Publicité

Furospir Lactab®

Information destinée aux patients en Suisse

Qu’est-ce que Furospir et quand doit-il être utilisé ?

Furospir contient les deux composants furosémide et spironolactone.

Furospir augmente l’élimination rénale du sel (sodium) et de l’eau. Ainsi Furospir est indiqué pour le traitement d’accumulations d’eau (œdèmes) en cas d’affections cardiaque, hépatique ou rénale.

Furospir ne doit être pris que sur prescription d’un médecin.

Quand Furospir ne doit-il pas être utilisé ?

– lors d’hypersensibilité aux sulfamides, aux dérivés des sulfamides, au furosémide, à la spironolactone ou à l’un des excipients;

– lors de troubles de la fonction rénale, défaillance rénale aiguë et anurie (danger d’augmentation du taux potassique dans le sang);

– en cas d’excès de potassium et déficit grave en potassium dans le sang, de déficit grave en sodium et de diminution du volume sanguin ou de perte de liquide (avec ou sans diminution de la pression artérielle);

– lors de troubles de la conscience ou de perte de la conscience dus à une affection hépatique (danger d’aggravation de l’état de conscience);

– en cas de grossesse ou d’allaitement.

Quelles sont les précautions à observer lors de l’utilisation de Furospir ?

Le traitement par Furospir requiert une surveillance régulière. Le contrôle des concentrations sériques de sodium, de potassium, de créatinine et du glucose sont nécessaires.

La progression du cancer de la prostate a été observée chez certains patients dont le cancer de la prostate est résistant à la castration métastatique et lors d’un traitement avec de la spironolactone. Veuillez donc informer votre médecin si l’on vous a diagnostiqué un cancer de la prostate résistant à la castration.

Une surveillance attentive est indispensable chez:

– les patients souffrant d’une tension artérielle réduite et les patients particulièrement menacés par une chute de la pression artérielle par ex. les patients qui souffrent d’un rétrécissement significatif des artères coronaires ou cérébrales (risque d’une diminution de la tension artérielle supplémentaire);

– les patients souffrant de diabète sucré, latent ou manifeste;

– les patients souffrant de goutte (augmentation de l’acide urique dans le sérum et crise de goutte possible);

– les patients présentant des troubles mictionnels, surtout en début de traitement (danger de blocage de la faculté d’uriner lors d’une émission excessive immédiate d’urine);

– les patients avec une cirrhose hépatique associée à une insuffisance rénale (aggravation possible de l’insuffisance rénale);

– les patients souffrant d’un déficit en protéines dans le sang (diminution de l’efficacité et aggravation de l’ototoxicité du furosémide possible);

– les patients souffrant d’une insuffisance rénale (augmentation du risque d’hyperkaliémie).

Lors d’une fonction rénale diminuée ainsi que lors de l’administration de Furospir en association avec certains autres médicaments pouvant être responsables d’une hyperkaliémie (excès de potassium dans le sang), une surveillance étroite du taux sérique de potassium sera nécessaire.

La spironolactone peut provoquer des modifications de la voix. Pour ces raisons le bénéfice thérapeutique de Furospir sera pesé, en particulier chez les personnes dont la profession requiert des qualités vocales spécifiques.

Il n’y a pas d’expériences chez l’enfant. Il n’est pas recommandé de l’utiliser chez eux.

De nombreux autres médicaments peuvent influencer l’effet de Furospir. Ce sont divers anti-douleurs (diminution de l’effet et risque d’une défaillance rénale aiguë lors d’une baisse importante du volume sanguin dans les vaisseaux) par ex. acétylsalicylique et indométacine, des médicaments contre l’ulcère gastrique (diminution de l’effet réciproque) et hypotenseurs tels que les bêtabloquants, dérivés nitrés, les inhibiteurs de l’ECA, les antagonistes des récepteurs de l’angiotensine II, les diurétiques (renforcement de l’effet avec une forte chute de la tension artérielle – surtout en association avec les inhibiteurs de l’ECA – débouchant éventuellement sur un choc cardiovasculaire et une défaillance rénale). Lors de l’administration d’un inhibiteur de l’ECA ou d’un antagoniste des récepteurs de l’angiotensine II ou en cas d’augmentation des doses de ces médicaments, l’administration de Furospir doit être momentanément interrompue, ou sa posologie réduite pendant trois jours.

Un excès de potassium peut survenir en cas d’administration simultanée de médicaments retenant le potassium (p.ex. triamtérène, amiloride), d’anti-inflammatoires non stéroïdiens (acide acétylsalicylique, indométacine), d’inhibiteurs de l’ECA (p.ex. ramipril) ou d’un hypocholestérolémiant (colestyramine). Les symptômes d’un excès de potassium sont: fatigue, faiblesse musculaire (au niveau des jambes par ex) et pouls irrégulier.

Des glucocorticoïdes, un médicament contre l’ulcère de l’estomac (la carbénoxolone), de grandes quantités de réglisse et un emploi prolongé de laxatifs peuvent provoquer un déficit en potassium. En cas de carence en potassium ou en magnésium, les effets thérapeutiques et les effets secondaires de certaines préparations pour le cœur (glucosides cardiotoniques tels que la digoxine) peuvent être renforcés.

La spironolactone peut conduire à une augmentation des taux sanguins de glucosides cardiotoniques (digoxine).

Des quantités importantes de réglisse peuvent perturber l’effet de la spironolactone.

Si Furospir est pris pendant les repas, l’absorption de la spironolactone est augmentée.

La prise simultanée de sucralfate, un médicament contre l’ulcère de l’estomac, et de Furospir est à éviter, car le sucralfate inhibe le passage du furosémide dans le sang et réduit ainsi son effet. Un intervalle de minimum 2 heures doit être respecté entre les prises de ces deux médicaments.

L’effet de médicaments hypoglycémiants et d’agents hypertenseurs et vasoconstricteurs peut être diminué, tandis que l’effet d’un anti-asthmatique, la théophylline, peut être augmenté.

La toxicité pour l’oreille interne de certains antibiotiques susceptibles de causer des troubles auditifs (par ex. les aminoglucosides), peut être renforcée par Furospir. Les troubles qui en résultent peuvent être irréversibles. Ces médicaments ne seront administrés simultanément avec Furospir qu’en présence de raisons impérieuses.

La prise simultanée de furosémide avec de fortes doses de certains antibiotiques (céphalosporines) peut provoquer une insuffisance de la fonction rénale.

Lors d’une utilisation concomitante de Furospir et de cisplatine (un médicament traitant le cancer), on peut s’attendre à des troubles auditifs.

Les effets thérapeutiques et les effets secondaires de hautes doses de salicylate peuvent être renforcés par Furospir.

Un certain médicament pour traiter la goutte (probénécide), un antiépileptique (phénytoïne) ainsi que le méthotrexate (médicament traitant le cancer) peuvent affaiblir l’effet de Furospir.

Le furosémide diminue l’excrétion des sels de lithium. Chez les patients traités simultanément avec des sels de lithium il est de ce fait recommandé de surveiller étroitement le taux de lithium sérique.

On a rapporté dans des cas isolés, lors de l’administration intraveineuse de furosémide dans les 24 heures qui suivent l’absorption d’hydrate de chloral, la survenue de bouffées de chaleur et de crises de sudation profuse, des états d’agitation, des nausées, une augmentation de la tension artérielle et une tachycardie (accélération des battements du cœur). De telles réactions pourraient également se manifester avec Furospir.

Etant donné que le principe actif furosémide peut augmenter le taux d’acide urique dans le sang et que la ciclosporine (médicament utilisé lors d’une transplantation et influençant le système immunitaire) diminue l’élimination de l’acide urique par les reins, le risque d’une arthrite goutteuse est accru en cas de traitement simultané par le furosémide et la ciclosporine A.

Faire preuve de prudence lors d’utilisation concomitante avec la rispéridone, et bien évaluer les risques et bénéfices d’une association ou d’un co-traitement avec le furosémide ou d’autres diurétiques puissants avant de prendre la décision de les utiliser.

Une précaution particulière est requise lors d’une administration simultanée de doses élevées de furosémide et de lévothyroxine (médicament utilisé comme substitution d’hormones thyroïdiennes) en raison d’une possible diminution des taux d’hormones thyroïdiennes. Par conséquent, les taux d’hormones thyroïdiennes doivent être contrôlés, en cas d’une telle association de médicaments.

Veuillez informer votre médecin ou votre pharmacien si

– vous souffrez d’une autre maladie,

– vous êtes allergique ou

– vous prenez déjà d’autres médicaments en usage interne ou externe (même en automédication!).

Furospir peut-il être utilisé pendant la grossesse ou l’allaitement ?

Par principe, ce médicament ne doit pas être pris pendant la grossesse. Il existe un danger de lésion ou de malformation pour l’enfant. Ne pas allaiter pendant la prise de Furospir, afin d’éviter que l’enfant n’absorbe des quantités même faibles des principes actifs. S’il est nécessaire de l’administrer à des femmes qui allaitent, il est alors recommandé, dans ces cas, de sevrer l’enfant.

Comment utiliser Furospir ?

La posologie est établie individuellement par le médecin suivant la gravité de la maladie.

Dans le traitement d’oedèmes on recommande généralement la posologie suivante:

– au cours des 3-6 premiers jours est administré par jour jusqu’à: 4× 1 Lactab de Furospir;

– pour la suite du traitement (dose d’entretien) il suffit de prendre 3× 1 Lactab de Furospir par jour, ou tous les 2 ou 3 jours.

Les Lactab doivent être avalés sans les croquer avec beaucoup de liquide, de préférence pendant le petit-déjeuner ou le repas de midi. Il faut éviter de prendre le médicament le soir, surtout au début du traitement, à cause de l’élimination urinaire nocturne. Le médecin décidera de la durée du traitement.

Ne changez pas le dosage prescrit de votre propre chef. Adressez-vous à votre médecin ou à votre pharmacien lorsque vous pensez que l’efficacité de votre médicament est trop faible ou au contraire trop forte.

Quels effets secondaires Furospir peut-il provoquer ?

Veuillez consulter votre médecin dès l’apparition d’effets indésirables.

Les effets secondaires suivants ont été observés très fréquemment:

Il peut se produire des troubles de l’équilibre hydro-électrolytique (sodium, calcium, magnésium et chlorure) consécutifs à l’élimination accrue de liquide.

D’autres troubles de l’équilibre électrolytique (par exemple une carence en certains électrolytes) peuvent se manifester par des problèmes tels que: soif accrue, des céphalées, confusion, étourdissements, crampes musculaires, tétanie, faiblesse musculaire et troubles du rythme cardiaque ainsi que dérangements gastro-intestinaux.

Diverses maladies, la prise concomitante d’autres médicaments ainsi que la façon de se nourrir peuvent avoir une grande importance dans le développement de troubles de l’équilibre électrolytique. Les vomissements ou les diarrhées favorisent particulièrement le développement d’une carence en potassium. Une carence en potassium peut apparaître au début du traitement; lors d’un traitement de longue durée, il peut y avoir du potassium en excès dans le sang, surtout lors de troubles de la fonction rénale.

Il faut compenser les déficits électrolytiques importants.

L’effet diurétique peut conduire à une baisse importante du volume sanguin dans les vaisseaux et à une déshydratation, surtout chez des patients âgés. Pour l’éviter, il est important de compenser les pertes de liquide indésirables (par exemple lors de vomissements ou de diarrhée, ou de transpiration abondante). Conjointement à une élimination accrue d’eau, il peut se produire une baisse de la pression sanguine. Cela peut porter préjudice à la capacité de concentration et au pouvoir de réaction et causer des lourdeurs de la tête, des céphalées, des vertiges, d’étourdissements, des sensations de faiblesse, des crampes musculaires dans les jambes, des somnolences, des troubles visuels, des sécheresses de la bouche ainsi que des troubles de la régulation de la circulation au lever.

Les taux sanguins de créatinine et de lipides peuvent augmenter.

Effets secondaires fréquents:

Une déshydratation marquée peut conduire à un épaississement du sang avec une tendance au développement de thromboses.

Au début du traitement, une carence en certains électrolytes (sodium, chlorure, potassium) et un excès en potassium (hyperkaliémie) dans un traitement au long cours peut se produire, surtout en cas d’insuffisance rénale. Le développement d’une hypokaliémie (faible taux de potassium dans le sang) pourra généralement être corrigé sans interruption du traitement de Furospir. Les signes éventuels d’une hyperkaliémie sont des symptômes tels que fatigue, faiblesse musculaire par exemple au niveau des jambes et troubles du rythme cardiaque.

Une augmentation de l’acide urique est possible. Cela peut déclencher des crises de goutte chez les patients qui y sont prédisposés.

Une augmentation du taux de cholestérol dans le sang peut survenir.

Une encéphalopathie hépatique (trouble réversible du système nerveux lié à une insuffisance hépatique) chez les patients souffrant d’une insuffisance hépatocellulaire (par ex. à cause d’une hépatite, une cirrhose ou de tumeurs du foie) a été fréquemment observée, dont les symptômes se manifestent par de l’insomnie, de l’hypersomnie (sommeil excessif), des troubles de la mémoire, de la confusion, de la désorientation, des secousses musculaires brusques et brèves, des tremblements, des troubles de la réalisation de gestes et des troubles de la conscience.

Dépendant de la dose administrée, on a constaté une sensibilité accrue au toucher des mamelons et des douleurs aux seins chez l’homme et la femme. Un développement excessif des seins chez l’homme peut se manifester. Chez la femme, des troubles des règles dont une absence des règles peuvent survenir.

Effets secondaires occasionnels:

Des réactions (par ex. allergiques) cutanéo-muqueuses peuvent survenir, notamment sous forme de démangeaisons et de prurit, d’urticaire et d’autres éruptions cutanées (rash) ainsi que sous forme de manifestations cutanées bulleuses (dermatite bulleuses, pemphigoïde bulleuse), d’érythème multiforme, d’érythème polymorphe (caractérisée par l’apparition de lésions en forme de cercles concentriques avec bulle centrale), d’eczéma exfoliatrice généralisée (importante desquamation), de saignements de la peau et des muqueuses (purpura). Une hypersensibilité de la peau à la lumière est possible.

Une tolérance diminuée au glucose peut également être la conséquence d’un traitement par le furosémide. Ceci peut conduire chez les diabétiques à une détérioration de la situation métabolique; un diabète latent peut également se manifester.

Des troubles auditifs en général réversibles peuvent survenir. Ils risquent de se produire notamment en cas d’insuffisance rénale. Des cas de surdité, parfois irréversibles, ont été reportés avec le furosémide.

Des céphalées, une ataxie (troubles des mouvements, de coordination, contraction et décontraction des muscles), des confusions, des crampes musculaires, des vertiges, nausées, diminution des plaquettes sanguines (tendance aux saignements augmentée), peuvent survenir.

Effets secondaires rares:

On a observé des modifications de la voix, à savoir un enrouement, une voix plus grave chez la femme ou plus aiguë chez l’homme .Chez certains patients, ces troubles n’ont pas disparu dans la totalité même après l’arrêt du traitement. Le médecin ne prescrira Furospir qu’en cas de nécessité thérapeutique absolue, surtout si le patient exerce une profession dans laquelle la voix a une importance particulière (théâtre, enseignement).

Augmentation des enzymes hépatiques, hépatite (inflammation du foie), vomissements, diarrhée, vascularites (inflammation des vaisseaux sanguins), paresthésies (picotements, fourmillements), engourdissement/somnolence, léthargie (lassitude, diminution de la vitalité), bourdonnements d’oreilles (tinnitus aurium), inflammation des reins, baisse des globules blancs, élévation du nombre d’éosinophiles dans le sang (éosinophilie entraînant une inflammation des tissus et des lésions aux organes), état fiévreux, augmentation de la pilosité sur le visage et le corps chez la femme, impuissance chez l’homme.

Des symptômes de rétention urinaire (incapacité d’uriner ou vidange incomplète de la vessie) peuvent survenir ou s’aggraver (par ex en cas de dilatation du rein, d’hypertrophie de la prostate, de rétrécissement des uretères). Dans les cas extrêmes une rétention urinaire (obstruction urinaire) avec une distension de la vessie peut survenir. Veuillez contacter votre médecin, si vous n’arrivez plus à uriner normalement.

Une insuffisance de la fonction rénale peut survenir en particulier dans le contexte d’une perfusion rénale réduite.

Des réactions anaphylactiques ou anaphylactoïdes au furosémide (par ex. état de choc) n’ont été décrites qu’après son administration intraveineuse.

Effets secondaires très rares:

Ulcères gastriques (aussi avec hémorragie), inflammation aiguë du pancréas, cholestase à l’intérieur du foie (jaunisse, urines foncées, selles claires et prurit), modifications cutanées de type érythème annulaire, éruptions cutanées sous forme de taches, avec formation de papules ou autres éruptions, perte des cheveux ou de poils, syndrome de type lupus, anémie (fatigue, faiblesse et pâleur, infections, hématomes), déformation des os.

Effets secondaires fréquence inconnue:

La prise de Furospir peut aggraver un lupus préexistant ou activer cette maladie auto-immune.

Des réactions cutanées graves (syndrome de Stevens-Johnson, nécrolyse épidermique toxique, AGEP, syndrome DRESS et réactions lichénoïdes) qui se manifestent par une éruption cutanée généralisée (papules violettes, bulles/vésicules) et/ou avec une atteinte des muqueuse et de la fièvre ont également été observées très rarement. Si vous développez des éruptions cutanées et/ou fièvre, arrêtez immédiatement de prendre Furospir et consultez sans tarder votre médecin.

Des cas de vertiges, d’évanouissement ou perte de connaissance et de céphalée ont été rapportés. Une hypocalcémie (taux de calcium dans le sang trop faible) qui peut produire des symptômes tels que desquamation de la peau, ongles cassants et cheveux ternes, crampes musculaires, symptômes neurologiques ou psychologiques peut survenir.

Des cas de rhabdomyolyse (dégradation des tissus musculaires pouvant entraîner une insuffisance rénale) caractérisée notamment par des douleurs musculaires, une faiblesse et un gonflement musculaire ont été rapportés, notamment en présence d’une hypokaliémie (faible taux de potassium dans le sang). Si vous constatez de pareils symptômes, veuillez immédiatement contacter votre médecin.

Une accumulation anormale de calcium dans le rein peut survenir chez les prématurés.

Des cas de progression du cancer de la prostate résistant à la castration ont été observés chez certains hommes atteints de ce cancer.

A quoi faut-il encore faire attention ?

Les réactions variant d’un sujet à l’autre, l’aptitude des patients à prendre une part active à la circulation routière ou à utiliser des machines peut être diminuée, notamment en association avec l’alcool.

Conserver à température ambiante (15-25°C) dans l’emballage original. Tenir hors de portée des enfants.

Le médicament ne doit pas être utilisé au-delà de la date figurant après la mention «EXP» sur le récipient.

Si vous êtes en possession de comprimés pelliculés périmés, veuillez les rapporter à la pharmacie, qui les détruira.

Pour de plus amples renseignements, consultez votre médecin ou votre pharmacien qui disposent d’une information détaillée destinée aux professionnels.

Que contient Furospir ?

1 Lactab contient 50 mg de spironolactone et 20 mg de furosémide.

Colorant: jaune de quinoléine (E 104).

Numéro d’autorisation

45510 (Swissmedic).

Où obtenez-vous Furospir ? Quels sont les emballages à disposition sur le marché ?

En pharmacie, sur ordonnance médicale.

Emballages de 20 et de 50 Lactab.

Titulaire de l’autorisation

Mepha Pharma AG, Basel.

Cette notice d’emballage a été vérifiée pour la dernière fois en septembre 2018 par l’autorité de contrôle des médicaments (Swissmedic).

Source : Swissmedicinfo.ch (site accédé par Creapharma.ch le 10.02.2021, attention il ne s’agit pas de la date de mise à jour de la notice du médicament. La date de dernière mise à jour de la notice du médicament est mentionnée dans le paragraphe ci-dessus).

Avez-vous trouvé cet article utile ou avez-vous noté une faute ?

Lire aussi :


Informations sur la rédaction de cet article et la date de la dernière modification: 10.02.2021

Publicité