Publicité

Binosto® 70 mg comprimés effervescents

Information destinée aux patients en Suisse

Qu’est-ce que Binosto et quand est-il utilisé ?

Binosto est un bisphosphonate. Il stoppe la destruction osseuse (ostéoporose) qui se manifeste chez la femme après la ménopause ainsi que chez l’homme. Binosto favorise la formation de l’os sain et contribue ainsi à le protéger contre les fractures osseuses.

Binosto est disponible uniquement sur ordonnance médicale.

De quoi faut-il tenir compte en dehors du traitement ?

Qu’est-ce que l’ostéoporose et pourquoi faut-il la traiter ?

L’ostéoporose est un amincissement et un affaiblissement des os, comme on les observe souvent chez la femme après la ménopause mais également chez l’homme.

A son stade précoce, l’ostéoporose ne se manifeste habituellement pas sous forme de symptômes. Si on ne la traite pas, des fractures des os peuvent apparaître. Bien que les fractures soient normalement douloureuses, des fractures des vertèbres peuvent passer inaperçues jusqu’à ce qu’elles soient découvertes en raison d’une diminution de la taille corporelle.

Les fractures osseuses peuvent apparaître durant des activités quotidiennes normales, par exemple lorsqu’on se lève ou lorsqu’on fait un léger effort qui ne provoquerait pas de fracture sur un os normal. Les fractures apparaissent habituellement sur la hanche, la colonne vertébrale ou le poignet, et peuvent provoquer non seulement des douleurs, mais également d’importantes déformations (comme une position fortement voûtée due à une déformation de la colonne vertébrale) et des handicaps (perte de la mobilité).

L’ostéoporose chez la femme après la ménopause

La ménopause apparaît après une ablation des ovaires ou lorsque ceux-ci cessent de produire l’hormone féminine estrogène. Après la ménopause, la résorption des os est plus rapide que leur formation, de sorte que la masse osseuse diminue et que les os s’affaiblissent. Plus la ménopause chez une femme est précoce, plus le risque d’ostéoporose est élevé.

Ostéoporose chez l’homme

Il existe divers facteurs susceptibles d’entraîner une ostéoporose chez l’homme.

Comment peut-on traiter l’ostéoporose ?

En plus de Binosto, votre médecin peut également vous recommander une ou plusieurs modifications concernant vos habitudes de vie:

Sport: demandez conseil à votre médecin avant de débuter un programme sportif, car certaines formes de sport sont plutôt risquées en cas d’ostéoporose.

Alimentation: veillez à avoir une alimentation équilibrée. Votre médecin peut vous fournir des recommandations quant à une modification de votre alimentation ou à la manière de compléter votre régime.

Pourquoi un traitement continu est-il important ?

Un traitement à long terme est important afin d’éviter une progression de la diminution de la masse osseuse, de permettre à l’os de se reformer et d’atténuer ainsi le risque de fractures osseuses. Par conséquent, il est important de vous conformer aux instructions de votre médecin en ce qui concerne la prise de Binosto.

Quand Binosto ne doit-il pas être pris/utilisé ?

Ne prenez pas Binosto si vous présentez une hypersensibilité (allergie) vis-à-vis de l’un de ses composants.

En outre, vous ne devez pas prendre Binosto

– si vous présentez certains troubles de l’œsophage,

– si vous n’êtes pas en mesure de rester debout, rester assis ou marcher durant 30 minutes au moins après la prise de Binosto,

– si vous souffrez d’une inflammation aiguë du tractus gastro-intestinal,

– si votre médecin vous a dit que votre taux sanguin de calcium est actuellement bas,

– si vous souffrez d’une assimilation défectueuse des sels minéraux par le squelette,

– si vous souffrez d’insuffisance rénale sévère,

– si vous êtes enceinte ou si vous allaitez.

Binosto ne convient pas aux enfants et adolescents et ne doit pas être administré à des enfants ou à des adolescents.

Quelles sont les précautions à observer lors de la prise/de l’utilisation de Binosto ?

Veuillez informer votre médecin ou pharmacien de tous les problèmes médicaux et odontologiques dont vous souffrez actuellement ou avez souffert dans le passé, ainsi que de tous les troubles rénaux connus, de toutes les allergies et si vous fumez ou avez fumé dans le passé. Si vous présentez des problèmes de déglutition ou si vous souffrez régulièrement de problèmes digestifs sévères, informez-en votre médecin avant de prendre Binosto.

Les aliments et les boissons (à l’exception de l’eau du robinet) ainsi que d’autres médicaments consommés en l’espace de 30 minutes après la prise de Binosto diminuent l’efficacité de Binosto, car ils empêchent l’absorption de Binosto par le corps. Cela concerne en particulier les antiacides (médicaments contre les brûlures gastriques comme Alucol®, Gelusil®, Rennie®, Ulcogant®), les suppléments de calcium et les vitamines (voir également «Comment utiliser Binosto ?»).

Veuillez toujours informer votre médecin de tous les médicaments que vous prenez actuellement ou comptez prendre (en particulier les analogues de la vitamine D, comme le Rocaltrol®), également de ceux que vous vous procurez sans ordonnance médicale.

Veuillez informer votre médecin ou votre pharmacien si

– vous souffrez d’une autre maladie,

– vous êtes allergique ou

– vous prenez d’autres médicaments (même en automédication!).

Lors de la prise de Binosto, des effets indésirables, qui peuvent affecter l’aptitude à la conduite et les capacités à utiliser des machines, ont été rapportés. La réaction à Binosto peut varier d’un sujet à l’autre (voir «Quels effets secondaires Binosto peut-il provoquer ?»).

Ce médicament contient 602,84 mg de sodium (composant principal du sel de cuisine/table) par dose. Cela équivaut à 30% de l’apport alimentaire quotidien maximal recommandé de sodium pour un adulte.

Binosto peut-il être pris/utilisé pendant la grossesse ou l’allaitement ?

Ne prenez pas Binosto si vous êtes enceinte ou si vous allaitez.

Comment utiliser Binosto comprimé hebdomadaire ?

Pour profiter pleinement de Binosto et prévenir une irritation de l’œsophage, vous devez tenir compte des points suivants:

– Choisissez le jour de semaine qui vous convient le mieux. Prenez un comprimé effervescent de Binosto chaque semaine, le jour que vous avez choisi.

– Prenez votre comprimé effervescent de Binosto le matin après le lever, à jeun, en le faisant dissoudre dans la moitié d’un verre d’eau du robinet (au moins 120 ml). Buvez la solution obtenue une fois que le comprimé est totalement dissous, puis buvez encore au moins 30 ml d’eau du robinet. D’autres boissons comme l’eau minérale, le jus de fruits, le thé ou le café peuvent diminuer l’effet. Le comprimé effervescent ne doit pas être avalé ou dissous directement dans la bouche. Si le comprimé ne se dissout pas complètement, la solution peut être mélangée jusqu’à ce qu’elle soit claire et incolore.
Il est important de prendre Binosto avec de l’eau du robinet et non avec de l’eau minérale. Si l’eau du robinet n’est pas potable (p.ex. en voyage), il convient d’utiliser de l’eau pauvre en calcium (moins de 100 mg de calcium par litre), sans gaz carbonique

– Après la prise de Binosto, restez durant 30 minutes au moins en position verticale (assise, debout ou en marchant), et ne vous recouchez pas jusqu’à la première prise de nourriture.
Le comprimé de Binosto atteint ainsi rapidement l’estomac, et peut déployer son effet de manière optimale. Cela empêche en outre une irritation de l’œsophage. Pour cette raison, vous ne devez en aucun cas prendre Binosto avant le lever ou avant d’aller vous coucher.

– Durant 30 minutes qui suivent la prise de Binosto, ne prenez aucun aliment, aucune boisson ni aucun autre médicament (y compris antiacides, suppléments de calcium et vitamines). L’eau normale du robinet est permise. Binosto n’agit que s’il est pris l’estomac vide, avec de l’eau.

– Si des troubles ou des douleurs apparaissent lors de la déglutition ou des douleurs de poitrine, ou si des brûlures gastriques apparaissent ou s’aggravent, arrêtez de prendre Binosto et prévenez votre médecin.

– Si vous avez oublié une fois de prendre un comprimé, attendez jusqu’au matin suivant et prenez un comprimé. Ne prenez jamais deux comprimés le même jour. Prenez le prochain comprimé hebdomadaire comme d’habitude, le jour de semaine que vous avez choisi initialement.

– Il est important que vous preniez Binosto aussi longtemps que votre médecin vous l’a prescrit. Comme on ne sait pas combien de temps vous devez prendre Binosto, vous devez discuter périodiquement la nécessité de continuer à prendre ce médicament avec votre médecin pour décider si Binosto est toujours bon pour vous.

– Si toutefois vous prenez trop de comprimés: buvez un verre entier de lait et consultez immédiatement votre médecin. N’essayez pas de vomir et ne vous couchez pas.

Ne changez pas le dosage prescrit de votre propre chef. Adressez-vous à votre médecin ou à votre pharmacien si vous estimez que l’efficacité de votre médicament est trop faible ou au contraire trop forte.

Quels effets secondaires Binosto peut-il provoquer ?

Chez quelques patients, des troubles gastro-intestinaux (p.ex. douleurs gastriques, douleurs abdominales, troubles digestifs, constipation, sensation de réplétion gastrique, diarrhée, flatulences, troubles de la déglutition, nausées, vomissements, selles noires ou/et sanglantes) peuvent apparaître. Des troubles digestifs sévères, comme une irritation ou des ulcérations de l’œsophage, peuvent apparaître, et ceux-ci peuvent à leur tour provoquer des douleurs thoraciques, des brûlures gastriques des troubles de la déglutition ou des douleurs lors de la déglutition. Cela peut arriver notamment si les patientes ou les patients prennent le comprimé hebdomadaire de Binosto avec moins de 2 dl d’eau du robinet et/ou si elles/ils se couchent en l’espace de moins de 30 minutes après la prise ou avant la consommation du premier repas. Une telle irritation peut se renforcer si le traitement de Binosto est poursuivi malgré l’apparition des symptômes.

Des céphalées, des douleurs osseuses, musculaires et/ou articulaires, qui ne sont que rarement sévères, peuvent se manifester. Les patients qui constatent des douleurs osseuses, musculaires et/ou articulaires sévères doivent en informer leur médecin. Chez la plupart des patients, les symptômes disparaissent après l’arrêt du médicament. Des gonflements articulaires ou des mains et des pieds enflés peuvent également rarement apparaître. Des symptômes pseudo-grippaux transitoires (dans de rares cas accompagnés de fièvre) typiquement au début du traitement, sont apparus. Des démangeaisons, des douleurs oculaires, des inflammations des yeux, des douleurs des oreilles ou une éruption cutanée, parfois aggravées par la lumière solaire, ont été observées dans de rares cas. Des chutes des cheveux ont été rapportées. Des réactions cutanées sévères peuvent apparaître dans de rares cas. Des réactions allergiques, comme l’urticaire ou une enflure du visage, des lèvres, de la langue et/ou du pharynx, susceptibles de provoquer des problèmes respiratoires ou de la déglutition, peuvent apparaître dans de rares cas. Des vertiges ou une altération du goût peuvent apparaître. Des ulcères gastriques (dont quelques-unes peuvent être sévères) sont apparus dans de rares cas. Des ulcères de la bouche peuvent apparaître lorsque le comprimé est mâché ou sucé.

Dans de rares cas, une cicatrisation retardée ou des infections de la mâchoire ont été constatées après des extractions dentaires.

Des cas de fractures du fémur sans exposition à un effort violent ont été rapportés. Veuillez contacter votre médecin, si vous remarquez des nouvelles douleurs ou des douleurs inhabituelles de la hanche ou de la cuisse.

Si vous remarquez des effets secondaires, veuillez en informer votre médecin ou votre pharmacien. Ceci vaut en particulier pour les effets secondaires non mentionnés dans cette notice d’emballage.

A quoi faut-il encore faire attention ?

Tenir ce médicament hors de portée des enfants. Ne pas conserver au-dessus de 30 °C.

Ce médicament ne doit pas être utilisé au-delà de la date figurant après la mention «EXP» sur le récipient.

Pour de plus amples renseignements, consultez votre médecin ou votre pharmacien, qui disposent d’une information détaillée destinée aux professionnels.

Que contient Binosto Comprimés effervescents ?

Principes actifs

Le comprimé effervescent de Binosto contient comme principe actif 70 mg d’alendronate (sous forme de trihydrate sodique d’alendronate).

Excipients

Citrate de sodium anhydre, acide citrique, bicarbonate de sodium, carbonate de sodium, arôme de fraise (propylèneglycol), acésulfame potassique, sucralose.

Numéro d’autorisation

65165 (Swissmedic).

Où obtenez-vous Binosto Comprimés effervescents ? Quels sont les emballages à disposition sur le marché ?

En pharmacie, sur ordonnance médicale.

Emballages mensuels à 4 comprimés effervescents pour solution orale et emballages trimestriels à 12 comprimés effervescents pour solution orale.

Titulaire de l’autorisation

Labatec Pharma S.A, 1217 Meyrin (GE).

Cette notice d’emballage a été vérifiée pour la dernière fois en février 2021 par l’autorité de contrôle des médicaments (Swissmedic).

Source : Swissmedicinfo.ch
Remarques :
– L’équipe de Creapharma.ch a copié à la main le contenu de Swissmedicinfo le 08.09.2021, attention il ne s’agit pas de la date de mise à jour de la notice du médicament, la date de dernière mise à jour de la notice du médicament est mentionnée dans le paragraphe en gras juste ci-dessus.
– Comme information interne à Creapharma.ch, il s’agit de la 1ère mise à jour de cette page depuis le lancement début 2021 de cette rubrique.
– Swissmedicinfo informe via son site Internet les médicaments mis à jour (via rubrique “Textes modifiés”). Creapharma.ch s’engage dans un délai maximum de 30 jours à mettre à jour chaque page médicament provenant de Swissmedicinfo (rubrique Informations destinées aux patients). Cela signifie que pendant quelques jours cette page ne puisse pas être 100% mise à jour. Pour une information toujours mise à jour (actuelle), consultez directement le site 
Swissmedicinfo.

Avez-vous trouvé cet article utile ou avez-vous noté une faute ?

Lire aussi :


Informations sur la rédaction de cet article et la date de la dernière modification: 08.09.2021

Publicité