Ostéoporose



Définition

Définition ostéoporoseL’ostéoporose est une maladie qui réduit la densité et la masse de l’os, on parle aussi de déminéralisation osseuse, dans cette maladie on observe aussi des changements dans l’architecture de l’os.
La conséquence est que les os tendent à devenir de plus en plus cassants pour mener éventuellement à des fractures.
Cette maladie, de plus en plus fréquente dans la population dû en particulier à son vieillissement, peut poser de sérieux problèmes de santé public et ainsi invalider sérieusement la vie du patient.
Les zones dorsales et la région de la hanche (col du fémur) sont les régions les plus handicapantes et dangereuses.


En cas d’ostéoporose, même une petite chute peut mener à une fracture.

La journée mondiale de l’ostéoporose est le 20 octobre.

Epidémiologie

Statistiques ostéoporoseLes femmes sont généralement plus touchées que les hommes par cette maladie, c’est surtout le cas des femmes après la ménopause (dès 50 ans), dès cet âge une femme sur trois serait concernée par l’ostéoporose.
Les femmes vieillissantes constituent 80% des personnes atteintes d’ostéoporose.
On estime que 200 millions de femmes dans le monde sont concernées par l’ostéoporose
Toutefois les hommes, principalement dès l’âge de 70 ans, peuvent aussi être fréquemment victime d’ostéoporose. Dès l’âge de 50 ans environ un homme sur sept est touché par l’ostéoporose.

Aux Etats-Unis, environ 44 millions de personnes souffrent d’ostéoporose avec une femme sur deux et un homme sur quatre âgés de plus de 50 ans qui souffriront d’une fracture osseuse provoquée par l’ostéoporose.

Causes

Chez la femme, la première cause de l’ostéoporose est une diminution de l’expression des hormones sexuelles (oestrogènes en particulier) dès l’âge de la ménopause. On parle alors d’ostéoporose postménopausique.

Chez l’homme, l’ostéoporose est souvent lié à l’âge. On considère qu’à partir de 70 ans, les os peuvent commencer à se fragiliser et aboutir ainsi à de l’ostéoporose.

Chez l’homme et la femme, l’ostéoporose peut aussi avoir une forte composante héréditaire, c’est-à-dire un héritage génétique de cette maladie.

L’ostéoporose peut aussi avoir d’autres causes, parfois tout autant importante, comme :

– Alimentation non adaptée et surtout pauvre en calcium (manque de produits laitiers) et en vitamine D

– Prise prolongée (traitement d’une année ou plus) de médicaments à base de cortisone ou des ses dérivés sous forme orale (en comprimé)

– Exposition faible au soleil (le soleil permet de synthétiser la vitamine D, cette vitamine est essentielle à la bonne absorption du calcium par l’intestin)

– Surpoids, en effet il est logique de voir qu’un poids élevé met plus à contribution les os, d’où un risque accru d’ostéoporose ( Calculez votre BMI)

– Consommation de café, de tabac et d’alcool ne sont pas favorables, ces produits pourraient favoriser l’ostéoporose

– Problèmes hormonaux (problème avec la glande thyroïde)

– Prise de médicaments comme les corticoïdes

– Faible densité osseuse

Spondylarthrite ankylosante

Personnes à risque

  • Les femmes
  • Les personnes âgées
  • Les caucasiens et asiatiques
  • Personnes avec cas d’ostéoporose dans la famille
  • Personnes maigres (constitution fine)
  • Diabétiques
  • Alcooliques
  • Fumeurs
  • Personnes souffrant de maladies du trouble alimentaire
  • Personnes sédentaires

Symptômes

Symptômes ostéoporoseBien souvent cette maladie évolue d’une façon silencieuse (surtout pendant les premières années), c’est-à-dire qu’on ne se rend pas compte de l’évolution de la maladie. C’est souvent seulement lors d’un accident (fracture) que le médecin posera le diagnostic.
Toutefois, les symptômes classiques (apparaissant après des années depuis le début de l’ostéoporose) de cette maladie peuvent être :

– Des fractures au niveau des os (souvent poignet, fémur et vertèbres) de plus en plus fréquentes

fractures diagnostic

– Des douleurs surtout au niveau du dos (voir aussi mal de dos)

– Diminution de la taille (tassement)

– Changement dans la posture

Diagnostic

Le diagnostic repose notamment sur une mesure de la densité osseuse.


Traitements (médicaments)

Le traitement de l’ostéoporose peut varier en fonction de la cause de l’ostéoporose, seul votre médecin, après avoir posé le diagnostic, pourra trouver le meilleur traitement. Voici toutefois un résumé:

1. En prévention de l’ostéoporose, particulièrement chez les femmes post-ménopausées ou dans d’autres groupes à risque.

Calcium prévention ostéoporose– Le calcium (l’apport quotidien devrait être de 1’000 à 1’500 mg de calcium), à prendre soit avec l’alimentation ou avec des comprimés à mâcher de calcium ou des poudres ou encore sous forme de comprimés effervescents (éventuellement combiné avec la vitamine D).

– La vitamine D, aussi appelée vitamine D3 (dont l’apport quotidien devrait être de 400 U.I. voire même de 800 U.I. ou de 1’000 U.I. pour de nombreux médecins), à prendre soit avec l’alimentation (poisson), en s’exposant au soleil de façon raisonnable ou avec des comprimés à mâcher de vitamine D (éventuellement combiné avec le calcium).

– Les SERM ou modulateurs sélectifs des récepteurs des oestrogènes (par ex. raloxifène), indiqués chez les femmes post-ménopauses.

2. En traitement de l’ostéoporose (curatif), une fois l’ostéoporose déclarée :

– Les biphosphonates (alendronate, étidronate, risédronate, ibandronate : en Suisse aussi nommé respectivement sous la forme de l’acide : acide alendronique, acides étidronique, acide risédronique et acide ibandronique), à prendre en général sous forme de comprimés une fois par semaine ou par mois (selon le médicament).

Lire aussi : Les bisphosphonates efficaces contre le cancer du côlon

– Le calcium et la vitamine D 3 (dont l’apport quotidien de vitamine D3 devrait être de 400 U.I. voire même de 800 U.I. ou de 1’000 U.I. pour de nombreux médecins), à prendre en comprimé à mâcher, en poudre ou comprimé effervescent

– La calcitonine (une hormone thyroïdienne) : à prendre en spray nasal ou sous forme d’ampoules. Ces dernières années, la calcitonine est toujours moins indiquée pour soigner l’ostéoporose (en particulier post-ménopause), notamment à cause de certains effets secondaires. En cas d’utilisation, il est conseillé d’utiliser une faible dose et pendant une courte durée.

– Les sels de fluor (par ex. fluorure de sodium).

– Dans des cas graves : utilisation possible de la parathormone (PTH), une hormone qui favorise la construction du tissu osseux peut être prescrite par votre médecin.

Remarque intéressante: avec un traitement adapté contre l’ostéoporose le risque de fracture chute de moitié.

Traitements naturels

Le meilleur moyen naturel pour prévenir et donc retarder l’apparition de l’ostéoporose et de manger des aliments riches en calcium (fromage, lait, certains légumes) ainsi que de boire de l’eau minérale riche en calcium (certaines marques comme Valser® en Suisse sont riches en calcium).

Le but est d’arriver à un apport de calcium quotidien de 1’000 mg (1gr), voire plus (jusqu’à 1’500 mg).

Il est aussi important d’avoir suffisamment de vitamine D (= vitamine D3), pour rappel cette vitamine permet la bonne absorption du calcium dans l’intestin. En général au printemps, en été et en automne une exposition normale au soleil (20 minutes au soleil de temps en temps) permet une synthèse suffisante de vitamine D (le soleil active la synthèse de vitamine D dans la peau).
En hiver ou dans d’autres périodes de faible exposition solaire une alimentation riche en vitamine D, comme manger des poissons ou du jaune d’oeuf, est fortement conseillée.
Lire aussi : Après une chirurgie de la hanche, la majorité des patients ne prend pas de vitamine D

Bons conseils & Prévention

– Mangez des aliments riches en calcium comme les produits laitiers : lait, beurre, fromage, yaourts ou certains légumes (brocoli, fenouil).

– Buvez suffisamment d’eau minérale, notamment de l’eau riche en calcium. Cette boisson peut permettre un apport très important de ce minéral.

– Faites régulièrement du sport (jogging, ski de fond) ou de l’exercice physique (marche), car la pratique d’exercice aurait un effet bénéfique pour diminuer ou retarder l’ostéoporose. On sait aussi qu’en particulier l’aquagym (gymnastique dans l’eau) serait efficace pour soigner l’ostéoporose.

Une étude scientifique espagnole réalisée par l’Université Camilo José Cela a montré que faire de la course à pied (running) permettait d’augmenter la densité osseuse, en tout cas au niveau du calcanéum comme l’a montré ce travail de recherche. Les scientifiques espagnols ont aussi montré que plus on parcourt de kilomètres et plus la santé des os augmente.
Selon cette étude, certaines pratiques sportives comme le soulèvement de poids, la course à pieds ou le saut renforcent la qualité des os et en particulier la densité de minéralisation. Cette étude a été publiée dans l’édition de février 2016 de la revue spécialisée European Journal of Applied Physiology. En savoir plus sur cette étude: La course à pied pour des os en bonne santé

– Si vous souffrez d’ostéoporose, faites très attention aux chutes, utilisez les mesures nécessaires pour les éviter : bonnes chaussures, bonne posture, évitez les sols glissants, évitez la glace l’hiver, portez éventuellement une canne.

–  Effectuez des mouvements de façon correcte et adoptez une bonne posture, surtout au niveau du dos. Un exercice physique mal exécuté peut aggraver les symptômes de l’ostéoporose. Si possible, faites appel à un professionnel pour vous conseiller.

– Évitez de fumer et de boire trop d’alcool, des facteurs aggravant la maladie.

News

Comment traduit-on l’ostéoporose dans d’autres langues ?
Lire aussi :
Informations sur la rédaction de cet article et la date de la dernière modification: 06.11.2017

Thèmes

Lire aussi :