Publicité

Kinzalplus® 80/12,5 mg/80/25 mg

Information destinée aux patients en Suisse

Qu’est-ce que Kinzalplus et quand doit-il être utilisé ?

Kinzalplus contient deux principes actifs complémentaires: le telmisartan et l’hydrochlorothiazide.

Le telmisartan appartient à une classe de médicaments destinés à abaisser la pression artérielle, appelés antagonistes du récepteur de l’angiotensine II (type AT1). Il bloque l’effet de l’angiotensine II (une substance de l’organisme rétrécissant les vaisseaux sanguins), provoquant ainsi un relâchement des vaisseaux sanguins et une baisse de votre pression artérielle.

L’hydrochlorothiazide appartient à une classe de médicaments, appelés diurétiques thiazidiques. L’hydrochlorothiazide augmente l’excrétion urinaire et diminue ainsi également la pression artérielle.

Kinzalplus est utilisé pour soigner l’hypertension, si le traitement par le telmisartan seul ou par l’hydrochlorothiazide seule n’a pas abaissé suffisamment votre pression artérielle.

Sur prescription du médecin.

Quand Kinzalplus ne doit-il pas être pris ?

Kinzalplus ne doit pas être pris si vous êtes hypersensible ou allergique au telmisartan, à l’hydrochlorothiazide, à l’un des autres composants des comprimés de Kinzalplus ou vis-à-vis des dérivés de sulfonamides ou si, en raison d’une rare maladie héréditaire, vous ne supportez pas le sorbitol ou le lactose.

Si vous êtes enceinte, vous ne devez pas prendre Kinzalplus.

Vous devez immédiatement informer votre médecin si vous tombez enceinte pendant la prise de ce médicament. Informez également votre médecin si vous planifiez une grossesse. C’est important, car les médicaments ayant ce type d’effet peuvent entraîner des lésions graves chez l’enfant qui se développe après le troisième mois de la grossesse. De même, vous ne devez pas prendre Kinzalplus si vous allaitez.

En outre, Kinzalplus ne doit pas être utilisé si vous souffrez de problèmes graves de la fonction hépatique ou rénale, de stase biliaire (stagnation de la bile) ou si vous souffrez d’obstruction biliaire (trouble du drainage de la bile au niveau de la vésicule biliaire) ou d’anurie (évacuation de l’urine absente ou réduite).

Vous ne devez également pas prendre Kinzalplus si vous souffrez de goutte, de calculs rénaux (calculs uratiques) ou de troubles graves de la régulation des électrolytes.

Kinzalplus ne doit pas être utilisé avec l’aliskirène si vous souffrez de diabète ou d’une insuffisance rénale.

Vous ne devez pas utiliser Kinzalplus si des gonflements au niveau du visage, des lèvres, de la langue ou de la gorge (difficultés lors de la déglutition ou lors de la respiration) sont déjà apparus lors d’une administration antérieure d’un antihypertenseur.

Kinzalplus ne doit pas être administré aux enfants et aux adolescents de moins de 18 ans.

Quelles sont les précautions à observer lors de l’utilisation de Kinzalplus ?

Si vous remarquez une perte d’acuité visuelle ou des douleurs oculaires, cela peut être le signe d’une accumulation de liquide dans le lit vasculaire de l’œil (effusion choroïdienne) ou d’une augmentation de la pression intraoculaire. Ces symptômes peuvent survenir quelques heures à quelques semaines après la prise de Kinzalplus et peuvent entraîner une perte de vue permanente si un traitement n’est pas instauré en temps opportun. En cas d’apparition de ces symptômes, vous devez donc immédiatement en informer votre médecin et arrêter la prise de Kinzalplus. Le risque d’effusion choroïdienne peut éventuellement être accru si vous avez une allergie à la pénicilline ou aux sulfonamides.

Avant de commencer le traitement, veuillez informer votre médecin si vous souffrez de diarrhées ou de vomissements ou si vous suivez un régime hyposodé.

Prévenez votre médecin si vous souffrez des maladies suivantes: insuffisance rénale ou après une greffe de rein ou calculs rénaux (calculs uratiques), insuffisance hépatique, troubles cardiaques ou troubles du rythme cardiaque, diabète (diabète sucré), goutte, lupus érythémateux ou perturbation du taux de potassium ou du taux de calcium dans le sang, allergies connues (p.ex. aux sulfonamides ou à la pénicilline).

Informez également votre médecin si vous avez déjà souffert d’un cancer de la peau ou si vous constatez une modification inattendue de votre peau au cours du traitement. Le traitement par hydrochlorothiazide (un des principes actifs de Kinzalplus), en particulier à long terme et à forte dose, peut augmenter le risque de certains types de cancers de la peau et des lèvres (cancer de la peau « blanc » non mélanocytaire).

Protégez votre peau des rayons du soleil et des UV pendant toute la durée du traitement par Kinzalplus et contrôlez régulièrement votre peau afin de pouvoir montrer à votre médecin toute évolution inattendue.

Il est particulièrement important d’informer votre médecin que vous prenez les médicaments suivants: autres substances abaissant la pression artérielle, diurétiques (augmentant l’évacuation d’urine), médicaments pour le cœur tels que digoxine ou médicaments contre les irrégularités du rythme cardiaque, lithium, médicaments diminuant le cholestérol, médicaments contre le diabète, médicaments à base de cortisone, certains médicaments contre la douleur et l’inflammation des articulations, médicaments pour le traitement de la goutte, préparations à base de potassium, de calcium et de vitamine D.

L’alcool, les somnifères, les tranquillisants, les narcotiques et certains analgésiques peuvent renforcer l’effet de Kinzalplus et provoquer une chute de la pression artérielle.

Si Kinzalplus est pris en même temps que des analgésiques non stéroïdiens (y compris l’acide acétylsalicylique), il faut veiller à absorber suffisamment de liquide ; la fonction rénale devra être examinée au début du traitement combiné.

La prudence est de rigueur si vous prenez un inhibiteur de l’ECA ou de l’aliskirène (médicament contre l’hypertension artérielle).

Vous devez absolument informer votre médecin que vous prenez Kinzalplus si vous devez subir une intervention chirurgicale ou recevoir un anesthésique ou un relaxant musculaire.

Occasionnellement, l’hydrochlorothiazide, constituant diurétique du Kinzalplus, peut provoquer un débit urinaire ou une perte de sels trop intensifs. Les symptômes peuvent être les suivants: soif excessive, sécheresse de la bouche, faiblesse générale, torpeur, douleurs ou crampes musculaires, nausées et vomissements ou une fréquence cardiaque inhabituellement élevée. Veuillez consulter votre médecin si vous l’un de ces symptômes apparaît.

L’hydrochlorothiazide peut également provoquer une réaction rare entraînant une réduction de l’acuité visuelle ainsi que des douleurs oculaires. Celles-ci peuvent être le signe d’une augmentation de la tension intraoculaire qui peut apparaître après quelques heures à quelques semaines. Non traités, ces symptômes peuvent entraîner une perte de vue permanente.

Sorbitol:

Les comprimés Kinzalplus à 80/12,5 mg et 80/25 mg contiennent 337 mg de sorbitol. Si vous présentez une intolérance héréditaire au fructose, vous ne devez pas prendre ce médicament.

Lactose:

Les comprimés Kinzalplus à 80/12,5 mg contiennent 112 mg de lactose monohydraté, ceux à 80/25 mg contiennent 99 mg de lactose monohydraté. Si vous présentez une intolérance héréditaire au galactose (notamment galactosémie), vous ne devez pas prendre ce médicament.

En raison des éventuels effets secondaires, ce médicament peut affecter les réactions, l’aptitude à conduire et la capacité à utiliser des outils ou des machines !

Veuillez informer votre médecin ou votre pharmacien si

– vous souffrez d’une autre maladie,

– vous êtes allergique,

– vous prenez ou utilisez déjà d’autres médicaments en usage interne ou externe (même en automédication!).

Kinzalplus peut-il être pris pendant la grossesse ou l’allaitement ?

Kinzalplus ne doit pas être utilisé pendant la grossesse ni pendant l’allaitement. Prévenez immédiatement votre médecin si vous commencez une grossesse pendant le traitement par Kinzalplus. Informez aussi votre médecin si vous planifiez une grossesse.

Comment utiliser Kinzalplus ?

Kinzalplus vous a été prescrit parce que votre médicament actuel n’est pas parvenu à abaisser suffisamment la pression artérielle. Dans ce cas, le médecin vous expliquera comment passer de votre traitement actuel à Kinzalplus 80/12,5 mg.

La dose habituelle de Kinzalplus est un comprimé par jour. Au cas où votre pression artérielle reste trop élevée, le médecin pourra alors décider d’un changement de médication.

Chez les patients atteints d’insuffisance hépatique (anomalies légères à moyennes de la fonction hépatique), la dose quotidienne ne doit pas excéder 40 mg de telmisartan et 12,5 mg d’hydrochlorothiazide.

Les comprimés doivent être pris toujours au même moment de la journée (p.ex. le matin) et avalés avec une quantité suffisante de liquide. Vous pouvez prendre Kinzalplus avec ou entre les repas.

En cas de surdosage, prévenez immédiatement votre médecin ou prenez contact avec le service des urgences de l’hôpital le plus proche.

Si vous avez oublié de prendre votre médicament, prenez la dose oubliée dès que possible le même jour. Si ce n’est plus possible, prenez la dose prescrite de Kinzalplus le lendemain, mais ne doublez pas cette dose.

Ne changez pas de votre propre chef le dosage prescrit. Adressez-vous à votre médecin ou à votre pharmacien si vous estimez que l’efficacité du médicament est trop faible ou au contraire trop forte.

Quels effets secondaires Kinzalplus peut-il provoquer ?

La prise de Kinzalplus peut provoquer les effets secondaires suivants:

Des cas de réactions allergiques avec gonflement des lèvres, de la langue, de la gorge et/ou de la face (angioœdème), de démangeaisons, d’éruptions cutanées et d’urticaire ont été rapportés. Si vous constatez de tels symptômes, informez-en immédiatement votre médecin.

Très fréquent (concerne plus d’un patient sur 10)

Fréquent (concerne 1 à 10 patients sur 100)

– Vertiges;

Occasionnels (concernent 1 à 10 patients sur 1000)

– Carence en potassium;

– Anxiété;

– Évanouissements;

– Sensations cutanées anormales (p.ex. fourmillements);

– Vertiges;

– Pouls rapide, troubles du rythme cardiaque;

– Tension artérielle trop basse;

– Troubles respiratoires;

– Diarrhées;

– Ballonnements;

– Sécheresse buccale;

– douleurs dorsales;

– Douleurs musculaires;

– Crampes musculaires;

– Impuissance;

– Douleurs thoraciques;

Rares (concernent 1 à 10 patients sur 10 000)

– Bronchite;

– Inflammation de la gorge et des sinus;

– Activation ou aggravation d’un lupus érythémateux systémique (une maladie au cours de laquelle le système immunitaire de l’organisme se retourne contre l’organisme lui-même et provoque des douleurs articulaires, des éruptions cutanées et de la fièvre);

– Carence en potassium;

– Augmentation des taux sanguins d’acide urique;

– Dépression;

– Troubles du sommeil, insomnie;

– Troubles de la vision tels que vision floue passagère;

– Troubles respiratoires (y compris pneumonie et œdème pulmonaire);

– Douleurs abdominales;

– Troubles de la digestion;

– Constipation;

– Vomissements;

– Troubles de la fonction hépatique;

– Gonflement (tuméfaction) de la peau;

– Rougeurs de la peau; démangeaisons; éruptions cutanées; urticaire;

– Forte transpiration;

– Douleurs dans les articulations et les jambes;

– Crampes musculaires (crampes dans les mollets);

– Douleurs articulaires;

– Symptômes de type grippal;

– Douleurs;

– Modifications des valeurs de laboratoire

Fréquence indéterminée

– Inflammation de la muqueuse gastrique

En outre, les effets secondaires suivants observés lors d’un traitement avec le telmisartan seul ou l’hydrochlorothiazide seule peuvent survenir:

Fréquent (concerne 1 à 10 patients sur 100)

– Augmentation des taux de lipides dans le sang

Occasionnels (concernent 1 à 10 patients sur 1000)

– Infections urinaires, y compris cystite;

– Anémie;

– Excédent de potassium;

– Pouls lent;

– Troubles de la fonction rénale, y compris insuffisance rénale aiguë;

– Faiblesse;

– Carence en magnésium

– Perte d’appétit;

– Légères nausées

Rares (concernent 1 à 10 patients sur 10 000)

– Infections pouvant aller jusqu’à une infection mortelle du sang (septicémie);

– Modifications de la formule sanguine (parfois sévères);

– Hypersensibilité, réactions allergiques sévères;

– Baisse de la glycémie (hypoglycémie) (chez les diabétiques);

– Augmentation du taux de glucose dans le sang;

– Élimination de glucose dans l’urine;

– Détérioration du métabolisme diabétique;

– Troubles digestifs;

– Augmentation du calcium dans le sang;

– Jaunisse;

– Sensibilité à la lumière;

– Maux de tête;

– Vertiges;

– Eczéma;

– Maladies graves de la peau;

– Symptômes ressemblant à une tendinite;

– Arthrose;

– Diminution de l’hémoglobine

Très rares (concernent moins de 1 patient sur 10 000)

– Inflammation du pancréas;

– Inflammations endommageant les vaisseaux sanguins (nécrosantes);

– Perte de couches de peau (desquamation) étendue;

– Maladie inflammatoire de la peau ou des muqueuses;

– Modification de la formule sanguine, sévère;

Cas isolés

– Cancer de la peau et des lèvres (cancer de la peau « blanc » non mélanocytaire);

– Jaunisse, myopie aiguë, glaucome aigu (glaucome à angle fermé);

– Des cas isolés de myopie aiguë temporaire ou de glaucome (peut se manifester par une diminution de l’acuité visuelle ou des douleurs oculaires quelques heures à quelques semaines après la prise de Kinzalplus, une effusion choroïdienne ou une augmentation de la pression intraoculaire (se manifeste par une perte de vue ou des douleurs oculaires; voir « Quelles sont les précautions à observer lors de l’utilisation de Kinzalplus ? » ont été observés.

– érythème polymorphe

Si vous remarquez des effets secondaires, veuillez en informer votre médecin ou votre pharmacien. Ceci vaut en particulier pour les effets secondaires non mentionnés dans cette notice d’emballage.

Veuillez en outre montrer immédiatement à votre médecin toute modification imprévue de votre peau que vous constatez au cours du traitement par Kinzalplus.

À quoi faut-il encore faire attention ?

Ce médicament ne doit pas être utilisé au-delà de la date figurant après la mention « EXP » sur le récipient.

Conservation

Conserver à température ambiante (15-25 °C).

Conserver dans l’emballage original pour le protéger de l’humidité.

Conserver hors de la portée des enfants.

Autres informations

Pour de plus amples renseignements, consultez votre médecin ou votre pharmacien

qui disposent d’une information détaillée destinée aux professionnels.

Que contient Kinzalplus ?

Principes actifs

1 comprimé à 80/12,5 mg contient: telmisartan 80 mg, hydrochlorothiazide 12,5 mg

1 comprimé à 80/25 mg contient: telmisartan 80 mg, hydrochlorothiazide 25 mg

Excipients

Sorbitol, lactose et autres excipients.

Numéro d’autorisation

56315 (Swissmedic).

Où obtenez-vous Kinzalplus ? Quels sont les emballages à disposition sur le marché ?

En pharmacie, sur ordonnance médicale.

Kinzalplus 80/12,5 mg: emballages de 28 et 98 comprimés.

Kinzalplus 80/25 mg: emballages de 28 et 98 comprimés.

Titulaire de l’autorisation

Bayer (Schweiz) AG, Zurich

Cette notice d’emballage a été vérifiée pour la dernière fois en juin 2020 par l’autorité de contrôle des médicaments (Swissmedic).

Source : Swissmedicinfo.ch (site accédé par Creapharma.ch le 19.02.2021, attention il ne s’agit pas de la date de mise à jour de la notice du médicament. La date de dernière mise à jour de la notice du médicament est mentionnée dans le paragraphe ci-dessus).

Avez-vous trouvé cet article utile ou avez-vous noté une faute ?

Informations sur la rédaction de cet article et la date de la dernière modification: 19.02.2021

Publicité