Publicité

Mycoster® (Pierre Fabre (Suisse) SA)

Information destinée aux patients en Suisse

Qu’est-ce que Mycoster et quand est-il utilisé ?

Mycoster Crème est un antifongique (une substance détruisant les champignons) à usage local, contenant le principe actif ciclopiroxolamine.

Mycoster Crème est destiné au traitement des affections suivantes:

mycoses (maladies provoquées par des champignons) de la peau avec ou sans infection simultanée par des bactéries;

dermatites séborrhéiques et inflammatoires légères à modérées (rougeurs ou desquamations [pellicules] sur le visage).

Mycoster Crème ne doit être utilisé que sur prescription de votre médecin.

Quand Mycoster ne doit-il pas être utilisé ?

N’appliquez pas Mycoster Crème si vous êtes allergique au principe actif ciclopiroxolamine ou à une autre substance contenue dans Mycoster Crème.

Quelles sont les précautions à observer lors de l’application de Mycoster ?

Mycoster Crème ne doit pas être appliqué à proximité des yeux.

Mycoster Crème contient de l’alcool stéarylique et de l’alcool cétylique susceptibles de déclencher des réactions cutanées locales (par exemple un eczéma).

Aucune interaction avec d’autres médicaments n’a été rapportée à ce jour.

Il est déconseillé d’utiliser un savon à pH acide si vous souffrez d’une infection par une levure (candidose).

Mycoster Crème n’a pas d’effet sur l’aptitude à conduire des véhicules ou à utiliser des machines.

Veuillez informer votre médecin ou votre pharmacien si vous souffrez d’autres maladies, vous présentez des allergies ou vous utilisez d’autres médicaments à usage interne ou externe (y compris en automédication!).

Mycoster peut-il être utilisé durant la grossesse ou l’allaitement ?

Il est déconseillé aux femmes enceintes ou qui allaitent d’utiliser ce médicament.

Demandez conseil à votre médecin ou à votre pharmacien avant l’utilisation d’un quelconque autre médicament.

Comment utiliser Mycoster ?

Ce médicament est exclusivement réservé à un usage externe au niveau cutané. La région à traiter doit être propre et sèche. Lavez-vous soigneusement les mains avant et après chaque application.

Appliquez Mycoster Crème sur les surfaces de peau à traiter, puis faites-là pénétrer en massant doucement.

En cas d’infection fongique cutanée

La dose recommandée est de 2 applications par jour pendant une durée moyenne de 21 jours.

En cas de dermatite séborrhéique légère à modérée du visage

La dose recommandée en début de traitement est de 2 applications par jour pendant 2 à 4 semaines;

on conseille ensuite de poursuivre le traitement par des applications de crème de Mycoster à raison d’une fois par jour pendant 28 jours.

Si vous n’êtes pas certain/e de la manière de poursuivre le traitement, demandez conseil à votre médecin ou à votre pharmacien.

Si vous avez oublié d’appliquer Mycoster Crème

N’essayez pas de compenser cet oubli par une double dose de crème ou une seconde application de la même quantité de crème immédiatement sur la même région. Contentez-vous de poursuivre le traitement comme d’habitude.

L’utilisation et la sécurité de Mycoster n’ont pas été testées à ce jour chez les enfants et les adolescents.

Ne changez pas de votre propre chef le dosage prescrit. Adressez-vous à votre médecin ou à votre pharmacien si vous estimez que l’efficacité du médicament est trop faible ou au contraire trop forte.

Quels effets secondaires Mycoster peut-il provoquer ?

Effets secondaires fréquents (moins de 1 sur 10, mais plus de 1 sur 100 patients traités)

Parmi les effets secondaires fréquents pouvant apparaître dès la première application, on a rapporté des aggravations passagères au lieu d’application (sensations de brûlure, rougeur, démangeaisons). Ces symptômes étant en règle générale de nature transitoire, n’interrompez pas le traitement pour autant.

Effets secondaires occasionnels (moins de 1 sur 100, mais plus de 1 sur 1’000 patients traités)

Parmi les effets secondaires occasionnels, on a observé des réactions locales de type ampoules et des réactions allergiques généralisées. Si de tels effets indésirables se produisent, interrompez immédiatement le traitement et contactez votre médecin aussi rapidement que possible.

Effets secondaires rares (moins de 1 sur 1’000, mais plus de 1 sur 10’000 patients traités)

Réactions locales comme par exemple un eczéma. Contactez votre médecin si tel est le cas.

Si vous remarquez des effets secondaires non mentionnés dans cette notice, veuillez en informer votre médecin ou votre pharmacien.

A quoi faut-il encore faire attention ?

Conservez le médicament hors de portée des enfants.

Le médicament ne doit pas être utilisé au-delà de la date figurant après la mention «EXP» sur le récipient. La date de péremption se rapporte au dernier jour du mois mentionné.

Le tube doit être conservé soigneusement fermé et à 15–30 °C dans son emballage original.

Durée de conservation une fois entamé: 3 mois.

Pour de plus amples renseignements, consultez votre médecin ou votre pharmacien, qui disposent d’une information détaillée destinée aux professionnels.

Que contient Mycoster ?

1 g de crème de Mycoster contient:

Principe actif: 10 mg de ciclopiroxolamine.

Excipients: alcool benzylique comme agent de conservation et d’autres excipients.

Numéro d’autorisation

59959 (Swissmedic).

Où obtenez-vous Mycoster ? Quels sont les emballages à disposition sur le marché ?

En pharmacie, sur ordonnance médicale.

Tube à 30 g.

Titulaire de l’autorisation

Pierre Fabre (Suisse) SA, Allschwil.

Cette notice d’emballage a été vérifiée pour la dernière fois en décembre 2009 par l’autorité de contrôle des médicaments (Swissmedic).

Source : Swissmedicinfo.ch (site accédé par Creapharma.ch le 23.03.2021, attention il ne s’agit pas de la date de mise à jour de la notice du médicament. La date de dernière mise à jour de la notice du médicament est mentionnée dans le paragraphe ci-dessus).

Avez-vous trouvé cet article utile ou avez-vous noté une faute ?

Lire aussi :


Informations sur la rédaction de cet article et la date de la dernière modification: 24.09.2021

Publicité