Publicité

Métolazone Galepharm

Information destinée aux patients en Suisse

Qu’est-ce que Métolazone Galepharm et quand doit-il être utilisé ?

Métolazone Galepharm est utilisé sur prescription du médecin pour traiter des œdèmes (accumulation de liquide dans un tissu) en cas d’affections rénales et d’états à fonction rénale diminuée.

Il s’agit d’un produit qui augmente l’excrétion d’urine (diurétique) avec le principe actif métolazone.

Quand Métolazone Galepharm ne doit-il pas être pris ?

Métolazone Galepharm ne doit pas être utilisé:

– En cas de réactions d’hypersensibilité à l’égard du principe actif ou d’un excipient.

– Lorsque vous ne pouvez plus uriner.

– Lors de coma ou d’états comateux pouvant être dus à une cirrhose.

– En cas de trouble sévère de l’équilibre électrolytique sanguin.

Quelles sont les précautions à observer lors de la prise de Métolazone Galepharm ?

Si Métolazone Galepharm est pris en même temps que des médicaments contre l’hypertension ou avec de l’alcool, la pression sanguine peut baisser et provoquer des vertiges, de la faiblesse et de la fatigue.

Informez immédiatement votre médecin si une infection avec des symptômes comme de la fièvre avec une altération sévère de votre état général ou une fièvre avec des signes locaux d’inflammation tels que douleurs au cou, à la gorge ou dans la bouche surviennent ou si vous rencontrez des difficultés à uriner. Métolazone Galepharm peut réduire le nombre des globules blancs et diminuer ainsi votre résistance aux infections.

Informez votre médecin si vous si devez subir une opération chirurgicale, le dosage devant être adapté le cas échéant.

Informez votre médecin avant d’utiliser ce médicament si vous êtes allergique aux diurétiques (médicaments qui stimulent la production d’urine, en particulier aux sulfamides, thiazides et produits apparentés), si vous souffrez de goutte ou de diabète (maladie du sucre). Votre traitement antidiabétique doit éventuellement être adapté. Votre médecin contrôlera régulièrement vos électrolytes sanguins (potassium, magnésium).

Informez votre médecin de tous les autres médicaments que vous prenez ou utilisez régulièrement ou occasionnellement (aussi ceux à base de plantes). C’est particulièrement important si vous prenez ou utilisez les médicaments suivants:

– Médicaments à base de lithium (pour traiter un certain type de dépression)

– Digoxine (médicament pour traiter un cœur faible)

– Anti-douleurs (anti-inflammatoires non stéroïdiens (AINS; p.ex. diclofénac, ibuprofène, acide méfénamique etc.), acide acétylsalicylique, pour le traitement de douleurs, de fièvre et d’inflammations)

– Ciclosporine (médicament qui agit sur le système immunitaire)

– Diurétiques (autres que la métolazone, qui sont utilisés pour le traitement de maladies rénales, de l’hypertension artérielle, de maladies du cœur et de cirrhoses du foie)

– Inhibiteurs de l’IEC (médicaments pour le traitement de l’hypertension artérielle et de maladies du cœur)

– Warfarine (médicament empêchant la formation de caillots sanguins)

– Insuline ou antidiabétiques oraux

– Corticostéroïdes

– ACTH (une hormone hypophysaire)

– Sotalol (médicament pour le traitement de maladies du cœur et de l’hypertension artérielle)

– Barbituriques (médicaments pour le traitement de l’insomnie, des états anxieux et de l’épilepsie)

– Antagonistes de l’angiotensine II (médicaments pour le traitement de l’hypertension artérielle, de l’insuffisance cardiaque ou de troubles rénaux dus au diabète)

Le traitement par la métolazone peut entraîner une fatigue ou des vertiges qui peuvent affecter les réactions, l’aptitude à conduire et la capacité à utiliser des outils ou des machines!

Métolazone Galepharm contient du lactose. En conséquence, ne prenez Métolazone Galepharm qu’après avoir consulté votre médecin si vous savez que vous souffrez d’une intolérance au sucre.

Ce médicament contient moins de 1 mmol (23 mg) de sodium par comprimé, c.-à-d. qu’il est essentiellement «sans sodium».

Veuillez informer votre médecin ou votre pharmacien si

– vous souffrez d’une autre maladie

– vous êtes allergique

– vous prenez déjà d’autres médicaments (même en automédication!).

Métolazone Galepharm peut-il être pris/utilisé pendant la grossesse ou l’allaitement ?

Métolazone Galepharm ne doit pas être pris pendant la grossesse ou l’allaitement.

Comment utiliser Métolazone Galepharm ?

Métolazone Galepharm doit être pris le matin toujours au même moment par rapport aux aliments (p.ex. toujours avec le petit-déjeuner).

La posologie est de 2.5 mg par jour au début du traitement. Votre médecin peut adapter le dosage, voire l’augmenter, en fonction de votre réponse à ce médicament.

Ne prenez pas la double dose de Métolazone Galepharm si vous avez oublié une dose.

Un surdosage de Métolazone Galepharm peut entraîner soif, nausées, vomissements, confusion, somnolence, maux de tête, crampes musculaires et pression artérielle basse. Dans les cas sévères, un surdosage peut conduire à une fréquence cardiaque irrégulière.

L’utilisation et la sécurité de Métolazone Galepharm n’ont pas été étudiées jusqu’à présent chez les enfants et les jeunes de moins de 16 ans.

Ne changez pas de votre propre chef le dosage prescrit. Adressez-vous à votre médecin ou à votre pharmacien si vous estimez que l’efficacité du médicament est trop faible ou au contraire trop forte.

Quels effets secondaires Métolazone Galepharm peut-il provoquer ?

Les effets secondaires suivants peuvent se manifester lors de la prise de Métolazone Galepharm:

Fréquent (concerne 1 à 10 utilisateurs sur 100)

Fréquent: maux de tête, vertiges, nausées, vomissements, constipation, diarrhée, crampes musculaires.

Les effets secondaires suivants ont également été rapportés:

– Diminution du nombre des globules blancs, des globules rouges ou des plaquettes.

– Diminution des concentrations sanguines de potassium, de sodium ou de chlore, troubles de l’équilibre acido-basique sanguin, augmentation des concentrations sanguines d’acide urique, augmentation de la glycémie, de la sécrétion de glucose dans l’urine, augmentation des valeurs de l’urée et de la créatinine sanguines, augmentation du taux de calcium sanguin, diminution du taux de magnésium sanguin.

– Fatigue.

– Tachycardie.

– Douleurs dans la poitrine.

– Inflammation hépatique, accumulation biliaire.

– Eruption cutanée, urticaire, inflammations des vaisseaux sanguins, réactions cutanées sévères avec région rouge douloureuse, formation de cloques jusqu’au décollement de la peau par couches successives.

– Goutte.

– Frissons.

– Insuffisance rénale.

Métolazone Galepharm peut réduire le nombre des globules blancs et diminuer ainsi votre résistance aux infections.

Informez immédiatement votre médecin si une démangeaison, des rougeurs cutanées, des crises de goutte, des difficultés à uriner ou d’autres symptômes inhabituels surviennent pendant le traitement.

Si vous remarquez des effets secondaires qui ne sont pas mentionnés dans cette notice, veuillez en informer votre médecin ou votre pharmacien. Ceci vaut en particulier pour les effets secondaires non mentionnés dans cette notice d’emballage.

À quoi faut-il encore faire attention ?

Ce médicament ne doit pas être utilisé au-delà de la date figurant après la mention «EXP» sur le récipient.

Remarques concernant le stockage

Ne pas conserver au-dessus de 30 °C. Conserver dans l’emballage d’origine pour le protéger de la lumière.

Tenir hors de portée des enfants.

Remarques complémentaires

Pour de plus amples renseignements, consultez votre médecin ou votre pharmacien, qui disposent d’une information détaillée destinée aux professionnels.

Que contient Métolazone Galepharm ?

Comprimés sécables à 5 mg métolazone.

Principes actifs

Métolazone.

Excipients

Lactose monohydraté, cellulose microcristalline, croscarmellose sodique, stéarylfumarate de sodium.

Numéro d’autorisation

56468 (Swissmedic).

Où obtenez-vous Métolazone Galepharm  ? Quels sont les emballages à disposition sur le marché ?

En pharmacie, seulement sur ordonnance médicale.

Métolazone Galepharm, comprimés sécables: emballages à 20 et 100 comprimés. (B)

Titulaire de l’autorisation

Galepharm AG, Zürich.

Cette notice d’emballage a été vérifiée pour la dernière fois en août 2019 par l’autorité de contrôle des médicaments (Swissmedic).

Source : Swissmedicinfo.ch (site accédé par Creapharma.ch le 08.03.2021, attention il ne s’agit pas de la date de mise à jour de la notice du médicament. La date de dernière mise à jour de la notice du médicament est mentionnée dans le paragraphe ci-dessus).

Avez-vous trouvé cet article utile ou avez-vous noté une faute ?

Lire aussi :


Informations sur la rédaction de cet article et la date de la dernière modification: 08.03.2021

Publicité