Publicité

Co-Dafalgan® Comprimés effervescents sécables

Information destinée aux patients en Suisse

Qu’est-ce que le Co-Dafalgan et quand doit-il être utilisé ?

Les principes actifs de Co-Dafalgan sont le paracétamol et la codéine. Ces substances calment les douleurs.

Le Co-Dafalgan est utilisé sur prescription médicale pour le traitement à court terme de maux de têtes, douleurs dentaires, douleurs au niveau des articulations et des ligaments, douleurs dorsales et douleurs suite à une blessure d’intensité modérée, lorsque d’autres anti-douleurs tels que le paracétamol ou l’ibuprofène seuls sont insuffisamment efficaces.

Les comprimés effervescents de Co-Dafalgan sont utilisés chez les adultes et les adolescents (à partir de 12 ans) d’un poids corporel supérieur à 33 kg.

De quoi faut-il tenir compte en dehors du traitement ?

Le Co-Dafalgan ne peut pas être pris pendant plus de 3 jours. Adressez-vous à votre médecin si aucun soulagement clair des douleurs n’est atteint après cette période.

Pour éviter tout risque de surdosage, il faut s’assurer que les autres médicaments administrés ne contiennent pas de paracétamol.

La posologie indiquée ou prescrite par le médecin ne doit pas être dépassée.

Il convient également de noter que la prise prolongée d’analgésiques peut contribuer à la persistance des maux de tête.

La prise prolongée d’analgésiques, surtout en cas d’association, peut provoquer des troubles durables de la fonction rénale avec risque d’insuffisance rénale.

Quand Co-Dafalgan ne doit-il pas être pris ?

Les comprimés effervescents de Co-Dafalgan ne peuvent pas être pris dans les cas suivants:

– Lorsque vous êtes hypersensible au paracétamol, à la codéine ou aux substances apparentées respectivement à un des adjuvants (voir «Que contient Co-Dafalgan ?»). Une hypersensibilité de ce type se manifeste par exemple par des signes tels que: asthme, détresse respiratoire, troubles circulatoires, gonflements de la peau et des muqueuses ou éruptions cutanées (urticaire);

– Troubles graves de la fonction hépatique;

– Consommation excessive d’alcool;

– Trouble héréditaire de la fonction hépatique (maladie de Gilbert);

– Respiration altérée (voir «Quelles sont les précautions à observer lors de la prise de Co-Dafalgan ?»);

– Chez les enfants et adolescents de moins de 33 kg (moins de 12 ans);

– Chez les adolescents de moins de 50 kg après une opération pour enlever les amygdales, par exemple à cause d’apnée du sommeil (courtes pauses respiratoires pendant le sommeil);

– Pendant l’allaitement;

– Lorsque vous savez que vous métabolisez la codéine trop vite en morphine.

Quelles sont les précautions à observer lors de la prise de Co-Dafalgan ?

Avant toute utilisation, vous devez consulter votre médecin si vous souffrez d’une affection rénale ou hépatique, ou d’un «déficit en glucose-6-phosphate déshydrogénase» (maladie héréditaire rare des globules rouges).

Informez également votre médecin en cas de coliques biliaires, pancréatite, constipation, épilepsie, asthme, toux grasse et autres maladies respiratoires, hypotension, hypertrophie de la prostate ou rétrécissement de l’urètre.

Co-Dafalgan ne doit pas être utilisé en cas de risque de dépendance ou en cas de dépendance actuelle ou passée aux stupéfiants.

Informez également votre médecin si vous devez prendre simultanément des médicaments anticoagulants ou certains médicaments visant à traiter la tuberculose (rifampicine, isoniazide), l’épilepsie (phénytoïne, carbamazépine), la goutte (probénécide), un taux élevé de lipides dans le sang (cholestyramine), les infections par le VIH (zidovudine), des douleurs intenses (opioïdes, célécoxib), une toux sèche, des troubles anxieux, la dépression et d’autres troubles psychiques ou des troubles du sommeil. Des précautions doivent également être prises en cas d’utilisation concomitante de desdits anticholinergiques ou de médicaments composés des principes actifs tels que le chloramphénicol, le salicylamide, le phénobarbital et la dexaméthasone.

En cas d’utilisation concomitante d’un antibiotique comportant le principe actif flucloxacilline veuillez également informer votre médecin en raison de l’existence d’un risque accru d’acidification du sang (acidose métabolique à trou anionique augmenté). Une étroite surveillance médicale est recommandée afin de déceler une acidose métabolique.

La consommation simultanée de Co-Dafalgan et d’alcool est déconseillée. Le risque de lésions hépatiques dues au paracétamol est en particulier accru en cas de consommation d’alcool et de carence alimentaire concomitante. La prise concomitante d’alcool et/ou de médicaments dépresseurs du SNC (p.ex. somnifères, anxiolytiques, certains analgésiques, certains médicaments pour le traitement de maladies psychiques) peut affecter les réactions, l’aptitude à la conduite et l’aptitude à utiliser des outils ou des machines!

En cas de troubles alimentaires, tels que l’anorexie, la boulimie et l’amaigrissement excessif, et en cas de malnutrition chronique, la prudence est de mise pour l’administration de Co-Dafalgan.

En cas de déshydratation et de diminution du volume sanguin, la prudence est de mise pour l’administration de Co-Dafalgan. Dans le cas d’une infection grave (p.ex. empoisonnement du sang), la prudence est également de mise pour l’administration de Co-Dafalgan.

La codéine est transformée en morphine par une enzyme dans le foie. La morphine est la substance qui soulage les douleurs. Certaines personnes ont une variante de cette enzyme, ce qui peut avoir des influences différentes. Chez certaines personnes, il ne se forme pas de morphine ou seulement en très faible quantité et on n’atteint pas un soulagement suffisant des douleurs. Chez d’autres personnes, il est probable que des effets secondaires graves se présentent car une très grande quantité de morphine est formée. Lorsque vous remarquez un des effets secondaires suivants, arrêtez de prendre ce médicament et demandez immédiatement un conseil médical: respiration lente ou faible, désorientation, somnolence, pupilles étroites, nausées ou vomissements, constipation, perte d’appétit.

Certaines personnes présentant une hypersensibilité aux analgésiques et aux antirhumatismaux peuvent aussi développer une hypersensibilité au paracétamol (voir «Quels effets secondaires Co-Dafalgan peut-il provoquer ?»).

Chaque comprimé effervescent de Co-Dafalgan contient:

– 30 mg d’aspartam. L’aspartam contient une source de phénylalanine. Peut être dangereux pour les personnes atteintes de phénylcétonurie (PCU), une maladie génétique rare caractérisée par l’accumulation de phénylalanine ne pouvant être éliminée correctement.

– 300 mg de sorbitol. Le sorbitol est une source de fructose. Si votre médecin vous a informé(e) que vous (ou votre enfant) présentiez une intolérance à certains sucres ou si vous avez été diagnostiqué(e) avec une intolérance héréditaire au fructose (IHF), une maladie génétique rare caractérisée par l’incapacité à décomposer le fructose, parlez-en à votre médecin avant que vous (ou votre enfant) ne preniez ou ne receviez ce médicament.

– 384,7 mg de sodium (composant principal du sel de cuisine/table). Cela équivaut à environ 19% de l’apport alimentaire quotidien maximal recommandé de sodium pour un adulte. Parlez-en à votre médecin ou votre pharmacien si vous devez suivre un régime à faible teneur en sel (sodium).

Veuillez informer votre médecin ou votre pharmacien si

– vous souffrez d’une autre maladie,

– si vous êtes allergique ou

– si vous prenez déjà d’autres médicaments en usage interne ou externe (même en automédication!).

Co-Dafalgan peut-il être pris pendant la grossesse ou l’allaitement ?

Si vous êtes enceinte ou si vous envisagez une grossesse, vous ne pouvez prendre Co-Dafalgan qu’après consultation et prescription explicite de votre médecin. Dans ce cas, il convient d’utiliser la dose efficace la plus faible pendant la durée la plus courte possible et à la fréquence la plus basse possible.

Le paracétamol et la codéine passent en faibles quantités dans le lait maternel. Par conséquent, Co-Dafalgan ne doit pas être utilisé pendant la période d’allaitement.

Comment utiliser Co-Dafalgan ?

Les doses unitaires des comprimés effervescents ne doivent pas être pris plus fréquemment qu’indiqué. Il ne faut pas dépasser la dose quotidienne maximale indiquée. Ne pas administrer aux enfants et adolescents de moins de 33 kg de poids corporel (moins de 12 ans).

Comprimés effervescents sécables:

Adultes et adolescents à partir de 12 ans et pesant plus de 50 kg:

1 à 2 comprimés effervescents jusqu’à 4 fois par jour (maximum 8 comprimés effervescents par jour).

Adolescents de 33 à 50 kg de poids corporel (à partir de 12 ans):

½ à 1 comprimé effervescent jusqu’à 4 fois par jour (maximum 4 comprimés effervescents par jour).

Dissoudre les comprimés effervescents dans un grand verre d’eau. Ne pas mâcher ou avaler en entier. Respecter un intervalle de 6 heures au minimum entre chaque prise.

Ne changez pas de votre propre chef le dosage prescrit. Adressez-vous à votre médecin ou à votre pharmacien si vous estimez que l’efficacité du médicament est trop faible ou au contraire trop forte.

Quels effets secondaires Co-Dafalgan peut-il provoquer ?

La prise de Co-Dafalgan peut provoquer les effets secondaires suivants:

dans de rares cas, des réactions d’hypersensibilité comme le prurit, des gonflements de la peau et des muqueuses, ou des éruptions cutanées, voire de graves réactions cutanées (très rares) et des nausées peuvent survenir. Par ailleurs, un essoufflement ou un asthme peuvent survenir, surtout lorsque ces effets secondaires ont déjà été observés auparavant en cas d’utilisation d’acide acétylsalicylique ou d’autres anti-inflammatoires non stéroïdiens (AINS). En cas d’apparition des signes d’une réaction d’hypersensibilité ou d’ecchymoses/hémorragies, il convient d’interrompre la prise du médicament et de consulter un médecin. Des modifications de l’hémogramme ont été très rarement observées, telles qu’une diminution du nombre de plaquettes (thrombocytopénie) ou une diminution importante de certains globules blancs (agranulocytose).

On observe fréquemment une constipation, de légers maux de tête et la somnolence et surtout au début du traitement, des nausées et des vomissements. Occasionnellement, une désorientation ou des vertiges apparaissent, rarement des acouphènes, une sécheresse de la bouche, des troubles du sommeil et un ralentissement de la respiration (dépression respiratoire). Des troubles lors de la miction, des troubles visuels, un rétrécissement des pupilles et de l’euphorie peuvent survenir.

Les médicaments contenant de la codéine peuvent provoquer une dépendance.

Si vous remarquez des effets secondaires, veuillez en informer votre médecin ou votre pharmacien. Ceci vaut en particulier pour les effets secondaires non mentionnés dans cette notice d’emballage.

À quoi faut-il encore faire attention ?

Conserver à température ambiante (entre 15 et 25 °C), à l’abri de l’humidité et hors de portée des enfants.

Ce médicament ne doit pas être utilisé au-delà de la date figurant après la mention «EXP» sur le récipient.

En cas de prise non contrôlée (surdosage), consultez immédiatement un médecin. Des nausées, des vomissements, des douleurs abdominales, un manque d’appétit, un malaise généralisé, une gêne respiratoire, une somnolence et/ou une léthargie peuvent être les signes d’un surdosage, mais ne se manifestent que plusieurs heures, voire un jour après la prise. Un surdosage peut entraîner de très graves dommages au foie. Une paralysie respiratoire peut également se présenter en cas de surdosage.

Des médicaments contenant du paracétamol et de la codéine ne doivent pas être administrés à des enfants qui ont consommé de l’alcool par inadvertance.

Pour de plus amples renseignements, consultez votre médecin ou votre pharmacien, qui disposent d’une information détaillée destinée aux professionnels.

Que contient Co-Dafalgan ?

Principes actifs

1 comprimé effervescent contient 500 mg de paracétamol et 30 mg de phosphate de codéine hémihydraté.

Excipients

Acide citrique anhydre (E 330), bicarbonate de sodium, carbonate de sodium anhydre (E 500), sorbitol (E 420), docusate sodique, povidone, benzoate de sodium (E 211), aspartam (E 951), arôme de pamplemousse.

Numéro d’autorisation

47353 (Swissmedic).

Où obtenez-vous Co-Dafalgan ? Quels sont les emballages à disposition sur le marché ?

En pharmacie, sur ordonnance médicale.

Boîtes de 16 comprimés effervescents sécables.

Titulaire de l’autorisation                             

UPSA Switzerland AG, Zug.

Cette notice d’emballage a été vérifiée pour la dernière fois en février 2021 par l’autorité de contrôle des médicaments (Swissmedic).

Source : Swissmedicinfo.ch
Remarques :
– L’équipe de Creapharma.ch a copié à la main le contenu de Swissmedicinfo le 15.07.2021, attention il ne s’agit pas de la date de mise à jour de la notice du médicament, la date de dernière mise à jour de la notice du médicament est mentionnée dans le paragraphe en gras juste ci-dessus.
  – Comme information interne à Creapharma.ch, il s’agit de  la 2ème mise à jour de cette page depuis le lancement début 2021 de cette rubrique. Mise à jour 1 (15 juin 2021).  
– Swissmedicinfo informe via son site Internet les médicaments mis à jour (via rubrique “Textes modifiés”). Creapharma.ch s’engage dans un délai maximum de 30 jours à mettre à jour chaque page médicament provenant de Swissmedicinfo (rubrique Informations destinées aux patients). Cela signifie que pendant quelques jours cette page ne puisse pas être 100% mise à jour. Pour une information toujours mise à jour (actuelle), consultez directement le site Swissmedicinfo.

Avez-vous trouvé cet article utile ou avez-vous noté une faute ?

Lire aussi :


Informations sur la rédaction de cet article et la date de la dernière modification: 15.07.2021

Publicité