Publicité

Psychopax® Gouttes

Information destinée aux patients en Suisse

Qu’est-ce que le Psychopax et quand doit-il être utilisé ?

Psychopax est un calmant appartenant au groupe des benzodiazépines. Psychopax a des propriétés anxiolytiques, relaxantes et antispasmodiques; il a des effets calmants.

Psychopax est utilisé dans le cas d’états d’anxiété et de tension nerveuse, de malaise psychique, d’excitation émotionnelle, de maladies psychosomatiques ou de maladies physiques liées à des états d’anxiété et de tension nerveuse ainsi que dans le cas de troubles du sommeil liés à des états d’anxiété et de tension nerveuse, tout particulièrement des difficultés à s’endormir. Psychopax est aussi utilisé comme traitement d’appoint des spasmes musculaires et des tensions de la musculature du squelette.

Sur prescription du médecin.

Quand Psychopax ne doit-il pas être utilisé ?

Vous ne devez pas prendre Psychopax si vous savez que vous avez réagi de manière trop sensible à ce produit ou à une autre benzodiazépine lors d’un précédent traitement.

Vous ne devez pas prendre Psychopax si vous souffrez de troubles respiratoires sévères, de réveils nocturnes par suite d’une interruption de la respiration (syndrome des apnées du sommeil), d’une maladie du foie ou de faiblesse musculaire pathologique (myasthénie), de même que si vous présentez une dépendance à une substance quelconque, y compris à l’alcool.

Quelles sont les précautions à observer lors de l’utilisation de Psychopax ?

Il faut être prudent en cas de faiblesse connue du myocarde, d’altération de la fonction hépatique ou rénale, chez les patients âgés ou affaiblis et en cas de troubles respiratoires. Prévenez votre médecin traitant.

Lors du traitement par Psychopax, la réaction mentale peut être affectée surtout au début de la thérapie. Ce médicament peut diminuer la vigilance, l’aptitude à utiliser des outils ou des machines ou l’aptitude à la conduite! Il est conseillé de commencer le traitement par Psychopax pendant un week-end et dans l’environnement habituel.

Pendant le traitement par Psychopax, il faut renoncer totalement à la consommation d’alcool.

La prise de Psychopax peut – comme c’est le cas pour toutes les préparations à base de benzodiazépine – conduire à un état d’accoutumance. Cela peut être tout particulièrement le cas lors d’une prise prolongée et continue (dans certains cas seulement déjà après quelques semaines); le patient présente des états de manque après un arrêt brutal de la prise du médicament. Cela peut avoir pour conséquence: nervosité, anxiété, insomnie, troubles de la concentration, maux de tête et sueurs. Ces symptômes disparaissent en général après deux à trois semaines.

Pour que le risque de l’apparition d’une accoutumance soit le plus petit possible, respectez les instructions suivantes:

Ne prenez Psychopax que sur prescription médicale.

N’augmentez en aucun cas la dose que le médecin vous a prescrite.

Consultez votre médecin si vous voulez interrompre le traitement par Psychopax.

Votre médecin décide si le traitement doit être prolongé, consultez-le régulièrement.

La prise de Psychopax pendant une longue durée (généralement de plus de quatre semaines) doit s’effectuer uniquement dans le cadre d’une surveillance médicale stricte. Après un traitement prolongé, des examens de laboratoire peuvent s’avérer nécessaires.

De plus, dans le cas de la prise de deux ou de plusieurs autres médicaments, soyez prudent car cela peut mener à une interaction entre les différents médicaments; même si leur prise ne se fait pas au même moment.

Les effets, tout comme les effets indésirables peuvent être accentués ou amoindris.

La prise simultanée de Psychopax avec d’autres substances agissant de façon tranquillisante sur le système nerveux central peut entraîner une accentuation considérable de leurs effets. Il s’agit de la prise d’alcool, de somnifères ou de calmants, de médicaments destinés à traiter la dépression, les allergies ou le rhume et de certaines substances narcotiques ou analgésiques. Les effets liés à une interaction peuvent encore apparaître un jour après la dernière prise de Psychopax. Dans certains cas, le médecin peut s’en servir à des fins thérapeutiques.

De plus, des interactions peuvent apparaître avec la prise de relaxants musculaires, de cimétidine (dans le traitement d’ulcères de l’estomac ou du duodénum), de disulfirame (pour faire une cure de désintoxication pour alcooliques), de médicaments traitant la tuberculose, de contraceptifs oraux et de phénytoïne (pour traiter l’épilepsie).

Veuillez informer votre médecin ou votre pharmacien si vous souffrez d’autres maladies, si vous êtes allergique ou si vous prenez déjà d’autres médicaments en usage interne ou externe (même en automédication!).

Psychopax peut-il être pris pendant la grossesse ou l’allaitement ?

Psychopax ne doit pas être utilisé lors d’une grossesse ou pendant la période d’allaitement, sauf si le médecin pense que c’est indispensable et prescrit formellement Psychopax.

Si le médicament a été absorbé une seule fois ou pendant une courte période, le lait maternel ne doit pas être utilisé dans ce laps de temps et éventuellement pendant les jours suivant l’arrêt du traitement.

Consultez votre médecin.

Comment utiliser Psychopax ?

Se conformer strictement à la prescription du médecin.

En raison des réactions individuelles différentes, le médecin commencera par prescrire une faible dose qu’il adaptera par la suite.

Adultes: Normalement la dose moyenne chez l’adulte est de 6 gouttes 3 fois par jour, respectivement 15 gouttes 3 fois par jour. En cas de troubles du sommeil et pour favoriser le sommeil, une prise unique de 15 à 60 gouttes le soir est recommandée.

Dans le traitement de maladies graves, d’états d’excitation d’ordre moteur etc., le médecin peut augmenter la dose.

Les personnes âgées et affaiblies ainsi que celles souffrant de maladies hépatiques ou rénales ont besoin de plus faibles doses. On commence normalement avec la moitié de la dose usuelle.

3 gouttes de la préparation correspondent à environ 1 mg de diazépam.

Les gouttes peuvent être prises avec un morceau de sucre ou diluées dans du thé, de l’eau ou autres boissons du même genre.

Un surdosage de Psychopax entraîne des engourdissements, un état de confusion, des troubles aigus de la coordination motrice, une laxité musculaire, des troubles respiratoires graves, une perte de conscience, ou un état de surexcitation. Si ces symptômes apparaissaient ou si vous les observiez chez une autre personne qui a pris Psychopax, prévenez immédiatement votre médecin.

Enfants et adolescents de moins de 18 ans: l’administration est déconseillée.

Ne changez pas de votre propre chef le dosage prescrit. Adressez-vous à votre médecin ou à votre pharmacien, si vous estimez que l’efficacité du médicament est trop faible ou au contraire trop forte.

Quels effets secondaires Psychopax peut-il provoquer ?

La prise de Psychopax peut provoquer les effets secondaires suivants:

Fatigue, lassitude, somnolence et – tout particulièrement chez les patients âgés ou affaiblis – obnubilation, troubles de la conscience et de la concentration, troubles moteurs, risque de chutes ou état de confusion peuvent apparaître, notamment au début du traitement. Si ces symptômes sont marqués, veuillez consulter votre médecin. Une diminution de la dose peut être nécessaire.

Autres effets indésirables rares: ralentissement des réactions, tremblements, vertiges, maux de tête, troubles de l’élocution, dépressions, troubles de l’attention et des performances, troubles de la vue, ralentissement des battements cardiaques, troubles de la circulation, hypotension, troubles respiratoires, nausées, douleurs dans le bas-ventre, troubles de la mémoire, diarrhée, sécheresse buccale, constipation, salive abondante, troubles gastro-intestinaux, ictère, éruptions cutanées, faiblesse musculaire, incontinence, rétention d’urine, augmentation ou diminution des excitations sexuelles.

Chez certains patients – plus souvent chez les enfants et les patients âgés – des réactions inattendues telles que agitation, hallucinations, comportement agressif, surexcitation aiguë, comportement inhabituel, cauchemars, irritabilité, colères et troubles obsessionnels peuvent se manifester. Dans ces cas, il faut consulter immédiatement le médecin.

Si vous remarquez d’autres effets secondaires, veuillez en informer votre médecin ou votre pharmacien.

À quoi faut-il encore faire attention ?

Le médicament ne doit pas être utilisé au-delà de la date figurant après la mention «Exp.» sur le récipient.

Conserver à température ambiante (15-25 °C), dans l’emballage d’origine (protection contre la lumière) et hors de portée des enfants.

Pour de plus amples renseignements, consultez votre médecin ou votre pharmacien, qui disposent d’une information détaillée destinée aux professionnels.

Que contient Psychopax ?

1 ml (= 37,5 gouttes) contient 12,5 mg de diazépam comme principe actif ainsi que les adjuvants alcool, propylène-glycol, saccharine et substances aromatiques. 3 gouttes contiennent 1 mg de diazépam. Contient 38% d’alcool V/V.

Numéro d’autorisation

44941 (Swissmedic).

Où obtenez-vous Psychopax ? Quels sont les emballages à disposition sur le marché ?

En pharmacie, seulement sur ordonnance médicale. Flacon compte-gouttes de 20 ml.

Titulaire de l’autorisation

Curatis AG, 4410 Liestal.

Cette notice d’emballage a été vérifiée pour la dernière fois en février 2006 par l’autorité de contrôle des médicaments (Swissmedic).

Source : Swissmedicinfo.ch (site accédé par Creapharma.ch le 23.04.2021, attention il ne s’agit pas de la date de mise à jour de la notice du médicament. La date de dernière mise à jour de la notice du médicament est mentionnée dans le paragraphe ci-dessus).

Avez-vous trouvé cet article utile ou avez-vous noté une faute ?

Informations sur la rédaction de cet article et la date de la dernière modification: 25.04.2021

Publicité