Publicité

Intestin

L’intestin est une partie importante du tube digestif. On distingue deux parties de l’intestin : l’intestin grêle (petit intestin) et le gros intestin (côlon). Les deux principales fonctions de l’intestin sont de favoriser le passage des nutriments de l’intestin vers la circulation sanguine et de décomposer les aliments notamment grâce à des sucs contenant des enzymes.
De nombreuses bactéries vivent dans l’intestin, on parle de microbiote intestinal.
L’intestin compte aussi des dizaines de millions de neurones, c’est pourquoi on l’appelle parfois le “second cerveau” ou de façon plus scientifique de système nerveux entérique.

Intestin grêle (petit intestin)

L’intestin grêle, qui porte parfois le nom de petit intestin (de l’anglais small intestine), est un tube d’environ 6 m de longueur. C’est l’endroit du tube digestif où le plus grand nombre d’aliments est absorbé. C’est aussi dans l’intestin grêle que beaucoup de nutriments sont décomposés, sous l’effet de l’acidité et des enzymes, pour justement être correctement absorbé et atteindre la circulation sanguine.
Le trajet des aliments à travers l’intestin grêle prend 30 minutes à 3 heures, en fonction de la composition de l’alimentation.
L’intestin grêle est divisé lui-même en 3 différentes parties :
Duodénum (surtout décomposition alimentaire)
Jéjunum (surtout absorption)
Iléon (absorption finale, ex. vitamine B12 ou acides biliaires)

Duodénum :
Le duodénum débute après l’estomac, dans l’ordre du tube digestif, c’est le haut de l’intestin grêle. Autrement dit, la nourriture libérée de l’estomac passe dans le duodénum. C’est dans cette partie de l’intestin grêle et de tout le système digestif que la décomposition chimique des aliments est la plus intense. En effet, des sucs (jus) provenant du pancréas, du foie et de la vésicule biliaire (le suc s’appelle la bile) se déversent pour former avec le suc sécrété par les cellules intestinales des conditions chimiques idéales pour détruire les aliments en grandes molécules absorbables par les cellules intestinale. Par exemple l’enzyme lactase permet de couper le lactose en 2 sucres (glucose et galactose) permettant son absorption. Mais l’absorption par la paroi intestinale ne se fait pas en grande quantité dans le duodénum mais plus bas dans l’intestin.

Jéjunum :
Le jéjunum est la partie moyenne de l’intestin grêle. C’est à cet endroit que beaucoup de nutriments sont absorbés à travers la paroi intestinale et passent dans la circulation sanguine. Dans le jéjunum, on trouve un nombre important de bactéries (le microbiote intestinal).

Iléon :
L’iléon est la partie finale de l’intestin grêle. La première fonction de l’iléon est d’absorber les restes de nourriture non absorbés plus haut. C’est dans cette partie que la vitamine B12 est absorbée1. De plus, les acides biliaires sont absorbés aussi au niveau de l’iléon. Si ces acides biliaires ne sont pas retirés de l’intestin et qu’ils passent dans le gros intestin, une diarrhée peut survenir. Dans l’iléon, on trouve un nombre important de bactéries (le microbiote intestinal).

Maladies ou maux de l’intestin grêle :
Gastro-entérite
Diarrhée
Constipation
– Cancer de l’intestin grêle
Maladie de Crohn
Intolérance au lactose

Lire aussi : microbiote intestinal (flore intestinale)

Gros intestin (côlon) :

Le gros intestin, parfois appelé côlon (lire la phrase suivante également), a comme fonction de stocker et d’éliminer tous les nutriments que le corps humain ne peut pas absorber.
En français certains estiment que le côlon est une partie du gros intestin, car le rectum ou sigmoid ne fait pas partie du gros intestin. En anglais des Etats-Unis (colon en anglais), côlon et gros intestin sont souvent utilisés comme synonymes. En anglais on parle aussi parfois de large intestine. Dans cet article nous allons aussi considérer le gros intestin comme synonyme de côlon.
Lorsque les restes d’aliments arrivent dans le gros intestin, le tube digestif (estomac mais surtout intestin grêle) a déjà absorbé la très grande partie de nutriments ou molécules utiles.

Durée du processus digestif :
Le passage de la nourriture à travers le côlon prend environ 36 heures (3 jours).

Le gros intestin qui mesure environ 180 cm de longueur est plus court que l’intestin grêle mais a un bien plus grand diamètre, d’où son nom. De façon intéressante (voir image ci-dessous) il entoure par 3 côtés presque complètement l’intestin grêle.

Le gros intestin est divisé lui-même en 4 parties ou sections :
Côlon droit (en anglais ascending colon). Remarque : l’appendice (pouvant mener à une appendicite) se trouve plus ou moins en bas du côlon droit. En fait l’appendice est une partie de l’intestin qui a régressée, car non utilisée au niveau digestif.
Côlon transverse (en anglais transverse colon)
Côlon gauche (en anglais descending colon)
Rectum (en anglais rectum ou sigmoid)

La nourriture ou ce qu’il en reste entre dans le côlon droit à travers un sphincter (sphincter iléocæcal) à la fin de l’intestin grêle. Le contenu alimentaire du côlon se nomme les selles (stool en anglais). Ces selles, en plus des déchets alimentaires, contiennent aussi des bactéries.

Rectum :
Quand les selles arrivent dans le rectum, qui se remplit, des signaux nerveux sont envoyés au cerveau pour l’informer qu’il est temps d’éliminer les selles.

Coloscopie

Remarque :
La production de gaz, menant notamment à des flatulences, se déroule en général dans le gros intestin. Les nombreuses bactéries présentes dans cette partie finale de l’intestin provoquent la fermentation de certains aliments, aboutissant à la production de gaz. Quand ces gaz se mêlent à certaines molécules (sulfures qui viennent de l’ail ou d’agents conservateurs qu’on trouve par exemple dans les chips) provenant des restes de la nourriture, une mauvaise odeur s’en dégage lorsqu’ils s’échappent par l’anus.

Maladies ou maux du gros intestin (côlon) :
Cancer colorectal
Syndrome de l’intestin irritable
Diverticulite
Appendicite
Flatulences (lire paragraphe ci-dessus)

Sources & Références :
Mayo Clinic, magazine santé Prevention

Personnes responsables et impliquées dans l’écriture de ce dossier :
Xavier Gruffat (Pharmacien et Rédacteur en chef de Creapharma), Seheno Harinjato (Rédactrice chez Creapharma.ch, responsable infographies).

Crédits photos :
Creapharma.ch, Fotolia.com/Adobe Stock.

Infographies :
Creapharma.ch (Pharmanetis Sàrl)

Dernière mise à jour de la page :
13.05.2021

Avez-vous trouvé cet article utile ou avez-vous noté une faute ?

Notes de bas de page et références :

  1. Livre en anglais : Mayo Clinic on Digestive Health, How to prevent and treat common stomach and gut problems, 4th edition, Sahil Khanna, M.B.B.B.S, 2020, Mayo Clinic
Informations sur la rédaction de cet article et la date de la dernière modification: 13.05.2021

Publicité