Page d'accueil de creapharma.ch Sommaire des maladies et maux Plantes médicinales - Phytothérapie Médicaments sommaire Remèdes de grand-mère Alimentation - Nutrition News de Creapharma.ch

 

> soja - soya         FICHE PLANTE MEDICINALE

le Soja  


Sommaire
 En deux mots, l'essentiel !
> Noms français
> Informations pour spécialistes
> Effets, indications
> Eff.sec./C.I./interactions
> Noms de médicaments
> Préparations
> Où et quand pousse cette plante ?
> Remarques / Avis spécialiste
> Actualités - News sur cette plante
Soja
Photo de graines de soja
>> agrandir la photo

Soja
:

Plante qui peut être utilisée contre les symptômes liés à la ménopause grâce à sa teneur en phytohormones, se présente souvent sous forme de gélule.

Pour plus de détails voir ci-dessous ou sur le sommaire.


Soja

NOMS FRANCAIS
Soja, soya

INFOS POUR SPECIALISTE

Nom binomial Glycine max
Famille Fabaceae
Constituants > phytohormones : isoflavones, génistéine
> phospholipides
Parties utilisées germes
Nom allemand Soja
Nom italien soia
Nom anglais soya (bean)
Nom espagnol soja
Nom portugais soja

INDICATIONS / EFFETS
Effets
Usage interne (en comprimé)
>
Régulateur hormonal grâce à des phytohormones (la compréhension du mécanisme réactionnel nécessite plus de recherche).

Usage externe (en crème,...)

>
Effet hydratant de l'huile de soja

Indications
Usage interne (en comprimé ou sous forme d'aliment)
En thérapie
>
Symptômes
liés à la préménopause et à la *ménopause, cholestérol, endométriose.

*Attention certaines études parlent d'un effet positif des isoflavones du soja, d'autres sont plus critiques, notamment chez les femmes souffrant d'un cancer du sein, parlez-en à votre médecin. En 2011 une étude américaine a démontré que le soja n'aidait pas les femmes ménopausées ni en prévention d'une ostéoporose et ni contre les bouffées de chaleur.
Lire aussi sous remarques ci-dessous.

En prévention
> Selon une étude parue en mars 2008 (>> lire ci-dessous) la consommation régulière sous forme d'aliment à base de soja (ex. tofu) aurait un effet préventif pour le cancer du sein.
> Selon une autre étude (parue en 2007, à notre avis), les femmes qui consomment régulièrement des produits à base de soja ont 3 à 4 fois moins de risques d'attaque ou de crise cardiaque.

Usage externe (en crème,...)
> Peau sèche (sous forme d'huile de soja)

EFFETS SECONDAIRES / CONTRE-INDICATION / INTERACTIONS
Effets secondaires : veuillez lire la notice d'emballage et demandez conseil à un spécialiste
Contre-indication : cancer du sein,... veuillez lire la notice d'emballage et demandez conseil à un spécialiste
Interaction : veuillez lire la notice d'emballage et demandez conseil à un spécialiste

SOMMAIRE / HAUT DE LA PAGE


*NOMS DE MEDICAMENTS

En Suisse : différentes préparations à base de soja, demandez conseil à votre pharmacien. Par exemple dans Phytopharma® Soja (200 mg), dans Phyto Soya d'Arkopharma® sous différentes formes galéniques.

En France, Belgique, Canada et Maroc : différentes préparations, demandez conseil dans votre pharmacie.

*Attention : les médicaments mentionnés ci-dessus ne se veulent pas représentatifs de l'ensemble des remèdes existants, il s'agit d'un listing en aucun cas exhaustif et à titre purement indicatif. Pour les médicaments, veuillez lire la notice d'emballage et demander conseil à votre spécialiste.


PREPARATIONS - SOUS QUELLE FORME ? (formes galéniques)

> Gélule ou capsule

> Gel vaginal
> Crème ou lotion
 

OÙ ET QUAND PEUT-ON LE TROUVER ?

> Où pousse le soja ?
Le soja pousse de préférence en Asie et dans les zones tempérées voire chaudes.


AVIS DE CREAPHARMA / REMARQUES
> Une alimentation à base de soja exercerait un effet favorable sur les symptômes de la ménopause et de la pré-ménopause. En effet le soja (qu'on trouve dans le tofu par exemple) est composé de phyto-hormones, plus précisement des isoflavones, des molécules qui ont presque le même effet que les oestrogènes (oestrogen-like) et peuvent avoir un effet bénéfique sur les symptômes de la ménopause et même sur les conséquences à plus long terme de la ménopause comme les maladies cardio-vasculaires et l'ostéoporose.

Le rôle bénéfique du soja pour prévenir et/ou soigner les symptômes de la ménopause provient d'une constatation faite sur les femmes asiatiques (Japonaises) qui se nourrissent beaucoup en soja et cela pendant toute leur vie. En effet ces femmes ont beacoup moins de symptômes liés à la ménopause que les femmes occidentales, d'où l'intérêt et l'idée qu'en Europe et aux Etats-Unis les femmes ménopausées devraient plus consommer de soja.

> Le soja permet de prévenir le cancer du sein chez des femmes n’ayant jamais souffert de cette maladie et contribue aussi à diminuer le risque de récidive chez des femmes déjà touchées par ce cancer.

Le soja, riche en isoflavones, doit idéalement être consommé sous forme d’aliments comme le tofu bio ou le tempeh, évitez des gélules ou autres compléments alimentaires qui n’ont pas le même effet.

Une étude chinoise a montré que les femmes ayant déjà souffert d’un cancer du sein consommant 11 gr de protéines de soja par jour pouvaient réduire le risque de mortalité et de récidive d’environ 30%.

SOMMAIRE / HAUT DE LA PAGE


NEWS - ACTUALITE


Manger du soja réduit les risques de cancer du sein

Soja et cancer du seinTOKYO - Les femmes qui mangent régulièrement de la nourriture à base de soja ont moins de risque de développer un cancer du sein. C'est ce que révèle une étude japonaise publiée en mars 2008.

Les femmes ayant des taux élevés de génistéine, une isoflavone contenue dans le soja, sont moins exposées au cancer du sein que les femmes ayant un taux faible, selon une étude du Centre national du cancer de Tokyo.

L'étude a suivi quelque 25 000 femmes âgées de 40 à 69 ans dans tout le Japon pendant dix ans et demi, en moyenne, en prenant en compte leur consommation de soja sous ses différentes formes (tofu, soupe miso, haricots fermentés appelés "natto", etc.).

L'équipe de recherche a étudié le lien entre la concentration de génistéine dans le corps et le cancer du sein en comparant des échantillons sanguins de 144 femmes ayant développé un cancer du sein et de 288 femmes n'ayant pas de cancer.

Le risque de cancer pour les femmes ayant le plus haut taux de génistéine était trois fois moins important que pour celles ayant la concentration la plus basse. A titre d'exemple, l'étude explique que les femmes ayant le plus haut taux de génistéine consommaient 100 grammes de tofu ou 50 grammes de "natto" par jour en moyenne.

L'étude a toutefois prévenu qu'une consommation excessive de génistéine, notamment sous forme de complément alimentaire, pouvait à l'inverse augmenter les risques de cancer du sein. (ndlr. d'où la mention sous contre-indication des médicaments à base de soja du cancer du sein).

Une autre étude publiée récemment au Japon a montré que les femmes qui consommaient régulièrement des produits à base de soja avaient 3 à 4 fois moins de risques d'attaque ou de crise cardiaque.

Source : ATS (AFP), 7 mars 2008

Voir aussi: d'autres plantes médicinales et leurs utilisations


Rédaction de cette page - Assurance qualité sur www.creapharma.ch
Tâche effectuée Personne responsable Date de la dernière mise à jour
Ecriture du texte + mise à jour: Xavier Gruffat, Pharmacien 15 juin 2014
Révision médicale de la page XG 7 juin 2013
Mise en page (design, photos, animations,...) XG 14 juin 2013
Correction de la syntaxe, de l'orthographe et de la grammaire Christine Gruffat, Enseignante de français, XG

14 juin 2013 (XG)
- (CG)

Marketing (SEO) XG 7 septembre 2013

Copyright © 2014, Creapharma.ch

Contact    Mises à jour   Décharge juridique   Rédaction   Publicité   - Site réalisé par Pharmanetis Sàrl