Publicité

Atrovent®/- N

Information destinée aux patients en Suisse

Qu’est-ce que l’Atrovent et quand est-il utilisé ?

L’Atrovent contient un principe actif (bromure d’ipratropium) qui dilate les voies respiratoires rétrécies par le spasme en cas d’inflammation chronique des bronches (BPCO) ou d’asthme. L’Atrovent supprime la gêne respiratoire liée à ce genre d’affections. L’effet atteint son intensité maximale au bout de 60 à 120 minutes et dure environ 4-6 heures. L’Atrovent est souvent prescrit en association avec d’autres médicaments antiasthmatiques, en particulier dans les cas de bronchite grave ou d’asthme.

L’Atrovent est utilisé sur prescription médicale.

De quoi faut-il tenir compte en dehors du traitement ?

Fumer favorise la survenue d’inflammations chroniques des bronches et de troubles respiratoires.

Si vous fumez, vous pouvez favoriser l’effet thérapeutique de l’Atrovent en renonçant au tabac.

Quand l’Atrovent ne doit-il pas être utilisé ?

L’Atrovent ne doit pas être utilisé en cas d’hypersensibilité au principe actif ou à l’un des constituants.

Quelles sont les mesures de précaution à observer lors de l’utilisation de l’Atrovent ?

Si directement après l’inhalation vous remarquez une sensation d’oppression dans la poitrine, une toux, une respiration haletante ou un essoufflement, vous devez immédiatement consulter le médecin ou vous rendre à l’hôpital le plus proche. Ces troubles peuvent indiquer une contraction des muscles des bronches, appelée bronchospasme.

Remarque importante si vous souffrez d’une dyspnée subite ou s’aggravant rapidement:

Si même le nombre maximal d’inhalations prescrit par le médecin ne suffit plus à vous soulager, n’hésitez pas à vous rendre immédiatement chez votre médecin ou à l’hôpital le plus proche.

Utilisé seul, l’Atrovent ne permet pas de juguler les crises d’asthme. Dans ces cas-là, il faut l’associer à d’autres médicaments. Atrovent combiné avec d’autres médicaments contre l’asthme, en particulier des bêta-adrénergiques ou des xanthines, conduit à une meilleure dilatation des bronches. C’est votre médecin qui décidera d’une telle association.

Si vous souffrez d’un glaucome, d’une hyperplasie de la prostate ou de rétention urinaire, vous devez informer votre médecin de ces maladies.

Lors de l’emploi des solutions pour inhalation, il est recommandé de veiller à ce que le masque soit hermétiquement ajusté afin d’éviter que le produit ne pénètre dans les yeux. Avec l’inhalateur, il faut également éviter que le produit ne pénètre dans les yeux. Le cas échéant, cela pourrait provoquer des troubles visuels passagers. Les patients souffrant d’un glaucome doivent être particulièrement prudents à cet égard, du fait que la pression intraoculaire pourrait augmenter lors d’une fausse utilisation, provoquant éventuellement une crise de glaucome (vision trouble, douleurs oculaires aiguës, yeux rouges). En cas de troubles oculaires aigus, en particulier de douleurs oculaires, contactez sans tarder votre médecin.

Des troubles intestinaux peuvent éventuellement survenir chez les patients souffrant de mucoviscidose.

Veuillez informer votre médecin ou votre pharmacien si vous souffrez d’une autre maladie, vous êtes allergique, vous prenez déjà d’autres médicaments (même en automédication!).

Il n’existe à ce jour aucune donnée indiquant qu’Atrovent puisse affecter l’aptitude à la conduite ou à l’utilisation de machines. Cependant, puisque l’utilisation d’Atrovent peut provoquer des vertiges, des troubles de l’accommodation oculaire, une dilatation des pupilles ou une vision trouble, vous devez attendre la disparition des troubles visuels et/ou des vertiges avant de conduire un véhicule ou d’utiliser une machine.

L’Atrovent peut-il être utilisé pendant la grossesse ou l’allaitement ?

C’est au médecin traitant de décider si vous pouvez utiliser l’Atrovent pendant la grossesse ou en période d’allaitement. Si vous planifiez une grossesse, parlez-en à votre médecin, car une prudence particulière est de rigueur au cours des trois premiers mois de la grossesse.

Comment utiliser l’Atrovent ?

La pratique régulière des inhalations améliore la plupart du temps l’efficacité du traitement. Le médecin traitant fixera la dose et la fréquence des inhalations en fonction de la gravité de votre état. La première inhalation de la journée devrait en général avoir lieu au lever, la dernière au coucher. Si votre médecin vous prescrit, en même temps, d’autres médicaments facilitant la respiration, à inhaler ou à prendre sous la forme de comprimés ou de sirop, il est important que vous vous teniez strictement à ses indications ainsi qu’aux instructions et recommandations contenues dans le prospectus d’emballage de ce médicament.

Les enfants de moins de 6 ans doivent faire l’objet d’une surveillance médicale particulière.

Aérosol-doseur

BPCO

Sauf prescription contraire du médecin, les adultes inhalent 2 bouffées d’aérosol 3 à 4 fois par jour. Dans les cas sévères, le médecin traitant peut aussi prescrire 4 bouffées d’aérosol 3 à 4 fois par jour.

Asthme

Sauf prescription contraire du médecin, les adultes et les enfants à partir de 12 ans inhalent en général 1 à 2 bouffées d’aérosol 3 à 4 fois par jour.

Le bon maniement de l’aérosol-doseur est déterminant pour l’efficacité du traitement (voir «Mode d’emploi»).

Mode d’emploi

Le bon maniement de l’inhalateur est déterminant pour l’efficacité du traitement

Avant la première utilisation, la valve doit être actionnée à deux reprises.

À chaque utilisation, vous devez procéder comme suit:

1.Retirez le capuchon de protection avant l’utilisation.

2.Expirez profondément.

3.Prenez l’aérosol-doseur en main comme indiqué sur la Fig. 1 et refermez les lèvres sur l’embout buccal. La flèche imprimée sur le récipient est alors dirigée vers le haut.

Atrovent
Fig. 1

4.Inspirez calmement et profondément tout en appuyant fermement sur le fond du récipient, ce qui délivre une bouffée d’aérosol. Retenez votre souffle pendant quelques secondes pour permettre au médicament de bien se répartir dans les poumons; retirez l’embout buccal de la bouche et expirez lentement.
Répétez la procédure.

5.Remettez le capuchon après utilisation.

6.Si l’inhalateur n’a pas été utilisé pendant 3 jours, actionnez la valve une fois avant de l’utiliser.

L’inhalateur doit être nettoyé au moins une fois par semaine. Il est important de veiller à ce que l’embout buccal reste toujours propre afin d’éviter une accumulation du médicament qui pourrait bloquer la vaporisation. Pour nettoyer l’embout buccal, retirez d’abord le capuchon de protection et retirez le récipient de l’inhalateur. Rincez l’embout buccal à l’eau chaude (voir Fig. 2) jusqu’à ce qu’il n’y ait plus de dépôts de médicament et/ou de saleté visibles.

Atrovent Fig. 2

Après le nettoyage, l’inhalateur doit être soigneusement séché en le secouant et sans utiliser de chaleur. Dès que l’embout buccal est sec, vous pouvez replacer le récipient et remettre le capuchon de protection (Fig. 3).

Atrovent Fig. 3

Le récipient n’étant pas transparent, on ne peut pas voir s’il est vide. L’inhalateur est destiné à délivrer 200 doses. Après avoir distribué cette quantité, le récipient peut encore contenir du liquide. Toutefois, comme il n’est plus garanti que l’inhalateur délivre la bonne quantité pour le traitement, il doit être remplacé.

Le niveau de remplissage de l’inhalateur peut être déterminé de la manière suivante:

Détachez l’inhalateur de l’embout buccal en plastique et mettez-le dans un récipient contenant de l’eau. Le niveau de remplissage de l’inhalateur peut être évalué en fonction de sa position dans l’eau (voir fig. 4).

Atrovent Fig. 4

ATTENTION: l’embout buccal en plastique a été développé spécialement pour être utilisé avec Atrovent N et garantit la libération de la bonne quantité de médicament. De ce fait, l’embout buccal ne doit jamais être utilisé avec un autre aérosol-doseur, de même qu’un autre embout buccal ne doit jamais être utilisé avec l’aérosol- doseur Atrovent N. N’utiliser que celui qui est livré avec l’emballage.

Doses unitaires prêtes à l’emploi à 250 mcg/2 ml

Sauf prescription contraire du médecin, le dosage, pour les adultes et les enfants de plus de 6 ans, est en général le suivant: inhalation du contenu d’une dose unitaire 3 à 4 fois par jour.

Utilisation

Les doses unitaires sont uniquement destinées à l’inhalation à l’aide d’appareils appropriés et leur contenu ne doit pas être ingéré.

1.Préparer le nébulisateur pour l’inhalation d’après les instructions du fabricant ou du médecin traitant.

2.Détacher une dose unitaire de la bande (voir fig. 1).
Atrovent Fig.1

3.Détacher la partie supérieure en tournant pour ouvrir la dose (voir fig. 2).
Atrovent Fig. 2

4.Transférer le contenu de la dose dans le récipient du nébulisateur (voir fig. 3).
Atrovent Fig. 3

5.Diluer avec une solution saline jusqu’à obtenir un volume final de 2 à 4 ml.

6.Replacer le récipient du nébulisateur et inhaler d’après les instructions.

7.Après l’inhalation, vider le cas échéant le récipient du nébulisateur et nettoyer celui-ci comme prescrit.

Autres remarques

Les doses unitaires ne contenant pas de conservateur, il est important d’inhaler le contenu de celles-ci aussi vite que possible après leur ouverture et, de manière à prévenir des contaminations microbiennes, d’utiliser une nouvelle dose pour chaque inhalation.

Des doses unitaires ouvertes qui n’ont pas été inhalées ou des doses endommagées ne doivent plus être utilisées.

Ne mélangez entre elles que les solutions pour inhalation que le médecin vous a indiquées. Seuls votre médecin et votre pharmacien savent quels médicaments peuvent être mélangés dans le récipient du nébulisateur.

Ne changez pas de votre propre chef le dosage prescrit. Adressez-vous à votre médecin ou à votre pharmacien si vous estimez que l’efficacité du médicament est trop faible ou au contraire trop forte.

Quels effets secondaires l’Atrovent peut-il provoquer ?

L’utilisation d’Atrovent peut provoquer les effets secondaires suivants:

Fréquemment, des maux de tête, une irritation de la gorge, de la toux, une sécheresse de la bouche, des troubles gastro-intestinaux (notamment constipation, diarrhées et vomissements), des nausées et des vertiges peuvent survenir. Occasionnellement, des réactions d’hypersensibilité (allergies) avec rougeurs et tuméfactions de la peau et des muqueuses, des démangeaisons, une dyspnée inopinée, ainsi que des tuméfactions de la langue, des lèvres et du visage ont été observés. Dans de tels cas, vous devez immédiatement interrompre le traitement et contacter sans tarder votre médecin. De plus, une vision trouble, une dilatation des pupilles, des douleurs oculaires, une vision périphérique et de halos colorés, des yeux rouges, des palpitations cardiaques, des troubles du rythme cardiaque, une sécheresse de la gorge, des irritations des muqueuses buccales, un rétrécissement des voies respiratoires et une rétention urinaire peuvent survenir occasionnellement. De rares cas de troubles de l’accommodation oculaire, d’accélération du pouls et d’urticaire ont également été observés.

L’Atrovent ne doit pas pénétrer dans les yeux (voir «Quelles sont les mesures de précaution à observer lors de l’utilisation de l’Atrovent®?»).

Si vous remarquez d’autres effets secondaires, veuillez en informer votre médecin ou votre pharmacien.

A quoi faut-il encore faire attention ?

L’Atrovent doit être conservé hors de la portée des enfants.

Le médicament ne doit être utilisé au-delà de la date figurant après la mention «EXP» sur le récipient.

Atrovent N aérosol-doseur: La cartouche pressurisée de l’aérosol-doseur ne doit pas être ouverte de force ni exposée à des températures supérieures à 50 °C.

Atrovent doses unitaires prêtes à l’emploi: Les doses unitaires doivent être conservées à température ambiante (15-25 °C) et sont à protéger de la lumière. Elles sont destinées à un usage immédiat. Des doses ouvertes et qui n’ont pas été inhalées ou des doses endommagées ne doivent plus être utilisées.

Pour de plus amples renseignements, consultez votre médecin ou votre pharmacien, qui dispose d’une information détaillée destinée aux professionnels.

Que contient l’Atrovent ?

Atrovent N aérosol-doseur

1 bouffée d’aérosol contient 21 microgrammes de bromure d’ipratropium correspondant à 20 microgrammes de bromure d’ipratropium anhydre. Excipients: le gaz propulseur HFA 134a.

Atrovent doses unitaires prêtes à l’emploi

1 dose unitaire prête à l’emploi de solution à inhaler 250 mcg (2 ml) contient 261 microgrammes de bromure d’ipratropium correspondant à 250 microgrammes de bromure d’ipratropium anhydre ainsi que des excipients.

Numéro d’autorisation

55943, 52584 (Swissmedic).

Où obtenez-vous Atrovent/- N ? Quels sont les emballages à disposition sur le marché ?

En pharmacie, sur ordonnance médicale.

Aérosol-doseur: 10 ml (200 bouffées).

Doses unitaires prêtes à l’emploi 250 mcg/2 ml: 60 doses.

Titulaire de l’autorisation

Boehringer Ingelheim (Schweiz) GmbH, 4002 Bâle.

Cette notice d’emballage a été vérifiée pour la dernière fois en mai 2016 par l’autorité de contrôle des médicaments (Swissmedic).

Source : Swissmedicinfo.ch (site accédé par Creapharma.ch le 29.10.2020, attention il ne s’agit pas de la date de mise à jour de la notice du médicament. La date de dernière mise à jour de la notice du médicament est mentionnée dans le paragraphe ci-dessus).

Avez-vous trouvé cet article utile ou avez-vous noté une faute ?

Informations sur la rédaction de cet article et la date de la dernière modification: 29.10.2020

Publicité