Publicité

Marcoumar®

Information destinée aux patients en Suisse

Qu’est-ce que Marcoumar et quand doit-il être utilisé ?

Marcoumar abaisse le pouvoir de coagulation du sang et empêche ainsi la formation de caillots sanguins (thrombus), qui peuvent bloquer la circulation sanguine.

Le traitement par ce médicament, qui consiste en fait à rendre le sang plus fluide, doit être poursuivi pendant une assez longue durée et être accompagné d’un contrôle précis de l’effet du médicament, étant donné qu’une fluidité excessive ou insuffisante pourrait s’avérer dangereuse.

Grâce à des examens spéciaux (détermination de la valeur d’INR), votre médecin mesure le pouvoir de coagulation de votre sang et fixe ensuite la quantité de Marcoumar que vous devez prendre. Vous devez respecter scrupuleusement ses instructions. Marcoumar ne doit être utilisé que sur prescription du médecin.

De quoi faut-il tenir compte en dehors du traitement ?

Votre médecin vous a remis une carte indiquant que vous prenez un anticoagulant. Veillez soigneusement à toujours porter cette carte sur vous pendant la durée du traitement. Dans certains cas (lors de voyages dans des régions peu médicalisées, p.ex.), votre médecin vous remettra un contre-produit approprié (contenant par exemple de la phytoménadione [vitamine K1] comme principe actif) que vous devrez également porter sur vous. Son mode d’emploi vous sera expliqué par votre médecin.

Quand Marcoumar ne doit-il pas être pris/utilisé ?

Marcoumar ne doit pas être pris lors d’hypersensibilité (allergie) à l’un de ses composants, de tendance aux hémorragies, de troubles graves de la coagulation (hémophilie, p.ex.), de maladies graves du foie, d’ulcères de l’estomac ou de l’intestin, de saignements dans les voies digestives, le système uro-génital ou les organes respiratoires, d’endocardite bactérienne, de péricardite, d’épanchement péricardique ou de grossesse. Il ne faut pas non plus prendre Marcoumar avant et après certaines interventions chirurgicales et procédés thérapeutiques susceptibles d’entraîner des saignements incontrôlables.

Quelles sont les précautions à observer lors de la prise/de l’utilisation de Marcoumar ?

Marcoumar est un médicament très efficace. Ses effets doivent toutefois être contrôlés très soigneusement. C’est pourquoi vous ne devez pas oublier de vous rendre aux examens de contrôle convenus avec votre médecin. Vous devez aussi veiller scrupuleusement à prendre les quantités prescrites de Marcoumar au moment voulu.

Il est nécessaire que vous informiez tous vos médecins traitants de votre traitement par Marcoumar. Vous devez aussi les prévenir si vous devez vous soumettre à une intervention chirurgicale planifiée ou à certaines interventions thérapeutiques (p.ex. angiographie, ponction lombaire, extraction de dents), si vous souffrez d’une maladie grave (en particulier maladies cardiaques et hypertension) ou si vous avez d’autres maladies (diabète, hyperthyroïdie, tumeurs, maladies des reins, infections, inflammations).

Vous ne devez pas prendre ou arrêter la prise d’autres médicaments sans en avoir d’abord parlé à votre médecin, car cela pourrait modifier l’action de Marcoumar. Cela s’applique aussi aux remèdes à base de plantes et plus particulièrement à ceux qui contiennent des extraits de millepertuis (Hypericum perforatum). Consultez votre médecin avant de prendre des médicaments contre la douleur, des antigrippaux, des antirhumatismaux, des aides au sevrage alcoolique, des antibiotiques, des anesthésiants, des médicaments qui influencent la coagulation sanguine (p.ex. héparine, clopidogrel), des antiarythmiques cardiaques, des médicaments contre les troubles thyroïdiens, des anticancéreux, des médicaments contre les brûlures d’estomac, des antiépileptiques, des antidiabétiques, des médicaments contre la goutte, des antituberculeux, des anti-inflammatoires, des médicaments pour faire baisser le taux de cholestérol, des anabolisants, des préparations à base de vitamine K, de la glucosamine ou d’autres médicaments. Votre médecin saura vous dire quels sont les médicaments convenant le mieux.

Toutes ces mesures visent à empêcher que surviennent des hémorragies. Si vous constatez malgré tout des saignements importants au niveau des gencives ou du nez, la présence de sang dans l’urine ou des selles de couleur noire, informez-en immédiatement votre médecin. Même en cas de léger saignement, il est préférable que vous preniez contact avec lui.

Si vous avez un accident, dites au médecin qui vous soigne que vous prenez des anticoagulants. Veillez aussi à toujours avoir sur vous votre carte indiquant que vous prenez des anticoagulants.

Si, pour une raison quelconque, vous devez vous adresser à un médecin qui n’est pas votre médecin habituel, signalez-lui que vous prenez du Marcoumar et qu’il ne doit pas vous faire d’injection dans les muscles.

Avant tout traitement dentaire, dites à votre dentiste que vous prenez Marcoumar.

Si vous envisagez de faire un grand voyage, parlez-en d’abord avec votre médecin.

Des cas d’éruption cutanée douloureuse susceptible d’entraîner des complications sévères ont été observés en rapport avec le traitement par Marcoumar. Cet effet indésirable est plus fréquent chez les patients atteints d’insuffisance rénale chronique. Si vous développez une éruption cutanée douloureuse, informez-en immédiatement votre médecin.

Compatibilité de Marcoumar avec les aliments et les boissons

Pendant le traitement par Marcoumar, vous devez veiller à avoir une alimentation équilibrée. Vous devez renoncer à consommer de façon irrégulière des quantités importantes d’aliments à forte teneur en vitamine K (p.ex. épinards, quelconques variétés de choux et plus particulièrement brocolis), étant donné que ces aliments peuvent affaiblir les effets de Marcoumar. La consommation de pamplemousses peut accroître le risque de saignements. La consommation de jus ou de baies de goji pourrait renforcer les effets de Marcoumar.

Évitez également de boire des quantités excessives d’alcool, ce dernier pouvant modifier les effets de Marcoumar.

Les comprimés Marcoumar contiennent du lactose. Informez votre médecin que vous prenez Marcoumar si vous présentez une intolérance au lactose.

Aucune information n’est disponible sur les effets de Marcoumar sur la fertilité.

Veuillez informer votre médecin ou votre pharmacien si vous avez des saignements, vous êtes enceinte, vous souffrez d’une autre maladie, vous êtes allergique ou vous utilisez déjà d’autres médicaments en usage interne ou externe (même en automédication)!

Marcoumar peut-il être pris/utilisé pendant la grossesse ou l’allaitement ?

Grossesse

Vous ne devez pas prendre Marcoumar si vous êtes enceinte, étant donné que le produit passe de la mère à l’enfant, en traversant le placenta. Cela signifie que la prise de Marcoumar durant la grossesse peut entraîner des malformations, voire provoquer la mort de votre bébé à naître. Il existe également un risque de saignement chez le fœtus (hémorragie fœtale).

Afin d’éviter toute grossesse, vous devez prendre des mesures contraceptives efficaces pendant votre traitement par Marcoumar et pendant les trois mois suivant l’arrêt du traitement par Marcoumar compte tenu du risque accru de malformations fœtales.

Si vous souhaitez être enceinte ou si vous êtes déjà enceinte alors que vous prenez ce médicament, parlez-en immédiatement à votre médecin afin que celui-ci instaure un traitement alternatif plus sûr (par exemple héparine).

Allaitement

Si vous allaitez, vous devez savoir que Marcoumar passe dans le lait maternel, bien que les concentrations soient si faibles qu’aucune réaction indésirable n’est susceptible de se produire chez votre enfant. Il est toutefois recommandé, si vous allaitez, de donner à votre enfant de la vitamine K1.

Comment utiliser Marcoumar ?

La dose quotidienne varie de patient à patient; elle est déterminée par votre médecin grâce aux examens du sang.

Ne changez pas de votre propre chef le dosage prescrit. Adressez-vous à votre médecin ou à votre pharmacien si vous estimez que l’efficacité du médicament est trop faible ou au contraire trop forte.

Avalez les comprimés en entier, sans les croquer, avec un peu d’eau.

L’utilisation et l’efficacité de Marcoumar n’ont pas à ce jour été étudiées chez les patients de moins de 14 ans.

Si vous avez oublié une prise de Marcoumar

Si vous avez oublié de prendre votre dose de Marcoumar à l’heure prévue, rattrapez la prise oubliée dès que possible le jour même. Si vous ne remarquez votre oubli de prise que le lendemain, ne rattrapez plus la prise oubliée. Poursuivez votre traitement en prenant le médicament à l’heure habituelle et contactez votre médecin.

Ne prenez jamais deux doses journalières le même jour.

Si vous avez pris plus de Marcoumar que vous n’auriez dû

Un surdosage de Marcoumar peut entraîner des saignements. Informez immédiatement votre médecin. Une perte de conscience peut être le signe d’une hémorragie cérébrale.

Quels effets secondaires Marcoumar peut-il provoquer ?

Des saignements dans différents organes, pouvant éventuellement mettre la vie en péril, peuvent survenir dans le cadre du traitement par Marcoumar.

La prise ou l’utilisation de Marcoumar peut provoquer les effets secondaires suivants:

Effets indésirables très fréquents

Hématomes lors de blessures, saignement du nez, saignement des gencives, sang dans les urines.

Effets indésirables occasionnels

Saignements internes, saignements au niveau de la moelle épinière et du cerveau, saignements oculaires, saignements au niveau des articulations ou des muscles, douleurs brûlantes dans les gros orteils, accompagnées d’une coloration anormale (purple toes).

Effets indésirables rares

Anémie due à des saignements, maladies du système digestif, chute des cheveux.

Effets indésirables très rares

Syndrome de compression du nerf de la cuisse suite à un saignement interne, hépatite avec ou sans jaunisse, généralement réversible, défaillance du foie, nécroses de la peau (destruction de zones de la peau). Si vous subissez une nécrose de la peau ou développez des taches rouges sur la peau (purpura fulminans), vous devez immédiatement en informer votre médecin.

Effets indésirables de fréquence inconnue

Réactions cutanées allergiques inflammatoires, éruption douloureuse sévère, y compris ce qu’on appelle une calciphylaxie (voir «Quelles sont les précautions à observer lors de la prise/de l’utilisation de Marcoumar ?»), réactions d’hypersensibilité, troubles gastro-intestinaux tels que vomissements, diarrhée, nausées, appétit réduit, affections des muscles squelettiques, des tissus conjonctifs ou des os, ostéoporose (fragilisation des os) après une longue durée de traitement.

Si vous remarquez des effets secondaires qui ne sont pas mentionnés dans cette notice, veuillez en informer votre médecin ou votre pharmacien.

À quoi faut-il encore faire attention ?

Le médicament ne doit pas être utilisé au-delà de la date figurant après la mention «EXP» sur le récipient.

Ne pas conserver au-dessus de 30 °C et tenir hors de portée des enfants.

Pour de plus amples renseignements, consultez votre médecin ou votre pharmacien qui disposent d’une information détaillée destinée aux professionnels.

Que contient Marcoumar ?

1 comprimé (blanc) contient 3 mg de phenprocoumone en tant que principe actif, lactose et autres excipients.

Numéro d’autorisation

19395 (Swissmedic).

Où obtenez-vous Marcoumar ? Quels sont les emballages à disposition sur le marché ?

En pharmacie, seulement sur ordonnance médicale non renouvelable.

Comprimés (quadrisécables) de 3 mg: 25 et 100 comprimés.

Titulaire de l’autorisation

MEDA Pharma GmbH, 8602 Wangen-Brüttisellen.

Cette notice d’emballage a été vérifiée pour la dernière fois en août 2018 par l’autorité de contrôle des médicaments (Swissmedic).

Source : Swissmedicinfo.ch (site accédé par Creapharma.ch le 04.03.2021, attention il ne s’agit pas de la date de mise à jour de la notice du médicament. La date de dernière mise à jour de la notice du médicament est mentionnée dans le paragraphe ci-dessus).

Avez-vous trouvé cet article utile ou avez-vous noté une faute ?

Informations sur la rédaction de cet article et la date de la dernière modification: 04.03.2021

Publicité