Publicité

Codéine Knoll®, comprimés

Information destinée aux patients en Suisse

Qu’est-ce que Codéine Knoll et quand doit-il être utilisé ?

Codéine Knoll est un antitussif ‘qui exerce une inhibition sur le centre de la toux, ce qui diminue la fréquence et l’intensité des quintes de toux.

Codéine Knoll est utilisé sur prescription médicale pour le traitement des toux sèches et irritantes.

Codéine Knoll ne doit pas être prescrit aux personnes qui ont tendance à faire un usage abusif des médicaments.

Selon prescription du médecin.

Quand Codéine Knoll ne doit-il pas être pris ?

Codéine Knoll ne doit pas être utilisé dans les situations suivantes:

– si vous présentez une restriction respiratoire

– si vous souffrez d’une affection dans laquelle il faut éviter d’inhiber le réflexe de la toux (par exemple certaines maladies cérébrales)

– si vous êtes allergique à la codéine (principe actif)

– si vous présentez ou avez présenté par le passé une dépendance aux opiacés ou à des molécules apparentées

– s’il a été établi que vous êtes un «métaboliseur ultra-rapide», c’est-à-dire que vous convertissez très rapidement la codéine en morphine, car cela vous expose à un risque accru d’effets indésirables graves liés à la codéine

– si vous allaitez. La codéine peut nuire au nourrisson, car elle est excrétée dans le lait maternel (cf. «Codéine Knoll peut-il être pris pendant la grossesse ou l’allaitement ?»)

– si vous êtes un enfant ou adolescent de moins de 18 ans.

Quelles sont les précautions à observer lors de la prise de Codéine Knoll ?

Si vous souffrez d’épilepsie, informez-en votre médecin avant de prendre Codéine Knoll.

Si vous souffrez de constipation chronique, vous devez éviter de prendre Codéine Knoll sur une période prolongée.

La prudence est de rigueur lors d’une utilisation de Codéine Knoll en association avec les médicaments suivants:

– Calmants (narcotiques, somnifères, sédatifs);

– Antidépresseurs (neuroleptiques, inhibiteurs de la MAO);

– Médicaments contre les allergies (antihistaminiques);

– Cimétidine (un médicament contre l’excès d’acidité gastrique).

Ces médicaments sont susceptibles d’interagir avec Codéine Knoll dans le sens d’un renforcement mutuel des effets, pouvant faire augmenter la fréquence et l’intensité des effets indésirables. Informez votre médecin si vous utilisez de tels médicaments. Votre médecin ajustera éventuellement votre dose.

Codéine Knoll ne doit pas être pris avec de l’alcool, car les effets peuvent se renforcer mutuellement de sorte à entraîner une augmentation de la fréquence et de l’intensité des effets indésirables.

Si vous êtes un «métaboliseur ultrarapide» sans le savoir, des effets indésirables graves peuvent survenir. Si vous remarquez chez vous l’un des effets indésirables suivants, arrêtez la prise de ce médicament et consultez immédiatement un médecin:

– respiration lente ou faible,

– confusion,

– somnolence,

– rétrécissement des pupilles,

– nausée ou vomissement,

– constipation,

– manque d’appétit.

En cas de toux persistante, récidivante, récalcitrante ou d’échec du traitement, consultez votre médecin avant de continuer à prendre ce médicament. Prise de manière prolongée et incontrôlée, Codéine Knoll peut entraîner une dépendance.

Ce médicament peut affecter les réactions, l’aptitude à conduire et la capacité à utiliser des outils ou des machines. La consommation concomitante d’alcool renforce cet effet.

Si votre médecin vous a informé(e) d’une intolérance à certains sucres, contactez-le avant de prendre Codéine Knoll.

Veuillez informer votre médecin ou votre pharmacien si

– vous souffrez d’une autre maladie

– vous êtes allergique

– vous prenez déjà d’autres médicaments (même en automédication!).

Codéine Knoll peut-il être pris pendant la grossesse ou l’allaitement ?

Si vous êtes enceinte ou projetez de le devenir, vous ne devez prendre ce médicament que sur prescription explicite de votre médecin.

Les femmes qui allaitent ne doivent pas prendre Codéine Knoll. La codéine peut nuire au nourrisson, car elle est excrétée dans le lait maternel.

Comment utiliser Codéine Knoll ?

Le médecin traitant fixera la posologie la plus adaptée à votre cas. Les doses mentionnées ci-dessous ne sont données qu’à titre indicatif. Ne modifiez pas le dosage prescrit et n’interrompez pas le traitement sans avoir consulté votre médecin.

Adultes: en règle générale 1 comprimé 1-3 fois par 24 heures.

Enfants et adolescents: les enfants et adolescents de moins de 18 ans ne doivent pas prendre Codéine Knoll (cf. «Quand Codéine Knoll ne doit-il pas être utilisé ?».

Les comprimés sont à prendre après les repas avec un peu de liquide. Ne prenez pas plus de 2 comprimés à la fois et ne dépassez pas 4 comprimés par jour.

Ne changez pas de votre propre chef le dosage prescrit. Adressez-vous à votre médecin ou à votre pharmacien si vous estimez que l’efficacité du médicament est trop faible ou au contraire trop forte.

Quels effets secondaires Codéine Knoll peut-il provoquer ?

La prise de Codéine Knoll peut provoquer les effets secondaires suivants:

Fréquent (concerne 1 à 10 utilisateurs sur 100)

Les effets indésirables les plus fréquents sont la constipation et les nausées.

Occasionnel (concerne 1 à 10 utilisateurs sur 1000)

A doses élevées, de même que chez des patients particulièrement sensibles, peuvent survenir des symptômes comme de la somnolence et une inhibition respiratoire.

Rare (concerne 1 à 10 utilisateurs sur 10 000)

Les manifestations dues à l’action du médicament sur le système nerveux central, telles que la léthargie et l’euphorie, sont rares.

La codéine peut engendrer une dépendance et provoquer, à l’arrêt du traitement, des symptômes de sevrage.

Si vous remarquez des effets secondaires, veuillez en informer votre médecin ou votre pharmacien. Ceci vaut en particulier pour les effets secondaires non mentionnés dans cette notice d’emballage.

À quoi faut-il encore faire attention ?

Ce médicament ne doit pas être utilisé au-delà de la date figurant après la mention <EXP> sur le récipient.

S’il vous reste des comprimés dont le délai de conservation est expiré, rapportez-les à votre pharmacie afin qu’ils soient détruits comme il convient.

Remarques concernant le stockage

Conserver le blister dans son carton pour le protéger de la lumière. Conserver à température ambiante (15-25°C) et hors de portée des enfants.

Remarques complémentaires

Pour de plus amples renseignements, consultez votre médecin ou votre pharmacien qui disposent d’une information détaillée destinée aux professionnels.

Que contient Codéine Knoll ?

1 comprimé contient:

Principes actifs

50 mg de phosphate de codéine hémihydraté.

Excipients

Lactose monohydraté (18.0 mg), amidon de maïs, cellulose microcristalline, povidone K 30, talc, stéarate de magnésium

Numéro d’autorisation

19220 (Swissmedic)

Où obtenez-vous Codéine Knoll ? Quels sont les emballages à disposition sur le marché ?

Codéine Knoll est disponible en pharmacie, sur ordonnance médicale.

Disponible en emballages de 20 comprimés.

Titulaire de l’autorisation

Mylan Pharma GmbH, 6312 Steinhausen

Cette notice d’emballage a été vérifiée pour la dernière fois en juillet 2020 par l’autorité de contrôle des médicaments (Swissmedic).

Source : Swissmedicinfo.ch (site accédé par Creapharma.ch le 25.11.2020, attention il ne s’agit pas de la date de mise à jour de la notice du médicament. La date de dernière mise à jour de la notice du médicament est mentionnée dans le paragraphe ci-dessus).

Avez-vous trouvé cet article utile ou avez-vous noté une faute ?

Lire aussi :


Informations sur la rédaction de cet article et la date de la dernière modification: 25.11.2020
Publicité