Publicité

Irbésartan Sandoz®

Information destinée aux patients en Suisse

Qu’est-ce que le Irbésartan Sandoz et quand doit-il être utilisé ?

Irbésartan Sandoz 150 et 300 comprimés pelliculés contiennent le principe actif irbésartan (respectivement 150 mg et 300 mg d’irbésartan), utilisé dans le traitement de la tension artérielle élevée, appelée également hypertension essentielle. Il élargit les vaisseaux sanguins et fait baisser ainsi la tension artérielle. Votre médecin a mesuré votre tension artérielle et l’a trouvée supérieure à la valeur normale pour votre âge.

De plus, Irbésartan Sandoz s’utilise pour le traitement d’une certaine maladie rénale chez les patients atteints d’hypertension artérielle et de diabète du type 2.

Irbésartan Sandoz ne doit être utilisé que sur prescription médicale.

De quoi faut-il tenir compte en dehors du traitement ?

Votre médecin vous a éventuellement conseillé d’adapter votre style de vie pour mieux aider à diminuer votre tension artérielle (diminution du poids, éviter de fumer, réduire la consommation d’alcool et limiter l’apport de sel dans l’alimentation). Il peut également vous encourager à pratiquer l’exercice régulier d’un sport non violent comme la marche, la natation etc.

Lorsqu’une tension artérielle n’est pas traitée, des organes vitaux comme le cœur, les reins et le cerveau peuvent être endommagés. Vous pouvez vous sentir en forme et n’avoir aucun symptôme, néanmoins une hypertension non traitée peut entraîner une attaque cérébrale, un infarctus du myocarde, une faiblesse cardiaque, un trouble de la fonction rénale ou une cécité.

Quand Irbésartan Sandoz ne doit-il pas être pris ?

Irbésartan Sandoz ne doit pas être pris si:

– vous prévoyez une grossesse,

– vous êtes ou pensez être enceinte,

– vous allaitez,

– vous réagissez de manière hypersensible (allergique) à l’encontre de l’un des composants d’Irbésartan Sandoz,

– vous souffrez d’un trouble grave de la fonction hépatique,

– vous prenez déjà un médicament à base d’aliskiren (par ex. Rasilez®) et vous souffrez de diabète (type 1 ou type 2) ou d’une insuffisance rénale,

– vous prenez déjà un médicament du groupe des inhibiteurs de l’enzyme de conversion de l’angiotensine (par ex. ramipril, enalapril) utilisé pour le traitement de l’hypertension artérielle, de troubles cardiaques ou de troubles de la fonction rénale, et vous souffrez de néphropathie diabétique.

Si vous avez subi, lors d’un traitement antihypertenseur antérieur, des tuméfactions au niveau du visage, des lèvres, de la langue ou de la gorge (troubles de la déglutition ou respiratoires), vous ne devez pas prendre Irbésartan Sandoz.

Ne pas administrer Irbésartan Sandoz aux enfants et aux adolescents de moins de 18 ans.

Quelles sont les précautions à observer lors de la prise d’Irbésartan Sandoz ?

Informez votre médecin avant de commencer tout traitement par Irbésartan Sandoz, si vous souffrez de vomissements ou de diarrhées, de problèmes rénaux ou hépatiques, de psoriasis ou si vous avez eu des poussées de psoriasis dans le passé, d’intolérance au lactose, car ces états nécessitent une attention spéciale.

En présence d’un éventuel manque de sel ou de liquide – par ex. lors de vomissements excessifs, de diarrhées ou de prise de diurétiques (produits stimulant l’élimination d’urine) – celui-ci doit être compensé avant de commencer le traitement.

Informez votre médecin ou pharmacien si vous prenez en même temps qu’Irbésartan Sandoz du potassium, des sels de potassium, des diurétiques épargnant le potassium (par ex. spironolactone) ou si vous remplacez le sel de cuisine par des sels de régime contenant du potassium.

Si vous prenez en même temps qu’Irbésartan Sandoz d’autres médicaments sur prescription ou sans ordonnance, vous devez en informer votre médecin ou votre pharmacien. Il peut être nécessaire de modifier la dose, de prendre certaines mesures de précautions, voire d’arrêter la prise d’un des médicaments, notamment le lithium ou les médicaments à base d’aliskiren et les inhibiteurs de l’enzyme de conversion de l’angiotensine.

Avant toute opération chirurgicale ou anesthésie, vous devez informer votre médecin de votre traitement avec Irbésartan Sandoz.

Ce médicament peut affecter les réactions, l’aptitude à la conduite et l’aptitude à utiliser des outils ou des machines.

Veuillez informer votre médecin ou pharmacien si:

– vous souffrez d’une autre maladie,

– vous êtes allergique ou

– vous prenez déjà d’autres médicaments en usage interne (notamment à base d’aliskiren) ou en usage externe (et même en automédication!),

Si votre médecin vous a informé(e) d’une intolérance à certains sucres, contactez-le avant de prendre ce médicament.

Ce médicament contient moins de 1 mmol (23 mg) de sodium par comprimé pelliculé, c.-à-d. qu’il est essentiellement «sans sodium».

Irbésartan Sandoz peut-il être pris pendant la grossesse ou l’allaitement ?

Irbésartan Sandoz ne doit pas être pris pendant la grossesse. Avant le début d’un traitement par Irbésartan Sandoz, indiquez à votre médecin si vous êtes enceinte, si vous suspectez d’être enceinte ou si vous prévoyez de l’être. Dans ce cas, votre médecin vous prescrira normalement un autre médicament, étant donné que la prise d’Irbésartan Sandoz pendant la grossesse (notamment après les trois premiers mois) peut entraîner de graves lésions fœtales.

Si vous devenez enceinte pendant le traitement avec Irbésartan Sandoz, vous devez immédiatement en informer votre médecin, afin que celui-ci puisse ajuster votre traitement en conséquence.

Vous ne devez pas allaiter votre enfant si vous prenez Irbésartan Sandoz.

Comment utiliser Irbésartan Sandoz ?

Les comprimés pelliculés d’Irbésartan Sandoz doivent être pris régulièrement, toujours au même moment de la journée, conformément aux directives de votre médecin. Ils peuvent être avalés avec un peu d’eau sans être mâchés, avant, pendant ou après les repas.

Le traitement commence habituellement avec 1 comprimé pelliculé d’Irbésartan Sandoz 150 une fois par jour. Lors d’une baisse insuffisante de la pression artérielle, votre médecin peut augmenter la dose à 2 comprimés pelliculés d’Irbésartan Sandoz 150 ou 1 comprimé pelliculé d’Irbésartan Sandoz 300 une fois par jour ou vous prescrire en plus un médicament pour stimuler l’élimination d’urine. L’effet maximal sur la tension devrait être obtenu 4 à 6 semaines après le début du traitement.

Chez les patients atteints d’hypertension artérielle et de diabète du type 2, la dose d’entretien pour traiter une maladie rénale associée au diabète comprend de préférence 2 comprimés pelliculés d’Irbésartan Sandoz 150 ou 1 comprimé pelliculé d’Irbésartan Sandoz 300 par jour.

Si, un jour, vous oubliez de prendre Irbésartan Sandoz, vous devez prendre le jour suivant, au moment habituel, le nombre normal de comprimés pelliculés d’Irbésartan Sandoz et ne devez surtout pas chercher à rattraper la dose du jour précédent.

Si vous – ou un enfant – avez avalé accidentellement trop de comprimés pelliculés d’Irbésartan Sandoz, contactez immédiatement votre médecin ou le Centre suisse d’information toxicologique («Tox»).

À ce jour, l’utilisation et la sécurité d’emploi des comprimés pelliculés d’Irbésartan Sandoz n’ont pas été étudiés chez l’enfant et l’adolescent.

Ne changez pas de votre propre chef le dosage prescrit. Adressez-vous à votre médecin ou à votre pharmacien, si vous estimez que l’efficacité du médicament est trop faible ou au contraire trop forte.

Quels effets secondaires Irbésartan Sandoz peut-il provoquer ?

Les effets indésirables les plus fréquemment observés lors du traitement avec Irbésartan Sandoz sont:

Très fréquent (concerne plus d’un utilisateur sur 10)

Si vous souffrez d’une élévation de la pression artérielle et d’un diabète de type 2 avec atteinte rénale, les tests sanguins peuvent montrer une élévation du taux de potassium.

Fréquent (concerne 1 à 10 utilisateurs sur 100)

Maux de tête, vertiges lors du passage de la position allongée ou assise à la position debout, sensation de vertige, pression artérielle basse lors du passage de la position allongée ou assise à la position debout, fatigue, nausées, vomissements, douleurs articulaires ou musculaires. Ces troubles sont souvent peu sévères et ne nécessitent normalement pas l’arrêt du traitement.

Les effets secondaires suivants peuvent par ailleurs apparaître:

Occasionnel (concerne 1 à 10 utilisateurs sur 1000)

Douleurs thoraciques, toux, diarrhée, troubles digestifs, brûlures d’estomac, bouffée de chaleur, troubles sexuels, accélération des battements du cœur, jaunisse (caractérisée par un jaunissement de la peau et/ou du blanc des yeux).

Des gonflements au niveau du visage, des lèvres et/ou de la langue, une allergie cutanée (éruption, urticaire), une difficulté à respirer (asthme) ou des réactions anaphylactiques (une réaction allergique immédiate avec malaise général) peuvent apparaître. Si vous observez un quelconque signe d’une telle réaction, arrêtez la prise d’Irbésartan Sandoz et consultez immédiatement un médecin. Ceci est une urgence médicale grave avec risque de mort si les secours n’interviennent pas rapidement.

Des effets indésirables ont été rapportés depuis la commercialisation d’Irbésartan Sandoz dont la fréquence d’apparition n’est pas connue: acouphènes, crampes musculaires, altération de la fonction hépatique, thrombocytopénie (déficit du sang en plaquette, risque de saignements) diminution de la fonction rénale, psoriasis (et aggravation du psoriasis), photosensibilisation (peau rouge, vésicules, démangeaisons sur les parties du corps exposées au soleil).

Si vous remarquez des effets secondaires qui ne sont pas mentionnés dans cette notice, veuillez en informer votre médecin ou votre pharmacien.

A quoi faut-il encore faire attention ?

Ce médicament ne doit pas être utilisé au-delà de la date figurant après la mention «EXP» sur l’emballage.

Remarques concernant le stockage

Conserver dans l’emballage original, à température ambiante (15–25 °C), à l’abri de l’humidité et hors de la portée des enfants.

Remarques complémentaires

Pour de plus amples renseignements, consultez votre médecin ou votre pharmacien, qui disposent d’une information détaillée destinée aux professionnels.

Que contient Irbésartan Sandoz ?

Principes actifs

150 mg resp. 300 mg d’irbésartan.

Excipients

Cellulose microcristalline, lactose monohydrate, croscarmellose sodique, silice colloїdale anhydre, hypromellose, cellulose microcristalline silicifiée, stéarate de magnésium, hydroxypropylcellulose, macrogol 6000, dioxyde de titane (E171), talc.

Numéro d’autorisation

59183 (Swissmedic)

Où obtenez-vous Irbésartan Sandoz ? Quels sont les emballages à disposition sur le marché ?

Vous obtenez Irbésartan Sandoz uniquement en pharmacie, sur ordonnance médicale.

Irbésartan Sandoz 150: emballages à 28 et 98 comprimés pelliculés (sécables).

Irbésartan Sandoz 300: emballages à 28 et 98 comprimés pelliculés (sécables).

Titulaire de l’autorisation

Sandoz Pharmaceuticals SA, Risch; domicile: Rotkreuz

Cette notice d’emballage a été vérifiée pour la dernière fois en avril 2018 par l’autorité de contrôle des médicaments (Swissmedic).

Source : Swissmedicinfo.ch
Remarques :
– L’équipe de Creapharma.ch a copié à la main le contenu de Swissmedicinfo le 17.02.2021, attention il ne s’agit pas de la date de mise à jour de la notice du médicament, la date de dernière mise à jour de la notice du médicament est mentionnée dans le paragraphe en gras juste ci-dessus.
– Comme information interne à Creapharma.ch, il s’agit de la 1ère mise à jour de cette page depuis le lancement début 2021 de cette rubrique.
– Swissmedicinfo informe via son site Internet les médicaments mis à jour (via rubrique “Textes modifiés”). Creapharma.ch s’engage dans un délai maximum de 30 jours à mettre à jour chaque page médicament provenant de Swissmedicinfo (rubrique Informations destinées aux patients). Cela signifie que pendant quelques jours cette page ne puisse pas être 100% mise à jour. Pour une information toujours mise à jour (actuelle), consultez directement le site Swissmedicinfo.

Avez-vous trouvé cet article utile ou avez-vous noté une faute ?

Lire aussi :


Informations sur la rédaction de cet article et la date de la dernière modification: 01.06.2021

Publicité