Maladie coeliaque

Définition

La maladie coeliaque est une maladie auto-immune inflammatoire chronique de l’intestin grêle déclenchée par le gluten, une protéine qu’on retrouve notamment dans le blé. On trouve aussi du gluten dans l’orge, le seigle et l’épeautre.

Publicité

La maladie coeliaque porte aussi le nom d’intolérance au gluten, à tort car il ne s’agit pas d’intolérance au sens strict. La maladie coeliaque est parfois aussi appelée atrophie villositaire primitive, coeliakie, maladie de Gee, entéropathie au gluten ou sprue nostras.

Historique de la maladie :
La maladie coeliaque a été décrite en 1888 par Samuel Gee.

Quantité de gluten consommée par jour :
Une personne normale, c’est-à-dire ne souffrant pas de maladie coeliaque, consomme en moyenne entre 7’500 mg et 10’000 mg par jour de gluten.
Une étude publiée le 26 février 2018 dans le journal scientifique American Journal of Clinical Nutrition (DOI : 10.1093/ajcn/nqx049) portant sur 246 patients souffrant de la maladie coeliaque a montré que même chez ceux suivant un régime sans gluten (lire aussi sous Traitements) il était impossible de consommer 0 mg gluten. En effet, les scientifiques ont découvert en analysant les urines et selles des participants qu’ils ingéraient en moyenne entre 200 et 250 mg de gluten par jour, sans le savoir. Or, comme le relève le Prof. Joseph Murray de la Mayo Clinic à Rochester (Etats-Unis) une personne souffrant de maladie coeliaque ne devrait pas consommer plus de 100 mg de gluten par jour, même si d’importantes différences existent d’un individu à l’autre. Les scientifiques supposent que ces 200 à 250 mg de gluten ingérés à tort par les participants pourraient provenir d’aliments transformés ou industriels contaminés par du gluten (contamination croisée avec d’autres aliments) malgré le fait qu’ils soient étiquetés comme aliment(s) sans gluten. L’étude a été réalisée aux Etats-Unis, il se peut que la situation soit différente dans d’autres régions du monde (ex. Europe).

pain

Epidémiologie

Environ 1% de la population mondiale souffre de la maladie coeliaque, selon un article du Wall Street Journal publié en avril 2018.

Aux Etats-Unis, l’incidence de la maladie a été multipliée par un facteur quatre à cinq entre depuis les années 1980 jusqu’aux années 2010, avec un tassement depuis les années 2010. Un meilleur diagnostic de la maladie pourrait en particulier expliquer cette augmentation constatée à la fin du 20ème siècle notamment.

Les enfants sont particulièrement touchés par la maladie coeliaque.

Causes

La cause de la maladie coeliaque est le gluten. Une protéine ou un ensemble de protéines qu’on trouve notamment dans le blé, l’orge,  le seigle ou l’épeautre.

Origine génétique
Les gènes semblent jouer un rôle important, car on observe que certaines familles sont plus touchées que d’autres par la maladie coeliaque. Plusieurs gènes à l’origine de cette maladie ont été identifiés.

Facteurs externes
La maladie coeliaque apparaît parfois après un événement majeur comme une chirurgie, un accouchement, une infection virale grave ou encore un stress émotionnel comme le relève la Mayo Clinic.

Impact sur le système immunitaire
Les personnes souffrant de maladie coeliaque voient leur système immunitaire s’attaquer au gluten en essayant de détruire cette protéine, de la même manière que leur organisme s’attaque à des bactéries ou virus. Il s’en suit une inflammation qui détruit le tapissage des cellules de l’intestin grêle (petit intestin) avec une diminution de l’absorption de nutriments essentiels. Il peut s’en suivre des maladies comme l’anémie (lire aussi sous Symptômes et Complications).

Physiologie
Au niveau physiologique, lors de maladie coeliaque les villosités de la muqueuse intestinale sont atrophiées.

Symptômes

Ballonnements - FlatulencesLes symptômes de la maladie coeliaque varient grandement d’un individu à l’autre.
Les principaux symptômes toutefois sont : mal de ventre, ballonnement (flatulence), selles molles avec une très mauvaise odeur ou diarrhée. La diarrhée, qui est souvent chronique, est un symptôme touchant particulièrement les adultes.

Embolie pulmonaire définitionD’autres symptômes peuvent se manifester comme de la fatigue provoquée notamment par de l’anémie (une complication de la maladie coeliaque) ou des maux de tête. On constate certaines personnes qui prennent du poids et d’autres qui en perdent. Des symptômes respiratoires ou cutanés comme l’eczéma ou l’urticaire peuvent aussi apparaître.

Il faut savoir que chez les enfants la maladie coeliaque peut perturber la croissance et le développement.
Chez le nourrisson, les symptômes se manifestent plusieurs mois après l’introduction du gluten dans l’alimentation.

Diagnostic

Tout d’abord, le médecin devra exclure d’autres maladies. Il pourra ensuite utiliser des tests de diagnostic comme des analyses de sang (par exemple un taux d’élevé d’anticorps IgA spécifiques de la maladie coeliaque peut indiquer une réaction au gluten) ou une endoscopie (effectuer une biopsie au niveau de l’intestin grêle notamment).
Le diagnostic doit être établi par un médecin.

Complications

Les complications de la maladie coeliaque, surtout si non traitée, peuvent être de l’ostéoporose (à cause surtout d’une carence en calcium et vitamine D), de l’anémie, de la stérilité, une carence en vitamine ou un cancer.

Traitement (régime)

Le seul moyen de lutter contre la maladie coeliaque est d’arrêter de consommer des aliments contenant du gluten, c’est-à-dire un traitement d’ordre diététique.

Il faut savoir qu’on trouve du gluten dans de nombreux aliments et pas seulement le pain, mais aussi les pâtes et de nombreux produits transformés (ex. chips, biscuits). De façon plus surprenante on trouve aussi du gluten dans la plupart des bières et dans beaucoup de sauces à salade d’origine industrielle.

Aliments sans gluten
Il existe de plus en plus d’aliments sans gluten disponibles sur le marché. Il s’agira de consommer seulement les aliments sans gluten, en général avec une étiquette où c’est clairement écrit “Sans gluten” (en anglais : “gluten-free”). Un nutritionniste pourra vous aider à suivre un régime qui ne contient aucun gluten. Attention toutefois, une étude publiée en 2018 (lire sous Définition) a montré que beaucoup d’aliments théoriquement sans gluten contenaient néanmoins un peu de gluten, probablement à cause de contamination croisée concernant les aliments transformés et industriels.

Effets sur l’organisme après un régime sans gluten
Si vous souffrez de maladie coeliaque et que vous commencez un régime sans gluten, il faut compter plusieurs jours voire parfois semaines pour diminuer l’inflammation au niveau de l’intestin grêle. La Mayo Clinic explique dans un article sur cette maladie qu’une guérison complète peut prendre plusieurs mois à plusieurs années après avoir commencé un régime sans gluten. Il faut savoir que la guérison de l’intestin grêle a tendance à être plus rapide chez les enfants que chez les adultes.

Inefficacité du régime sans gluten
Dans certains cas le régime sans gluten ne permet pas de réduire l’inflammation au niveau de l’intestion grêle. D’autres traitements pourront être proposés par le médecin. La Mayo Clinic estime que cette situation est rare, mais dans un article du Wall Street Journal d’avril 2018, Mme Lee Graham, directrice du National Celiac Association à Needham (Mass.) qui défend les patients souffrant de la maladie, relève qu’environ 30% des maladies qui suivent un régime sans gluten ne voient pas leurs symptômes s’améliorer.

Remarque : 
Certaines personnes qui ne souffrent pas de maladie coeliaque effectuent un régime sans gluten, pour différentes raisons comme pour augmenter le niveau d’énergie ou perdre du poids.

Bons conseils

– Comme on l’a vu sous Traitements, le principal bon conseil est d’éviter de consommer des aliments contenant du gluten. Attention aussi aux contaminations dites croisées (en anglais : cross-contamination), c’est-à-dire des aliments qui théoriquement ne contiennent pas de gluten mais lors du processus de fabrication ont été en contact malheureusement avec du blé comme c’est parfois le cas dans des boulangeries artisanales. Lire aussi sous Définition ci-dessus à propos d’une étude publiée en 2018 montrant que des aliments sans gluten pourraient toutefois malheureusement contenir de petites doses de cette protéine.

Site Internet utile :
Association faîtière européenne AOECS : www.aoecs.org.

Lire aussi : allergies alimentaires

Sources & Références :
Mayo Clinic, The Wall Street Journal (édition d’avril 2018), American Journal of Clinical Nutrition (DOI : 10.1093/ajcn/nqx049), [email protected] Offizin (journal de l’Université de Bâle, Suisse)

Rédaction du dossier : 
Xavier Gruffat (pharmacien)

Publicité

Crédits photos : 
Fotolia.com

Date de dernière mise à jour : 
1er décembre 2018

Comment traduit-on la maladie coeliaque dans d’autres langues ?
  • Anglais: celiac disease
  • Allemand: Zöliakie
  • Italien: celiachia
  • Portugais: doença celíaca
  • Espagnol: enfermedad celíaca
Lire aussi :

Publicité



Informations sur la rédaction de cet article et la date de la dernière modification: 01.12.2018