Myrrhe

Résumé

Plante médicinale avec une action astringente, efficace lors de différents problèmes de bouche (ex. aphtes), se présente souvent sous forme de teinture ou d’huile essentielle.


Myrrhe
Noms

Nom(s) français: Myrrhe, balsamier (nom de l’arbre)
Nom scientifique: Commiphora molmol
Nom anglais: Myrrh, Didin
Nom allemand: Myrrhe
Nom italien: Mirra
Nom portugais: mirra

Famille

Bruseraceae

Constituants

– Huiles essentielles
– Triterpènes
– Mucilages
– Résine
– Principes amers

Parties utilisées

– Résine

​Effets

– Astringent, désinfectant, aromatique, expectorant

Indications

– Lors d’aphtes et autres problèmes au niveau de la cavité buccale comme la gingivite (en gargarisme par exemple). Lors de bronchite (ex. en gélule). Lors d’acné (ex. huile essentielle). Pellicules.

Effets secondaires

Aucun connu

Contre-indication

Grossesse

Interactions

Aucune connue

Préparations – Sous quelle forme ? (formes galéniques)

– Teinture de myrrhe

– Huile essentielle de myrrhe

– Poudre de myrrhe

– Gélule de myrrhe

Myrrhe - Plante Médicinale

Où pousse la myrrhe ?

La myrrhe pousse par exemple en Somalie.

​Remarques

– La myrrhe est une plante qui présente une forte tradition, notamment religieuse, en effet dans la Bible la myrrhe est mentionnée lorsque les Rois mages apportent l’un des trois cadeaux à Jésus.

– Les Egyptiens l’utilisaient également pour réaliser des embaumements.

– De nos jours la myrrhe est une plante médicinale relativement peu utilisée, elle reste toutefois très intéressante contre les problèmes de bouche (aphtes).

Lire aussi :
Informations sur la rédaction de cet article et la date de la dernière modification: 09.03.2016

Thèmes