (masculin et féminin), le stérilet, l’implant vaginal, etc.

Publicité

Plus d’informations sur la pilule contraceptive

Questions fréquentes (FAQ) sur la contraception

Que faire en cas de retard des règles (pour un cycle de 30 jours) ?

pilule contraceptive retard cycle

Publicité

” Le cycle féminin est très différent d’une femme à l’autre. Entre 28 et 40 jours (parfois !), il y a celles qui ont des règles régulières et les autres qui les ont irrégulières !

Si vous n’avez pas d’autres soucis de santé (saignements, spotting, douleurs), je vous conseille de bien noter tous les 1ers jours de règles à chaque mois dans votre agenda. Ensuite, vous pourrez le montrer à votre gynécologue, lors de votre prochain contrôle gynécologique. Ce dernier pourra ainsi évaluer.

Rappelons qu’un contrôle gynécologique devrait être fait chaque 2 ans au moins pour les femmes de moins de 50 ans. Ceci est d’autant plus important que grâce à ce contrôle (il est vrai que ce n’est pas forcément une partie de plaisir), le gynécologue fera un contrôle et pourra exclure ou non une infection à HPV (Human Papilloma Virus) et le traiter, afin de prévenir les complications telles que cancer du col de l’utérus.

Chez les femmes de plus de 50 ans, il est recommandé de faire un contrôle tous les ans. ”

Réponse de Van, Pharmacienne

jours fertiles chez la femme

Je prend la pilule en continu et j’ai eu un rapport lors des cachets placebo, on a mis un préservatif et j’ai pris la pilule du lendemain pour être vraiment sûre, sauf que la j’ai du retard dans mes règles, je devais les avoirs 2 jours apres jeudi mais je ne les ai toujours pas. Est ce que j’ai un risque d’être enceinte ? Est-ce que je vais avoir quand même mes règles parce que en plus je commence un nouvelle pilule ce soir ?

” Je pense que votre retard de règles est surtout dû au fait que vous avez pris une “surcharge hormonale” avec la pilule du lendemain. Ce n’est pas grave, mais quelque peu inutile. Il est dommage que le pharmacien que vous avez consulté pour avoir la pilule du lendemain ne vous ait pas averti. En effet, si vous prenez la pilule en continu et que vous n’avez eu aucun oubli, vous êtes protégée, même durant la prise des comprimés placebo. De plus, là, vous aviez utilisé un préservatif. Même si aucune méthode n’est sûre à 100%, vous avez été plus que protégée. Ainsi, avec les prises de tous ces contraceptifs oraux, vous aurez un retard des règles, qui pourront être plus abondantes. ”

Mardi soir, en voulant prendre ma pilule, je me suis rendue compte que je l’avais déjà prise. Sauf que je ne me souviens pas du tout l’avoir prise mardi soir ! (J’ai dû la prendre 2 fois un autre soir… ) Du coup, je n’ai pas pris de pilule mardi ! J’ai recommencé à prendre ma pilule normalement le lendemain, mercredi donc. Je n’ai pas eu de rapport depuis plusieurs semaines et je n’en aurais pas avant vendredi prochain, soit dans plus d’une semaine. Est-ce que d’ici-là, le risque de tomber enceinte sera levé ? Est-ce que je dois prendre une pilule spéciale pour rattraper celle de mardi que je n’ai apparemment pas prise mardi ? J’espère que ce n’est pas trop compliqué à comprendre ! Un grand merci d’avance ! (Ma pilule est microgynon).
La précision de la pilule que vous prenez est une information importante quant à la conduite à prendre suite dans votre cas.

En ne prenant pas la pilule mardi soir, vous vous exposez à une mauvaise protection contraceptive hormonale. Cependant, vous nous dites ne pas avoir eu de rapport sexuel depuis des semaines. De ce côté-là, vous êtes protégée d’une éventuelle grossesse.

De plus, vous semblez ne pas avoir de rapport sexuel dans les 7 jours qui suivent l’oubli de la pilule (à compter depuis ce mercredi). En effet, pour une protection hormonale adéquate, il est nécessaire de prendre 7 jours d’affilée la pilule contraceptive. Si vous deviez avoir une relation sexuelle durant ces 7 jours de reprise de la pilule, vous auriez dû utiliser un moyen contraceptif supplémentaire, en principe, le préservatif. Dans votre cas, cela n’est pas nécessaire.

Ainsi, si vous envisagez une relation sexuelle dans plus de 7 jours, vous êtes en principe protégée, pour autant que vous continuiez à prendre votre pilule contraceptive durant au moins 7 jours.

Vous ne précisez pas dans quelle semaine vous étiez. Si vous êtes dans la 3ème semaine, il est important de continuer sans faire de pause, avec la nouvelle plaquette.

J’ai été malade il y a 1 semaine et demi ( j’ai sûrement vomi ma pilule ) et hier j’ai eu un rapport non protégé est-ce possible d’avoir un risque de grossesse ? Ps : je prends une pilule en continu ( desogestrel mylan )
Si vous pensez avoir vomi votre pilule et que vous ne l’ayez pas reprise de suite, il y a en effet un risque de grossesse si vous avez eu un rapport sexuel non protégé.

Vous nous dites que le rapport a eu lieu hier. Vous pouvez encore aller chercher rapidement la pilule du lendemain dans une pharmacie. Il est urgent d’agir vite pour garantir une meilleure efficacité de la pilule du lendemain. Son efficacité baisse avec le temps et vous avez 72 heures pour la prendre, suite au rapport sexuel non protégé. Au-delà de ce délai, vous serez obligée de prendre rendez-vous chez votre gynécologue. Or, pour voir un gynécologue, il faut prendre rendez-vous et cela risque de prendre plus de temps.

Je vous conseille de relire la notice d’emballage de votre pilule. En général, il y a toujours indiqué les mesures à prendre en cas d’oubli d’un comprimé, de forte diarrhée ou encore lors de vomissement, afin de garantir la protection de la pilule contraceptive. Ces mesures dépendent du type de pilule. Avec la plupart des pilules, si le comprimé oublié est repris dans les 12heures, l’efficacité contraceptive est assurée. Ce n’est pas le cas de la minipilule où une petite marge de 3 heures est tolérée.

On essaye depuis deux mois d’avoir un enfant, mais le souci est que je me suis fait violer il y a 15 jours et j’ai aussitôt pris la pilule du lendemain. Mes règles doivent arriver en fin de semaine. Ma question est la suivante : Si je suis enceinte, est-ce que c’est de mon mari ou de mon violeur ? Merci de votre compréhension.
Tout d’abord, je suis désolée d’apprendre que vous avez été violée et j’espère vivement que vous êtes suivie pour cela (aide médicale et psychologique, notamment).

Si vous avez pris la pilule du lendemain dans les délais, c’est-à-dire moins de 72 heures après le viol, les risques d’être enceinte suite à cela est très minime. Bien sûr, plus vite vous la prenez, plus l’efficacité du médicament sera grande. Ainsi, même si les 72 heures après l’acte sexuel sont respectées, lorsque la pilule du lendemain est prise dans les premières heures, elle fonctionnera mieux. Ainsi, si elle est prise dans les 24 premières heures, son efficacité est de 95%, alors que si elle prise lors du 3ème jour après l’acte sexuel, son efficacité tombe à 58%.

De plus, l’effet de la pilule concernera le dernier acte sexuel avant la prise de cette dernière, dans votre cas, le viol. La contraception d’urgence n’aura ainsi aucun effet sur les relations antérieures que vous aurez eues avec votre mari.

En effet, une des principales actions de la contraception d’urgence est d’empêcher la nidation d’un ovule fécondé. Ainsi, si vous étiez déjà enceinte de votre mari, la pilule du lendemain n’aura pas d’effet sur votre futur bébé.

Je vous recommande en premier lieu de lire notre article sur la contraception d’urgence et aussi d’en parler avec votre gynécologue.

Réponse de Van, Pharmacienne sur le forum de Creapharma.fr

Vomissement pilule et saignements (spottings) : risque de grossesse et quand faire le test ?

Découvrez la question complète et la réponse d’un médecin

L’anneau vaginal et le patch peuvent-il provoquer des thromboses ?
Oui, tout comme les pilules contraceptives, il existe aussi un risque de thrombose profonde veineuse.

Le stérilet augmente-t-il le risque de thrombose ?

Non, le stérilet n’augmente pas le risque de thrombose ou de maladies cardio-vasculaires (AVC, infarctus).

A quel moment du cycle peut-on changer de pilule ?

Si par exemple vous passez d’une pilule de 3ème ou 4ème génération à une pilule de 2ème génération, notamment pour diminuer les risques de thromboses, il est conseillé de terminer la plaquette et donc de changer à la fin d’un cycle. Il est fortement conseillé de bien terminer votre plaquette pour limiter tout risque de grossesse. Comme le risque de thrombose reste statistiquement très faible (surtout pour quelques jours supplémentaires), on estime préférable de changer à la fin d’un cycle. Votre médecin généraliste, gynécologue ou pharmacien pourront vous donner davantage de conseils personnalisés à votre situation.

Enceinte et règles, est-ce possible ?

Découvrez la question en entier et la réponse d’un médecin

Pilule oubliée presque 12h : ai-je un risque de grossesse ?

Découvrez la question entière et la réponse d’un pharmacien

Publicité

Voilà, j’ai oublié de prendre ma pilule le dernier jour de la première semaine et j’ai eu des rapports sexuels 3 jours avant l’oubli. Je suis perdue et je ne sais pas quoi faire. Pouvez-vous m’aider ?
En lisant votre message, je remarque que vous n’avez pas mentionné le nom de votre pilule contraceptive. Cette information est importante, car elle permet de connaître la marche à suivre en cas d’oubli de pilule.

Mais prenons ici, le cas général. Lors d’oubli d’un comprimé dans les 12heures suivant la prise normale de la pilule, il est possible de prendre le comprimé oublié le plus rapidement possible. En faisant cela, la protection contraceptive n’est pas entravée. Il est important de noter que pour les micropilules, la marge se réduit de 12h à 3heures seulement.

Si l’oubli est supérieur à 12 heures (donc 3heures pour les micropilules), il est nécessaire de prendre le comprimé oublié de suite, puis de reprendre le comprimé du jour à l’heure habituelle (ce qui représente 2 comprimés dans la même journée). Il est de plus nécessaire d’utiliser un autre moyen de contraception dans les 7 prochains jours.

Dans votre cas, vous n’avez pas du tout rattrapé votre retard de pilule contraceptive et de plus, avez eu un rapport sexuel dans les 3 jours précédant l’oubli. Or, le fait d’oublier un comprimé permet à l’ovulation de reprendre, alors que les spermatozoïdes du rapport précédent peuvent toujours être présents dans votre organisme (la durée de vie d’un spermatozoïde étant de 5 jours environs). Ces derniers peuvent donc féconder l’ovule.

Les 72 heures étant largement écoulées (depuis le dernier rapport sexuel), il est maintenant nécessaire de rapidement prendre contact avec votre gynécologue si une éventuelle grossesse n’est pas désirée.

J’ai commencé ma pilule leeloo gé le 3 avril. Le 5, j’ai eu un rapport non protégé et j’ai également oublié de prendre ma pilule le soir et le 6 j’ai aussi oublié. D’habitude, je la prends le soir avant de me coucher. Et le 10, pareille, je l’ai prise le matin et le 11 pareille. Le 12, rapport non protégé le soir et oubli de pilule. Le 13, je l’ai prise à 1h du matin. J’ai des tiraillements dans le bas du ventre vers l’ovaire gauche. J’ai l’impression que je vais avoir mes règles et ce matin j’ai eu des pertes marrons. Ma plaquette n’est pas finie, je peux avoir mes règles ? J’ai pris des risques ; y a-t-il un risque de grossesse?
Si j’ai bien compris, c’est le premier mois que vous prenez la pilule contraceptive. Or, il est nécessaire de prendre la pilule 7 jours de manière consécutive pour être protégée hormonalement. Et durant ces 7 premiers jours, il est nécessaire de se protéger avec un autre moyen contraceptif, en général mécanique, comme le préservatif.

Vous mentionnez avoir eu un rapport sexuel non protégé le 5 avril, à savoir 2 jours après avoir commencé la pilule. Vous avez donc déjà pris un risque à ce moment-là. Il aurait déjà fallu prendre chez votre pharmacien la pilule du lendemain à ce moment-là.

Il y a eu de nombreux oublis durant ce cycle. Il est en effet peu évident de prendre de nouvelles habitudes. Chaque oubli représente un risque de grossesse, car on ne bloque plus l’ovulation. Sachant cela, vous auriez dû utiliser à chaque rapport sexuel un autre moyen contraceptif. Avec tous ces oublis, il n’est plus possible de prendre la pilule du lendemain à chaque fois. Il vous faut impérativement prendre contact avec votre gynécologue.

Profitez de l’occasion pour lui parler de votre difficulté à prendre de manière régulière votre pilule contraceptive. En effet, il vous faut décider d’un moment précis de la journée pour la prendre et vous en tenir, car sinon, cela compromet son efficacité contraceptive. Souvent, il est recommandé de mettre une alarme sur son téléphone portable, cela peut être une aide appréciable. Votre gynécologue pourra également vous proposer d’autres moyens contraceptifs plus faciles à utiliser, comme le patch à changer une fois par semaine ou encore l’anneau à changer une fois par mois.

Relations sexuelles non protégées la veille des règles

Je viens, car j’ai fait l’amour avec mon copain sans préservatif, mais il n’a pas éjaculé dans mon vagin. Puis après avoir éjaculé, il l’a remis dans mon vagin sans protection. Je voudrais savoir est-ce qu’il y aurait des risques ? Car je m’inquiète. Je n’ai absolument pas envie de tomber enceinte, beaucoup trop jeune. Encore merci de m’aider avec vos conseils. Merci beaucoup :'(
Je comprends en effet que vous n’ayez pas envie de tomber enceinte à votre âge. Cependant, le rapport sexuel que vous décrivez est malheureusement à risque, non seulement pour les maladies sexuellement transmissibles, mais également pour une éventuelle grossesse.

On appelle cela un coït interrompu, le fait que votre ami n’ait pas éjaculé dans votre vagin. Cependant, ce type de contraception est très peu fiable, c’est d’ailleurs une des méthodes les moins fiables qui existent et qui, de plus, est très frustrante pour le partenaire, car son acte n’est pas « fini ».

Il est impératif maintenant de vous rendre rapidement dans une pharmacie afin de recevoir la pilule du lendemain si le rapport date de moins de 72 heures. Si cela date de plus de 72 heures, vous pouvez vous rendre dans un centre de planning familial où un médecin pourra vous prendre en charge et vous donner une pilule du lendemain pour les cas où le rapport sexuel est antérieur aux 72heures. De plus, dans les centres médicaux, l’avantage est que vous serez également prise en charge « psychologiquement », avec les conseils d’une psychologue. Le gynécologue pourra ensuite très vite vous prescrire la méthode de contraception qui vous corresponde le mieux au niveau pratique ou au niveau de la composition en œstrogène et en progestatif.

J’ai 25 ans, ça fait 18 jours que j’attendais mes règles et ils ne sont toujours pas là. En revanche, je sens que la forme de mes seins a changé (moins rondes). J’ai une fatigue permanente, je n’ai pas d’appétit. Je ne prends mon petit-déjeuner qu’à 14h…. Je me dis que je ne suis pas enceinte car c’est seulement à la veille de mes dernières règles que j’ai eu des rapports, mais après, non. Que dois-je faire? Merci
Vous avez eu des relations sexuelles apparemment non protégées la veille de vos dernières règles. Vous pensez encore à tort que cette période, effectivement moins fertile, soit dénuée de risque.

Or, tout moment du cycle peut être à risque si vous avez des rapports sexuels non protégés. Or, il existe plusieurs protections, comme la pilule contraceptive, le préservatif qui sont les méthodes les plus efficaces.

Il semblerait en effet que certaines périodes du cycle féminin seraient moins risquées au niveau d’une éventuelle grossesse. Cependant, le risque zéro n’existe pas. Ainsi, si vous sentez des modifications de votre corps ainsi que de votre comportement (perte d’appétit, comme vous le mentionnez), il vous faudrait rapidement faire un test de grossesse. Vous pouvez trouver des tests de grossesse en pharmacie.

Si le test s’avère positif, il vous faudrait prendre immédiatement contact avec votre gynécologue si l’enfant n’est pas désiré, car la prise de la pilule du lendemain n’est plus possible à ce stade.

Publicité

Je vous encourage vivement à lire le dossier de Creapharma sur la contraception. En cliquant sur le lien « pilule du lendemain », vous comprendrez mieux le cycle féminin.

Pour l’instant, l’urgence réside dans le fait de faire un test de grossesse, puis de prendre contact avec votre gynécologue.

Réponse de Van, Pharmacienne

Lire aussi :

Publicité



Informations sur la rédaction de cet article et la date de la dernière modification: 17.03.2016