Publicité

Allergodil® Spray nasal

Information destinée aux patients en Suisse

Qu’est-ce que Allergodil spray nasal et quand est-il utilisé ?

Allergodil spray nasal est un médicament antiallergique destiné au traitement local du rhume allergique perennial ou saisonnier (p.ex. le rhume des foins). Allergodil spray nasal est utilisé sur prescription du médecin chez l’adulte et l’adolescent dès 12 ans.

Du fait qu’il est appliqué localement dans le nez, le médicament agit rapidement (dans un délai de 15 minutes). En outre, il ne provoque presque pas d’effets indésirables usuels tels que fatigue, entrave de l’aptitude à la conduite, etc.

Quand Allergodil spray nasal ne doit-il pas être utilisé ?

Allergodil spray nasal ne doit pas être utilisé en cas d’hypersensibilité connue au principe actif azélastine.

Chez les enfants de moins de 12 ans: l’expérience concernant l’application d’Allergodil spray nasal chez l’enfant est encore insuffisante. Le médicament ne doit pas être utilisé dans ce groupe d’âge.

Quelles sont les précautions à observer lors de l’utilisation d’Allergodil spray nasal ?

Aucune information sur d’éventuelles interactions avec d’autres médicaments n’est disponible.

Lors de l’utilisation d’Allergodil spray nasal, des troubles tels que épuisement, lassitude, fatigue, vertiges ou sensation de faiblesse sont possibles dans des cas isolés. Ces troubles peuvent être également dus à l’évolution de la maladie. Dans ces cas, l’aptitude à la conduite d’un véhicule ou à l’utilisation d’une machine peut être entravée. Prendre spécialement en considération que l’alcool peut aggraver encore plus l’aptitude à prendre part au trafic routier.

Veuillez informer votre médecin ou votre pharmacien si vous souffrez d’une autre maladie, vous êtes allergique, vous prenez déjà d’autres médicaments en usage interne ou externe (même en automédication)!

Allergodil spray nasal peut-il être utilisé pendant la grossesse ou l’allaitement ?

Comme pour tout médicament, Allergodil spray nasal ne doit être utilisé pendant la grossesse et l’allaitement que sur prescription expresse du médecin.

Comment utiliser Allergodil spray nasal ?

Adultes et adolescents dès 12 ans

Sauf prescription contraire du médecin, appliquer deux fois par jour (matin et soir) une nébulisation dans chaque narine lors de rhume allergique perennial. Lors de rhume allergique saisonnier, appliquer une fois par jour 2 nébulisations dans chaque narine.

Enfants de moins de 12 ans

L’expérience concernant l’application d’Allergodil spray nasal chez l’enfant est encore insuffisante. Le médicament ne doit pas être utilisé dans ce groupe d’âge.

L’application doit se faire à tête droite.

Allergodil spray nasal est indiqué pour une thérapie au Iong cours. C’est au médecin de déterminer la durée exacte du traitement. Une fois les symptômes disparus, le traitement devrait être poursuivi aussi longtemps que vous êtes exposé(e) à des substances allergisantes (p.ex. pollen, poils d’animaux, poussière de maison).

Ne changez pas de votre chef le dosage prescrit. Adressez-vous à votre médecin ou à votre pharmacien si vous estimez que l’efficacité du médicament est trop faible ou au contraire trop forte.

Quels effets secondaires Allergodil spray nasal peut-il provoquer ?

Un goût amer, propre au principe actif azélastine, peut souvent être perçu. Il est très probablement la conséquence d’un écoulement de solution dans la gorge et la cavité buccale par suite d’une aspiration trop profonde du spray dans le nez et peut, dans des cas rares, provoquer des nausées. C’est pourquoi il est important de veiller à utiliser le produit correctement (voir «Comment utiliser Allergodil spray nasal?»).

Occasionnellement, la muqueuse nasale déjà altérée par l’inflammation peut présenter une irritation légère et transitoire qui se manifeste par une sensation de brûlure, des démangeaisons, des éternuements ou des saignements de nez.

Les cas de nausées sont rares.

De très rares cas d’hypersensibilité (éruption cutanée, démangeaisons, urticaire), de vertiges, d’abattement (lassitude, épuisement) et de sensation de faiblesse ont été rapportés.

Si vous remarquez des effets secondaires qui ne sont pas mentionnés dans cette notice, veuillez en informer votre médecin ou votre pharmacien.

A quoi faut-il encore faire attention ?

Conserver le médicament à une température ambiante (15–25 °C) et hors de la portée des enfants.

Le médicament ne doit pas être utilisé au-delà de la date figurant après la mention «EXP» sur le récipient.

Pour de plus amples renseignements, consultez votre médecin ou votre pharmacien, qui disposent d’une information détaillée destinée aux professionnels.

Que contient Allergodil spray nasal ?

1 nébulisation d’Allergodil spray nasal contient 0,14 mg de chlorhydrate d’azélastine sous forme de solution aqueuse à 0,1%, sans agent conservateur.

Numéro d’autorisation

51257 (Swissmedic).

Où obtenez-vous Allergodil spray nasal ? Quels sont les emballages à disposition sur le marché ?

Allergodil spray nasal est disponible en pharmacie, sur ordonnance médicale.

Il est présenté en flacons de 10 ml de solution.

Titulaire de l’autorisation

MEDA Pharma GmbH, 8602 Wangen-Brüttisellen.

Cette notice d’emballage a été vérifiée pour la dernière fois en juillet 2008 par l’autorité de contrôle des médicaments (Swissmedic).

Source : Swissmedicinfo.ch (site accédé par Creapharma.ch le 19.10.2020, attention il ne s’agit pas de la date de mise à jour de la notice du médicament. La date de dernière mise à jour de la notice du médicament est mentionnée dans le paragraphe ci-dessus).

Avez-vous trouvé cet article utile ou avez-vous noté une faute ?

Informations sur la rédaction de cet article et la date de la dernière modification: 18.10.2020

Publicité