Hallux valgus (oignon)

Définition

L’hallux valgus est une déformation au niveau du pied, plus précisément de l’articulation reliant le gros orteil au pied. L’hallux valgus porte aussi le nom d’oignon ou d’oignon du pied, notamment à cause des callosités au niveau de la peau.

Le terme hallux valgus provient du latin et signifie «gros orteil» (hallus) «tourné en dehors» (valgus).

Au niveau anatomique, l’hallux valgus apparaît comme une bosse sur le côté du pied, causé par un désalignement du gros orteil et de l’os long (premier os métatarsien) qui le relie à la cheville.

Le rhumatologue est le spécialiste de cette affection.

Epidémiologie

Les femmes sont davantage touchées par l’hallux valgus que les hommes, elles représentent entre 90 et 95% des cas selon différentes sources.

Une étude a montré que 23% des femmes âgées entre 18 et 65 ans souffraient d’hallux valgus et 36% des femmes de plus de 65 ans.

On estime que jusqu’à 30 % de la population développera un hallux valgus1.

Causes

Un hallux valgus se développe à la suite d’un déplacement ou d’un repositionnement de certains des os de la partie antérieure du pied, ou de l’avant-pied. Lorsque cela se produit, le gros orteil est tiré vers les orteils plus petits et l’avant-pied s’élargit. C’est à ce moment qu’on commence à remarquer la bosse typique de l’hallux valgus.

Les causes exactes à l’origine de cette affection restent peu connues. Une hypothèse est que l’hallux valgus soit provoqué par le port à long terme de chaussures particulièrement ajustées avec un bout pointu ou des chaussures à talons hauts.

D’autres causes et facteurs de risque sont des facteurs génétiques (ex. faiblesse héréditaire des tissus conjonctifs), une déformation à la naissance, un pied plat, un pied valgus, une déformation après une blessure ou un accident. Des orteils en griffe ou en marteau peuvent être associés à l’hallux valgus.
Des maladies comme le surpoids ou l’obésité et l’arthrite comme la polyarthrite rhumatoïde sont aussi des facteurs de risque de l’hallux valgus.

Symptômes

Les symptômes possibles de l’hallux valgus sont :

– Une bosse sur la partie externe de la base de l’articulation du gros orteil

– Signes inflammatoires comme enflure, rougeur et douleur au niveau de l’articulation du gros orteil. Notamment une inflammation d’une bourse séreuse (bursite).

– Epaississement de la peau à la base du gros orteil

– Formation de cors et callosités

– Douleurs persistantes ou intermittentes

– Mouvement perturbé au niveau du gros orteil

Il faut savoir qu’un hallux valgus (oignon) peut se produire sur un seul pied ou sur les deux pieds, et la gravité, les symptômes et la progression peuvent varier considérablement d’un pied à l’autre.

Complications

L’hallux valgus augmente le risque de souffrir du névrome ou maladie de Morton, une affection douloureuse touchant les nerfs des doigts de pied.

Traitements (chirurgie)

Tout d’abord, il faut savoir que tous les hallux valgus n’affectent pas la marche ou ne nécessitent pas de traitement, comme le relève la Mayo Clinic. Certains hallux valgus ne causent aucun problème, tandis que d’autres provoquent des gonflements, des rougeurs et des douleurs autour de l’articulation.
Avant d’envisager une chirurgie,  un changement du type de chaussures est souvent recommandé dans un premier temps.

Chirurgie
La chirurgie est la seule méthode efficace pour faire disparaître l’hallux valgus en remettant le gros orteil dans son axe. Néanmoins, plusieurs autres traitements permettent de soulager les douleurs et diminuer la taille de l’hallux valgus.
Le choix du traitement varie en fonction de l’intensité de la maladie.

Il existe principalement 3 types de chirurgie :
– Ostéotomie. Des épingles ou vis sont positionnées par le chirurgien pour sécuriser l’articulation.
– Exostectomie. Dans cette opération, avant de réaliser une ostéotomie, une partie de l’os est enlevée de l’articulation du gros orteil.
– Arthrodèse. C’est une méthode chirurgicale utilisée si l’hallux valgus est causé par de l’arthrite. Dans cette opération la surface articulaire est enlevée au niveau de l’articulation.

Informations intéressantes sur la chirurgie
– La chirurgie est souvent réalisée en anesthésie locale avec une période de récupération d’environ 6 semaines.
– Pour de nombreux patients, l’hallux valgus revient graduellement après une intervention chirurgicale. Des études ont signalé des taux de récidive allant jusqu’à 25%, comme le relève un communiqué de presse d’une étude coréenne publiée en juillet 2017 dans le journal scientifique The Journal of Bone & Joint Surgery. Dans cette étude coréenne, le taux de récidive à 2 ans de l’hallux valgus après une chirurgie était de 17%. La récurrence a été définie comme un angle hallux valgus (HVA), l’angle formé par l’os du pied et le premier os métatarsien, de 20 degrés ou plus. L’étude comprenait 93 patients soumis à une opération pour un hallux valgus.

Contre la douleur
Il est possible de prendre des anti-inflammatoires non stéroïdiens (AINS) comme l’ibuprofène contre les douleurs. Le paracétamol peut aussi agir contre la douleur provoqué par l’hallux valgus.
Lorsque la douleur est importante, des injections de cortisone peuvent être effectuées.

Traitements naturels

A cause de leurs effets anti-inflammatoires, le gingembre et le curcuma, à consommer par exemple sous forme de gélule.

– L’égopode (Aegopodium podagraria) est aussi indiquée notamment sous forme de bains de pieds pour soulager les douleurs et calmer l’inflammation en d’hallux valgus. Découvrez une recette ici (sous Préparations)
M. Claude Roggen, spécialiste suisse des plantes médicinales, précise dans son livre publié en 2016 “Les secrets du druide” aux éditions du bois carré qu’en cas d’hallux valgus il est possible d’utiliser un lait à base d’égopode et de pivoine. Ce lait peut être préparé dans une droguerie ou pharmacie spécialisée sur demande, en tout cas en Suisse. Il conseille de masser légèrement le pied, au niveau de l’hallux valgus. Selon Claude Roggen, ce lait agit comme anti-inflammatoire et antidouleur.

Bons conseils

– Appliquez du froid et notamment de la glace sur l’hallux valgus, cela permet notamment de réduire l’inflammation.

– Il existe en pharmacie des produits spéciaux contre  l’hallux valgus, avec notamment des coussinets avec la forme d’un donut (doughnut).

Prévention

– Utilisez des chaussures confortables qui ne vont pas serrer au niveau des orteils, surtout du grand orteil. Le choix de chaussures confortables est crucial dans un hallux valgus.

– Vous pouvez également essayer des coussinets ou des attelles pour soulager la pression sur l’hallux valgus (oignon). Ces coussinets sont disponibles sans ordonnance dans la plupart des pharmacies ou magasins spécialisés. Cependant, la douleur et la déformation ne peuvent pas être corrigées de façon permanente avec des coussinets ou des appareils orthopédiques, selon la Mayo Clinic.

Lire aussi : 7 problèmes courants qui touchent le piedampoules (cloques), goutte, cors et durillonsnévrome de Morton

Références (sources) :
Mayo Clinic, The Journal of Bone & Joint Surgery

Personne responsable et impliquée dans l’écriture de ce dossier :
Xavier Gruffat (Pharmacien et Rédacteur en chef de Creapharma.ch)

Crédits photos :
Fotolia.com

Crédit infographie :
Pharmanetis Sàrl (Creapharma.ch)

Dernière mise à jour : 
25.11.2020

Comment traduit-on l’hallux valgus dans d’autres langues ?
  • Anglais : Bunions (Hallux Valgus)
  • Allemand : Hallux valgus
  • Italien : alluce valgo

Avez-vous trouvé cet article utile ou avez-vous noté une faute ?

Notes de bas de page et références :

  1. Article de la Mayo Clinic datant du 21 septembre 2020, site accédé par Creapharma.ch le 21 septembre 2020 et le lien fonctionnait à cette date
Informations sur la rédaction de cet article et la date de la dernière modification: 25.11.2020