Publicité

Coditussin® Pastilles bronchiques

Information destinée aux patients en Suisse

Qu’est-ce que les Coditussin pastilles bronchiques et quand sont-elles utilisées ?

Coditussin pastilles bronchiques contiennent le principe actif codéine. La codéine augmente l’excitabilité du centre de la toux, atténue ainsi le réflexe tussigène et diminue la fréquence des quintes de toux. Coditussin pastilles bronchiques sont indiquées pour atténuer la toux irritative lors de refroidissements.

De quoi faut-il tenir compte en dehors du traitement ?

Le tabagisme contribue à la constitution de la toux (toux du fumeur). Si vous fumez, vous pourrez renforcer l’effet des Coditussin pastilles bronchiques en renonçant à la consommation de tabac.

Quand les Coditussin pastilles bronchiques ne doivent-elles pas être utilisées ?

Coditussin pastilles bronchiques ne doivent pas être utilisées dans les situations suivantes:

– d’hypersensibilité à la codéine ou à l’un des composants.

– d’intolérance au fructose (un trouble héréditaire rare affectant le métabolisme du glucose)

– dans la phase aiguë d’une crise d’asthme bronchique et autres états qui s’accompagnent d’une limitation sévère de la fonction respiratoire.

– certaines inflammations intestinales (diverticulite) et dans les suites immédiates d’une intervention chirurgicale du tube digestif.

– dépendance aux substances qui sont apparentées à la codéine sur le plan chimique (les substances dites opioïdes).

– après une intervention chirurgicale gastro-intestinale.

– en cas d’obstruction du cardia, du pylore ou du duodénum.

– lors de la prise de certains médicaments traitant les troubles psychiques (médicaments dénommés inhibiteurs de la monoamine-oxidase (inhibiteurs de la MAO) en cas de dépression).

– au cours de la grossesse et de l’allaitement. Les femmes qui allaitent ne doivent pas prendre de codéine. La codéine peut nuire au nourrisson, car elle est excrétée dans le lait maternel.

– les médicaments à base de codéine pour traiter la toux et le refroidissement ne doivent pas être utilises chez les enfants âgés de moins de 12 ans en raison du risque d’effets secondaires graves, y compris des troubles respiratoires.

– les patients de tout âge, qui sont connus pour être des «métaboliseurs ultrarapides», pouvant par conséquent convertir très rapidement la codéine en morphine, ne doivent pas utiliser la codéine pour traiter la toux et le refroidissement, car ils présentent un risque plus élevé d’effets indésirables graves lies à la codéine.

Quelles sont les précautions à observer lors de l’utilisation de Coditussin pastilles bronchiques ?

En cas de fortes sécrétions de mucus bronchique, I Coditussin pastilles bronchiques ne devraient pas être administrées par mesure de précaution, étant donné qu’en raison de l’inhibition du réflexe tussigène, le mucus bronchique ne pourra être expectoré.

La codéine est déconseillée aux adolescents âgés de 12 à 18 ans qui souffrent de troubles respiratoires, car cette population de patients est plus sensible aux troubles respiratoires induits par la codéine dans certaines circonstances.

La prise concomitante de certains médicaments traitant les troubles du sommeil, les états d’excitation, les dépressions ou les allergies peut renforcer l’effet de Coditussin pastilles bronchiques. Votre médecin ou votre pharmacien vous expliqueront quels médicaments sont concernés et ce qu’il faut surveiller lorsqu’une prise simultanée s’avère nécessaire.

Lors de traitements au long cours, une accoutumance et une dépendance peuvent apparaître.

Ce médicament peut affecter les réactions, l’aptitude à la conduite et l’aptitude à utiliser des outils ou des machines! Ceci est particulièrement valable lors de consommation concomitante de boissons alcoolisées.

En cas de maladies hépatiques et rénales ou au cas où vous présenteriez un ralentissement de l’élimination du principe actif codéine d’origine héréditaire, les Coditussin pastilles bronchiques ne devraient, par mesure de précaution, être prises que sur prescription médicale.

Veuillez informer votre médecin, votre pharmacien si

– vous souffrez d’une autre maladie,

– vous êtes allergique,

– vous prenez ou utilisez déjà d’autres médicaments en usage interne ou externe (même en automédication)!

Coditussin pastilles bronchiques peuvent-elles être prises pendant la grossesse ou l’allaitement ?

Coditussin pastilles bronchiques ne doivent pas être administrées au cours de la grossesse. Les femmes qui allaitent ne doivent pas prendre de codéine. La codéine peut nuire au nourrisson, car elle est excrétée dans le lait maternel.

Comment utiliser les Coditussin pastilles bronchiques ?

Adulte et adolescent de plus de 12 ans: laisser fondre lentement dans la bouche 1 pastille toutes les 1 à 2 heures, toutefois au maximum 9 pastilles par jour. Si au décours d’un traitement de 5 – 7 jours, vous notez une persistance ou une recrudescence importante voire même une aggravation de votre toux, veuillez consulter un médecin afin que l’origine de la toux puisse être diagnostiquée et qu’un traitement adapté soit initié si besoin.

Veuillez-vous conformer au dosage figurant sur la notice d’emballage ou prescrit par votre médecin. Si vous estimez que l’efficacité du médicament est trop faible ou au contraire trop forte, veuillez-vous adresser à votre médecin ou à votre pharmacien.

Quels effets secondaires les Coditussin pastilles bronchiques peuvent-elles provoquer ?

L’utilisation des Coditussin pastilles bronchiques peuvent provoquer les effets secondaires suivants:

On observe fréquemment une constipation, des troubles gastro-intestinaux ainsi qu’une fatigue et des maux de tête.

Occasionnellement, la prise de doses élevées peut donner lieu à des troubles visuels (vision trouble, strabisme), une chute de la tension artérielle (voiles noirs devant les yeux, vertiges), et des troubles respiratoires (respiration ralentie et superficielle).

Dans des rares cas, on note une perte de l’initiative, des sauts d’humeur, des troubles du sommeil, des bourdonnements d’oreille, des spasmes bronchiques, une sécheresse de la bouche et dans de très rares cas des réactions d’hypersensibilité (allergies) ou une euphorie. Les réactions allergiques se manifestent sous forme de démangeaisons, de rougeurs cutanées, d’une transpiration excessive, de palpitations et de malaises, pouvant, dans des cas isolés, aller jusqu’à l’évanouissement. La survenue de difficultés respiratoires soudaines ou d’une réaction d’hypersensibilité doit entraîner un arrêt immédiat du traitement et la consultation d’un médecin.

La codéine peut engendrer une dépendance et de légers symptômes de sevrage.

En raison de la présence de l’édulcorant sorbitol, des ballonnements ou une légère diarrhée peuvent être observés lors de la prise de doses élevées, ceux-ci disparaissent lors de la diminution de la dose.

En ce qui concerne les effets indésirables survenant lors de la prise concomitante d’autres médicaments, veuillez vous référer à la rubrique «Quelles sont les précautions à observer lors de l’utilisation de Coditussin pastilles bronchiques?».

Si vous remarquez des effets secondaires qui ne sont pas mentionnées dans cette notice, veuillez en informer votre médecin ou votre pharmacien.

A quoi faut-il encore faire attention ?

Conserver hors de la portée des enfants.

Conserver à la température ambiante (15-25 °C) et à l’abri de la lumière.

Le médicament ne doit pas être utilisé au-delà de la date figurant après la mention «EXP» sur le récipient.

Pour de plus amples renseignements, consultez votre médecin ou votre pharmacien qui disposent d’une information détaillée destinée aux professionnels.

Que contiennent les Coditussin pastilles bronchiques ?

Une pastille contient: le principe actif 5.0 mg de phosphate de codéine. Ce médicament contient des excipients supplémentaires tels que sorbitol, maltitol, colorant: caramel (E150), des arômes et ainsi que d’autres excipients.

Numéro d’autorisation

66331 (Swissmedic).

Où obtenez-vous les Coditussin pastilles bronchiques ? Quels sont les emballages à disposition sur le marché ?

Peut être remis sans ordonnance médicale.

Emballages de 40 pastilles

Titulaire de l’autorisation

Dr. Heinz Welti AG, Gebenstorf.

Cette notice d’emballage a été vérifiée pour la dernière fois en juillet 2017 par l’autorité de contrôle des médicaments (Swissmedic).

Source : Swissmedicinfo.ch (site accédé par Creapharma.ch le 25.11.2020, attention il ne s’agit pas de la date de mise à jour de la notice du médicament. La date de dernière mise à jour de la notice du médicament est mentionnée dans le paragraphe ci-dessus).

Avez-vous trouvé cet article utile ou avez-vous noté une faute ?

Informations sur la rédaction de cet article et la date de la dernière modification: 25.11.2020

Publicité