Creapharma.ch - site régulièrement mis à jour :

📹 Suivez-nous aussi sur YouTube (chaîne Creapharma) – 📚 Découvrez nos ebooks sur la santé

Dernières MISES A JOUR & NEWS (lire aussi sous News ci-dessus) du site sur la santé Creapharma.ch en fonction des dernières études scientifiques avec si possible le no DOI, communications officielles (gouvernementales comme l’OMS ou la FDA et non gouvernementales) et congrès médicaux – Suivez-nous sur Twitter ou Instagram (pour infographies, résumés d’études et photos)

15 août 2019
Arthrose
Une équipe de l’Université de Cambridge a montré comment, chez les patients souffrant d’arthrose, le lubrifiant visqueux qui permet habituellement à nos articulations de bouger en douceur déclenche une réaction douloureuse des cellules nerveuses semblable à celle causée par le piment. Cette étude a été publiée le 13 août 2019 dans le journal scientifique Rheumatology (10.1093/rheumatology/kez331). L’équipe a découvert que lorsque les nerfs étaient incubés avec du liquide synovial ostéoarthritique, les nerfs du genou étaient plus excitables. Les nerfs ont également montré une augmentation de la fonction de TRPV1, une molécule qui détecte la chaleur des piments forts (TRPV1 est également activé par la chaleur, ce qui explique le goût du piment fort).
Plus d’informations sur l’arthrose

14 août 2019
Importance des flavonoïdes
Infarctus du myocarde remèdeUne étude publiée le 13 août 2019 dans Nature Communications a montré que les personnes qui consommaient habituellement des quantités modérées à élevées d’aliments riches en flavonoïdes étaient moins susceptibles de mourir du cancer ou d’une maladie cardiaque. Dans cette étude, avec plus de 53’000 Danois évalués sur une période de 23 ans, l’effet protecteur semblait être le plus fort chez les personnes à risque élevé de maladies chroniques dues au tabagisme et chez celles qui consomment plus de deux verres d’alcool par jour. Les participants qui consommaient environ 500 mg de flavonoïdes totaux par jour présentaient le risque le plus faible de cancer ou de décès lié à une maladie cardiaque.
A lire : 10 aliments riches en flavonoïdes

13 août 2019
Rougeole dans le monde
Au cours du premier semestre 2019, le nombre de cas de rougeole signalés dans le monde était le plus élevé depuis 2006 au cours de la même période. Selon les chiffres préliminaires, près de 365’000 cas de rougeole ont été enregistrés dans 182 pays à la fin du mois de juillet 2019, soit près de trois fois plus qu’à la même période l’an dernier et plus qu’en 2018 dans son ensemble, comme l’a indiqué l’Organisation mondiale de la Santé (OMS) à Genève. L’Afrique est particulièrement touchée. Mais la maladie se propage aussi rapidement en Europe. “Des millions de personnes dans le monde sont en danger “, selon l’OMS. L’institution recommande aux voyageurs de vérifier leur statut vaccinal. Dès l’âge de six mois, tout le monde devrait être vacciné au moins 15 jours avant de se rendre dans les régions touchées. La rougeole est l’une des maladies les plus infectieuses au monde. Les enfants sont les plus touchés. [avec des informations de Keystone – ATS, Pharmapro.ch – site partenaire de Creapharma.ch – est client de cette agence de presse suisse en allemand]
Plus d’informations sur la rougeole

9 août 2019
– Temps devant les écrans chez les enfants et obésité (étude)
Une étude finlandaise a montré que les enfants finlandais qui passent beaucoup de temps devant un écran (ex. TV, téléphone, tablette) ont un risque accru de surpoids et d’obésité abdominale, quelle que soit leur activité physique. L’étude a examiné les liens entre le temps devant un écran et la surcharge pondérale en utilisant les données finlandaises sur la santé des adolescents (Fin-HIT), qui englobent plus de 10’000 enfants de toute la Finlande. Les enfants étudiés avaient entre 9 et 12 ans. Les participants ont notamment fait état du temps passé à regarder des émissions de télévision et des films sur les écrans. La taille, le poids et le tour de taille des enfants ont été mesurés. Les résultats, publiés dans la revue Scientific Reports (DOI : 10.1038/s41598-019-46971-6) ont démontré que le temps de dépistage important est associé à la fois à l’embonpoint et à l’obésité abdominale. Le fait de regarder beaucoup de télévision était également associé à l’embonpoint et à l’obésité abdominale chez les enfants qui faisaient le plus d’exercice. Toutefois et comme le relève dans un communiqué de presse Elina Engberg, chercheuse à l’Université d’Helsinki et Folkhälsan : “Il faut noter que cette étude transversale ne révèle rien sur la causalité. Il se peut que les enfants en surpoids passent plus de temps devant l’écran ou que l’abondance du temps passé à l’écran peut entraîner une surcharge pondérale”.

– Alzheimer – déclencheurs précoces de la maladie
Pour la première fois, des chercheurs allemands ont déchiffré le déclencheur cellulaire d’un processus qui survient à un stade très précoce de la maladie d’Alzheimer – bien avant que la personne atteinte n’ait des symptômes. Cela pourrait conduire à des approches thérapeutiques complètement nouvelles. À un stade précoce de la maladie d’Alzheimer, des cellules nerveuses hyperactives apparaissent dans certaines régions du cerveau. La raison en est le glutamate messager du cerveau, qui n’est pas transporté assez vite et surexcite les cellules. La substance reste trop longtemps dans l’espace synaptique entre les cellules, car les molécules bêta-amyloïdes bloquent les membranes des cellules nerveuses pour le transport du glutamate. La bêta-amyloïde est aussi le matériau dont sont faites les plaques, c’est-à-dire les dépôts agglomérés dans le cerveau qui causent les symptômes de la maladie d’Alzheimer. Les chercheurs de l’Université technique de Munich (TUM), dirigés par le professeur Arthur Konnerth, neuroscientifique, et ses doctorants comme Benedikt Zott, ont pu démontrer pour la première fois que l’élimination du glutamate est empêchée non seulement par des plaques mais aussi par une forme précoce et soluble du bêta-amyloïde, les dimères étant constitués de deux molécules.  L’étude a été publiée le 9 août 2019 dans le journal scientifique Science (DOI : 10.1126/science.aay0198). [avec des informations de Keystone – ATS, Pharmapro.ch – site partenaire de Creapharma.ch – est client de cette agence de presse suisse en allemand]

Le prix très élevé d'un nouveau médicament choque une partie de l'Amérique7 août 2019
Coûts très élevés des médicaments aux Etats-Unis
Les 5% des Américains les plus malades représentent au moins 50% de toutes les dépenses de santé, selon une étude de la Kaiser Family Foundation publiée en juillet 2019. Les médicaments sur ordonnance (Rx) absorbent aujourd’hui 40% de toutes les dépenses de santé des patients dont le coût est élevé, comme le résume le site CBSNews. Cela montre un coût des médicaments d’ordonnance disproportionné aux Etats-Unis. Les données soulignent l’importance pour les coûts de santé des médicaments sur ordonnance dans le traitement des personnes atteintes de maladies graves comme le VIH, la sclérose en plaques, la mucoviscidose, la polyarthrite rhumatoïde, le diabète et le cancer.

3 août 2019
Fièvre du Nil occidental
En Grèce, 25 personnes sont tombées malades de la fièvre du Nil occidental cette année jusqu’au 1er août. Deux d’entre elles sont mortes des conséquences de la maladie, selon l’autorité compétente du Ministère de la Santé (EODY) grec qui s’est exprimé le vendredi 2 août 2019. Dix personnes sont encore traitées dans des hôpitaux, dont quatre dans des unités de soins intensifs. Le nombre réel de personnes infectées risque d’être beaucoup plus élevé. Environ 80% des personnes infectées ne présentent pas de symptômes et 20% ont des symptômes proches de la grippe avec notamment de la fièvre qui peut apparaître de façon rapide. Environ 1% des personnes infectées présentent des symptômes graves et parfois mortels. Selon les données de l’autorité sanitaire de l’UE, l’ECDC, avec des données valables jusqu’au 25 juillet, deux personnes infectées ont également été signalées cette année en Roumanie, dont une est décédée, et une personne infectée en Italie. En 2018, l’agence a enregistré un nombre particulièrement élevé d’infections dans les États membres de l’UE, soit 2083 au total. Environ 9 % des patients sont décédés.
Plus d’informations sur la fièvre du Nil occidental

2 août 2019
Bloqueurs de l’acide gastrique et risque d’allergies
La prise de bloqueurs d’acide gastrique augmente apparemment le risque d’allergies. C’est ce que rapportent des chercheurs autrichiens après l’évaluation des données provenant d’assurances maladie. Dans leur étude, les scientifiques ont constaté une corrélation entre deux maladies : la probabilité d’avoir besoin d’un médicament contre les allergies était deux fois plus élevée chez les patients auxquels on avait déjà prescrit un bloqueur d’acide gastrique que chez les autres patients. Les femmes ont été particulièrement touchées par l’augmentation du risque d’allergie, tout comme les personnes âgées, rapporte l’équipe de chercheurs dans une étude publiée le 30 juillet 2019 dans le journal scientifique Nature Communications (DOI : 10.1038/s41467-019-10914-6).

Découvrez toutes les dernières mises à jour du site Creapharma.ch de l’année 2019

Avec le soutien de :

Suivez-nous sur Twitter et recevez notamment nos mises à jour

Erratum (erreurs sur Creapharma.ch)
19 juillet 2018 : Dans la page sur la myrtille (Vaccinum myrtillus) dans la rubrique Remarques, nous avions écrit à tort que “…les myrtilles pourraient augmenter la résistance à l’insuline.” La phrase correcte, qui a été corrigée, est : “…les myrtilles pourraient diminuer la résistance à l’insuline.”
26 décembre 2017 : L’huile essentielle de citron n’est pas adaptée pour le ronflement, lorsque cette huile essentielle est appliquée directement sur les muqueuses nasales. Nous avons supprimé le paragraphe à ce sujet dans notre dossier complet sur le ronflement. Une internaute de Creapharma.ch nous a signalé ce problème.
17 décembre 2017 : A tort sur notre dossier sur la grippe, nous avions marqué que la grippe frappait davantage les femmes que les hommes. Selon les dernières études, tout indique au contraire que les hommes ont des symptômes plus marqués que les femmes. Lire aussi Mise à jour du 17 décembre 2017 ci-dessus ou sur la page des mises à jour
– 17 août 2017 : dans un article sur l’aronie, le nom scientifique était mal orthographie. L’écriture correcte est : Aronia melanocarpa. Lire l’article en entier

informatin-qualite

Quiz – testez vos connaissances (le quiz est en général en bas de page) :
Calcium (7 questions) – poux (10 questions) – fibres (7 questions) –  goutte (15 questions) – rhume (7 questions) –  plantes médicinales (10 questions) – stévia (5 questions) – flatulences (5 questions) – fièvre (6 questions) – zona (7 questions)vitamine D (9 questions) – rage (9 questions) –
bronchiolite (6 questions) – tiques & maladie de Lyme (10 questions) – pancréas (7 questions) – santé des osherpès labialinfarctus chez la femme

Témoignages de patients – A vous la parole 
Muguet / Poux / Goutte

Dossier et sujets intéressants – Séries de Creapharma
– 52 +1 conseils de prévention
– Citations
– Le saviez-vous ?
Chirurgie (informations pratiques)
– Controverses en médecine
– Différences hommes et femmes en médecine
Interview avec patients
– Histoires médicales intéressantes
 Microbiome et santé
 Médecine à bas coût et de qualité
Accès aux données médicales par le patient – démocratie de la médecine

CALCULATEURS
Calculez votre IMC

EXAMENS & TESTS
Tests de diagnostic par âge

Lire notre glossaire des termes médicaux

MEDIA SOCIAUX
Suivez-nous sur TwitterSuivez-nous sur Facebook – Suivez-nous sur InstagramSuivez-nous sur Pinterest – Suivez-nous sur YouTube

VIVRE MIEUX ET PLUS LONGTEMPS
Pour vivre mieux et plus longtemps (slogan de Creapharma.ch) nous vous conseillons :
☕️– Buvez 3 à 4 cafés par jour, sauf exception comme lors de grossese (selon une étude publiée en 2017 dans le journal BMJ). Une autre grande étude publiée en 2017 également a montré que boire 4 à 5 tasses de café permettaient de réduire le risque de souffrir de plusieurs maladies (lire notre dossier complet sur le café)
– Faites 150 minutes d’exercice physique par semaine – référence étude – référence étude : DOI : 10.1001/jamanetworkopen.2018.3605
– Ne fumez pas (fumer 1 paquet de cigarette par jour diminue d’en moyenne 7 ans l’espérance de vie) – référence étude : DOI : 10.1038/s41467-017-00934-5
– Etudiez si possible à l’université (chaque année passée à l’université ou dans une haute école augmente l’espérance de vie de presque 1 an, 11 mois pour être précis) – référence étude : DOI : 10.1038/s41467-017-00934-5
– Essayez si possible de vous lever régulièrement, travaillez si possible debout et pas assis. (source : Annals of Internal Medicine)
Tous nos conseils de prévention

Crédits photos sur la page : Fotolia.com/Adobe Stock ou Creapharma.ch (Pharmanetis Sàrl)

Validation de nos sources (entre autres) : PubMed, DOI.org

Rédacteur en chef de Creapharma.ch : 
Xavier Gruffat (pharmacien dipl. EPF Zurich, MBA)

Dernière mise à jour de la page d’accueil : 
07.08.2019