Publicité

Propranolol Zentiva®

Information destinée aux patients en Suisse

Qu’est-ce que Propranolol Zentiva et quand doit-il être utilisé ?

Selon prescription du médecin.

Le principe actif contenu dans Propranolol Zentiva est du propranolol. Il protège le cœur contre les sollicitations exagérées. Il diminue le travail du myocarde et atténue la réaction du cœur à l’effort. Propranolol Zentiva provoque une diminution de la pression artérielle en cas d’hypertension. Quand le cœur ne reçoit pas suffisamment d’oxygène à l’effort, il apparaît des crises d’angine de poitrine (douleurs vives et oppressantes dans la partie gauche du thorax, qui peuvent irradier dans le bras gauche). Propranolol Zentiva prévient ces crises ou réduit leur fréquence et l’intensité de la douleur. On utilise aussi Propranolol Zentiva après un infarctus du myocarde pour éviter la survenue d’autres infarctus. Propranolol Zentiva peut normaliser les irrégularités du rythme cardiaque ou l’accélération du pouls provoquée par une maladie ou par un stress. Propranolol Zentiva prévient les maux de tête d’origine circulatoire ainsi que la migraine. Autres domaines d’emploi de Propranolol Zentiva: tremblement essentiel, maladies thyroïdiennes (hyperfonction de la glande thyroïde), tumeur surrénalienne (phéochromocytome, uniquement en association avec d’autres médicaments) et états anxieux.

Propranolol Zentiva ne doit être utilisé que sur prescription médicale et sous la surveillance continue du médecin.

Quand le Propranolol Zentiva ne doit-il pas être utilisé ?

Vous ne devez pas prendre Propranolol Zentiva si vous avez souffert, par le passé, de crises d’asthme ou de troubles respiratoires asthmatiques. Si tel est votre cas, informez votre médecin ou votre pharmacien.

Si vous avez présenté par le passé une réaction allergique au principe actif propranolol ou à un autre composant du médicament, vous devez aussi signaler ce fait à votre médecin traitant.

Vous ne devez pas prendre Propranolol Zentiva si vous souffrez des maladies suivantes: Insuffisance cardiaque, bloc cardiaque (pouls à moins de 50 battements par minute), pouls très lent ou irrégulier, pression artérielle basse, troubles circulatoires, douleurs thoraciques (angor de Prinzmetal) ou phéochromocytome non traité par d’autres médicaments. Vous ne devez pas non plus prendre Propranolol Zentiva après un jeûne prolongé. Si vous souffrez de l’une de ces maladies, signalez ce fait à votre médecin pour qu’il puisse vous prescrire un traitement qui vous convient.

Quelles sont les précautions à observer lors de la prise de Propranolol Zentiva ?

Ce médicament peut affecter les réactions, l’aptitude à conduire et la capacité à utiliser des outils ou des machines! Si vous éprouvez des vertiges ou une fatigue pendant le traitement, vous ne devez ni conduire une voiture ni utiliser une machine quelconque.

Informez votre médecin ou votre pharmacien si vous souffrez de troubles respiratoires, d’un gonflement des chevilles, de diabète ou de troubles circulatoires ou si vous avez des problèmes cardiaques, hépatiques, rénaux ou thyroïdiens.

Si vous prenez des médicaments pour le cœur, des anticoagulants, des médicaments antimigraineux ou des médicaments contre la douleur, l’hypertension artérielle, l’angine de poitrine, les douleurs gastriques, la tuberculose, l’asthme ou le diabète, vous devez également le signaler à votre médecin.

Si vous utilisez des sprays nasaux décongestionnants ou des produits contre les refroidissements, dites-le à votre médecin.

Si vous prenez de la clonidine contre l’hypertension artérielle ou la migraine, vous ne devez jamais arrêter ni la clonidine ni Propranolol Zentiva de votre propre initiative sans consulter votre médecin au préalable.

Chez les diabétiques, Propranolol Zentiva peut modifier la réponse à un traitement par l’insuline ou par des antidiabétiques oraux, ainsi que les signes d’hypoglycémie (manque de sucre dans le sang). Propranolol Zentiva peut parfois modifier la réaction normale du corps à l’insuline et à une hypoglycémie. Propranolol Zentiva peut supprimer ou masquer les signes d’hypoglycémie. En particulier, l’accélération du pouls, qui est un signe d’hypoglycémie, est moins nettement perçue sous traitement par Propranolol Zentiva. Si vous souffrez de diabète et êtes traité par l’insuline ou par des antidiabétiques oraux, vous devez donc être particulièrement attentif aux signes d’hypoglycémie (manque de sucre dans le sang). Dans de rares cas, le taux sanguin de sucre peut très fortement diminuer, ce qui peut provoquer des crises d’épilepsie ou une perte de connaissance.

Même chez les patients qui ne sont pas diabétiques, Propranolol Zentiva peut parfois provoquer une hypoglycémie. Cela vaut particulièrement pour les enfants, les patients âgés, les patients traités par hémodialyse et les patients souffrant de maladies chroniques du foie, de même qu’en cas de prise d’une dose excessive (surdosage) et après un jeûne prolongé.

Consultez immédiatement votre médecin si, en cours de traitement par Propranolol Zentiva, votre pouls mesuré au repos diminue à moins de 50 battements par minute ou si votre pression artérielle est trop basse. Ce phénomène (hypotension) se traduit par une fatigue, un manque d’énergie et des vertiges lors du passage trop rapide en position debout.

Avant une intervention chirurgicale, n’oubliez pas que le médecin anesthésiste doit absolument connaître tous les médicaments que vous prenez.

La consommation fréquente d’alcool risque d’influencer l’effet de Propranolol Zentiva.

Comme pour tous les médicaments de ce type, il faut arrêter Propranolol Zentiva progressivement. Vous devez donc impérativement respecter le schéma de prise que votre médecin vous a prescrit.

Les comprimés pelliculés de Propranolol Zentiva contiennent du lactose. Si votre médecin vous a informé(e) d’une intolérance à certains sucres, contactez-le avant de prendre ce médicament.

Ce médicament contient moins de 1 mmol (23 mg) de sodium par comprimés pelliulés, c.-à-d. qu’il est essentiellement «sans sodium».

Veuillez informer votre médecin ou votre pharmacien si:

– vous souffrez d’une autre maladie

– vous êtes allergique

– vous prenez ou utilisez déjà d’autres médicaments en usage externe (même en automédication!).

Propranolol Zentiva peut-il être pris pendant la grossesse ou l’allaitement ?

Pendant la grossesse ou l’allaitement, vous ne devez pas prendre Propranolol Zentiva, sauf si votre médecin vous l’a expressément prescrit.

Comment utiliser Propranolol Zentiva ?

Vous devez toujours prendre Propranolol Zentiva sous surveillance régulière de votre médecin et en respectant les directives de celui-ci. Comme la réaction aux médicaments à visée cardiaque est très variable d’une personne à l’autre, la posologie optimale ne peut être déterminée que si vous prenez soigneusement le médicament sous contrôle médical.

En général, la dose chez l’adulte au début du traitement est de 80-120 mg par jour. Par la suite, la dose est augmentée à 160-240 mg par jour. Au besoin, cette dose peut encore être augmentée.

Votre médecin diminuera ou augmentera la dose en fonction de la maladie à traiter et il vous expliquera quels comprimés pelliculés de Propranolol Zentiva (à 10 mg, 40 mg ou 80 mg) conviennent pour vous. Chez l’enfant, il adaptera la dose selon la situation.

Prenez Propranolol Zentiva avant les repas, sans le croquer, avec un peu de liquide, de préférence toujours à la même heure de la journée. Les comprimés pelliculés Propranolol Zentiva à 40 et 80 mg présentent un sillon qui est uniquement décoratif et ils ne doivent pas être cassés au niveau du sillon. Si vous avez oublié de prendre un comprimé pelliculé, prenez le médicament dès que vous constatez l’oubli. Il ne faut toutefois pas prendre deux comprimés pelliculés en même temps.

Ne changez pas de votre propre chef le dosage prescrit. Adressez-vous à votre médecin ou à votre pharmacien si vous estimez que l’efficacité du médicament est trop faible ou au contraire trop forte.

Quels effets secondaires Propranolol Zentiva peut-il provoquer ?

La prise de Propranolol Zentiva peut provoquer les effets secondaires suivants:

Fréquent (concerne 1 à 10 utilisateurs sur 100)

On a souvent observé une fatigue ou une lassitude, des troubles du sommeil, des cauchemars, un ralentissement des battements cardiaques, une sensation de froid dans les doigts ou les orteils, des sensations anormales dans les mains et des douleurs à type de crampes dans les doigts.

Occasionnel (concerne 1 à 10 utilisateurs sur 1000)

Occasionnellement, on a constaté une diarrhée, des vomissements et des nausées.

Rare (concerne 1 à 10 utilisateurs sur 10’000)

Dans de rares cas, on a signalé des altérations de la formule sanguine, des petites hémorragies sur la peau ou les muqueuses (purpura), des hallucinations, des psychoses, des fluctuations de l’humeur, une confusion mentale, des fourmillements dans les mains et les pieds, une sécheresse des yeux, des troubles visuels, l’aggravation d’une insuffisance cardiaque préexistante, des vertiges lors du passage trop rapide en position debout, une aggravation des troubles respiratoires chez les asthmatiques, une chute des cheveux, des éruptions cutanées, l’aggravation d’un psoriasis, un risque accru d’hématomes et des vertiges.

Des réactions d’hypersensibilité, comme p.ex. des manifestations cutanées allergiques (rougeur, démangeaisons, éruption photoallergique), une sécheresse de la bouche, une constipation, des douleurs abdominales, une impuissance, des maux de tête, un lupus érythémateux (rougeur en forme d’ailes de papillon) et une faiblesse musculaire sont également possibles.

Comme tous les médicaments destinés à régulariser la fréquence des battements cardiaques, Propranolol Zentiva peut provoquer des troubles du rythme cardiaque ou une détérioration d’une claudication intermittente.

Très rare (concerne moins d’un utilisateur sur 10’000)

Une hypoglycémie est possible non seulement chez les diabétiques, mais aussi chez les patients non diabétiques. Cela vaut particulièrement pour les enfants, les patients âgés hommes ou femmes, les patients sous hémodialyse (épuration du sang par un rein artificiel), les patients souffrant de maladies chroniques du foie et après un jeûne prolongé.

Si vous remarquez des effets secondaires, veuillez en informer votre médecin ou votre pharmacien. Ceci vaut en particulier pour les effets secondaires non mentionnés dans cette notice d’emballage.

À quoi faut-il encore faire attention ?

Ce médicament ne doit pas être utilisé au-delà de la date figurant après la mention «EXP» sur le récipient. Si vous possédez des comprimés pelliculés périmés, veuillez les rapporter à votre pharmacie en vue de leur destruction.

Remarques concernant le stockage

Conservez les comprimés pelliculés à température ambiante (15–25 °C), à l’abri de la lumière et de l’humidité et hors de la portée des enfants.

Remarques complémentaires

Pour de plus amples renseignements, consultez votre médecin ou votre pharmacien, qui disposent d’une information détaillée destinée aux professionnels.

Que contient Propranolol Zentiva ?

Les comprimés pelliculés de Propranolol Zentiva contiennent du chlorhydrate de propranolol comme principe actif ainsi que des excipients lactose monohydraté, amidon de maïs, amidon de pomme de terre, cellulose microcristalline, carboxyméthylamidon sodique, stéarate de magnésium, hydroxypropylméthylcellulose, talc, dioxyde de titane (E171), polysorbate 80, polyéthylèneglycol 6000. Il s’agit de comprimés pelliculés, dosés à 10 mg, 40 mg ou à 80 mg.

Numéro d’autorisation

47025 (Swissmedic).

Où obtenez-vous Propranolol Zentiva ? Quels sont les emballages à disposition sur le marché ?

En pharmacie, sur ordonnance médicale.

Propranolol Zentiva comprimés pelliculés à 10 mg: emballages de 60 comprimés pelliculés.

Propranolol Zentiva comprimés pelliculés à 40 mg: emballages de 60 et 180 comprimés pelliculés (avec sillon décoratif).

Propranolol Zentiva comprimés pelliculés à 80 mg: emballages de 60 et 180 comprimés pelliculés (avec sillon décoratif).

Titulaire de l’autorisation

Helvepharm AG, Frauenfeld.

Cette notice d’emballage a été vérifiée pour la dernière fois en juillet 2020 par l’autorité de contrôle des médicaments (Swissmedic).

Source : Swissmedicinfo.ch (site accédé par Creapharma.ch le 23.04.2021, attention il ne s’agit pas de la date de mise à jour de la notice du médicament. La date de dernière mise à jour de la notice du médicament est mentionnée dans le paragraphe ci-dessus).

Avez-vous trouvé cet article utile ou avez-vous noté une faute ?

Informations sur la rédaction de cet article et la date de la dernière modification: 24.04.2021

Publicité