Publicité

Riamet® Dispersible

Information destinée aux patients en Suisse

Qu’est-ce que Riamet Dispersible et quand doit-il être utilisé ?

Riamet Dispersible est utilisé pour traiter les accès aigus et non compliqués de paludisme dus au Plasmodium falciparum (un type particulier d’agent pathogène du paludisme). Riamet Dispersible contient 2 substances actives, l’artéméther et la luméfantrine. Il agit en tuant l’agent pathogène du paludisme.

Chez l’homme, l’infection palustre est due à la piqûre d’un moustique, l’anophèle, porteur d’un agent pathogène, le plasmodium. Les symptômes du paludisme peuvent apparaître au plus tôt 1 semaine après la piqûre de moustique (voir «Comment utiliser Riamet Dispersible ?»). Riamet Dispersible est utilisé pour traiter les jeunes enfants et les enfants qui pèsent de 5 à moins de 35 kg, jusqu’à l’âge de 12 ans.

L’utilisation de Riamet Dispersible n’est pas recommandée chez les jeunes enfants pesant moins de 5 kg.

Riamet Dispersible peut être prescrit en traitement d’urgence aux personnes voyageant dans des régions où sévit le paludisme, p.ex. lors de voyages dans des contrées isolées où il n’est éventuellement pas possible d’obtenir une aide médicale rapidement. Dans ces cas, le médecin traitant peut prescrire Riamet Dispersible afin que vous, en tant que parents ou responsables de l’enfant, puissiez le conserver et l’administrer à l’enfant qui voyage («traitement d’urgence»).

Veuillez noter qu’un tel traitement est une mesure de première urgence, justifiée uniquement si vous suspectez que votre enfant a contracté le paludisme, et qu’elle ne vous dispense pas de consulter un médecin dès que possible.

Riamet Dispersible n’est utilisé ni pour prévenir le paludisme, ni pour traiter des formes sévères de paludisme (lorsque le cerveau, les poumons ou les reins sont atteints).

Riamet Dispersible ne doit être pris que selon prescription du médecin.

De quoi faut-il tenir compte en dehors du traitement ?

Riamet Dispersible en traitement d’urgence ne peut pas remplacer les mesures de protection qui suivent. Protégez votre enfant des piqûres de moustiques. Les anophèles sévissent surtout dès la tombée de la nuit jusqu’au lever du jour.

Durant cette période, il est recommandé:

– d’utiliser des produits contre les moustiques,

– de porter des vêtements couvrant la peau le mieux possible,

– la nuit, d’utiliser une moustiquaire dans les chambres à coucher non protégées des moustiques.

Sachez encore que Riamet Dispersible n’est pas utilisable sans discernement contre tous les agents pathogènes du paludisme, ni dans toutes les régions. Pour éviter les complications que peuvent entraîner le mauvais choix ou le dosage inadéquat d’un médicament antipaludéen, vous ne devez pas administrer Riamet Dispersible à votre enfant sans avoir consulté un médecin ou un pharmacien (même lors de voyages ultérieurs dans une région où sévit le paludisme).

Quand Riamet Dispersible ne doit-il pas être pris ?

Riamet Dispersible ne doit pas être pris si:

– votre enfant est allergique à l’un des principes actifs ou l’un des excipients contenus dans le médicament. Si vous pensez que votre enfant peut être allergique, demandez conseil à votre médecin,

– votre enfant prend d’autres médicaments contre le paludisme contenant le principe actif halofantrine ou quinine,

– votre enfant souffre d’une insuffisance hépatique ou rénale,

– votre enfant souffre d’un paludisme sévère avec atteinte cérébrale, pulmonaire ou rénale,

– votre enfant a une affection cardiaque, telle qu’une arythmie cardiaque, un rythme cardiaque lent ou une maladie cardiaque grave, ou présente par exemple à l’ECG un signal électrique anormal désigné comme «allongement de l’intervalle QT»,

– un membre de la famille de votre enfant (p.ex. parents, grands-parents, frères et sœurs) est décédé subitement d’un problème cardiaque ou a eu des problèmes de fréquence cardiaque à la naissance,

– votre enfant présente des taux sanguins d’électrolytes, comme le potassium ou le magnésium, abaissés,

– votre enfant a perdu beaucoup d’eau ou s’il a des problèmes d’ingestion de nourriture. Dans ces cas, il faut vous rendre à l’hôpital le plus proche;

– votre enfant prend certains médicaments:

– médicaments pour le traitement de troubles du rythme cardiaque (antiarythmiques), tels que p. ex. la flécaïnide, le métoprolol,

– médicaments pour le traitement de l’hypertension (bêta-bloquants),

– médicaments pour le traitement de dépressions (neuroleptiques, antidépresseurs) tels que l’imipramine, l’amitriptyline, la clomipramine,

– certains antibiotiques et médicaments contre les infections fongiques (p. ex. la rifampicine, un antibiotique destiné au traitement de la lèpre ou de la tuberculose, les macrolides, les fluoroquinolones, les imidazoles, les triazoles),

– médicaments non sédatifs contre les allergies (p. ex. la terfénadine, l’astémizole),

– médicaments contenant le principe actif cisapride (p. ex. Prepulsid®),

– certains médicaments destinés au traitement de l’épilepsie (tels que la carbamazépine, la phénytoïne),

– millepertuis (Hypericum perforatum), une plante destinée au traitement des dépressions.

Quelles sont les précautions à observer lors de la prise de Riamet Dispersible ?

Suite à la prise de Riamet Dispersible, des vertiges et/ou de la fatigue peuvent apparaître; l’aptitude à la conduite d’un véhicule ou à l’utilisation de machines peut être compromise.

Si l’état de votre enfant se détériore ou s’il est trop faible pour manger ou boire, veuillez prendre immédiatement contact avec le médecin de votre enfant. Celui-ci procédera sans doute avant et pendant le traitement à un test appelé électrocardiogramme (ECG) et contrôlera la concentration des électrolytes tels que le potassium et le magnésium dans le sang de votre enfant.

Si votre enfant prend ou a pris d’autres médicaments antipaludéens, informez-en votre médecin, car certains de ces médicaments ne doivent pas être administrés en même temps que Riamet Dispersible.

Riamet Dispersible peut influencer l’efficacité des méthodes contraceptives hormonales. Si votre fille utilise une méthode contraceptive hormonale, elle doit utiliser en plus une méthode de contraception non hormonale (voir également «Riamet Dispersible peut-il être pris pendant la grossesse ou l’allaitement ?»).

Discutez avec votre médecin si votre fille se trouve dans les 3 premiers mois d’une grossesse, ou s’il est possible que votre fille soit enceinte. Votre médecin administrera éventuellement à votre fille un autre médicament contre le paludisme.

Si votre enfant prend des médicaments pour traiter une infection au VIH ou le SIDA), informez-en également votre médecin.

Ce médicament contient moins de 1 mmol de sodium (23 mg) par comprimé, il est donc pratiquement «sans sodium».

Veuillez également informer votre médecin ou votre pharmacien si votre enfant:

– souffre d’une autre maladie,

– est allergique,

– prend déjà d’autres médicaments ou utilise déjà d’autres médicaments en usage externe (même en automédication!).

Riamet Dispersible peut-il être pris pendant la grossesse ou l’allaitement ?

Riamet Dispersible doit être utilisé pendant la grossesse et l’allaitement uniquement après consultation du médecin.

Riamet Dispersible ne doit pas être utilisé pendant les 3 premiers mois de la grossesse si le médecin de votre fille est en mesure de lui administrer un autre traitement contre le paludisme, car ce médicament pourrait avoir de lourdes conséquences pour l’enfant à naître. À un stade plus avancé de la grossesse, votre fille ne doit prendre Riamet Dispersible qu’en cas de nécessité absolue et pour autant que le médecin considère cette mesure comme adéquate.

Si votre fille utilise des méthodes contraceptives hormonales, d’autres méthodes de contraception non hormonales doivent être utilisées. Veuillez discuter des méthodes de contraception appropriées avec le médecin de votre fille.

Si votre fille est enceinte, en cas de suspicion d’une grossesse ou si elle débute une grossesse sous Riamet Dispersible, veuillez en informer le médecin de votre fille.

Riamet Dispersible ne doit pas être utilisé durant les 3 premiers mois d’une grossesse. C’est pourquoi il est conseillé aux femmes en âge de procréer qui ont reçu Riamet Dispersible comme médicament d’urgence d’utiliser une méthode de contraception efficace durant toute la durée de leur voyage, durant l’utilisation de Riamet Dispersible ainsi que jusqu’aux prochaines menstruations une fois le traitement arrêté.

Votre fille ne doit pas allaiter durant son traitement par Riamet Dispersible. À l’arrêt du traitement par Riamet Dispersible, elle pourra reprendre l’allaitement au plus tôt 4 semaines après la prise du dernier comprimé.

Comment utiliser Riamet Dispersible ?

Le paludisme causé par Plasmodium falciparum est une maladie grave qui est susceptible d’entraîner la mort et qui doit être complètement traitée. Aussi est-il très important que Riamet Dispersible soit pris exactement comme l’a prescrit le médecin, et que tous les comprimés dispersibles prescrits soient ingérés, même si votre enfant se sent déjà mieux au bout d’un certain temps. Si votre enfant arrête trop tôt de prendre les comprimés dispersibles, les symptômes pourraient resurgir.

Dans le cas où le médecin ou le pharmacien de votre enfant vous a donné du Riamet Dispersible avant un voyage dans une région où sévit le paludisme avec la recommandation de prendre Riamet Dispersible dès l’apparition des symptômes de paludisme (traitement d’urgence), veuillez observer les conseils suivants:

Le paludisme doit toujours être suspecté si votre enfant souffre d’une fièvre inexpliquée, avec ou sans autres symptômes tels que maux de tête et douleurs musculaires, faiblesse, nausées, vomissements, diarrhées, douleurs abdominales et toux. Ces symptômes peuvent survenir dans un délai allant d’une semaine après le premier contact éventuel avec le paludisme (c.-à-d. après l’entrée dans une région où sévit le paludisme) à 2 mois après le dernier contact éventuel. Dans certains cas, cet intervalle peut même se prolonger au-delà de 2 mois. Dans tous les cas, votre enfant doit consulter sans tarder un médecin dès l’apparition des symptômes décrits ci-dessus.

En automédication, Riamet Dispersible ne doit être utilisé que lorsqu’il est impossible de contacter un médecin dans les 24 heures.

Le médicament ne doit être utilisé en automédication que si votre enfant se trouve depuis au moins 8 jours dans une région où sévit le paludisme.

Malgré l’automédication, vous devez contacter au plus vite un médecin qui pourra déterminer si votre enfant souffre du paludisme ou d’une autre maladie et qui pourra éventuellement mettre en place des mesures thérapeutiques complémentaires.

Veuillez suivre exactement les instructions de votre médecin.

Votre médecin vous indiquera exactement combien de comprimés de Riamet Dispersible vous devrez donner à votre enfant. Si vous n’êtes pas sûr de la quantité de Riamet Dispersible à administrer et du moment où vous devez l’administrer, veuillez contacter votre médecin ou votre pharmacien.

Mettez les comprimés de Riamet Dispersible dans un verre d’eau (env. 10 ml par comprimé). Attendez que le(s) comprimé(s) soit (soient) complètement dissous, puis mélangez délicatement le liquide avant de le donner à boire à votre enfant. Mettez ensuite à nouveau un peu d’eau (env. 10 ml) dans le verre et assurez-vous que votre enfant le boit entièrement.

Après la prise des comprimés, il est conseillé d’ingérer des aliments ou des boissons riches en graisse (p.ex. du lait), ceux-ci améliorent l’absorption et donc l’efficacité de Riamet Dispersible. Une teneur en graisses de 30 à 60 g par jour ou du lait maternel sont suffisants. Si votre enfant ne se sent pas assez bien pour boire ou manger, vous devez tout de même lui administrer Riamet Dispersible et prendre contact avec son médecin.

Pour le traitement, 6 doses (1 à 3 comprimés par dose) en tout sont prises sur 3 jours selon le tableau ci-dessous. Ne pas dépasser la dose recommandée.

La première dose est prise au moment du diagnostic ou immédiatement après l’apparition des symptômes, la deuxième dose 8 heures plus tard. Pendant les deux jours suivants, une dose est prise deux fois par jour (le matin et le soir à intervalles de 12 heures). En tout, il y a 6 prises, réparties sur 3 jours selon le tableau suivant:

En cas de vomissements dans l’heure qui suit la prise des comprimés, il faut administrer une nouvelle fois le nombre de comprimés prescrits et informer immédiatement votre médecin ou votre pharmacien.

Respectez scrupuleusement la posologie prescrite par le médecin et n’utilisez que le nombre nécessaire de comprimés.

Rapportez les comprimés non utilisés à votre pharmacien qui les éliminera selon les règles.

Que faire si vous avez oublié une dose ?

Si votre enfant a oublié la prise d’une dose, donnez-la-lui dès que vous vous en rendez compte. Donnez ensuite à votre enfant la dose suivante à l’heure habituelle. Ne donnez pas à votre enfant la dose double lorsque la prise précédente a été oubliée.

Que faire en cas de surdosage ?

Si vous avez accidentellement administré à votre enfant un nombre beaucoup plus important de comprimés que celui prescrit par le médecin, vous devez vous rendre immédiatement chez un médecin ou au service des urgences de l’hôpital le plus proche, ou vous assurer que quelqu’un consulte un médecin urgentiste. Emportez avec vous le médicament ou l’emballage vide.

Que faire si les symptômes réapparaissent après un traitement ?

Si les symptômes du paludisme réapparaissent après le traitement, un médecin doit dans tous les cas être consulté immédiatement. Le médecin de votre enfant décidera du traitement à entreprendre.

Ne changez pas de votre propre chef le dosage prescrit. Adressez-vous au médecin de votre enfant ou au pharmacien si vous estimez que l’efficacité du médicament est trop faible ou au contraire trop forte.

Quels effets secondaires Riamet Dispersible peut-il provoquer ?

Très fréquent (concerne plus d’un utilisateur sur 10)

Perte d’appétit, toux, vomissements.

Fréquent (concerne 1 à 10 utilisateurs sur 100)

Maux de tête, vertiges, maux de ventre, diarrhée, nausées, éruption cutanée, douleurs articulaires et musculaires, tensions musculaires involontaires, fatigue et abattement général, symptômes tels que nausées persistantes inexpliquées, problèmes gastriques, perte d’appétit ou fatigue ou faiblesse inhabituelle (signes de problèmes du foie), allongement du QT à l’électrocardiogramme.

Occasionnel (concerne 1 à 10 utilisateurs sur 1000)

Troubles du sommeil, somnolence, palpitations, prurit (démangeaisons).

Rare (concerne 1 à 10 utilisateurs sur 10’000)

Réaction allergique (p.ex. éruption, démangeaisons, gonflement surtout du visage ou de la gorge, troubles respiratoires ou de la déglutition, sensation de vertige) et troubles du rythme cardiaque (appelés allongement du QT).

Certains effets secondaires peuvent être graves. Consultez le médecin de votre enfant sans délai en cas de survenue des effets secondaires suivants: réaction allergique (éruption cutanée et/ou rougeur du visage, gonflement surtout au visage ou dans la région du cou, difficulté à respirer ou à avaler).

Les autres effets secondaires mentionnés ne nécessitent généralement pas de traitement; consultez cependant le médecin de votre enfant si l’un ou l’autre de ces symptômes persiste ou devient gênant.

Les effets secondaires suivants ont été rapportés occasionnellement chez l’adulte mais non chez l’enfant ou le jeune enfant: troubles de la motricité, démarche anormale, diminution de la sensibilité ou picotements.

Si vous remarquez des effets secondaires chez votre enfant, veuillez en informer votre médecin ou votre pharmacien. Ceci vaut en particulier pour les effets secondaires non mentionnés dans cette notice d’emballage.

À quoi faut-il encore faire attention ?

Ce médicament ne doit pas être utilisé au-delà de la date figurant après la mention «EXP» sur le récipient.

Remarques concernant le stockage

Conserver hors de portée des enfants.

Ne pas conserver au-dessus de 30°C.

Conserver dans l’emballage d’origine, à l’abri de la chaleur et de l’humidité.

Remarques complémentaires

Pour de plus amples renseignements, consultez votre médecin ou votre pharmacien, qui disposent d’une information détaillée destinée aux professionnels.

Que contient Riamet Dispersible ?

1 comprimé dispersible contient:

Principes actifs

Artéméther 20 mg, luméfantrine 120 mg.

Excipients

Cellulose microcristalline, hypromellose, silice colloïdale anhydre, polysorbate 80, croscarmellose sodique, stéarate de magnésium, crospovidone, saccharine sodique, arôme de cerise, maltodextrine.

Numéro d’autorisation

58528 (Swissmedic)

Où obtenez-vous Riamet Dispersible ? Quels sont les emballages à disposition sur le marché ?

En pharmacie, seulement sur ordonnance médicale non renouvelable.

Emballage à 12 comprimés.

Il n’existe pas d’emballage spécial pour les enfants et les jeunes enfants. Les parents ou l’aide-soignant doivent être correctement informés de la posologie à administrer en fonction du poids corporel de l’enfant. Selon la dose nécessaire, il est possible que tous les comprimés de l’emballage ne soient pas utilisés. Veuillez rapporter à votre pharmacien les comprimés en trop, afin qu’ils soient éliminés d’une façon appropriée.

Titulaire de l’autorisation

Novartis Pharma Schweiz AG, Risch; Domicile: 6343 Rotkreuz

Cette notice d’emballage a été vérifiée pour la dernière fois en mai 2020 par l’autorité de contrôle des médicaments (Swissmedic).

Source : Swissmedicinfo.ch
Remarques :
– L’équipe de Creapharma.ch a copié à la main le contenu de Swissmedicinfo le 26.04.2021, attention il ne s’agit pas de la date de mise à jour de la notice du médicament, la date de dernière mise à jour de la notice du médicament est mentionnée dans le paragraphe en gras juste ci-dessus.
– Comme information interne à Creapharma.ch, il s’agit de la 1ère mise à jour de cette page depuis le lancement début 2021 de cette rubrique.
– Swissmedicinfo informe via son site Internet les médicaments mis à jour (via rubrique “Textes modifiés”). Creapharma.ch s’engage dans un délai maximum de 30 jours à mettre à jour chaque page médicament provenant de Swissmedicinfo (rubrique Informations destinées aux patients). Cela signifie que pendant quelques jours cette page ne puisse pas être 100% mise à jour. Pour une information toujours mise à jour (actuelle), consultez directement le site Swissmedicinfo.

Avez-vous trouvé cet article utile ou avez-vous noté une faute ?

Informations sur la rédaction de cet article et la date de la dernière modification: 12.05.2021

Publicité