Publicité

Antabus®

Information destinée aux patients en Suisse

Qu’est-ce que Antabus et quand est-il utilisé ?

Antabus est utilisé sur prescription médicale comme auxiliaire dans le sevrage de l’alcool, en association avec d’autres formes de traitement non médicamenteuses.

De quoi faut-il tenir compte en dehors du traitement ?

Il ne faut pas consommer d’alcool sous Antabus. Toute consommation d’alcool, même en très faibles quantités, entraîne des réactions désagréables, par exemple palpitations, maux de tête, nausées et vomissements, vertiges et perte de connaissance.

Les réactions mentionnées peuvent apparaître déjà après la consommation de quantités d’alcool négligeables, notamment avec des chocolats contenant de l’alcool ou après l’utilisation d’un produit cosmétique renfermant de l’alcool!

Quand Antabus ne doit-il pas être utilisé ?

Lors de maladies cardiaques sévères, de psychoses ou de lésions graves du cerveau. En cas d’hypersensibilité au principe actif disulfiram ou à l’un des excipients selon la composition.

Les patients qui auraient réagi, à la suite d’une prise antérieure d’Antabus, par une jaunisse ou des signes d’inflammation du foie ne doivent pas être traités par Antabus à nouveau.

Le produit ne doit pas être utilisé chez les enfants et les adolescents.

Quelles sont les précautions à observer lors de la prise d’Antabus ?

La prise d’Antabus peut influencer l’effet d’autres médicaments, par exemple les médicaments diluant le sang, le phénytoïne (un médicament administré lors d’épilepsie) ainsi que certains sédatifs du groupe des benzodiazépines. Certains médicaments utilisés lors de troubles gynécologiques ou de maladies tropicales contiennent du métronidazole et peuvent entraîner un état confusionnel en association avec Antabus.

En cas de signes d’inflammation du foie ou de jaunisse, tels que perte d’appétit, fatigue vomissements, faiblesse, fièvre, prurit, coloration foncée de l’urine ou décoloration des selles, interrompre Antabus immédiatement et consulter un médecin. En cas de troubles visuels et lorsque survient une éruption cutanée, consultez également votre médecin sans attendre.

Veuillez informer votre médecin ou votre pharmacien si vous souffrez d’autres maladies, si vous êtes allergique ou si vous prenez déjà d’autres médicaments en usage interne ou externe (même en automédication!).

Antabus peut-il être pris pendant la grossesse ou l’allaitement ?

Pendant la grossesse, il ne faut pas prendre Antabus. Puisque l’alcool est nocif pour le fœtus, il convient également de renoncer entièrement à toute consommation d’alcool, même en l’absence de traitement par Antabus.

Comment utiliser Antabus ?

En général, Antabus est administré par une personne de confiance. La dispergette est dissoute dans un demi-verre d’eau. On obtient ainsi une fine dispersion au goût neutre. Il convient de la boire sans attendre. Vous ne devez pas avoir consommé d’alcool au moins pendant les 3 jours précédant le début du traitement.

Posologie habituelle

Au début, 2 dispergettes quotidiennement pendant 3 jours, puis ½ dispergette par jour ou 1 dispergette tous les 2 jours.

Ne changez pas de votre propre chef le dosage prescrit. Adressez-vous à votre médecin ou vote pharmacien si vous estimez que l’efficacité du médicament est trop faible ou au contraire trop forte.

A ce jour, l’utilisation et la sécurité des dispergettes, ainsi que les comprimés d’Antabus n’ont pas été vérifiées chez les enfants et les adolescents moins de 18 ans.

Quels effets secondaires Antabus peut-il provoquer ?

Une abstinence en alcool peut entraîner la manifestation de certaines émotions et de réactions qui étaient masquées auparavant par la prise d’alcool.

Les effets indésirables suivants peuvent survenir lors de la prise d’Antabus:

Souvent: insomnie, céphalées, fatigues, mauvaise haleine, goût métallique dans la bouche, troubles gastriques, diarrhées.

Occasionnel: éruption cutanée acnéiforme, prurit.

Rarement: faiblesse musculaire, troubles de la vision et de la coordination.

Fréquence inconnue: atteinte hépatique, éruption cutanée.

Si vous remarquez des effets indésirables non décrits ici, vous devriez en informer votre médecin ou votre pharmacien.

A quoi faut-il encore faire attention ?

Antabus doit être conservé hors de portée des enfants.

Ce médicament ne doit être utilisé que jusqu’à la date indiquée par «EXP:» sur l’emballage. Conserver à température ambiante (15-25 °C), à l’abri de l’humidité.

Pour de plus amples renseignements, consultez votre médecin ou votre pharmacien. Ces personnes disposent d’informations détaillées.

Que contient Antabus ?

Les dispergettes Antabus 400 mg contiennent 400 mg de disulfirame et substances auxiliaires, sous forme de comprimés sécables, se désagrégeant facilement par dispersion.

Numéro d’autorisation

15104 (Swissmedic).

Où obtenez-vous Antabus ? Quels sont les emballages à disposition sur le marché ?

En pharmacie, uniquement sur ordonnance médicale.

Antabus: Emballages à 50 dispergettes.

Titulaire de l’autorisation

Teva Pharma AG, Basel.

Cette notice d’emballage a été vérifiée pour la dernière fois en novembre 2014 par l’autorité de contrôle des médicaments (Swissmedic).

Source : Swissmedicinfo.ch (site accédé par Creapharma.ch le 23.10.2020, attention il ne s’agit pas de la date de mise à jour de la notice du médicament. La date de dernière mise à jour de la notice du médicament est mentionnée dans le paragraphe ci-dessus).

Avez-vous trouvé cet article utile ou avez-vous noté une faute ?

Informations sur la rédaction de cet article et la date de la dernière modification: 24.10.2020

Publicité