Publicité

Drossadin 0.1% / 0.2% solution, Drossadin 0.2% spray

Information destinée aux patients en Suisse

Qu’est-ce que le Drossadin et quand est-il utilisé ?

Drossadin est un antiseptique de la bouche et du pharynx agissant contre les bactéries et les champignons qui peuvent provoquer des infections dans la cavité buccopharyngée. Le Drossadin possède des propriétés hémostatiques et analgésiques, favorise la guérison et il est en outre bien toléré par les muqueuses.

La substance active hexétidine de Drossadin adhère fortement à la surface de la muqueuse et même après 10–12 heures on peut souvent encore déceler une action antibactérienne.

Drossadin est appliqué lors d’affections inflammatoires aiguës de la bouche et du pharynx et pour l’hygiène buccale en cas de tonsillite; en tant que médication complémentaire en cas d’angine, inflammation du larynx et de la muqueuse du pharynx, avant et après l’ablation chirurgicale des amygdales, lors d’inflammations de la muqueuse buccale, aphtes, inflammations de la langue et des gencives, saignement des gencives, inflammation des alvéoles dentaires et muguet (blanchet).

Quand Drossadin ne doit-il pas être utilisé ?

Drossadin ne doit pas être utilisé lors d’une hypersensibilité connue à l’un des composants.

Quelles sont les précautions à observer lors de l’utilisation de Drossadin ?

En cas de fièvre élevée ou si vous ne constatez pas d’amélioration après une semaine, consultez votre médecin.

Une application prolongée, de plus de deux semaines, ne doit être effectuée qu’après consultation d’un médecin.

Drossadin contient 4.8% (v/v) d’alcool.

Veuillez informer votre médecin, votre pharmacien ou votre droguiste si

– vous souffrez d’une autre maladie,

– vous êtes allergique,

– vous prenez déjà d’autres médicaments en usage interne ou externe (même en automédication!).

Drossadin peut-il être utilisé pendant la grossesse ou l’allaitement ?

Sur la base des expériences faites à ce jour, aucun risque pour l’enfant n’est connu si le médicament est utilisé conformément à l’usage auquel il est destiné. Toutefois, aucune étude scientifique systématique n’a été effectuée. Par mesure de précaution, vous devriez renoncer si possible à prendre des médicaments durant la grossesse et l’allaitement, ou demander l’avis du médecin ou du pharmacien.

Comment utiliser Drossadin ?

Drossadin 0.1% et 0.2% solution

Adultes dès 18 ans:

Drossadin en solution est pris non dilué. Appliquer Drossadin deux fois par jour (matin et soir), après les repas. La dose journalière recommandée ne doit pas être dépassée, sauf sur prescription du médecin. En cas de maladies de la cavité buccale, rincer la bouche pendant une demi-minute avec 15 ml solution Drossadin; en cas d’inflammation au niveau du pharynx: gargariser pendant le même temps et ensuite cracher la solution.

Mesurer la dose correspondant avec le gobelet gradué ajouté.

Après l’utilisation et avant l’utilisation par une autre personne, rinces avec l’eau et sécher le gobelet gradué.

Pour le traitement local dans la bouche et dans le pharynx, appliquer la solution Drossadin avec un tampon d’ouate de façon précise sur les parties malades.

La solution Drossadin de 0,2% est destinée aux cas plus sévères. Elle s’applique comme la solution de 0,1%, sauf autre indication du médecin.

Enfants et adolescents : L’emploi et la sécurité d’emploi de la solution Drossadin chez l’enfant et l’adolescent n’ont jusqu’à présent pas fait l’objet d’études.

Drossadin 0.2% spray

Adultes dès 18 ans:

Drossadin 2% spray permet de traiter de façon ciblée les parties locales affectées. Le spray est appliqué en position verticale deux fois par jour (matin et soir) après les repas, dans la bouche et dans le pharynx. La dose journalière recommandée ne doit pas être dépassée, sauf sur prescription du médecin. 5 à 10 bouffées de spray correspondent à une dose efficace. Cracher le surplus de Drossadin. On appliquera Drossadin de préférence après un repas, en évitant de rincer ensuite la cavité buccale et le pharynx avec de l’eau.

Pour l’application, amener l’embout de pulvérisation en position horizontale et maintenir le spray en position verticale pendant l’application. Avant le premier emploi, la pompe doit être actionnée 5 x jusqu’à ce qu’on obtienne une pulvérisation régulière.

Après l’emploi, le récipient est fermé en ramenant l’embout en position verticale.

Enfants et adolescents : L’emploi et la sécurité d’emploi de Drossadin spray chez l’enfant et l’adolescent n’ont jusqu’à présent pas fait l’objet d’études.

Veuillez vous conformer au dosage figurant sur la notice d’emballage ou prescrit par votre médecin. Si vous estimez que l’efficacité du médicament est trop faible ou au contraire trop forte, veuillez vous adresser à votre médecin, à votre pharmacien ou à votre droguiste.

Quels effets secondaires Drossadin peut-il provoquer ?

L’utilisation de Drossadin peut provoquer les effets secondaires suivants:

Drossadin peut provoquer, dans de très rares cas, des réactions allergiques sur la peau (telles que gonflement du visage – angioedème) et au niveau des voies respiratoires (toux, dyspnée), surtout chez les patients souffrant d’asthme ou d’urticaire chronique.

Dans de très rares cas on peut également observer lors de l’application de Drossadin spray de la sécheresse buccale, des difficultés à avaler, des nausées, vomissements et un agrandissement de la glande salivaire. Drossadin peut en outre provoquer dans de très rares cas, des altérations du goût. Ce trouble est cependant faible et disparaît à nouveau complètement.  En cas d’emploi régulier, une coloration des dents et/ou de la langue peut se produire, qui disparaît après nettoyage intensif des dents ou de la langue.

On a en outre observé dans de très rares cas les effets secondaires suivants : réactions au site d’administration, irritations de la muqueuse de la bouche et du pharynx, inflammation, formation de vésicules et d’ulcères, ainsi que sensation de fourmillement ou de perte de sensibilité dans la bouche.

Si vous remarquez d’autres effets secondaires, veuillez en informer votre médecin ou votre pharmacien.

A quoi faut-il encore faire attention ?

Le médicament ne doit pas être utilisé au-delà de la date figurant après la mention «EXP» sur le récipient.

Conserver à température ambiante (15-25°C) et hors de la portée des enfants.

Conserver le récipient dans l’emballage d’origine afin de protéger le contenu de la lumière.

Pour de plus amples renseignements, consultez votre médecin, votre pharmacien ou votre droguiste, qui disposent d’une information détaillée destinée aux professionnels.

Que contient Drossadin ?

Drossadin 0.1% solution contient

Principe actif: hexétidine 1 mg/ml

Excipients: Couleur E104 et E131, aromes, Saccharinum Natrii, et d’autres excipients. Contient 4.8% (v/v) d’alcool

Drossadin 0.2% solution et spray contiennent

Principe actif: hexétidine 2 mg/ml

Excipients: Couleur E110, aromes, Saccharinum Natrii, et d’autres excipients. Contient 4.8% (v/v) d’alcool

Numéro d’autorisation

39’798, 65’701 (Swissmedic)

Où obtenez-vous Drossadin ? Quels sont les emballages à disposition sur le marché ?

En pharmacie et droguerie, sans ordonnance médicale.

Drossadin solution 0.1% (coloration verte) contient 200 ml avec un gobelet gradué.

Drossadin solution 0.2% (coloration orange) contient 200 ml avec un gobelet gradué.

Drossadin spray 0.2% (coloration orange) contient 50 ml.

Titulaire de l’autorisation

Drossapharm SA, 4002 Bâle

Cette notice d’emballage a été vérifiée pour la dernière fois en juillet 2016 par l’autorité de contrôle des médicaments (Swissmedic).

Source : Swissmedicinfo.ch (site accédé par Creapharma.ch le 06.01.2021, attention il ne s’agit pas de la date de mise à jour de la notice du médicament. La date de dernière mise à jour de la notice du médicament est mentionnée dans le paragraphe ci-dessus).

Avez-vous trouvé cet article utile ou avez-vous noté une faute ?

Lire aussi :


Informations sur la rédaction de cet article et la date de la dernière modification: 09.07.2021
Publicité