Publicité

Calcium

Noms du minéral

Noms français : calcium (vendu souvent sous forme d’un sel de calcium comme le citrate de calcium et surtout notamment en Suisse sous forme de carbonate de calcium)
Nom scientifique : calcium (Ca)

Publicité

Dans quels aliments peut-on le trouver ?

– Dans l’eau minérale et dans divers aliments : laits, produits laitiers (fromages, yaourt), légumes verts, sardines, brocolis, épinard, amandes, tofu, etc. Lire aussi : aliments riches en calcium

Calcium (Ca)

Médicaments a base de calcium (compléments alimentaires)

– Vous trouverez en pharmacie des médicaments (appelé aussi complément alimentaire) à base de calcium (en général vendu sous forme de sel de calcium : carbonate de calcium surtout mais aussi citrate de calcium) en comprimé à mâcher, comprimés, tablettes, poudre, etc.
Parfois les médicaments à base de calcium sont combinés avec de la vitamine D, ce qui permet une action préventive accrue sur l’ostéoporose.

– Exemples de médicaments commercialisés en Suisse (à base de calcium) en vente sans ordonnance (liste C, D et E) : Calperos®, Kalcipos®-D3 (avec de la vitamine D3), Calcimagona D3 (avec de la vitamine D).

Dose journalière recommandée

Dose journalière recommandée, nommé aussi AQR pour apport quotidien recommandé :
Adultes (sauf femmes enceintes)
– 19 à 50 ans : 1’000 mg par jour
– Après 50 ans : 1’200 mg par jour (lisez aussi dans la rubrique problèmes en cas d’excès, un risque accru de crise cardiaque peut exister pour une consommation de calcium quotidienne supérieure à 1’200 mg par jour)

Femmes enceintes ou qui allaitent
– 19 ans ou moins : 1’300 mg par jour
– 20 ans ou plus : 1’000 mg par jour

Enfants
– 1 à 3 ans: 500 mg par jour
– 4 à 8 ans: 800 mg par jour
– 9 à 18 ans: 1’300 mg par jour

Lire aussi : Quelle quantité de calcium doit-on consommer par jour ?

Indications du calcium

Calcium (Ca) - osteoporoseOstéoporose, prévention des chutes et fractures, problèmes musculaires, hypertension, syndrome prémenstruel, allergie au soleil, calculs urinaires (en prévention), cancer du côlon (en prévention), AVC (en prévention), cholestérol (contre le LDL), surpoids (aide à la perte de poids), hypocalcémie (surtout chez les nouveau-nés).

Etude critique sur l’utilisation de la vitamine D ou du calcium en cas de fractures
Les compléments alimentaires contenant du calcium, de la vitamine D ou les deux substances ne semblent pas protéger contre les fractures de la hanche et d’autres ruptures osseuses chez les personnes âgées, selon une étude chinoise publiée le 26 décembre 2017 dans le journal scientifique JAMA (DOI : 10.1001/jama.2017.19344).
Cette étude, une méta-analyse (revue d’étude), a pris en compte 51’145 adultes âgés de plus de 50 ans qui ne vivaient pas dans une institution ou communauté comme une maison de retraite mais chez eux. Ces adultes ont participé à 33 essais cliniques randomisés comparant l’utilisation de compléments alimentaires (calcium, vitamine D ou les deux) à un placebo ou à l’absence de traitement et au risque de nouvelles fractures. Les résultats de ce travail de recherche vont à contre-courant d’autres études publiées à ce sujet dans le passé. Par conséquent, les scientifiques chinois qui s’exprimaient dans un communiqué de l’étude en décembre 2017 déconseillent l’utilisation systématique de compléments alimentaires à base de calcium, de vitamine D ou les deux chez des adultes âgés de plus de 50 ans pour la prévention des fractures.

Effets – mode d’action

– Renforce les os (calcification) et les dents, joue un rôle métabolique essentiel dans de nombreuses fonctions de l’organisme comme la coagulation sanguine, la contraction musculaire, etc.

Problèmes en cas de carence (manque de calcium)

– Problèmes musculaires (tétanie), ostéoporose, rachitisme chez l’enfant, etc.

Problèmes en cas d’excès (surdosage du calcium)

– Problèmes nerveux ou psychiques, douleurs musculaires, calculs rénaux ou urinaires, insuffisance rénale, attaque cardiaque (infarctus du myocarde) avec risque accru au niveau cardiaque si calcium consommé en excès (plus de 1 gr par jour selon des chercheurs allemands, étude parue en 2012, l’étude ne précise pas si plus de 1 gr est 1,5 gr, 1,2 gr, etc. En cas de troubles cardiaques, nous vous conseillons de ne pas dépasser la dose de 1,0 gr de calcium par jour, demandez conseil à votre médecin. Cette étude a été réalisée sur environ 24’000 personnes pendant plus de 10 ans, le risque de crise cardiaque était de 84% supérieur chez les personnes prenant plus de 1,0 gr de calcium par rapport à celles prenant 1,0 gr par jour de calcium ou moins). Lire aussi : Les compléments alimentaires de calcium semblent être mauvais pour le coeur

Publicité

– Les compléments alimentaires à base de calcium accroissent le risque de cancer de la prostate. Les hommes qui consommaient 400 mg de calcium ou plus par jour voyaient leur risque de cancer augmenter de 51%, selon une étude européenne.

Effets secondaires

Lors d’une prise orale de calcium, notamment de carbonate de calcium, les effets secondaires possibles occasionnels sont : constipation, nausée et maux de ventre.
Chez les personnes qui boivent beaucoup de lait, une hypercalcémie et une alcalose systémique sont possibles. Les allergies au calcium sont très rares.
Lors d’une dose élevée de calcium, des calculs rénaux sont possibles.
Il n’est pas clair si une prise à long terme de calcium peut mener à des effets secondaires cardiovasculaires1.
Si le calcium est administré sous forme intraveineuse trop rapidement, des symptômes comme l’hypercalcémie peuvent apparaître.

Contre-indications

Le calcium est notamment contre-indiqué lors d’hypercalcémie et néphrolithiase (lithiase rénale).

Interactions 

Digoxine, quinolones, tétracyclines, phénytoïne, hormones thyroïdiennes.

Remarques

– Le calcium est absorbé dans l’intestin grâce à la vitamine D. C’est pourquoi il est recommandé, dans la prévention de l’ostéoporose, de prendre chaque jour de la vitamine D et du calcium.

– La prise quotidienne de calcium par l’alimentation surtout et/ou par des compléments alimentaires peut avoir un effet très positif sur la santé. En plus de la prévention de l’ostéoporose le calcium peut aussi soigner (en complément) ou prévenir l’hypertension, le cancer du côlon, le syndrome prémenstruel, limiter le surpoids, le mauvais cholestérol (LDL), etc. Attention toutefois à ne pas consommer le calcium en excès, en particulier chez les personnes présentant un risque cardiaque (lire ci-dessus sous Problèmes en cas d’excès).

– 99% de tout le calcium de notre organisme se trouve dans les os.

Lire aussi : cholécalciférol (vitamine D3)

News

Sources & Références : 
Sources : 
Pharmawiki.ch, Compendium.ch.
Références et littérature :
“100 wichtige Medikamente” – Infomed (2020), JAMA (DOI : 10.1001/jama.2017.19344)

Rédaction : 
Xavier Gruffat (Pharmacien)

Dernière mise à jour : 
27.01.2021

Crédits photos :
Fotolia.com/Adobe Stock

Avez-vous trouvé cet article utile ou avez-vous noté une faute ?

Notes de bas de page et références :

  1. “100 wichtige Medikamente” – Infomed (2020)

Lire aussi :


Informations sur la rédaction de cet article et la date de la dernière modification: 27.01.2021
Publicité