Publicité

Mysoline®

Information destinée aux patients en Suisse

Qu’est-ce que Mysoline et quand doit-il être utilisé ?

Mysoline contient le principe actif primidone et est utilisé pour combattre divers types d’épilepsie. Mysoline exerce un effet calmant sur le cerveau et les nerfs de la moelle épinière. Il abaisse la fréquence des crises jusqu’à les faire disparaître complètement lors de prises régulières. Votre médecin vous prescrit Mysoline pour le traitement de l’épilepsie et d’autres maladies analogues.

Quand Mysoline ne doit-il pas être pris ?

En cas d’intoxication par des médicaments tels que les somnifères, les antalgiques, les calmants et les excitants, lors d’intoxication alcoolique, ainsi que lors de troubles de la dégradation de l’hémoglobine dans le foie (porphyrie hépatique aiguë), en cas de troubles sévères de la fonction rénale ou hépatique, en cas de lésions du muscle cardiaque ou si vous êtes allergique aux médicaments contenant des barbituriques (certains calmants), un traitement par Mysoline est contre-indiqué.

Quelles sont les précautions à observer lors de la prise de Mysoline ?

Mysoline peut affecter la capacité de réaction, l’aptitude à conduire des véhicules ou à utiliser des outils ou des machines!

Les patients âgés, les enfants, les personnes affaiblies et les patients souffrant d’une insuffisance hépatique ou rénale, ainsi que ceux qui présentent des troubles respiratoires, doivent être surveillés de près.

La prise prolongée peut entraîner une accoutumance. Evitez donc un arrêt brusque du traitement, car des symptômes de sevrage pourraient apparaître.

Beaucoup de médicaments peuvent influencer l’action de Mysoline. Par conséquent, veuillez informer votre médecin si vous prenez déjà d’autres médicaments, en particulier d’autres antiépileptiques, des somnifères, des antalgiques ou des calmants, des anticoagulants, des hormones (telles que androgènes, progestatifs, estrogènes et glucocorticoïdes) ou des médicaments phytothérapeutiques contenant du millepertuis. Pour la même raison, il importe de s’abstenir de boire de l’alcool pendant le traitement.

Mysoline peut diminuer l’efficacité des contraceptifs («pilule»). Faites-vous conseiller par votre médecin sur les moyens fiables pour rester protégée contre une grossesse.

Un petit nombre de patients traités par des antiépileptiques, comme Mysoline, ont eu des idées d’automutilation ou de suicide. Si vous deviez avoir de telles pensées à n’importe quel moment de votre traitement par Mysoline, contactez immédiatement votre médecin.

Veuillez informer votre médecin ou votre pharmacien si vous souffrez d’une autre maladie, si vous êtes allergique ou si vous prenez déjà d’autres médicaments en usage interne ou externe (même en automédication)!

Mysoline peut-il être pris pendant la grossesse ou l’allaitement ?

Mettez votre médecin au courant si vous êtes enceinte, si vous allaitez ou si vous prévoyez une grossesse. Mysoline peut avoir un effet négatif sur l’enfant à naître.

Pendant une grossesse ou pendant la période d’allaitement, ne prenez Mysoline que sur demande expresse de votre médecin. Si le traitement se poursuit pendant la grossesse, votre médecin peut demander des examens de contrôle périodiques.

Comment utiliser Mysoline ?

Ne prenez Mysoline que sous contrôle médical et en respectant les instructions de votre médecin.

Le dosage doit être adapté individuellement. Chez certains patients, le traitement uniquement à base de Mysoline suffit, alors que chez d’autres, seule l’association de Mysoline à d’autres médicaments fait disparaître les symptômes.

En moyenne, les adultes et les enfants âgés de plus de 9 ans ont besoin de 3–6 comprimés par jour; les enfants de 6 à 9 ans, de 3–4 comprimés par jour; les enfants de 2 à 5 ans, de 2–3 comprimés par jour et les enfants de 2 ans et moins, de 1–2 comprimés par jour.

Le traitement débute avec la prise d’un demi-comprimé tard le soir, avant le coucher.

La dose journalière sera répartie sur deux prises équivalentes, toujours à la même heure, matin et soir. (Exemple: si vous devez prendre 4 comprimés par jour, vous prendrez 2 comprimés le matin et 2 le soir, sans les croquer, pendant les repas avec un peu de liquide.)

Il est important que vous vous soumettiez régulièrement aux examens de contrôle prescrits.

Ne changez pas le dosage prescrit de votre propre chef. Adressez-vous à votre médecin ou à votre pharmacien lorsque vous estimez que l’efficacité du médicament est trop faible ou au contraire trop forte.

Quels effets secondaires Mysoline peut-il provoquer ?

La prise de Mysoline peut provoquer les effets secondaires suivants:

Fréquent: obnubilation, tremblement des yeux, nausées, démarche mal assurée, troubles visuels.

Occasionnel: fatigue, somnolence, allongement du temps de réaction, diminution des capacités de jugement, troubles de l’élocution, lassitude, vertiges.

Rare: augmentation des taux d’enzymes hépatiques.

Les céphalées, les vomissements, la constipation et les douleurs des muscles, des os, des nerfs et des articulations sont d’autres effets indésirables constatés. Parmi les effets secondaires cités, beaucoup peuvent être plus intenses au début du traitement. En particulier chez les enfants et les patients âgés, les barbituriques peuvent déclencher des états d’excitation («réactions paradoxales» avec agitation, agressivité et confusion mentale). Il convient d’informer immédiatement le médecin si des états d’excitation ou des modifications cutanées apparaissent. Des réactions d’hypersensibilité, surtout sous la forme de réactions cutanées de types très divers, sont connues. Dans des cas isolés, ces réactions cutanées peuvent avoir des conséquences sévères.

Comme lors de tout traitement anti-épileptique prolongé, il est recommandé de contrôler régulièrement la formule sanguine, étant donné que, dans de rares cas, le phénobarbital a induit des modifications de la formule sanguine.

Comme le traitement peut perturber le métabolisme du calcium, il est également recommandé d’effectuer régulièrement des examens de contrôle appropriés et, le cas échéant, de donner de la vitamine D, surtout chez les enfants.

Des cas de diminution de la densité de l’os (ostéopénie, ostéoporose) et des fractures de l’os ont été rapportés. Si vous prenez depuis longtemps des antiépileptiques, si vous souffrez d’ostéoporose ou si vous prenez des stéroïdes, veuillez en informer votre médecin ou votre pharmacien.

Dans de rares cas, Mysoline peut provoquer une maladie de Dupuytren (épaississement du tissu conjonctif de la paume de la main, entraînant une fixation d’un ou plusieurs doigts en flexion).

Mettez votre médecin au courant si vous remarquez de tels symptômes pathologiques lors de la prise de Mysoline.

Un traitement prolongé par Mysoline peut entraîner un manque de certaines substances dans le sang. Dans de tels cas, le médecin prescrit des médicaments supplémentaires appropriés.

Si vous remarquez d’autres effets secondaires, veuillez en informer votre médecin ou votre pharmacien.

À quoi faut-il encore faire attention ?

Les comprimés doivent être conservés à température ambiante (15–25 °C), à l’abri de la lumière et de l’humidité et hors de la portée des enfants.

Garder la boîte de comprimés bien fermée.

Le médicament ne doit pas être utilisé au-delà de la date figurant après la mention «EXP» sur le récipient. Si vous avez des comprimés périmés, veuillez les rapporter à votre pharmacie, qui se chargera de les détruire.

Pour de plus amples renseignements, consultez votre médecin ou votre pharmacien, qui disposent d’une information détaillée destinée aux professionnels.

Que contient Mysoline ?

Les comprimés de Mysoline sont de couleur blanche; ils contiennent chacun 250 mg de primidone comme principe actif, ainsi que des adjuvants.

Numéro d’autorisation

17885 (Swissmedic).

Où obtenez-vous Mysoline ? Quels sont les emballages à disposition sur le marché ?

En pharmacie, sur ordonnance médicale.

Comprimés de Mysoline à 250 mg: emballage de 100 comprimés.

Titulaire de l’autorisation

Curatis AG, 4410 Liestal.

Cette notice d’emballage a été vérifiée pour la dernière fois en avril 2013 par l’autorité de contrôle des médicaments (Swissmedic).

Source : Swissmedicinfo.ch (site accédé par Creapharma.ch le 23.03.2021, attention il ne s’agit pas de la date de mise à jour de la notice du médicament. La date de dernière mise à jour de la notice du médicament est mentionnée dans le paragraphe ci-dessus).

Avez-vous trouvé cet article utile ou avez-vous noté une faute ?

Informations sur la rédaction de cet article et la date de la dernière modification: 04.04.2021

Publicité