10 fruits et légumes aux propriétés anti-inflammatoires

Cause douleurs musculairesL’inflammation est un mécanisme naturel de défense de l’organisme pour lutter contre les agressions extérieures comme les infections virales et bactériennes ou les blessures. L’inflammation est un processus essentiel, par exemple si vous vous tordez la cheville en faisant du sport, les signes inflammatoires comme la douleur et la raideur sont un moyen de communication du corps pour que vous restiez au repos jusqu’à ce que la blessure soit guérie. Lors d’inflammation, les cellules du système immunitaire se déplacent jusqu’à l’agression (ex. blessure) et produisent en quantité importante des molécules appelées cytokines qui vont attaquer la zone touchée. Le problème est que chez certaines personnes l’inflammation continue sans raison apparente (ex. blessure, maladie virale), en devenant parfois chronique, sans qu’on ne sache vraiment pourquoi. Dans ce cas une alimentation spécifique à base de fruits et légumes peut agir efficacement comme anti-inflammatoire.  Ce régime peut aussi permettre une guérison plus rapide des plaies ou une atténuation des douleurs lors d’inflammation aiguë ainsi que prévenir le risque de mortalité. 

Infarctus du myocarde chez la femme, 5 informations essentielles à connaîtreEn effet, une étude publiée en septembre 2018 a montré que suivre un régime à base d’aliments anti-inflammatoires (voir liste ci-dessous) était associé à une diminution du risque de mort de toutes causes, y compris les maladies cardiovasculaires et le cancer. Dans cette étude menée auprès de 68’273 Suédois âgés de 45 à 83 ans qui ont été suivis pendant 16 ans, les participants qui ont suivi de près un régime anti-inflammatoire présentaient un risque de mortalité toutes causes confondues inférieur de 18%, un risque de mortalité cardiovasculaire inférieur de 20% et un risque de mortalité par cancer inférieur de 13%, comparativement à ceux qui ont suivi le régime à un degré moindre. Les fumeurs qui ont suivi le régime alimentaire en ont tiré des avantages encore plus grands par rapport aux fumeurs qui n’ont pas suivi le régime. Cette étude a été publiée le 12 septembre 2018 dans le journal scientifique Journal of Internal Medicine (DOI : 10.1111/joim.12823).


Voici une liste non exhaustive des meilleurs fruits et légumes aux propriétés anti-inflammatoires à intégrer dans votre alimentation. Certaines plantes riches en antioxydants (ex. flavonoïdes) peuvent aussi aider à lutter contre l’inflammation chronique. Le régime méditerranéen, riche en fruits et légumes, est un régime anti-inflammatoire par excellence. A l’inverse, une alimentation à base d’aliments transformés contenant souvent beaucoup de sucre et graisse comme la viande, les chips ou les boissons sucrées favorisent l’inflammation (pro-inflammatoire).

Inscrivez-vous à notre newsletter du mardi (gratuit)

Les flavonoïdes pourraient prévenir le diabète de type 21. Le céleri
Le céleri constitue un remède naturel qui améliore les processus inflammatoires. En plus de ses vertus minceurs, il contient du polyacétylène favorisant l’élimination des toxines. Cette substance permet aussi d’atténuer les douleurs dues aux affections comme l’arthrite rhumatismale ou la goutte. Grâce aux différents types d’antioxydants, tels l’apigénine et le lutéine, qui se trouvent dans ses graines et ses feuilles, le céleri pourrait réduire la prolifération de certaines cellules cancéreuses, notamment celles du foie.

2. Le chou chinois
Le chou chinois ou bok choy est riche en vitamines et minéraux antioxydants. Ce légume vert contiendrait plus de 60 substances phénoliques aux propriétés antioxydantes dont notamment les acides hydroxycinnamiques, qui luttent efficacement contre les radicaux libres. L’intérêt du bok choy est qu’il peut se manger et se cuisiner de multiples manières sans perdre ses propriétés.

3. Les épinards
Les épinards regorgent de flavonoïdes anti-inflammatoires. De plus, ils facilitent la digestion et aident à mieux absorber les aliments. Il faut savoir que lors d’une inflammation, le taux d’acidité dans le sang augmente, il convient ainsi de consommer des aliments riches en produits alcalins pour retrouver un pH équilibré. Les épinards font partie des légumes les plus alcalins.


Un extrait d'épinard pour diminuer l'envie de manger et perdre du poids

4. La betterave
La betterave est un autre légume aux propriétés anti-inflammatoires. Il est riche en bétanine, un antioxydant qui en plus de lui conférer sa couleur rouge vif, est un excellent anti-inflammatoire. Ce légume est également riche en magnésium, ce qui permet de limiter les risques d’apparition de maladies inflammatoires causées par une carence en magnésium. Quand le magnésium est en faible quantité dans l’organisme, le calcium s’accumule sans être absorbé, causant sur le long terme des calculs rénaux. Consommer régulièrement de la betterave augmente le taux de magnésium dans le sang et facilite l’assimilation du calcium par le corps.
Lire aussi notre dossier complet sur le jus de betterave

Le brocoli protège les cellules du stress et de l'Alzheimer5. Le brocoli
Le brocoli est une excellente source d’antioxydants, dont notamment les flavonoïdes et les caroténoïdes. Ces substances réduisent le stress oxydatif et contribuent à combattre les inflammations chroniques comme les douleurs articulaires causées par l’arthrose. Le brocoli n’est pas le seul chou qui aider à lutter contre l’inflammation, d’autres espèces s’avèrent aussi efficaces comme le chou classique, le chou frisé (kale) ou le chou chinois (lire ci-dessus, conseil no2).

6. Le raisin et ses dérivés
Le raisin, le jus de raisin et le vin regorgent d’un puissant antioxydant, le resvératrol, appartenant aux polyphénols. Cette substance antioxydante a un effet protecteur contre les maladies cardio-vasculaires et présente également une activité anti-inflammatoire. Certaines recherches ont montré un effet positif du resvératrol, mais d’autres se sont montrées plus critiques.

jus d'ananas7. L’ananas
L’ananas est le fruit anti-inflammatoire par excellence. Il est riche en broméline, une enzyme digestive contenant du souffre. Quand cette substance est ingérée, elle améliore non seulement le mécanisme de digestion, mais également le processus anti-inflammatoire de l’organisme. Chez les personnes souffrant de pathologies articulaires, la consommation d’ananas contribue à réduire l’accumulation des liquides au niveau des articulations et diminuer, par conséquent, les inflammations et les douleurs qui en résultent généralement. Pour profiter au mieux des propriétés anti-inflammatoires de l’ananas, il est conseillé de le manger frais, et à jeun.

Sélénium8. Les noix
En Europe et en Amérique du Nord, il est parfois plus facile et meilleur marché de se procurer des noix (classiques) que la noix du Brésil (photo à gauche). Ce fruit oléagineux est une source importante de vitamine E, un antioxydant lipophyle. La vitamine E qui porte aussi le nom de tocophérol est l’un des antioxydants les plus importants pour la cellule, car elle protège les lipides de la membrane cellulaire contre l’entrée de radicaux libres. La noix du Brésil, ce fruit oléagineux, est riche en sélénium. Des recherches ont montré que la noix du Brésil aurait un effet positif dans la prévention du cancer de la prostate, grâce à sa concentration en antioxydants. Il est recommandé de consommer 2 noix du Brésil par jour.

étude prévention cancer9. La cerise (griotte notamment)
La cerise contient de l’anthocyane, une substance reconnue pour ses propriétés anti-inflammatoires. Ce fruit est également riche en quercétine, une enzyme qui permet de lutter contre l’action des radicaux libres. Les substances contenues dans ce fruit aideraient au traitement des personnes qui souffrent d’arthrite et notamment de la goutte. Les spécialistes préconisent la consommation de 15 cerises par jour pour profiter de tous ses bienfaits. La griotte ou cerise acide (Prunus cerasus) est particulièrement riche en anthocyane.

Papaye10. La papaye
La papaye, un fruit exotique, doit sa propriété anti-inflammatoire à la papaïne contenue dans sa chair. Cette enzyme fréquemment utilisée en médecine naturelle permet de soulager efficacement les douleurs et réduire différents types d’inflammation. Pour profiter pleinement des bienfaits de la papaïne, il suffit de consommer une demi-papaye quotidiennement. Ce fruit est également très digeste et assainit les muqueuses digestives en agissant comme un antiseptique.

Bonus
reflux gastro oesophagien orangeLes agrumes comme le citron ou l’orange contiennent de la naringinine, un flavonoïde, qui a montré des propriétés anti-inflammatoires en tout cas en laboratoire comme l’a montré une étude de l’université Tufts aux Etats-Unis. En plus des plantes, les probiotiques (ex. Lactobacillus) et les oméga-3 permettent également de lutter naturellement contre l’inflammation. Les acides gras oméga ont un effet sur l’inflammation dans l’organisme, avec les oméga-3 qui agissent en général comme anti-inflammatoires et les oméga-6 comme pro-inflammatoires, c’est-à-dire favorisant l’inflammation. En général, l’alimentation occidentale est beaucoup trop riche en acide gras oméga-6 et on suspecte qu’ils peuvent contribuer aux maladies chroniques.
Finalement, la pratique régulière d’exercice physique comme simplement marcher 10 minutes par jour est un autre excellent moyen de lutter contre les processus inflammatoires néfastes de l’organisme. Le café et l’huile d’olive agissent aussi comme anti-inflammatoires.

Inscrivez-vous à notre newsletter du mardi (gratuit)

Découvrez tous les ebooks de Creapharma.ch, notamment sur les remèdes naturels

Mis à jour le 14 septembre 2018 par la rédaction de Creapharma.ch. Supervision scientifique : Xavier Gruffat (pharmacien).
Référence étude : Journal of Internal Medicine (DOI : 10.1111/joim.12823).
Crédits photos : Fotolia.com, Creapharma.ch
Crédit infographie : Pharmanetis Sàrl (Creapharma.ch)

Lire aussi : 5 plantes médicinales aux propriétés anti-inflammatoires

Lire aussi :
Informations sur la rédaction de cet article et la date de la dernière modification: 23.09.2018