Publicité

Eprotan-Mepha plus, Lactab®

Information destinée aux patients en Suisse

ATTENTION SELON PHARMA-INFO (EDITION DE JUIN 2021), CE MEDICAMENT EST OU SERA HORS COMMERCE EN SUISSE DEPUIS LE 18.03.2022

Qu’est-ce que Eprotan-Mepha plus et quand doit-il être utilisé ?

Eprotan-Mepha plus est un médicament contenant deux principes actifs destiné au traitement de l’hypertension artérielle.

Un des deux principes actifs (l’éprosartan) bloque les récepteurs de transmetteurs (molécules physiologiques agissant comme des messagers) responsables de l’hypertension artérielle, ce qui entraîne une baisse de la tension artérielle.

L’hydrochlorothiazide est un diurétique (molécule favorisant l’élimination des urines). Il stimule l’excrétion de sodium, de chlorure et d’eau par les reins et conduit ainsi à une baisse de la tension artérielle.

Eprotan-Mepha plus ne doit être pris que sur prescription médicale pour le traitement de l’hypertension artérielle.

De quoi faut-il tenir compte en dehors du traitement ?

Eprotan-Mepha plus est destiné au traitement des adultes uniquement.

Quand Eprotan-Mepha plus ne doit-il pas être pris ?

Vous ne devez pas prendre Eprotan-Mepha plus dans les cas suivants:

– hypersensibilité connue à l’un des composants du médicament ou aux sulfamides;

– diurèse (élimination d’urine) insuffisante, carences en potassium et en sodium dans le sang, troubles de l’équilibre du calcium, prise simultanée de certains anticoagulants, goutte, congestion biliaire et rétrécissement des voies biliaires;

– durant la grossesse et l’allaitement (voir rubrique «Eprotan-Mepha plus peut-il être pris pendant la grossesse ou l’allaitement ?»).

– maladies hépatiques et rénales graves.

– si vous souffrez de diabète (de type 1 ou de type 2) ou d’insuffisance rénale et prenez aussi de l’aliskirène (un médicament antihypertenseur).

– si vous souffrez de problèmes rénaux dus au diabète (néphropathie diabétique) et prenez aussi un inhibiteur de l’enzyme de conversion de l’angiotensine (IEC, ou inhibiteur de l’ECA) comme par ex. l’énalapril, le lisinopril ou le ramipril.

– si, consécutivement à la prise d’un médicament contre l’hypertension artérielle, vous avez par le passé souffert de tuméfactions au visage, aux lèvres, à la langue ou à la gorge (troubles de la déglutition ou difficultés à respirer).

Quelles sont les précautions à observer lors de la prise d’Eprotan-Mepha plus ?

Dans les conditions décrites ci-dessous, votre médecin devra éventuellement renoncer à l’utilisation d’Eprotan-Mepha plus, adapter les médicaments que vous prenez déjà et/ou prendre des mesures complémentaires pour votre sécurité, comme par exemple des examens de contrôle plus fréquents. Vous devez donc absolument informer votre médecin avant le début du traitement par Eprotan-Mepha plus

– si vous avez déjà eu par le passé une réaction allergique à un diurétique (sulfamidé)

– si vous souffrez d’un trouble de la fonction rénale comme par ex. un rétrécissement de l’artère rénale ou une insuffisance rénale;

– si vous souffrez d’une maladie hépatique;

– si vous êtes diabétique: une adaptation des doses de médicaments antidiabétiques peut être nécessaire;

– si vous souffrez d’une maladie cardiaque ou d’une athérosclérose

– si vous souffrez de goutte ou de lupus érythémateux;

– si vous souffrez ou avez souffert de vomissements ou de diarrhées excessifs.

– si vous souffrez d’hyperaldostéronisme (surproduction d’aldostérone) primaire

– si vous avez déjà eu un cancer de la peau ou si vous remarquez une lésion ou anomalie inattendue de la peau. Le traitement par l’hydrochlorothiazide (une des substances actives d’Eprotan-Mepha plus) peut causer, surtout s’il est poursuivi longtemps et à haute dose, un risque accru de certaines formes de cancer de la peau et des lèvres (cancers non mélanome). Tant que vous utilisez Eprotan-Mepha plus, vous devez protéger votre peau des rayons solaires et des rayons UV, et régulièrement inspecter votre peau afin de pouvoir signaler toutes les anomalies inattendues à votre médecin.

– si vous présentez une intolérance héréditaire au galactose (maladie rare), un déficit en Lapp lactase ou une malabsorption du glucose/ galactose

– Si vous remarquez une perte de la vision ou si des douleurs oculaires surviennent, ceci peut être dû à une accumulation de fluide dans le lit vasculaire de l’œil (épanchement choroïdien) ou à une augmentation de la pression dans l’œil. Ces effets peuvent survenir dans les heures ou dans les semaines qui suivent la prise d’Eprotan-Mepha plus et peuvent entraîner une perte de vision permanente si un traitement n’est pas instauré à temps. Si vous avez une allergie à la pénicilline ou aux sulfamides, le risque que vous présentiez un épanchement choroïdien peut être accru.

– si vous prenez l’un des médicaments suivants:

– IEC (inhibiteurs de l’ECA), par ex. énalapril, lisinopril ou ramipril.

– médicaments contenant de l’aliskirène, par ex. Rasilamlo ou Rasilez.

– diurétiques dits d’épargne potassique, préparations à base de potassium, succédanés de sel contenant du potassium ou ‘autres médicaments faisant augmenter le taux de potassium sérique (par ex. héparine).

– autres antihypertenseurs ou médicaments pour le cœur

– antidépresseurs contenant du lithium ou autres médicaments pour traiter une affection psychiatrique

– myorelaxants ou médicaments servant à relaxer certains muscles (médicaments anticholinergiques)

– analgésiques ou anti-inflammatoires

– médicaments contre la goutte, antiparkinsoniens, antiépileptiques, antibiotiques, immunosuppresseurs ou anticancéreux

La prudence est de rigueur lors d’une consommation d’alcool au cours du traitement par Eprotan-Mepha plus, étant donné que le risque d’avoir une chute de tension accompagnée de vertige (voire d’une perte de conscience) en passant de la position assise ou couchée à la position debout est alors accru.

Eprotan-Mepha plus doit être pris au moins 4 heures avant ou après la prise éventuelle de résines chélatrices des acides biliaires (par ex. médicaments contenant de la cholestyramine ou du colestipol), car ces médicaments peuvent sinon réduire l’efficacité de Eprotan-Mepha plus.

Le principe actif hydrochlorothiazide contenu dans Eprotan-Mepha plus peut causer des résultats positifs aux tests de dopage.

Comme tous les médicaments contre l’hypertension artérielle, Eprotan-Mepha plus peut entraver l’attention et la concentration. La prudence est donc de rigueur si vous conduisez un véhicule ou si vous utilisez des machines.

Veuillez informer votre médecin ou votre pharmacien si

– vous souffrez d’une autre maladie

– vous êtes allergique

– vous prenez déjà d’autres médicaments ou utilisez déjà d’autres médicaments en usage externe (même en automédication!).

Eprotan-Mepha plus peut-il être pris pendant la grossesse ou l’allaitement ?

Grossesse

Eprotan-Mepha plus ne doit pas être pris pendant la grossesse. Informez votre médecin si vous êtes enceinte ou pensez l’être (ou pourriez le devenir). Votre médecin choisira pour vous un autre traitement.

Allaitement

Vous ne devez pas prendre Eprotan-Mepha plus tant que vous allaitez votre enfant. Informez votre médecin si vous allaitez ou souhaitez commencer l’allaitement. Votre médecin choisira pour vous un autre traitement.

Comment utiliser Eprotan-Mepha plus ?

Adultes

Sauf prescription contraire de votre médecin, les indications suivantes sont valables. Suivez à la lettre ces recommandations car sinon il est possible que Eprotan-Mepha plus n’exerce pas l’effet escompté!

La posologie habituelle est de 1 Lactab 1 fois par jour pendant toute la durée du traitement (ce qui correspond à 600 mg d’éprosartan et 12,5 mg d’hydrochlorothiazide).

La posologie est indépendante de l’âge.

Prenez Eprotan-Mepha plus avec un verre de liquide. Vous pouvez prendre le Lactab indépendamment des repas. Il est toutefois préférable de prendre Eprotan-Mepha plus toujours au même moment de la journée (par ex. le matin). Si vous avez oublié de prendre un Lactab à l’heure habituelle, rattrapez votre oubli dès que possible. Prenez la dose suivante comme d’habitude; ne doublez pas la dose!

Informez votre médecin si vous avez pris plus de Lactab que le dosage prescrit.

Ne changez pas de votre propre chef le dosage prescrit. Adressez-vous à votre médecin ou à votre pharmacien si vous estimez que l’efficacité du médicament est trop faible ou au contraire trop forte.

Enfants et adolescents de moins de 18 ans

L’efficacité et l’innocuité de Eprotan-Mepha plus n’ayant pas été prouvées chez les enfants et les adolescents de moins de 18 ans, le médicament ne doit pas être administré aux enfants et adolescents de moins de 18 ans.

Quels effets secondaires Eprotan-Mepha plus peut-il provoquer ?

Les effets indésirables suivants (indiqués ci-dessous par ordre de fréquence) peuvent survenir dans le cadre du traitement par Eprotan-Mepha plus:

Très fréquent (concerne plus d’un utilisateur sur 10)

Maux de tête.

Fréquent (concerne 1 à 10 utilisateurs sur 100)

Vertige, picotements, basse tension artérielle, inflammation de la muqueuse nasale, nausée, diarrhée, vomissements, glycémie accrue, éruption cutanée (consultez votre médecin dans le cas d’une éruption sévère), états de faiblesse.

Occasionnel (concerne 1 à 10 utilisateurs sur 1000)

Sensibilité accrue, goutte, dépression, états anxieux, insomnie, nervosité, modification de la libido, fatigue, névralgie, arythmie cardiaque, bronchite, toux, saignement du nez, inflammations de la gorge, infection respiratoire supérieure, constipation, troubles digestifs, douleurs abdominales, dyspepsie, gonflements par ex. au niveau du visage ou des membres (avertissez immédiatement votre médecin si cet effet indésirable se manifeste), crampes, douleurs dorsales, douleurs et inflammations articulaires, infection urinaire, diminution des capacités sexuelles, impuissance sexuelle, fièvre, sécheresse buccale, sueurs.

Rare (concerne 1 à 10 utilisateurs sur 10 000)

Œdème pulmonaire, pneumonie, pancréatite, aggravation d’un diabète.

Très rare (concerne moins d’un utilisateur sur 10 000)

Réactions allergiques, manque d’appétit, agitation, troubles visuels, inflammation vasculaire, jaunisse, décollements bulleux de l’épiderme (syndrome de Lyell), sensibilité à la lumière, érythème facial en «aile de papillon» (lupus érythémateux disséminé), insuffisance rénale aiguë, insuffisance rénale.

Fréquence indéterminée (ne peut être estimée sur la base des données disponibles)

Cancers de la peau et des lèvres (cancers non mélanome).

Si vous remarquez des effets secondaires, veuillez en informer votre médecin, votre pharmacien. Ceci vaut en particulier pour les effets secondaires non mentionnés dans cette notice d’emballage.

À part cela, vous devez immédiatement montrer à votre médecin toute anomalie ou lésion inattendue de la peau que vous pourriez remarquer au cours du traitement par Eprotan-Mepha plus.

À quoi faut-il encore faire attention ?

Ce médicament ne doit pas être utilisé au-delà de la date figurant après la mention EXP sur le récipient.

Remarques concernant le stockage

Conserver à température ambiante (15-25°C) dans l’emballage d’origine.

Tenir hors de portée des enfants.

Pour de plus amples renseignements, consultez votre médecin ou votre pharmacien, qui disposent d’une information détaillée destinée aux professionnels.

Que contient Eprotan-Mepha plus ?

Principes actifs

600 mg d’éprosartan sous forme de mésylate et 12,5 mg d’hydrochlorothiazide.

Numéro d’autorisation

58077 (Swissmedic).

Où obtenez-vous Eprotan-Mepha plus ? Quels sont les emballages à disposition sur le marché ?

En pharmacie, sur ordonnance médicale.

Emballages de 28 et 98 Lactab (emballage calendrier).

Titulaire de l’autorisation

Mepha Pharma AG, Basel.

Cette notice d’emballage a été vérifiée pour la dernière fois en mai 2020 par l’autorité de contrôle des médicaments (Swissmedic).

Source : Swissmedicinfo.ch (site accédé par Creapharma.ch le 15.01.2021, attention il ne s’agit pas de la date de mise à jour de la notice du médicament. La date de dernière mise à jour de la notice du médicament est mentionnée dans le paragraphe ci-dessus).

Avez-vous trouvé cet article utile ou avez-vous noté une faute ?

Informations sur la rédaction de cet article et la date de la dernière modification: 24.06.2021

Publicité