Publicité

Comilorid-Mepha/-mite comprimés

Information destinée aux patients en Suisse

Qu’est-ce que le Comilorid-Mepha et quand doit-il être utilisé ?

Comilorid-Mepha est un médicament avec deux principes actifs, qui stimulent l’un et l’autre l’élimination de sel et d’eau par les reins. Le principe actif amiloride est un médicament du groupe des antikaliurétiques (médicaments dits d’épargne potassique); l’amiloride est également un diurétique faible (médicament provoquant l’élimination d’eau). Le principe actif hydrochlorothiazide est un médicament qui appartient au groupe des diurétiques. L’effet combiné de ces deux substances diurétiques permet de diminuer les pertes indésirables de potassium et de magnésium.

Votre médecin vous a prescrit Comilorid-Mepha afin de maintenir vous taux sanguins de potassium à un niveau normal.

Le médicament est destiné au traitement de l’hypertension artérielle. Comilorid-Mepha permet également le traitement d’oedèmes (accumulation d’eau au niveau des chevilles, des pieds ou des jambes suite à une faiblesse cardiaque) ou de l’ascite (accumulation d’eau dans la cavité abdominale) suite à une cirrhose hépatique (une maladie du foie).

Quand Comilorid-Mepha ne doit-il pas être pris/utilisé ?

Comilorid-Mepha ne doit pas être utilisé dans les situations suivantes:

– vous présentez une hypersensibilité au principe actif ou à l’un des composants du comprimé (voir «Que contient Comilorid-Mepha ?»)

– vous présentez une hypersensibilité aux sulfamides (demandez des explications à votre médecin si vous ne savez pas ce que sont les sulfamides)

– vous présentez déjà des concentrations élevées de potassium dans le sang

– vous prenez d’autres médicaments ou des sels afin d’augmenter votre concentration de potassium dans le sang, ainsi que des sels de régime qui  contiennent du potassium

– vous souffrez d’une maladie rénale

– vous êtes enceinte ou allaitez.

Si vous n’êtes pas sûr(e) de pouvoir prendre Comilorid-Mepha, demandez l’avis de votre médecin.

Quelles sont les précautions à observer lors de la prise/de l’utilisation de Comilorid-Mepha ?

Ce médicament peut altérer votre temps de réaction, ainsi que vos capacités à conduire ou à utiliser des machines, en particulier au début du traitement, lors d’une augmentation de la dose, lors d’un changement de médicament ou en association avec l’alcool.

Communiquez à votre médecin toutes les maladies que vous avez eues dans le passé ou dont vous souffrez actuellement.

Dites également à votre médecin si vous présentez des taux sanguins élevés de potassium, une maladie cardiaque ou pulmonaire, une maladie des reins ou du foie, de la goutte ou un lupus érythémateux, ou si vous avez déjà été traité(e) avec d’autres diurétiques (médicaments provoquant l’élimination d’eau). Ces mesures sont particulièrement importantes pour les patients âgés. Il est en outre important que votre médecin sache si vous suivez un régime ou si vous souffrez de diarrhées ou de vomissements. Dans ces cas, il est possible que votre médecin adapte la dose de vos médicaments. Dites-lui également si vous souffrez d’un diabète, étant donné qu’une adaptation de la dose du traitement antidiabétique, y compris de l’insuline, peut être nécessaire sous les diurétiques (thiazides).

Avant des interventions chirurgicales ou une anesthésie (même chez le dentiste), dites à votre médecin que vous prenez Comilorid-Mepha car lorsqu’il est utilisé en association avec une anesthésie, Comilorid-Mepha peut provoquer une chute soudaine de la pression artérielle.

Informez votre médecin si vous avez déjà eu un cancer de la peau ou si vous constatez une modification inattendue de votre peau pendant le traitement. Le traitement par l’hydrochlorothiazide (l’un des principes actifs de Comilorid-Mepha), en particulier à long terme et à fortes doses, est susceptible d’augmenter le risque de certains types de cancer de la peau et des lèvres (cancer de la peau non mélanocytaire). Protégez votre peau des rayonnements solaires et UV aussi longtemps que vous prenez Comilorid-Mepha et contrôlez régulièrement l’état de votre peau afin de pouvoir montrer à votre médecin toute modification inattendue.

En général, Comilorid-Mepha peut être pris en même temps que d’autres médicaments. Il est toutefois important que vous parliez à votre médecin de tous les autres médicaments que vous utilisez (y compris ceux que vous prenez en automédication!), car certains médicaments peuvent interagir entre eux. En particulier, est important que vous disiez à votre médecin si vous prenez l’un des médicaments suivants: inhibiteurs de l’ECA, antagonistes du récepteur de l’angiotensine II ou médicaments d’épargne potassique, suppléments de potassium, autres médicaments destinés à diminuer la tension artérielle, autres diurétiques, échangeurs d’anions pour la réduction des taux de cholestérol (p.ex. Quantalan®, Colestid®), médicaments contre le diabète, y compris insuline, adrénaline et substances apparentées, certains analgésiques et médicaments contre l’arthrite, laxatifs, médicaments contenant de la digoxine ou de la cortisone, médicaments influençant le système immunitaire (p.ex. après une transplantation; Sandimmun®, Neoral®, Prograf®) ou le lithium (médicament destiné au traitement de certaines dépressions). Les calmants, les somnifères, l’alcool et les analgésiques peuvent renforcer l’effet hypotenseur de Comilorid-Mepha.

L’emploi de Comilorid-Mepha n’a pas été étudié à ce jour chez les enfants et les adolescents.

Veuillez informer votre médecin ou votre pharmacien si

– vous souffrez d’une autre maladie,

– vous êtes allergique ou

– vous prenez déjà d’autres médicaments (même en automédication!).

Comilorid-Mepha peut-il être pris/utilisé pendant la grossesse ou l’allaitement ?

Comilorid-Mepha ne doit pas être pris pendant la grossesse (son utilisation n’ayant pas été étudiée chez la femme enceinte), ni en période d’allaitement (car des composants du médicament passent dans le lait maternel).

Comment utiliser Comilorid-Mepha ?

Prenez Comilorid-Mepha en vous conformant strictement aux prescriptions de votre médecin. Il est important d’utiliser Comilorid-Mepha pour la durée prescrite par votre médecin. Ne prenez pas plus de comprimés que le nombre prescrit et ne modifiez pas de votre propre chef la posologie prescrite. Adressez-vous à votre médecin ou à votre pharmacien si vous estimez que l’efficacité du médicament est trop faible ou au contraire trop forte.

Les directives posologiques ci-après sont valables pour les comprimés Comilorid-Mepha et Comilorid-Mepha mite (deux comprimés de Comilorid-Mepha mite contiennent la même quantité de principe actif qu’un comprimé de Comilorid-Mepha).

Traitement de l’hypertension artérielle, d’oedèmes, de cirrhose hépatique avec ascite

La dose initiale se monte généralement à un comprimé de Comilorid-Mepha (ce qui correspond à deux comprimés de Comilorid-Mepha mite), une fois par jour ou réparti en plusieurs prises.

Comilorid-Mepha peut être pris avec un verre d’eau.

Il est important de vous rendre régulièrement aux contrôles nécessaires sous le traitement à Comilorid-Mepha, car ils permettent au médecin d’adapter le traitement à vos besoins individuels.

Si vous avez oublié une dose, ne rattrapez pas l’oubli avec une dose supplémentaire mais prenez la dose suivante au moment habituel, conformément au schéma posologique.

En cas de surdosage, vous devez immédiatement prendre contact avec votre médecin, afin qu’il prenne les mesures nécessaires. Les symptômes attendus incluent une obnubilation et des vertiges suite à une réduction de la pression artérielle, une soif intense, une confusion mentale, une modification de la quantité d’urine éliminée et/ou des palpitations cardiaques.

Quels effets secondaires Comilorid-Mepha peut-il provoquer ?

Les effets secondaires suivants peuvent survenir lors de la prise de Comilorid-Mepha (chlorhydrate d’amiloride/hydrochlorothiazide), de chlorhydrate d’amiloride seul ou d’hydrochlorothiazide seul.

Les effets secondaires les plus fréquemment observés ont été des maux de tête, une faiblesse, des nausées, une perte d’appétit, des éruptions cutanées et des vertiges.

Cessez de prendre Comilorid-Mepha et consultez immédiatement un médecin si vous remarquez l’un des effets secondaires graves suivants, qui peuvent survenir rarement. Il est possible que vous ayez besoin de soins médicaux d’urgence:

Réaction et choc anaphylactiques – les symptômes peuvent être, entre autres: inflammation des vaisseaux sanguins (vascularite), difficultés à respirer ou à déglutir, collapsus, rougeurs, vésicules, desquamation de la peau, douleurs musculaires, frissons, sensation générale de malaise, ulcérations dans la bouche, l’œil ou sur les organes génitaux.

Autres effets secondaires

Réactions allergiques

Taches violettes ou rouge-brun, irritations cutanées, sensibilité accrue au soleil, urticaire.

Cœur et circulation

Troubles du rythme cardiaque pouvant provoquer une perte de conscience ou une sensation de vertige, tachycardie, étourdissements lorsque vous vous levez rapidement, accélération du rythme cardiaque, oppression dans la poitrine (angine de poitrine), sensibilisation aux effets toxiques des digitaliques. Chez un patient souffrant d’un bloc cardiaque partiel, un bloc cardiaque complet s’est produit. Baisse de la tension artérielle lors du passage à la position debout (hypotension orthostatique), maladie inflammatoire des vaisseaux sanguins en général ou des vaisseaux sanguins de la peau.

Sang

Anémie causée par un faible taux d’hémoglobine et pouvant provoquer une fatigue inhabituelle ou une pâleur de la conjonctive ou de la peau autour des yeux. Faible nombre de globules blancs – nombre exceptionnellement bas de certaines cellules sanguines aidant à éviter ou à combattre les infections -, ayant pour conséquence d’augmenter le risque de développer des infections fréquentes ou rares. Faible nombre de plaquettes sanguines entraînant une perte d’efficacité de la coagulation et donc un risque accru de saignements prolongés, troubles électrolytiques en raison de taux inhabituellement bas ou élevés d’électrolytes tels que le sodium ou le potassium dans le sang.

Estomac et intestins

Nausées ou vomissements, troubles digestifs, activation d’un ulcère de l’estomac probablement préexistant, diarrhée, constipation, douleurs et crampes abdominales, ballonnements, sensation de réplétion, hoquet, saignements du tractus gastro intestinal, dont les symptômes peuvent être, entre autres, du sang dans les selles ou une coloration foncée des selles, troubles hépatiques tels que la jaunisse qui peut se manifester par une coloration jaune de la peau et/ou du blanc de l’œil, inflammation du pancréas qui peut se manifester, entre autres, par des nausées ou des vomissements accompagnés de douleurs dans la région de l’estomac et dans le dos, inflammation d’une ou de plusieurs glandes salivaires, sécheresse buccale, altération du goût, perte d’appétit, soif.

Thorax

Difficultés à respirer, détresse respiratoire, modification inflammatoire des poumons, accumulation soudaine de liquide dans les tissus pulmonaires (œdème pulmonaire) avec choc, nez bouché, toux.

Système nerveux

Vertiges, perte soudaine de conscience (évanouissement), sensations anormales comme des fourmillements, des brûlures ou des picotements, désorientation, somnolence, insomnie, étourdissement (symptômes d’une encéphalopathie), nervosité, confusion, dépression ou agitation, tremblements, maux de tête, perte de conscience, état de torpeur du corps entier en étant conscient.

Peau et cheveux

Sensation de chaleur, transpiration, éruptions cutanées, démangeaisons, perte de cheveux, affections graves de la peau avec rougeurs, squames et formation de vésicules sur la peau, sensibilité accrue à la lumière, cancer de la peau et des lèvres (cancer de la peau non mélanocytaire).

Yeux et oreilles

Augmentation de la pression intra-oculaire qui est normalement constatée lors d’examens ophtalmologiques, modifications de l’acuité visuelle, vision temporairement floue, trouble visuel avec coloration jaune (vision jaune), bourdonnements dans les oreilles.

Articulations et muscles

Douleurs articulaires, douleurs dans les doigts et les orteils, goutte, douleurs dans la nuque, les épaules et le dos, douleurs dans les bras et les jambes, crampes musculaires.

Voies urinaires

Difficultés à uriner et/ou douleurs en urinant, augmentation de la quantité d’urines, contractions de la vessie pouvant entraîner une augmentation de la fréquence des mictions, mictions fréquentes, affections rénales pouvant entraîner une baisse de la quantité d’urines, besoin d’uriner pendant la nuit, incontinence, insuffisance rénale et inflammation du rein.

Appareil génital

Baisse de libido, impuissance.

Troubles généraux/autres effets

Sensation générale de malaise, fatigue, douleurs thoraciques, faiblesse, déshydratation, fièvre.

Investigations

Carence en sodium et en potassium dans le sang, maux de tête, nausées, confusion, troubles mentaux (quelques-uns des symptômes de l’hyponatrémie), faiblesse musculaire, tachycardie (quelques-uns des symptômes de l’hypokaliémie), augmentation du taux de sucre dans le sang, augmentation du taux sanguin d’acide urique, augmentation des taux sériques de potassium, augmentation du taux de glucose dans les urines, troubles de la fonction hépatique, résultats anormaux de tests de la fonction hépatique ou rénale constatés lors d’analyses de sang ou d’urine.

Si vous remarquez des effets secondaires qui ne sont pas mentionnés dans cette notice, veuillez en informer votre médecin ou votre pharmacien. Durant le traitement de Comilorid-Mepha, vous ne devrez prendre d’autres médicaments qu’avec l’accord de votre médecin ou de votre pharmacien. Informez immédiatement votre médecin ou votre pharmacien si vous observez ces symptômes ou d’autres symptômes inhabituels.

Par ailleurs, vous devriez immédiatement montrer à votre médecin toute modification inattendue de votre peau que vous observez pendant le traitement avec Comilorid-Mepha.

À quoi faut-il encore faire attention ?

Conserver dans l’emballage d’origine, au sec et à température ambiante (15–25°C).

Conserver hors de la portée des enfants.

Ce médicament ne doit pas être utilisé au-delà de la date figurant après la mention «EXP» sur le récipient.

Pour de plus amples renseignements, consultez votre médecin ou votre pharmacien, qui disposent d’une information détaillée destinée aux professionnels.

Que contient Comilorid-Mepha ?

Comilorid-Mepha comprimés (rainurés)

1 comprimé contient comme principes actifs: amiloride corresp. à chlorhydrate d’amiloride

2 H2O 5 mg, hydrochlorothiazide 50 mg et excipients pour la fabrication d’un comprimé.

Comilorid-Mepha mite comprimés (rainurés)

1 comprimé contient comme principes actifs: amiloride corresp. à chlorhydrate d’amiloride
2 H2O 2,5 mg, hydrochlorothiazide 25 mg et excipients pour la fabrication d’un comprimé.

Numéro d’autorisation

50477 (Swissmedic).

Où obtenez-vous Comilorid-Mepha ? Quels sont les emballages à disposition sur le marché ?

En pharmacie, sur ordonnance médicale.

Comilorid-Mepha comprimés

Emballages de 20 et 100 comprimés.

Comilorid-Mepha mite comprimés

Emballages de 30 et 100 comprimés

Titulaire de l’autorisation

Mepha Pharma AG, Basel.

Cette notice d’emballage a été vérifiée pour la dernière fois en avril 2019 par l’autorité de contrôle des médicaments (Swissmedic).

Source : Swissmedicinfo.ch (site accédé par Creapharma.ch le 26.11.2020, attention il ne s’agit pas de la date de mise à jour de la notice du médicament. La date de dernière mise à jour de la notice du médicament est mentionnée dans le paragraphe ci-dessus).

Avez-vous trouvé cet article utile ou avez-vous noté une faute ?

Informations sur la rédaction de cet article et la date de la dernière modification: 26.11.2020

Publicité