Publicité

Paracodin®, Gouttes

Information destinée aux patients en Suisse

Soumis à la loi fédérale sur les stupéfiants et les substances psychotropes

Qu’est-ce que le Paracodin et quand est-il utilisé ?

Paracodin contient le principe actif dihydrocodéine. C’est un médicament qui calme la toux. Son effet marqué sur le centre de la toux réduit la fréquence et l’intensité des quintes. Paracodin s’emploie contre la toux et les irritations de la muqueuse respiratoire de tout genre.

Paracodin est également employé à court terme pour le traitement symptomatique des diarrhées.

Quand Paracodin ne doit-il pas être utilisé ?

Veuillez informer votre médecin si vous souffrez de troubles affectant le centre respiratoire ou la fonction respiratoire, de troubles de la conscience ou d’états pathologiques impliquant une pression intracrânienne accrue. La prise à long terme n’est pas indiquée en cas de constipation chronique, cela pouvant l’aggraver.

Paracodin ne doit pas être utilisé dans les situations suivantes :

Les médicaments à base de dihydrocodéine ne doivent pas être utilises chez les enfants âgés de moins de 12 ans en raison du risque d’effets secondaires graves, y compris des troubles respiratoires.

Les femmes qui allaitent ne doivent pas prendre de dihydrocodéine. La dihydrocodéine peut nuire au nourrisson, car elle est excrétée dans le lait maternel.

Quelles sont les précautions à observer lors de la prise du Paracodin ?

Les gouttes contiennent 21% vol. d’alcool.

Ne pas consommer de boissons alcooliques pendant un traitement avec Paracodin, l’alcool peut modifier l’effet du médicament de manière imprévisible. L’usage permanent ou abusif du médicament peut entraîner une accoutumance.

Veuillez ne prendre Paracodin qu’après avoir consulté votre médecin si vous savez que vous souffrez d’une intolérance au sucre.

Paracodin contient du p-hydroxybenzoate de méthyle comme conservateur. Cette substance peut provoquer des réactions allergiques, même tardives.

Ce médicament contient moins de 1 mmol de sodium (23 mg) par ml, c’est-à-dire qu’il est pratiquement “sans sodium”.

En cas de toux rebelle et récidivant sans cesse depuis longtemps, et dont la cause n’est pas précisée, ou en cas d’échec manifeste du traitement, il est indiqué de consulter le médecin avant de continuer le traitement par ce médicament.

Veuillez informer votre médecin ou votre pharmacien si vous souffrez d’autres maladies, si vous êtes allergique ou si vous prenez déjà d’autres médicaments en usage interne ou externe (même en automédication !). Cela vaut en particulier pour les médicaments contre l’hypertension artérielle, les somnifères et les tranquillisants.

La dihydrocodéine est déconseillée aux adolescents âgés de 12 à 18 ans qui souffrent de troubles respiratoires, car cette population de patients est plus sensible aux troubles respiratoires induits par Ia dihydrocodéine dans certaines circonstances.

Le risque que comporte Ia codéine pour les patients du phénotype « métaboliseurs ultrarapides du CYP206 » est bien connu : des taux sériques toxiques d’opioïdes peuvent se développer même à faible dose. Le métabolisme de Ia dihydrocodéine (et sa conversion en dihydromorphine) est similaire à celui de la codéine.

Si vous remarquez l’un des effets indésirables suivants, vous devez arrêter de prendre ce médicament et demander immédiatement l’avis de votre médecin : respiration lente ou superficielle, confusion, somnolence, rétrécissement des pupilles, nausées ou vomissements, manque d’appétit.

Ce médicament peut affecter les réactions, l’aptitude à la conduite et l’aptitude à utiliser des outils ou des machines.

Paracodin peut-il être pris pendant la grossesse ou l’allaitement ?

Paracodin ne doit pas être pris pendant la grossesse. Votre médecin pourra toutefois faire des exceptions à la règle.

Les femmes qui allaitent ne doivent pas prendre de la dihydrocodéine. La dihydrocodéine peut nuire au nourrisson, car elle est excrétée dans le lait maternel.

Comment utiliser le Paracodin ?

Sauf prescription contraire du médecin, les dosages recommandés sont les suivants :

Il est recommandé de ne pas administrer la spécialité antitussive Paracodin à jeun.

Ne changez pas de votre propre chef le dosage prescrit. Adressez-vous à votre médecin ou à votre pharmacien si vous estimez que l’efficacité du médicament est trop faible ou au contraire trop forte.

Quels effets secondaires le Paracodin peut-il provoquer ?

La prise ou l’utilisation du Paracodin peut provoquer les effets secondaires suivants :

Une constipation, des nausées, des vomissements peuvent se produire notamment au début du traitement. Occasionnellement on observe de la somnolence, de légers maux de tête, des réactions allergiques au niveau de la peau (rougeurs, démangeaisons, urticaire). Veuillez informer votre médecin des effets indésirables persistants ou qui ne font pas partie de la liste ci-dessus.

En cas d’utilisation abusive, il existe un risque de dépendance.

Si vous remarquez des effets secondaires, contactez votre médecin ou votre pharmacien. Cela vaut notamment pour les effets secondaires qui ne sont pas mentionnés dans cette notice.

A quoi faut-il encore faire attention ?

Conserver ce médicament à l’abri de la lumière, à température ambiante (15–25 °C), dans un endroit sec et hors de la portée des enfants.

Le médicament ne doit pas être utilisé au-delà de la date figurant après la mention « EXP» sur le récipient.

Si vous avez des emballages, dont la durée de conservation est échue, rapportez-les à votre pharmacien qui les détruira.

Pour de plus amples renseignements, consultez votre médecin ou pharmacien. Ces personnes disposent d’informations détaillées.

Que contient Paracodin ?

1 ml (correspond à environ 30 gouttes)

Agents actifs

10 mg de thiocyanate de dihydrocodéine.

Excipients

Sucre de canne, saccharine sodique, glycérol, arômes (essence de thymus, essence de cacao, essence de miel), alcool (21% en volume), caramel (E 150a), p-hydroxybenzoate de méthyle (E 218), acide citrique monohydraté, eau purifiée.

Numéro d’autorisation

23774 (Swissmedic).

Où obtenez-vous le Paracodin ? Quels sont les emballages à disposition sur le marché ?

Peut être remis sans ordonnance médicale en pharmacie par un pharmacien après un conseil spécialisé personnalisé.

L’emballage suivant est à disposition :

Paracodin Gouttes: 20 ml.

Titulaire de l’autorisation

Farmaceutica Teofarma Suisse SA, 6901 Lugano.

Cette notice d’emballage a été vérifiée pour la dernière fois en mars 2020 par l’autorité de contrôle des médicaments (Swissmedic).

Source : Swissmedicinfo.ch (site accédé par Creapharma.ch le 08.04.2021, attention il ne s’agit pas de la date de mise à jour de la notice du médicament. La date de dernière mise à jour de la notice du médicament est mentionnée dans le paragraphe ci-dessus).

Avez-vous trouvé cet article utile ou avez-vous noté une faute ?

Informations sur la rédaction de cet article et la date de la dernière modification: 17.04.2021

Publicité