7 bons conseils sur la prise des médicaments en général



Bien prendre ses médicaments est important pour garantir l’efficacité du traitement. Découvrez plusieurs conseils pratiques provenant notamment de pharmaciens. 


1. Boire un volume d’eau suffisant

Bons conseils médicament - Boire un volume d'eauIl est toujours important dans la prise d’un médicament solide (comprimé, gélule) de boire un volume d’eau suffisant, comme un verre d’eau de 200 ml. Ceci afin, d’une part d’éviter que le médicament reste bloqué, et d’autre part pour mieux le diluer dans l’estomac pour qu’il passe dans l’intestin, car d’un point de vue physiologique un volume suffisant d’eau permet de faire passer la molécule (médicament) plus rapidement dans l’intestin où il est en général massivement absorbé.
Ce phénomène repose sur des cycles de digestion activés par les muscles lisses de l’estomac, ainsi avec 200 ml d’eau vous aurez en général un effet plus rapide. Très utile par exemple pour un mal de tête ou de la fièvre avec la prise d’un anti-inflammatoire.

De préférence l’eau
L’eau, en tant que liquide est fortement conseillé, en effet d’autres liquides comme le lait, le café, l’alcool ou le jus de pamplemousse le sont beaucoup moins, car ces boissons présentent des protéines et d’autres éléments favorisant le risque d’interactions avec le principe actif du médicament.

2. Prendre ses médicaments à la même heure

Bons conseils médicament - médicaments à la même heure– Il est conseillé de prendre ses médicaments (ex. comprimés) toujours à la même heure de la journée (sauf avis contraire du médecin) afin d’avoir une concentration régulière du médicament dans l’organisme et de respecter le cycle chronobiologique du corps, ceci repose sur la pharmacocinétique du médicament.
Pour certains médicaments il est même conseillé de les prendre à une phase précise de la journée (vous référer à la posologie conseillée par le médecin), c’est le cas de la cortisone. Plus d’informations sur l’heure de prise des médicaments

C’est également le cas pour les anti-histaminiques dont on recommande de les prendre le soir (pour éviter la fatigue pendant la journée) ainsi que l’aspirine qui devrait si possible être prise le soir afin de diminuer les complications gastro-intestinales.

3. Bien se renseigner sur l’arrêt d’un traitement

Bons conseils médicament - Bien se renseigner sur l'arrêt d'un traitement – Il est conseillé de bien se renseigner sur l’arrêt de la prise d’un traitement médicamenteux, c’est-à-dire savoir si vous pouvez arrêter un traitement d’un seul coup (c’est le cas de la plupart des antibiotiques, mais en respectant les conseils du médecin, par exemple finir la boîte ceci pour éviter les résistances) ou si vous devez arrêter progressivement (c’est p.ex. le cas pour l’arrêt de béta-bloquant ou de cortisone).

Lors de prescription d’antibiotiques il est important de respecter les conseils du médecin, s’il précise de finir la boîte du médicament il faut absolument le faire même si vous avez l’impression d’être guéri, ceci afin d’éviter le développement de bactéries résistantes.

4. Bien connaître la posologie (avant ou après manger) et les risques du traitement

– Bien connaître la posologie, c’est-à-dire la prise de médicament, par exemple faut-il être à jeun ou non et le nombre ou la quantité de médicament qu’il faut prendre.

Certains médicaments sont efficaces avec la prise d’un repas, après ou avant un repas et d’autres à jeun. Lisez toujours la notice d’emballage ou demandez conseil à votre pharmacien pour des informations à ce sujet.

Avant, après et pendant le repas : mieux comprendre
Il faut savoir qu’en général lorsque le médicament doit être pris avant le repas, cela signifie 60 à 30 minutes avant le repas. Après le repas signifie prendre le médicament 30 à 60 minutes après, autrement dit il faut laisser un intervalle d’au moins 30 minutes entre la fin du repas et la prise du médicament. Une prise pendant le repas signifie de prendre le médicament pendant 5 minutes après le repas. Une prise à jeun signifie qu’il faut prendre le médicament soit 1 heure avant le repas ou 2 heures après. Indépendant du repas signifie comme son nom l’indique que le médicament peut être pris à n’importe quel moment (avant, pendant ou après le repas).

Il est également conseillé de bien connaître les risques associés à la prise d’un médicament. Par exemple si vous êtes enceinte, demandez toujours conseil à un spécialiste.

5. Prendre conscience du risque d’allergie et bien le connaître

– Bien connaître les médicaments que vous supportez et ceux dont ce n’est pas le cas (allergie).
Par exemple on trouve dans la population 10% de personnes allergiques à la pénicilline, d’autres sont allergiques à l’aspirine, ainsi qu’à une multitude d’autres médicaments.

Il est fortement conseillé de ne pas reprendre un médicament qui vous a posé des problèmes (démangeaisons, vomissements, diarrhées) car prendre ce médicament une deuxième fois pourrait s’avérer encore plus grave et dangereux. Parlez-en à votre pharmacien ou médecin.

En cas d’allergie à un médicament, il pourra substituer le remède par un autre tout aussi efficace (par exemple substitution de la pénicilline pour un autre antibiotique non allergène).

Pour plus d’informations sur les allergies aux médicaments

6. Attention avec l’alcool

Le mélange alcool et médicament est souvent déconseillé, car l’effet du médicament peut être modifié par l’alcool : c’est notamment ères, les tranquillisants et les antidépresseurs.

Parfois un autre effet dangereux de l’alcool peut mener à une augmentation du taux d’alcoolémie, comme par exemple avec certains anti-inflammatoires (type Aspirine®) et peuvent ainsi faire grimper d’un quart le taux d’alcoolémie.


7. Bien conserver ses médicaments

Il est fortement conseillé de bien conserver ses médicaments au frais et au sec. En effet certains médicaments sont sensibles à ces variations, l’efficacité n’en serait alors plus garantie. En cas de doute demandez conseil à votre pharmacien.

Veuillez également respecter la date d’expiration des médicaments, attention particulièrement avec les médicaments ophtalmiques ou autres préparations qui nécessitent une conservation garantissant la stérilité. Les liquides ne doivent en général pas être conservé au delà de la date d’expiration, veuillez observer tout changement de couleur ou une odeur particulière.

En général, pour les comprimés une prise du médicament, s’il a été conservé dans des conditions régulières, une utilisation quelques mois au delà de la date d’expiration ne devrait pas poser de problèmes. Il faut attacher une attention particulière avec les tétracyclines (antibiotiques), en effet un risque de produits dégradés (après la date d’expiration) a mené a de graves problèmes rénaux avec cet antibiotique.

Article mis à jour le 4 janvier 2018. Par Xavier Gruffat (Pharmacien).

Lire aussi: interactions entre médicaments – 3 conseils à connaître sur les médicaments pour éviter des risques

Lire aussi :
Informations sur la rédaction de cet article et la date de la dernière modification: 04.01.2018

Thèmes

Lire aussi :