Publicité

Arbid® N, Gouttes à avaler

Information destinée aux patients en Suisse

Qu’est-ce que l’Arbid N, Gouttes à avaler et quand doit-il être utilisé ?

Arbid N contient un antihistaminique, le maléate de chlorphénamine. Il est utilisé pour traiter les affections inflammatoires et allergiques des voies respiratoires supérieures telles que rhume, rhume des foins, rhinorrhées chroniques, rhinite vasomotrice, rhinite allergique, rhinopharyngite, sinusite allergique, ainsi que comme traitement adjuvant lors de grippe ou refroidissements. Traitement symptomatique d’états allergiques tels qu’urticaire ou conjonctivite.

Quand Arbid N, Gouttes à avaler ne doit-il pas être utilisé ?

Si vous êtes hypersensible à un composant du médicament, si vous êtes à risque de développer un glaucome à angle fermé (pression intra-oculaire accrue), si vous avez des difficultés à uriner ou si vous suivez parallèlement ou avez fini depuis moins de 2 semaines un traitement avec certains antidépresseurs (en particulier les inhibiteurs de la MAO). À part cela, Arbid N ne doit pas être utilisé pendant le troisième trimestre de la grossesse ou pendant la période d’allaitement (voir «Arbid N peut-il être utilisé pendant la grossesse ou l’allaitement ?»).

Arbid N ne doit pas être utilisé chez l’enfant de moins de 3 ans.

Quelles sont les précautions à observer lors de l’utilisation d’Arbid N, Gouttes à avaler ?

Sans consultation médicale, Arbid N ne doit pas être utilisé pendant une période prolongée ou à une dose plus élevée que recommandée.

Si une réaction allergique ou un rétrécissement bronchique avec des difficultés respiratoires se manifeste (voir «Quels effets secondaires Arbid N peut-il provoquer ?»), il faut immédiatement interrompre le traitement et informer le médecin.

Ce médicament peut affecter la capacité de réaction, l’aptitude à conduire et la capacité à utiliser des outils ou des machines.

Arbid N contient du saccharose. Si votre médecin vous a informé(e) que vous avez une intolérance à certains sucres, contactez votre médecin avant de prendre ce médicament.

Arbid N contient du parahydroxybenzoate de méthyle sodique (E 219) et du parahydroxybenzoate de propyle sodique (E 217) qui peuvent provoquer des réactions allergiques (éventuellement retardées). Ce médicament contient moins de 1 mmol (23 mg) de sodium par 1 g (20 gouttes), c.-à-d. qu’il est essentiellement «sans sodium».

Veuillez informer votre médecin ou votre pharmacien ou votre droguiste si vous souffrez d’une autre maladie, vous êtes allergique ou vous prenez déjà d’autres médicaments en usage interne ou externe (même en automédication!).

Arbid N, Gouttes à avaler peut-il être utilisé pendant la grossesse ou l’allaitement ?

Si vous envisagez une grossesse, si vous êtes enceinte ou si vous allaitez, vous devriez renoncer à la prise de médicaments. On sait que la prise d’Arbid N pendant le dernier trimestre de la grossesse peut affecter la santé du foetus. C’est pourquoi Arbid N ne doit pas être pris pendant le troisième trimestre de la grossesse. En cas d’indication impérative, Arbid N peut être pris sur prescription du médecin pendant le premier et le deuxième trimestre de la grossesse.

Arbid N ne doit pas être utilisé pendant la période d’allaitement. Si vous devez cependant absolument prendre Arbid N sur prescription médicale, vous devez renoncer à allaiter.

Comment utiliser Arbid N, Gouttes à avaler ?

Sauf prescription contraire du médecin, la posologie usuelle est de 10 gouttes 4 à 6 fois par jour chez l’enfant de 3 à 5 ans, de 20 gouttes 4 à 6 fois par jour chez l’enfant de 6 à 12 ans et de 40 gouttes 4 à 6 fois par jour chez l’adulte.

Les doses doivent être prises de préférence entre les repas.

Veuillez-vous conformer au dosage figurant sur la notice d’emballage ou prescrit par votre médecin. Si vous estimez que l’efficacité du médicament est trop faible ou au contraire trop forte, veuillez-vous adresser à votre médecin ou à votre pharmacien ou à votre droguiste.

Quels effets secondaires Arbid N, Gouttes à avaler peut-il provoquer ?

Les effets indésirables suivants peuvent être associés à la prise d’Arbid N:

Des réactions allergiques peuvent se produire chez les personnes hypersensibles (éruption cutanée, démangeaisons, pouls accéléré, troubles respiratoires, perte de conscience). Dans un tel cas, vous devez cesser la prise du médicament et contacter votre médecin dès que possible.

Lors d’un surdosage du principe actif chlorphénamine, les effets indésirables peuvent inclure des convulsions, des troubles respiratoires allant éventuellement jusqu’à une détresse respiratoire aiguë et un coma. Les enfants – et tout particulièrement les enfants en bas âge – réagissent de façon particulièrement sensible aux surdosages.

Fréquent (concerne 1 à 10 utilisateurs sur 100)

Somnolence et réduction de la capacité de réaction (voir «Quelles sont les précautions à observer lors de l’utilisation d’Arbid N ?»).

Occasionnel (concerne 1 à 10 utilisateurs sur 1000)

Troubles gastro-intestinaux tels que constipation; sécheresse buccale; troubles de la miction; troubles visuels (troubles de l’accommodation); augmentation de la pression intra-oculaire; agitation (surtout chez l’enfant); nervosité; insomnies.

Cas isolés

Rash et myélodépression.

Si vous remarquez des effets secondaires qui ne sont pas mentionnés dans cette notice, veuillez en informer votre médecin ou votre pharmacien ou votre droguiste. Ceci vaut en particulier pour les effets secondaires non mentionnés dans cette notice d’emballage.

A quoi faut-il encore faire attention ?

Ce médicament ne doit pas être utilisé au-delà de la date figurant après la mention <EXP> sur le récipient.

Remarques concernant le stockage

Conserver Arbid N à température ambiante (15 à 25 °C) dans l’emballage d’origine, hors de portée des enfants. Refermer le flacon soigneusement après la prise d’une dose.

Remarques complémentaires

Les flacons d’Arbid N sont munis d’une fermeture de sécurité enfant. Pour ouvrir, il faut presser sur le capuchon en le dévissant. La sécurité enfant n’est efficace que si le capuchon est revissé énergiquement jusqu’à la butée après usage.

Pour de plus amples renseignements, consultez votre médecin, votre pharmacien ou votre droguiste, qui disposent d’une information détaillée destinée aux professionnels.

Que contient Arbid N, Gouttes à avaler ?

1 g (environ 20 gouttes) de solution buvable en gouttes contient:

Principes actifs

2 mg de maléate de clorphénamine.

Excipients

Saccharose, acide citrique monohydraté, parahydroxybenzoate de méthyle sodique (E 219), parahydroxybenzoate de propyle sodique (E 217), arôme d’orange, eau purifiée.

Numéro d’autorisation

58373 (Swissmedic).

Où obtenez-vous Arbid N, Gouttes à avaler ? Quels sont les emballages à disposition sur le marché ?

En pharmacie et en droguerie, sans ordonnance médicale, en flacons compte-gouttes de 30 ml.

Titulaire de l’autorisation

VERFORA SA, 1752 Villars-sur-Glâne.

Cette notice d’emballage a été vérifiée pour la dernière fois en décembre 2020 par l’autorité de contrôle des médicaments (Swissmedic).

Source : Swissmedicinfo.ch
Remarques :
– L’équipe de Creapharma.ch a copié à la main le contenu de Swissmedicinfo le 01.06.2021, attention il ne s’agit pas de la date de mise à jour de la notice du médicament, la date de dernière mise à jour de la notice du médicament est mentionnée dans le paragraphe en gras juste ci-dessus.
– Comme information interne à Creapharma.ch, il s’agit de la 1ère mise à jour de cette page depuis le lancement début 2021 de cette rubrique.
– Swissmedicinfo informe via son site Internet les médicaments mis à jour (via rubrique “Textes modifiés”). Creapharma.ch s’engage dans un délai maximum de 30 jours à mettre à jour chaque page médicament provenant de Swissmedicinfo (rubrique Informations destinées aux patients). Cela signifie que pendant quelques jours cette page ne puisse pas être 100% mise à jour. Pour une information toujours mise à jour (actuelle), consultez directement le site Swissmedicinfo.

Avez-vous trouvé cet article utile ou avez-vous noté une faute ?

Lire aussi :


Informations sur la rédaction de cet article et la date de la dernière modification: 01.06.2021

Publicité