Creapharma.ch - site régulièrement mis à jour :

Dernières MISES A JOUR & NEWS (lire aussi sous News ci-dessus) du site sur la santé Creapharma.ch en fonction des dernières études scientifiques avec si possible le no DOI, communications officielles (gouvernementales comme l’OMS ou la FDA et non gouvernementales) et congrès médicaux – Suivez-nous sur Twitter ou Instagram (pour infographies, résumés d’études, éditoriaux et photos)

Utile : projets de vaccins contre la Covid-19

30 octobre 2020 (mise à jour à 15h07 – heure de Paris)
Covid-19 : plus de 45,1 millions de cas confirmés et plus de 1,183 million de morts dans le monde – Nombre très élevé de nouveaux cas aux Etats-Unis et Europe en 24h
La Covid-19 a tué au moins 1’183’895 personnes dans le monde le 30 octobre 2020, depuis le début officiel de la pandémie en décembre 2019, selon l’université américaine Johns Hopkins qui fait office de référence en se basant sur des données de l’OMS et d’autres sources. Le nombre de personnes infectées ou qui ont été infectées dans le monde – il s’agit des cas confirmés en laboratoire (par test PCR) – par ce coronavirus appelé SARS-CoV-2 s’élève désormais à au moins 45’170’690 personnes le 30 octobre 2020 dans l’après-midi. Les Etats-Unis est le pays qui compte le plus de cas confirmés (plus de 8,9 millions), devant l’Inde (plus de 8,0 millions) et le Brésil (plus de 5,4 millions). Le 30 octobre 2020 les 3 pays avec le plus de morts dans le monde sont les Etats-Unis avec 228’678 morts, le Brésil avec 158’969 morts et l’Inde avec 121’090 morts et dans certains pays francophones on a aussi compté des milliers de morts avec en France 36’058 morts, en Belgique 11’308 morts, au Canada 10’127 morts et en Suisse 2232 morts. Les décès mentionnés dans la phrase précédente proviennent de données de l’université américaine Johns Hopkins, basée à Baltimore dans le Maryland. Découvrez justement ici une carte presque en temps réel du nombre de cas et de décès provoqués par la Covid-19 dans tous les pays du monde, carte réalisée par l’université américaine de référence Johns Hopkins.
Plus d’informations sur la Covid-19

Dernières news sur la Covid-19, avec nos sites partenaires Pharmapro.ch et Medpro.ch :
L’Allemagne ferme ses cafés et restaurants (28.10.2020)
Reconfinement en France à partir de vendredi, écoles ouvertes (28.10.2020)
Covid-19 : les personnes asymptomatiques perdent plus vite leurs anticorps (27.10.2020)
FDA – Les Etats-Unis autorisent l’antiviral remdesivir contre le Covid-19 (23.10.2020)
Le coronavirus (Covid-19) survit neuf heures sur la peau (21.10.2020)

28 octobre 2020
Covid-19 : la France se reconfine
Numéros d'urgence en FranceDès le vendredi 30 novembre 2020 la France devra se reconfiner jusqu’au 1er décembre 2020 au moins, comme l’a annoncé le président français Emmanuel Macron le 28 octobre 2020. Il s’agit d’endiguer la deuxième vague de Covid-19, “qui sera sans doute plus meurtrière que la première”. Ce nouveau confinement ressemble à celui de mars 2020 mais il y a quelques différences, par exemple les écoles, collèges et lycées resteront ouverts. Par contre, les universités ferment. Les réunions privées seront exclues, les rassemblements publics interdits et les établissements recevant du public seront fermés. Les Français pourront sortir pour travailler, aller à un rendez-vous médical, porter assistance, faire ses courses ou prendre l’air. M. Macron s’attend à ce que près de 9000 patients soient en réanimation à la mi-novembre, or le nombre de lits actuellement est de moins de 7000. Cet état de fait semble avoir fortement influencé la décision de reconfiner la France. [sources : Keystone-ATS, France Info, Le Figaro]
Plus d’informations sur la Covid-19

28 octobre 2020
Risque d’intoxication au paracétamol (étude)
Paracétamol EffervescentUne étude suisse publiée en 2020 a montré que l’arrivée de comprimés de paracétamol fortement dosés en 2003 en Suisse a mené à davantage de cas d’intoxication (empoisonnements). Ces cas ayant plus que doublé en Suisse, passant selon les rapports de Tox Info Suisse de 561 à 1188 cas entre 2005 et 2018. Les scientifiques supposent qu’il y a un lien entre l’augmentation de l’empoisonnement et la disponibilité des comprimés de 1000 mg. Avec les comprimés de 1000 mg de paracétamol disponibles en Suisse sur ordonnance la dose quotidienne maximale peut être dépassée avec quelques comprimés supplémentaires, tandis que le risque de surdosage accidentel est plus faible avec les comprimés de 500 mg moins fortement dosés, relève Mme Andrea Burden, professeur de pharmaco-épidémiologie à l’ETH Zurich ayant participé à cette étude. Le point délicat du paracétamol est qu’il n’agit pas pour tous les patients et pas contre toutes les douleurs, par exemple chronique. Si le médicament est inefficace chez une personne, elle pourrait être tentée d’augmenter la dose sans consulter un professionnel de la santé. La Prof. Burden recommande aussi que les comprimés de 1000 mg soient proposés dans des emballages contenant moins de comprimés. De plus, les médecins devraient plutôt prescrire les comprimés de 500 mg pour réduire le risque de dépassement accidentel de la limite journalière. Cette étude suisse réalisée par des chercheurs de l’EPFZ (ETH Zurich) a été publiée dans le Jama Network Open (DOI : 10.1001/jamanetworkopen.2020.22897) en octobre 2020. [source : Keystone-ATS, avec notre partenaire Pharmapro.ch]
Plus d’informations sur le paracétamol

24 octobre 2020
Reprise de vaccins contre la Covid-19
Le groupe pharmaceutique américain Johnson & Johnson (J&J) a annoncé la reprise de son essai clinique en phase 3 de son vaccin contre la Covid-19 le 24 octobre 2020, le 12 octobre 2020 J&J avait communiqué sur la suspension de son essai clinique, car un des participants aux tests était tombé malade. Le 23 septembre 2020, J&J avait annoncé l’entrée en phase 3 de son vaccin. De plus, les autorités sanitaires fédérales américaines ont donné le feu vert à AstraZeneca le 24 octobre 2020 après une pause de six semaines, concluant qu’il n’y avait pas de preuve que l’expérimentation avait directement causé des effets secondaires neurologiques signalés chez deux participants, selon un article du Wall Street Journal.
Plus d’informations sur la vaccination contre la Covid-19

22 octobre 2020
Covid-19 : autorisation du remdesivir aux Etats-Unis
L’Agence américaine des médicaments, la FDA, a accordé jeudi 22 octobre 2020 une autorisation pleine au médicament antiviral remdesivir pour les malades hospitalisés du Covid-19. Elle confirme l’autorisation conditionnelle accordée en mai 2020, selon son fabricant Gilead. Gilead a annoncé avoir reçu l’autorisation pour le médicament, sous la marque Veklury®. Il a souligné que c’était le seul traitement spécifique contre la Covid-19 ainsi autorisé après une procédure de vérification plus rigoureuse et définitive. D’autres traitements ont toutefois reçu des autorisations d’utilisation en urgence.
Plus d’informations sur la vaccination contre la Covid-19

17 octobre 2020
Covid-19 : pas d’efficacité sur la mortalité du remdesivir (étude)
Une étude pré-publiée (pre-print, pas encore publiée dans une revue scientifique de référence) en octobre 2020 soutenue par l’OMS a montré que le remdesivir n’avait aucun impact sur le taux de mortalité chez des patients hospitalisés souffrant de Covid-19. L’étude a montré que le taux de mortalité étaient environ le même chez des patients hospitalisés après 28 jours qu’ils aient reçu du remdesivir ou un traitement médical standard sans cette molécule. Plus de 5000 patients hospitalisés ont été pris en compte dans cette étude. Mais une étude américaine publiée également en octobre 2020 dans le New England Journal of Medicine a montré un effet plus positif du remdesivir,  affirmant que les patients hospitalisés recevant cette molécule avaient un temps médian de récupération de 10 jours contre 15 jours pour ceux recevant un placebo. De plus, environ 11,4% des patients recevant du remdesivir sont morts après 29 jours contre 15,2% des patients recevant un placebo, une différence significative.
Plus d’informations sur la vaccination contre la Covid-19

7 octobre 2020
Prix Nobel de chimie – La génétique (Crispr) à l’honneur
Le prix Nobel de chimie a été attribué mercredi 7 octobre 2020 à la Française Emmanuelle Charpentier et à l’Américaine Jennifer Doudna. Ces deux généticiennes ont mis au point des “ciseaux moléculaires” (Crispr) capables de modifier les gènes humains, une percée révolutionnaire. Cette récompense leur est décernée pour “le développement d’une méthode d’édition des gènes”, avec “un outil pour réécrire le code de la vie”, a souligné le jury à Stockholm en annonçant la récompense.  “La possibilité de couper l’ADN où l’on veut a révolutionné les sciences moléculaires. Seule l’imagination peut fixer la limite de l’utilisation de l’outil”, a salué le jury Nobel. En juin 2012, Emmanuelle Charpentier et Jennifer Doudna et des collègues décrivent dans la revue Science un nouvel outil capable de simplifier la modification du génome. Le mécanisme s’appelle Crispr/Cas9 et est surnommé “ciseaux moléculaires”. La thérapie génique consiste à insérer un gène normal dans les cellules qui ont un gène défaillant, comme un cheval de Troie, afin qu’il fasse le travail que ce mauvais gène ne fait pas. Mais Crispr va plus loin: au lieu d’ajouter un gène nouveau, l’outil modifie un gène existant. Il est facile d’emploi, peu coûteux et permet aux scientifiques d’aller couper l’ADN exactement là où ils le veulent, pour par exemple créer ou corriger une mutation génétique et soigner des maladies rares. [news de Keystone-ATS, avec notre partenaire média Pharmapro.ch, news complète ici]
En 2017 Creapharma avait interrogé une généticienne qui nous expliquait la méthode Crispr

6 octobre 2020 (mise à jour à 01h33 – heure de Paris)
Covid-19 : Donald Trump infecté, il est désormais sorti de l’hôpital et est de retour à la Maison Blanche
Donald Trump, atteint de Covid-19, est sorti de l’hôpital militaire de la banlieue de Washington D.C. et est désormais de retour à la Maison Blanche. Le Président Trump souffrait de fièvre (le 3 octobre la fièvre avait disparu), de rhume, de toux et de manque d’air (information non confirmée) le vendredi 2 octobre 2020, selon le New York Times et CNN. Il a reçu le 2 octobre 2020 une injection intraveineuse d’un cocktail de deux anticorps monoclonaux appelé REGN-COV2, de la société Regeneron, ayant pour objectif de neutraliser le virus SARS-CoV2. Une seule injection devrait être suffisante pour lutter contre le virus. Il s’agit d’une thérapie expérimentale contre la Covid-19 qui a donné de bons résultats, selon le CEO de Regeneron interrogé par CNN le 2 octobre 2020. Regeneron est la société qui a développé des anticorps qui se sont montrés efficaces contre Ebola. Toutefois, moins de 500 personnes ont jusqu’à présent reçu ce traitement expérimental, toujours selon CNN. Il a reçu aussi d’autres médicaments comme thérapie (vitamine D, zinc, mélatonine, aspirine et un anti-acide). Puis plus tard dans la nuit (déjà le 3 octobre 2020 en Europe) on a appris qu’il a également reçu un antiviral, le remdesivir. Le 4 octobre 2020, on a appris qu’il avait aussi reçu du dexaméthasone tout comme de l’oxygène.

5 octobre 2020 
Prix Nobel de médecine 2020 (découverte virus de l’hépatite C)
Nouveau médicament contre l'hépatite C, efficace mais cherCette année 2020, le prix Nobel de “de physiologie ou de médecine” a été décerné à Harvey J. Alter, Michael Houghton et Charles M. Rice. Ils ont été honorés pour leur découverte du virus de l’hépatite C. Les chercheurs américains Harvey J. Alter et Charles M. Rice et le britannique Michael Houghthon ont fait des découvertes révolutionnaires qui ont permis d’identifier le virus de l’hépatite C. Le trio anglo-saxon est récompensé pour sa “contribution décisive”, à des années d’écart, à “la découverte du virus de l’hépatite C”, a indiqué le jury Nobel, en pleine course mondiale pour percer les secrets d’une autre pandémie, celle de la Covid-19. L’hépatite C est une maladie infectieuse causée par un virus (VHC) qui attaque le foie et provoque une inflammation. L’hépatite C peut mener à une cirrhose hépatique dans environ 20% des cas ou à un carcinome hépatocellulaire (cancer) dans environ 5% des cas. L’Organisation mondiale de la santé (OMS) estime que plus de 70 millions de personnes dans le monde sont infectées par l’hépatite C et que 400’000 personnes meurent de cette maladie infectieuse chaque année. Toutefois, avec le développement de médicaments antiviraux contre l’hépatite C très efficace (ex. sofosbuvir), la maladie a été guérie ces dernières années pour la première fois de l’histoire. Charles Rice a justement décortiqué pendant de longues années la façon dont le virus se répliquait, des travaux qui ont notamment conduit à l’émergence du nouveau traitement révolutionnaire au tournant des années 2010, le sofosbuvir. Cela fait naître l’espoir d’éradiquer ce virus de la population mondiale, a déclaré l’Académie suédoise. Le prix est le premier directement lié à un virus depuis celui de 2008. En 1976, le Nobel était déjà allé à des travaux sur l’hépatite B. Ils sont désormais 210 hommes à s’être vu décerner le prix “de physiologie ou de médecine” depuis sa création en 1901, et seulement 12 femmes. Plus d’informations sur notre site partenaire Pharmapro.ch
[news avec agence Keystone-ATS]
Plus d’informations sur l’hépatite C

Découvrez toutes les dernières mises à jour du site Creapharma.ch de l’année 2020

Dossier et sujets intéressants – Séries de Creapharma
– 52 +1 conseils de prévention
– Citations
– Le saviez-vous ?
Chirurgie (informations pratiques)
– Controverses en médecine
– Différences hommes et femmes en médecine
Interview avec patients
Histoires médicales intéressantes
Microbiome et santé
 Médecine à bas coût et de qualité
Accès aux données médicales par le patient – démocratie de la médecine

CALCULATEURS
Calculez votre IMC

EXAMENS & TESTS
Tests de diagnostic par âge

Lire notre glossaire des termes médicaux

MEDIA SOCIAUX
Suivez-nous sur TwitterSuivez-nous sur Facebook – Suivez-nous sur InstagramSuivez-nous sur Pinterest – Suivez-nous sur YouTube

VIVRE MIEUX ET PLUS LONGTEMPS
Pour vivre mieux et plus longtemps (slogan de Creapharma.ch) nous vous conseillons :
☕️– Buvez 3 à 4 cafés par jour, sauf exception comme lors de grossesse (selon une étude publiée en 2017 dans le journal BMJ). Une autre grande étude publiée en 2017 également a montré que boire 4 à 5 tasses de café permettaient de réduire le risque de souffrir de plusieurs maladies (lire notre dossier complet sur le café). Le thé vert semble aussi particulièrement conseillé. En effet, boire 3 tasses par semaines au minium, aidait à diminuer la mortalité par maladies cardiovasculaires de 56% selon une vaste étude chinoise publiée le 8 janvier 2020 dans le journal scientifique European Journal of Preventive Cardiology (DOI : 10.1177/2047487319894685).
– Faites 150 minutes d’exercice physique par semaine – référence étude – référence étude : DOI : 10.1001/jamanetworkopen.2018.3605. Découvrez 12 exercices à faire à la maison ou au bureau
– Ne fumez pas (fumer 1 paquet de cigarette par jour diminue d’en moyenne 7 ans l’espérance de vie) – référence étude : DOI : 10.1038/s41467-017-00934-5
– Etudiez si possible à l’université (chaque année passée à l’université ou dans une haute école augmente l’espérance de vie de presque 1 an, 11 mois pour être précis) – référence étude : DOI : 10.1038/s41467-017-00934-5
– Essayez si possible de vous lever régulièrement, travaillez si possible debout et pas assis. (source : Annals of Internal Medicine)
Tous nos conseils de prévention

Crédits photos sur la page ou le site :
Adobe Stock, Fotolia.com, Pixabay.com, Creapharma.ch (Pharmanetis Sàrl)

Validation ou références de nos sources (entre autres) : PubMed, DOI
Lien intéressant – études en preprint (pas de peer-reviewed) : bioRxivmedRxiv (Rxiv veut dire archive, ces deux serveurs sont basés dans l’Etat de New York)

Nouveaux articles ou mis à jour en 2020 : 
Terbinafine, immunothérapie, acétylcystéine, diclofénac, hydroxychloroquine, médicaments qui font grossir, mélatonine, caféine, amoxicilline, amiodarone, metformine, médicaments en Suisse

Rédacteur en chef de Creapharma.ch : 
Xavier Gruffat (pharmacien dipl. EPF Zurich, MBA), voir toute la rédaction

Dernière mise à jour de la page d’accueil ou du site : 
30.10.2020

Creapharma.ch – Site Internet créé en 2003