Publicité

Cibadrex®

Information destinée aux patients en Suisse

Qu’est-ce que Cibadrex et quand doit-il être utilisé ?

Cibadrex est un médicament contenant deux principes actifs destinés à abaisser une pression artérielle élevée (hypertension): le bénazépril et l’hydrochlorothiazide. Il ne doit être utilisé que sur prescription médicale.

Quand Cibadrex ne doit-il pas être utilisé ?

Vous ne devez pas prendre Cibadrex si vous réagissez par une manifestation d’hypersensibilité au bénazépril et à l’hydrochlorothiazide (substances actives) ou à l’un des excipients de Cibadrex. Si vous souffrez d’une forte diminution de la quantité d’urine (anurie). Si vous souffrez d’un diabète (de type 1 ou 2) ou d’une insuffisance rénale et prenez en même temps de l’aliskirène, un principe actif abaissant la pression artérielle. Si vous utilisez de manière concomitante des médicaments qui contiennent l’association des principes actifs sacubitril/valsartan (utilisés dans le traitement de l’insuffisance cardiaque) ou le racécadotril (utilisé dans le traitement de la diarrhée), car il existe un risque accru d’angio-œdème (gonflement du visage, des yeux, des lèvres ou de la langue, problèmes respiratoires). Si de tels gonflements ou des problèmes respiratoires (gonflement appelé angio-œdème) se sont déjà manifestés chez vous, que ce soit après la prise d’un médicament abaissant la pression artérielle ou sans rapport avec la prise d’un tel médicament, ou si vous êtes enceinte.

Quelles sont les précautions à observer lors de la prise de Cibadrex ?

Ce médicament peut affecter les réactions, l’aptitude à conduire et la capacité à utiliser des outils ou des machines.

Sur la base des possibles effets secondaires (mal de tête, vertige, fatigue) il est conseillé d’être prudent lors de la conduite et de l’utilisation de machines.

Avant de prendre Cibadrex, informez votre médecin si vous souffrez ou avez souffert d’une maladie du cœur, des reins ou du foie, d’un diabète, ou d’autres maladies telles qu’un lupus érythémateux (maladie vasculaire), si vous avez de la fièvre ou des douleurs aux articulations, si vous savez que votre taux de potassium ou de sodium dans le sang est trop faible, ou que votre taux de calcium, d’acide urique (goutte) ou de cholestérol est trop élevé.

La prudence est recommandée si vous avez présenté un gonflement du visage ou de la gorge après avoir pris un médicament (y compris, des inhibiteurs de l’ECA).

La prudence est recommandée si vous souffrez actuellement de

vomissements ou de diarrhée ou si vous suivez un régime sans sel.

Si vous devez subir une intervention chirurgicale (y compris une intervention de chirurgie dentaire).

Si vous recevez actuellement du venin d’hyménoptères (pour tester ou traiter des allergies aux piqûres d’insectes) ou si vous devez vous soumettre à une aphérèse ou à une dialyse.

Si vous souffrez d’allergies ou d’un asthme.

Si vous êtes traité par un sartan ou l’aliskirène (un médicament contre l’hypertension artérielle).

Si vous remarquez une perte de l’acuité visuelle ou des douleurs oculaires, ces symptômes peuvent être dus à une accumulation de liquide dans le lit vasculaire de l’œil (effusion choroïdienne) ou à une augmentation de la pression dans l’œil. Ils peuvent survenir dans les heures ou semaines suivant la prise de Cibadrex et peuvent mener à une perte d’acuité visuelle permanente s’ils ne sont pas traités à temps. Si vous souffrez d’une allergie à la pénicilline ou aux sulfonamides, le risque d’effusion choroïdienne est éventuellement plus élevé.

Surveillance pendant le traitement par Cibadrex

Il est important pour votre médecin de contrôler le succès du traitement lors de consultations régulières, pour s’assurer que le médicament agit correctement.

Il peut s’avérer de temps à temps nécessaire de mesurer votre taux de potassium dans le sang et votre fonction cardiaque, en particulier si vous êtes âgé de plus de 65 ans et que vous êtes atteint de certaines maladies du cœur, du foie ou des reins.

Si vous prenez des médicaments qui diminuent le taux de potassium (p.ex. corticostéroïdes, antibiotiques) ou le taux de sodium (p.ex. antidépresseurs, antiépileptiques) ou qui augmentent le taux de potassium dans le sang, votre fonction cardiaque et le taux sanguin de différents minéraux seront étroitement surveillés.

Si vous êtes également traité par des médicaments destinés à soulager les douleurs ou les inflammations (anti-inflammatoires non stéroïdiens), votre fonction rénale sera contrôlée.

Si vous êtes également traité par du lithium, votre taux sanguin de lithium sera étroitement contrôlé, car Cibadrex peut modifier la quantité de lithium dans le sang.

Si vous souffrez d’une maladie vasculaire du collagène (telle qu’un lupus érythémateux disséminé ou une sclérodermie), le nombre de vos globules blancs sanguins sera éventuellement contrôlé.

Si vous avez déjà eu un cancer de la peau ou si vous remarquez une modification inattendue de la peau au cours du traitement. Le traitement par hydrochlorothiazide (un des principes actifs de Cibadrex), surtout lorsqu’il est administré pendant une longue période et à des doses élevées, peut engendrer un risque accru de certaines formes de cancer de la peau et des lèvres (cancer «blanc» de la peau non mélanome), probablement en raison de l’augmentation de la sensibilité de la peau aux rayons UV. Pendant le traitement par Cibadrex, protégez votre peau de la lumière du soleil et des rayons UV. Faites régulièrement examiner votre peau et contrôler l’apparition de nouvelles modifications de la peau et signalez immédiatement à votre médecin l’apparition de modifications suspectes de la peau.

Si vous avez des questions sur le mode d’action de Cibadrex ou sur la raison pour laquelle ce médicament vous a été prescrit, adressez-vous à votre médecin.

Veuillez également informer votre médecin ou votre pharmacien, si

– vous souffrez d’une autre maladie,

– vous êtes allergique ou

– vous prenez ou utilisez déjà d’autres médicaments en usage externe (même en automédication!)!

Ceci vaut en particulier pour: autres médicaments diminuant la pression artérielle (notamment les diurétiques), p. ex des sartans ou l’aliskirène, des médicaments avec l’association des principes actifs sacubitril/valsartan (utilisés dans le traitement de l’insuffisance cardiaque) ou le racécadotril (utilisé dans le traitement de la diarrhée),du lithium, des antidépresseurs, des médicaments antipsychotiques pour traiter certaines maladies psychiques, des antiépileptiques (contre les convulsions), de l’indométacine et d’autres anti-inflammatoires non stéroïdiens contre la douleur et l’inflammation, y compris les médicaments Cox-2 sélectifs, des antibiotiques, des antiarythmiques, des diurétiques, des médicaments contenant du potassium et des compléments à base de potassium, des médicaments comme la cortisone, des stéroïdes, de la digoxine et des glycosides digitaliques (médicaments pour le cœur), de l’héparine (pour prévenir les caillots sanguins), de l’érythropoïétine (pour réguler la formation des globules rouges sanguins), de l’insuline et des antidiabétiques (contre le diabète), de la cholestyramine, du colestipol ou d’autres résines (contre un taux élevé de cholestérol dans le sang), des médicaments myorelaxants (pour des interventions chirurgicales), de l’allopurinol (pour traiter la goutte), de l’amantadine (pour le traitement de la maladie de Parkinson et médicament pour le traitement ou la prévention de certaines maladies virales), des médicaments pour le traitement du cancer, des substances anticholinergiques (médicaments pour le traitement de nombreuses maladies comme les crampes gastro-intestinales, les crampes de la vessie, l’asthme, le mal des transports, les crampes musculaires, la maladie de Parkinson et pour faciliter la narcose), de la ciclosporine (en cas de transplantation et de maladies auto-immunes), de la vitamine D et des sels de calcium, de la carbamazépine (principalement pour le traitement de l’épilepsie et des maladies maniaco-dépressives), du diazoxide (en cas d’hypertension artérielle ou de taux de sucre dans le sang trop faible), de la méthyldopa (hypertension artérielle), des barbituriques, des anesthésiques et de l’alcool, des amines vasopressives telles que la noradrénaline (pour augmenter la pression artérielle), du probénécide (contre la goutte et un taux d’acide urique trop élevé), de l’or pour le traitement d’une polyarthrite rhumatoïde, ou des médicaments pour le traitement de certains cancers comme certaines tumeurs non malignes dans le contexte d’une maladie génétique (par exemple, temsirolimus, sirolimus, évérolimus).

Cibadrex contient du lactose (sucre du lait). Informez votre médecin si vous souffrez d’intolérance grave au lactose avant de prendre Cibadrex.

Cibadrex peut-il être pris pendant la grossesse ou l’allaitement ?

Vous ne devez pas prendre Cibadrex si vous êtes enceinte. La prise de Cibadrex pendant la grossesse peut avoir des conséquences sérieuses sur votre enfant à naître.

C’est pourquoi il est important que vous consultiez immédiatement votre médecin si vous pensez être enceinte. Informez aussi votre médecin si vous planifiez une grossesse.

Cibadrex passe dans le lait maternel. L’utilisation de Cibadrex est déconseillée pendant l’allaitement. Informez votre médecin si vous allaitez.

Comment utiliser Cibadrex ?

Les patients qui ont une pression artérielle élevée ne s’en rendent souvent pas compte et beaucoup se sentent effectivement tout à fait en bonne santé. Il est donc d’autant plus important que vous preniez votre médicament exactement selon les indications et que vous respectiez les consultations fixées par votre médecin, même si vous sentez bien. Une hypertension non traitée peut entraîner des troubles graves tels qu’insuffisance cardiaque, maladie des vaisseaux sanguins, attaque cérébrale ou maladie des reins. Cibadrex ne sera pris que sur prescription médicale. Conformez-vous strictement aux doses prescrites par votre médecin. Prenez Cibadrex aussi longtemps que votre médecin vous le prescrit. Il s’agit d’un traitement au long cours qui peut durer pendant des mois ou des années. Votre médecin surveillera régulièrement votre état et vérifiera que le traitement présente l’effet souhaité. Si vous oubliez une prise, rattrapez ce retard aussi vite que possible. S’il est presque l’heure de la dose suivante, ne faites rien et reprenez votre médicament à l’heure prévue. Ne doublez pas les doses. Si vous avez pris trop de Cibadrex ou si une autre personne a avalé accidentellement vos comprimés, adressez-vous immédiatement à votre médecin. Un traitement médical peut s’avérer nécessaire.

Cibadrex peut être pris pendant ou entre les repas car la prise de nourriture ne devrait pas influencer l’action du médicament. Avalez les comprimés avec un verre d’eau.

Le comprimé à 5/6.25 mg n’est pas adapté pour le dosage d’une demi- dose par partage du comprimé.

Ne changez pas de votre propre chef le dosage prescrit. Adressez-vous à votre médecin ou à votre pharmacien si vous estimez que l’efficacité du médicament est trop faible ou au contraire trop forte.

Enfants et adolescents

La sécurité et l’efficacité de Cibadrex n’ont pas été établies chez l’enfant et l’adolescent.

Quels effets secondaires Cibadrex peut-il provoquer ?

Comme tous les médicaments, Cibadrex peut provoquer des effets indésirables qui ne surviennent cependant pas chez tous les patients et disparaissent souvent après quelques jours ou semaines.

Certains effets secondaires peuvent être graves. Si vous constatez une réaction allergique grave, un gonflement du visage ou des lèvres, si vous avez des difficultés à respirer ou si une éruption apparaît sur la peau, consultez immédiatement votre médecin. De telles réactions peuvent se produire dès la première dose de Cibadrex ou parfois au bout de plusieurs semaines!

Prévenez également immédiatement votre médecin si vous présentez l’un des symptômes suivants:

– symptômes touchant les voies respiratoires supérieures, tels que toux, maux de gorge, sinusite, ulcérations dans la bouche dues à des infections, fièvre ou frissons,

– émissions d’urine fréquentes,

– forte diminution de l’excrétion d’urine, urine foncée,

– difficulté à respirer,

– fatigue inhabituelle,

– abattement (dépression),

– difficultés à se mouvoir, vertiges prononcés, évanouissement en se levant, étourdissement, douleurs ou crampes musculaires, douleurs articulaires,

– douleurs thoraciques subites ou avec une sensation d’oppression, pouls irrégulier,

– troubles gastro-intestinaux, vomissements ou diarrhées graves et persistants, douleurs de la partie supérieure du ventre,

– coloration jaune de la peau et des yeux, perte d’appétit,

– pouls irrégulier,

– saignements spontanés ou saignements de la peau en petites plaques,

– diminution de l’acuité visuelle,

– cancer de la peau et des lèvres (cancer «blanc» de la peau non mélanome): apparition d’un nodule ou d’une tache colorée sur la peau qui ne se résorbe pas au bout de plusieurs semaines et qui s’étend lentement pendant plusieurs mois, voire plusieurs années, ou de nodules rougeâtres à rosâtres solides dus au cancer et pouvant évoluer en ulcères; en revanche, les taches cutanées dues au cancer sont généralement plates et squameuses; elles apparaissent fréquemment à des endroits de la peau régulièrement exposés au soleil, comme le visage, les oreilles, les mains, les épaules, le torse ou le dos).

La prise de Cibadrex peut provoquer les effets secondaires suivants:

Très fréquents (plus de 1 patient sur 10): maux de tête, augmentation du taux de graisses dans le sang.

Fréquents (de 1 à 10 patients sur 100): vertiges, étourdissements, évanouissement en se levant, pouls rapide, bouffée de chaleur, toux, symptômes respiratoires, symptômes gastro-intestinaux, démangeaisons, éruption cutanée accompagnée de démangeaisons ou autre forme d’éruption (urticaire), sensibilité à la lumière, émissions d’urine fréquentes, fatigue, modification de la teneur en minéraux (p.ex. magnésium, sodium, potassium) du sang, diminution de l’appétit.

Occasionnels: taux faible de potassium.

Rares (de 1 à 10 patients sur 10’000): gonflement des lèvres ou du visage, nervosité, anxiété, troubles du sommeil, somnolence, paralysies, sensation anormale, douleurs dans la poitrine, pression artérielle basse, diarrhée, constipation, nausées, vomissements, douleurs abdominales, douleurs articulaires et raideur, douleurs musculaires, augmentation du taux de sucre, de créatinine et d’acide urique dans le sang, coloration jaune des yeux et de la peau (problèmes hépatiques), abattement (dépression), trouble de la vue, problèmes cardiaques, maladie de la peau avec formation de bulles, troubles de l’érection, aggravation d’un diabète.

Très rares (moins de 1 patient sur 10’000): taux faible de sodium, bourdonnements d’oreille, perte du goût, réactions d’hypersensibilité (y compris difficultés respiratoires), pneumonie, appendicite, modifications de la formule sanguine, trouble de la fonction rénale.

Si vous remarquez des effets secondaires qui ne sont pas mentionnés dans cette notice, veuillez en informer votre médecin ou votre pharmacien.

Par ailleurs, vous devez immédiatement montrer à votre médecin d’éventuelles modifications inattendues de la peau que vous observez pendant le traitement avec Cibadrex.

A quoi faut-il encore faire attention ?

Conserver Cibadrex à l’abri de l’humidité et hors de portée des enfants. Ne pas conserver au-dessus de 30 °C.

Le médicament ne doit pas être utilisé au-delà de la date figurant après la mention «EXP» sur l’emballage.

Pour de plus amples renseignements, consultez votre médecin ou votre pharmacien, qui disposent d’une information détaillée destinée aux professionnels.

Que contient Cibadrex ?

Cibadrex contient deux substances actives, le chlorhydrate de bénazépril et l’hydrochlorothiazide, ainsi que des excipients, 10 mg de chlorhydrate de bénazépril et 12.5 mg d’hydrochlorothiazide (sécables) et 20 mg de chlorhydrate de bénazépril et 25 mg d’hydrochlorothiazide (sécables).

Numéro d’autorisation

51794 (Swissmedic)

Où obtenez-vous Cibadrex ? Quels sont les emballages à disposition sur le marché ?

En pharmacie sur ordonnance médicale.

Comprimés pelliculés à 10/12.5 mg: 98 (sécables).

Comprimés pelliculés à 20/25 mg: 98 (sécables).

Titulaire de l’autorisation

Novartis Pharma Schweiz AG, Risch; Domicile: 6343 Rotkreuz

Cette notice d’emballage a été vérifiée pour la dernière fois en septembre 2020 par l’autorité de contrôle des médicaments (Swissmedic).

Source : Swissmedicinfo.ch (site accédé par Creapharma.ch le 18.11.2020, attention il ne s’agit pas de la date de mise à jour de la notice du médicament. La date de dernière mise à jour de la notice du médicament est mentionnée dans le paragraphe ci-dessus).

Avez-vous trouvé cet article utile ou avez-vous noté une faute ?

Lire aussi :


Informations sur la rédaction de cet article et la date de la dernière modification: 18.11.2020

Publicité