Médicaments (sommaire)

Nos thèmes sur les médicaments, traitements & vaccins :
Médicaments, traitements & vaccins de A à Z

Publicité

Médicaments en Suisse – Politique de la santé 
– Le pharmacien est le spécialiste du médicament :

Liste de médicaments
En Suisse les médicaments sont classés par liste (A, B, C, D et E). Dès le 1er janvier 2019, la liste C va disparaître. Il n’y aura donc que les listes A, B (médicaments remis par médecins et pharmaciens) ainsi que D et E (médicaments ou produits remis par médecins, pharmaciens, droguistes et parfois commerce de détail pour la liste E).
Les listes de médicaments portent aussi le nom de catégories de Swissmedic (en allemand : Swissmedic-Kategorien).
Ces listes permettent de savoir qui a le droit de vendre un médicament ou produit de santé.

Catégories de remise valables jusqu’au 31 décembre 2018

A : Remise sur ordonnance médicale ou vétérinaire non renouvelable
B : Remise sur ordonnance médicale ou vétérinaire
C : Remise sur conseil d’une personne exerçant une profession médicale
D : Remise sur conseil spécialisé
E : Remise sans conseil spécialisé

Catégories de remise à partir du 1er janvier 2019
Dès le 1er janvier 2019, les conditions de remise des médicaments classés dans l’actuelle catégorie B seront assouplies, et la délimitation entre les catégories de médicaments soumis ou non à ordonnance médicale sera moins stricte, sans pour autant menacer la sécurité de la prise en charge des patients. Par ailleurs, la catégorie de remise C sera supprimée et la D, étendue. Les nouvelles catégories de remise A, B, D et E seront valables à partir de janvier 2019 et les pharmaciens pourront alors remettre certains médicaments de la catégorie B à des patients ne disposant pas d’ordonnance.

A : Remise sur ordonnance médicale ou vétérinaire non renouvelable. Ex. antibiotiques ou opioïdes.
B : Remise sur ordonnance médicale ou vétérinaire, parfois aussi remise directement par le pharmacien sans ordonnance.
Ex. médicaments à base de codéine, pilule du lendemain, hypotenseurs
D : Remise sur conseil spécialisé (médecin, pharmacien ou droguiste). Ex. ibuprofène et autres anti-douleurs, lopéramide, plantes médicinales.
E : Remise sans conseil spécialisé. Ex. bonbons contre la toux.

Renouvellement des ordonnances en Suisse
Le pharmacien, en Suisse, a le droit de renouveler les ordonnances si :
– cela est mentionné sur l’ordonnance médicale (reit 1 mois, 6 mois, 12 mois, etc)
– le patient n’a pas assez de médicament qu’il prend de manière chronique jusqu’au prochain rendez-vous médical (le rendez-vous doit en principe avoir déjà été fixé )

Il faut savoir que le pharmacien a le droit de renouveler les médicaments de la liste B. Il ne peut renouveler les médicaments de la liste A (antibiotiques, stupéfiants, etc).

Publicité

Sponsoring article :

Sources & Références : 
OFSP, pharmawiki.ch

Ecriture du dossier : 
Xavier Gruffat (pharmacien)

Date de la dernière mise à jour : 
23.11.2018

Lire aussi :

Publicité



Informations sur la rédaction de cet article et la date de la dernière modification: 23.11.2018