Publicité

Diprosalic®

Information destinée aux patients en Suisse

Qu’est-ce que Diprosalic et quand doit-il être utilisé ?

La substance active principale de Diprosalic (dipropionate de bétaméthasone) exerce un effet anti-inflammatoire et anti-allergique et apaise les démangeaisons. En outre, Diprosalic contient une substance active (l’acide salicylique) qui favorise la pénétration du dipropionate de bétaméthasone dans la peau ainsi que le décollement des croûtes squameuses, et atténue le développement excessif de la couche cornée de la peau.

La pommade Diprosalic est destinée au traitement des maladies cutanées inflammatoires évoluant vers un épaississement prononcé de la couche cornée, telles que les eczémas opiniâtres d’origines diverses et le psoriasis.

La solution Diprosalic est indiquée pour le traitement des maladies du cuir chevelu à caractère inflammatoire et eczémateux, accompagnées d’un épaississement prononcé de la couche cornée (psoriasis du cuir chevelu).

Diprosalic ne doit être utilisé que sur prescription du médecin.

Quand Diprosalic ne doit-il pas être utilisé ?

Vous ne devez pas utiliser Diprosalic si vous souffrez d’une hypersensibilité aux salicylates ou à une autre substance contenue dans la préparation, ni en cas de varicelle, d’infection herpétique (p.ex. bouton de fièvre), de maladies cutanées d’origine tuberculeuse ou syphilitique, de réactions à un vaccin, de dermatite périorale (inflammation sur le pourtour de la bouche) ainsi que de rosacée (couperose).

Ne pas appliquer Diprosalic sur des blessures ouvertes et des inflammations purulentes (contenant du pus) comme les furoncles, les abcès et l’acné.

Diprosalic n’est pas destiné à l’usage ophtalmique. Une application de la pommade/solution à proximité des yeux est également déconseillée.

Quelles sont les précautions à observer lors de l’utilisation de Diprosalic ?

Diprosalic est un médicament puissant. Ne dépassez pas la durée de traitement prescrite par le médecin, normalement de 2 à 3 semaines, sinon des lésions cutanées peuvent se produire.

Si une maladie cutanée ne répond pas au traitement en l’espace de quelques jours, ou même s’aggrave, consultez votre médecin. Informez-le également si des démangeaisons, une rougeur, des vésicules, ou un amincissement prononcé de la peau ainsi que des blessures surviennent.

L’application sur des surfaces étendues (plus de 10% de la surface du corps) et sur des zones cutanées à absorption renforcée [plaies ouvertes, peau endommagée, zones intertrigineuses (plis cutanés) au niveau des plis articulaires et entre les doigts ou les orteils, zones de transition entre la peau et les muqueuses, ainsi que pourtour des yeux] doit être évitée.

Informez votre médecin si vous présentez une vision trouble ou des troubles de la vision. Votre médecin décidera s’il doit vous adresser à un ophtalmologue afin d’examiner quelles sont les causes possibles de vos troubles de la vision (notamment une opacification du cristallin, un glaucome ou d’autres maladies rares).

Si vous souffrez d’une infection de la peau par des bactéries ou des champignons ou si une telle infection se manifeste pendant le traitement, un traitement complémentaire antibactérien ou antimycosique devra être entrepris par le médecin.

L’utilisation de Diprosalic chez les enfants doit être faite avec prudence et sur des surfaces restreintes, et ne doit pas être prolongée.

Le traitement devrait être interrompu temporairement si Diprosalic venait à causer un dessèchement prononcé de la peau ou l’apparition indésirable de squames.

N’utilisez Diprosalic que pour l’affection cutanée dont vous souffrez actuellement et pour laquelle le médecin vous l’a prescrit, et non pour des affections cutanées ultérieures. Ne remettez pas Diprosalic à d’autres personnes.

Veuillez informer votre médecin ou votre pharmacien si vous souffrez d’une autre maladie, vous êtes allergique ou vous prenez déjà d’autres médicaments en usage interne ou externe (même en automédication!).

Diprosalic peut-il être utilisé pendant la grossesse ou l’allaitement ?

Si vous êtes enceinte, si vous désirez le devenir ou si vous allaitez, vous ne devriez pas utiliser Diprosalic sans avoir consulté votre médecin à ce sujet. C’est à votre médecin de décider si vous devez utiliser Diprosalic durant la grossesse et l’allaitement.

Comment utiliser Diprosalic ?

Sauf prescription contraire du médecin:

Pommade: appliquer 2 fois par jour (le matin et le soir) une mince couche sur les régions cutanées atteintes et faire pénétrer en frictionnant légèrement.

Solution: appliquer 2 fois par jour quelques gouttes sur les parties malades – de préférence le matin et le soir – et masser légèrement pour faire pénétrer. Si la chevelure est abondante, appliquer la solution raie par raie. En cas de cheveux particulièrement gras, appliquer Diprosalic sur un tampon d’ouate et se tamponner le cuir chevelu. Pour renforcer le traitement des maladies du cuir chevelu, il est utile de se laver les cheveux avec un shampooing doux destiné à cet effet.

Ne changez pas de votre propre chef le dosage prescrit. Adressez-vous à votre médecin ou à votre pharmacien si vous estimez que l’efficacité du médicament est trop faible ou au contraire trop forte.

Quels effets secondaires Diprosalic peut-il provoquer ?

L’utilisation de Diprosalic peut provoquer les effets secondaires suivants:

Au début du traitement

Irritations, brûlure, démangeaisons, dessèchement, hypersensibilité

Lors du traitement d’une utilisation prolongée

Amincissement de la peau, élargissement de vaisseaux sanguins superficiels, vergetures, saignements sous la peau, acné, rosacée (rougeur, formation de boutons et desquamations au niveau du visage), inflammations cutanéessur le pourtour de la bouche

L’apparition d’une vision trouble a été rapportée lors de l’utilisation de corticostéroïdes topiques.

Lors du traitement de surfaces étendues et/ou d’une utilisation avec des pansements

Maladies systémiques telles qu’infections, maladies de l’équilibre hormonal (hypofonctionnement des glandes surrénales, élévation de la concentration de cortisol), diabète, vergetures, réduction et affaiblissement du tissu osseux, retard de croissance chez l’enfant, accumulations d’eau dans les tissus.

Chez les enfants, en particulier chez les nourrissons et les enfants en bas âge, il faut tenir compte du fait que les substances actives pénètrent à un taux plus élevé dans la circulation sanguine, de sorte qu’un usage prolongé pourrait entraîner, entre autres, l’apparition de troubles de la croissance.

Si vous remarquez des effets secondaires qui ne sont pas mentionnés dans cette notice, veuillez en informer votre médecin ou votre pharmacien.

A quoi faut-il encore faire attention ?

Tenir le médicament hors de la portée des enfants!

Le médicament ne doit pas être utilisé au-delà de la date figurant après la mention «EXP» sur le récipient.

Conserver la pommade/solution Diprosalic à température ambiante (15-25 °C).

Pour de plus amples renseignements, consultez votre médecin ou votre pharmacien qui disposent d’une information détaillée destinée aux professionnels.

Que contient Diprosalic ?

1 g de pommade contient comme principes actifs: 0,5 mg de bétaméthasone (sous forme de 0,64 mg de dipropionate de bétaméthasone), 30 mg d’acide salicylique et des excipients.

1 g de solution contient comme principes actifs: 0,5 mg de bétaméthasone (sous forme de 0,64 mg de dipropionate de bétaméthasone), 20 mg d’acide salicylique en solution hydro-alcoolique et des excipients.

Numéro d’autorisation

39308, 41288 (Swissmedic).

Où obtenez-vous Diprosalic ? Quels sont les emballages à disposition sur le marché ?

En pharmacie, sur ordonnance médicale.

Pommade: tubes de 30 g.

Solution: flacons compte-gouttes de 30 ml et 100 ml.

Titulaire de l’autorisation

MSD MERCK SHARP & DOHME AG, Lucerne.

Cette notice d’emballage a été vérifiée pour la dernière fois en janvier 2018 par l’autorité de contrôle des médicaments (Swissmedic).

Source : Swissmedicinfo.ch (site accédé par Creapharma.ch le 14.12.2020, attention il ne s’agit pas de la date de mise à jour de la notice du médicament. La date de dernière mise à jour de la notice du médicament est mentionnée dans le paragraphe ci-dessus).

Avez-vous trouvé cet article utile ou avez-vous noté une faute ?

Lire aussi :


Informations sur la rédaction de cet article et la date de la dernière modification: 14.12.2020

Publicité