Publicité

Propycil® 50

Information destinée aux patients en Suisse

Qu’est-ce que Propycil 50 et quand doit-il être utilisé ?

Propycil 50 contient le principe actif propylthiouracile qui inhibe la fonction thyroïdienne (thyréostatique). Il est utilisé en cas d’hyperthyroïdie, comme préparation à l’opération de la glande thyroïde ainsi qu’avant ou après un traitement à l’iode radioactif de l’hyperthyroïdie.

Propycil 50 ne peut être utilisé que sur prescription du médecin.

De quoi faut-il tenir compte en dehors du traitement ?

Au cours du traitement par Propycil 50, votre médecin procèdera à des contrôles réguliers de la fonction thyroïdienne pour empêcher un surdosage. De même, il contrôlera régulièrement la formule sanguine, la coagulation sanguine et la fonction hépatique.

Quand Propycil 50 ne doit-il pas être pris ?

Propycil 50 ne doit pas être utilisé en cas d’hypersensibilité à la substance active propylthiouracile ou à l’un des excipients, en cas de troubles graves de l’hématopoïèse (formation des globules sanguins) ainsi qu’en cas d’agranulocytose (forte diminution de certains globules blancs), d’altération grave de la fonction hépatique et de cancer de la thyroïde.

Propycil 50 ne doit pas être utilisé en cas d’intolérance au lactose car Propycil 50 contient du lactose.

Quelles sont les précautions à observer lors de la prise de Propycil 50 ?

Propycil 50 peut entraver la formation de globules sanguins dans la moelle osseuse et entraîner une baisse des globules blancs. Une forte diminution de certains globules blancs (agranulocytose) peut se produire en l’espace de quelques heures et peut être potentiellement mortelle. Une agranulocytose se manifeste par de la fièvre, de l’abattement, une inflammation des amygdales pharyngiennes et de la muqueuse buccale. En cas d’apparition de ces signes, vous devez immédiatement vous adresser à votre médecin afin qu’il puisse analyser votre sang.

Des cas isolés de lésions hépatiques ont été rapportés, qui étaient liés à l’utilisation de Propycil 50 et qui pouvaient aller jusqu’à une insuffisance hépatique aiguë. Des changements correspondants surviennent brusquement et de manière imprévisible. Les symptômes possibles sont p. ex. des troubles alimentaires, des démangeaisons, des douleurs dans la partie supérieure droite de l’abdomen. Informez votre médecin sans délai si de tels symptômes surviennent.

Lors de l’utilisation de Propycil 50, il est possible que se forment des anticorps contre certains éléments des globules blancs avec pour conséquence des inflammations des vaisseaux sanguins dans différents organes. Cela peut par exemple se manifester par de la fièvre, des symptômes pseudo-grippaux ou des altérations de la peau. Informez votre médecin sans délai si de tels symptômes surviennent.

Propycil 50 peut renforcer l’action du bêtabloquant propranolol et des anticoagulants (acénocoumarol, phenprocoumon); en cas de prise simultanée de Propycil 50 et de médicaments anticoagulants, le médecin contrôlera de près la coagulation sanguine.

Les anti-inflammatoires ou analgésiques acide acétylsalicylique peuvent renforcer l’action de Propycil 50. Veuillez informer votre médecin si vous prenez de tels médicaments.

Propycil 50 contient du lactose et ne doit pas être pris par les patients(e)s ayant une intolérance au galactose, un déficit en lactase ou un trouble de la résorption du glucose/galactose (maladies héréditaires).

Veuillez ne prendre Propycil 50 qu’après avoir consulté votre médecin si vous savez que vous avez une intolérance au sucre.

Les enfants de moins de 6 ans ne doivent pas prendre Propycil 50.

L’utilisation de Propycil 50 peut provoquer des effets secondaires tels que somnolence et vertiges, qui peuvent affecter votre réactivité, votre capacité à conduire et à utiliser des outils ou des machines!

Veuillez informer votre médecin ou votre pharmacien, si vous souffrez d’une autre maladie, vous êtes allergique ou si vous prenez ou appliquez d’autres médicaments en usage interne ou externe (même en automédication!)!

Propycil 50 peut-il être pris pendant la grossesse ou l’allaitement ?

Pendant la grossesse, Propycil 50 peut être pris pour éviter un avortement ainsi que l’apparition d’une hypothyroïdie et d’un goitre chez le nouveau-né. Pendant votre grossesse, le médecin vous surveillera étroitement et modifiera éventuellement le traitement. Veuillez parler avec votre médecin si vous êtes enceinte, si vous supposez l’être ou prévoyez de l’être.

Veuillez parler avec votre médecin si vous allaitez un enfant. Il surveillera la fonction thyroïdienne de votre enfant.

Comment utiliser Propycil 50 ?

Propycil 50 se prend en général 3 fois par jour. Les comprimés se prennent sans être croqués au moment des repas avec suffisamment de liquide. Le médecin fixera le dosage individuel du médicament pour chaque patient.

La dose initiale chez les adultes, les adolescents et les enfants de plus de 10 ans est de 1½ à 2 comprimés 3 fois par jour. Dans les cas graves et après administration d’iode, une dose initiale 6 à 12 comprimés par jour à répartir sur 4 à 6 prises peut être nécessaire. La dose d’entretien est de ½ à 3 comprimés par jour.

L’enfant âgé de 6 à 10 ans prend au début 1 à 3 comprimés par jour, puis plus tard ½ à 1 comprimé par jour.

Le médecin traitant fixera la durée du traitement. Elle dépend du type et de la gravité de la maladie.

L’utilisation et la sécurité de Propycil 50 n’ont pas été établies à ce jour pour les enfants de moins de 6 ans.

Ne changez pas de votre propre chef le dosage prescrit. Adressez-vous à votre médecin ou à votre pharmacien si vous estimez que l’efficacité du médicament est trop faible ou au contraire trop forte.

Quels effets secondaires Propycil 50 peut-il provoquer ?

Un effet secondaire grave mais très rare (chez 1 patient sur 10 000) est la forte baisse de certains globules blancs (agranulocytose) qui s’accompagne parfois de graves complications mortelles (septicémie), hépatite ou dermatites avec nécrose tissulaire, fièvre médicamenteuse et inflammation des vaisseaux sanguins qui peuvent se manifester sous forme de fièvre, d’abattement, d’hématomes, de saignements, d’amygdalite, d’aphtes, de troubles alimentaires, de démangeaisons, de douleurs dans l’abdomen supérieur droit.

Chez des patients traités avec Propycil 50 et dont la glande thyroïdienne est hyperactive, il peut arriver, très rarement (chez 1 patient sur 10 000), que se forment des anticorps contre certains éléments des globules blancs (appelés anticorps antineutrophiles cytoplasmatiques, ANCA), qui peuvent entraîner chez une partie d’entre ces patients des inflammations des vaisseaux sanguins (appelées vasculites). En plus de provoquer des douleurs articulaires et musculaires ainsi que des symptômes pseudo-grippaux, ces vasculites peuvent conduire notamment aussi à d’autres lésions: sur la peau (éruptions cutanées et hémorragies inflammatoires); aux reins (très rarement des troubles de la fonction rénale et des inflammations du tissu rénal, dans des cas isolés une insuffisance rénale aiguë); et aux poumons (une inflammation de la structure pulmonaire ou des alvéoles pulmonaires associée à des crachats de sang).

Si de tels symptômes surviennent, prenez contact sans tarder avec votre médecin.

Fréquent (concerne 1 à 10 utilisateurs sur 100)

Urticaire, diminution des globules blancs.

Rare (concerne 1 à 10 utilisateurs sur 10 000)

Diminution des plaquettes sanguines et du facteur de coagulation prothrombine, troubles de la formation des globules rouges, destruction des globules sanguins (hémolyse), réactions d’hypersensibilité, augmentation du volume des ganglions lymphatiques, fièvre médicamenteuse, réactions inflammatoires des vaisseaux sanguins, syndrome pseudo-lupus (une maladie du système immunitaire), hypothyroïdie, vertiges, céphalées, somnolence, sensations d’engourdissement/picotements dans les extrémités, inflammation des nerfs, troubles du goût et de l’odorat, troubles de la vision, inflammation du tissu pulmonaire, asthme, nausées, vomissements, douleurs épigastriques, dysfonctionnement des glandes salivaires, inflammation hépatique, jaunisse, dépigmentation de la peau, démangeaisons, éruptions cutanées, affections cutanées inflammatoires, chute des cheveux, douleurs musculaires et articulaires, inflammation de plusieurs articulations, maladie rénale de nature inflammatoire, accumulation d’eau surtout dans les jambes.

Effets secondaires en cas de surdosage

Un surdosage de Propycil 50 entraîne une hypothyroïdie. Celle-ci se manifeste par une faiblesse générale, une légère fatigabilité, une intolérance au froid, une sensation permanente de froid, une incapacité de transpirer, un désintérêt pour les choses de la vie courante, des difficultés de concentration, une prise de poids, un ralentissement du rythme cardiaque, des douleurs cardiaques, des troubles circulatoires, un essoufflement, de la constipation, des douleurs rhumatismales (douleurs dans les membres, parfois lancinantes) ainsi que des picotements et une sensation d’engourdissement dans les doigts.

Un traitement destiné à bloquer la thyroïde conduit, si le dosage est trop fort, à la formation d’un goitre (strume) ou à une augmentation du volume d’un goitre préexistant.

Si vous remarquez des effets secondaires, veuillez en informer votre médecin ou votre pharmacien. Ceci vaut en particulier pour les effets secondaires non mentionnés dans cette notice d’emballage.

À quoi faut-il encore faire attention  ?

Ce médicament ne doit pas être utilisé au-delà de la date figurant après la mention «EXP» sur le récipient.

Remarques concernant le stockage

Conserver à température ambiante (15-25°C).

Conserver dans l’emballage d’origine pour le protéger le contenu de la lumière.

Conserver hors de portée des enfants.

Remarques complémentaires

Pour de plus amples renseignements, consultez votre médecin ou votre pharmacien, qui disposent d’une information détaillée destinée aux professionnels.

Que contient Propycil 50 ?

1 comprimé contient:

Principes actifs

50 mg de propylthiouracile

Excipients

Lactose, amidon de maïs, stéarate de magnésium, dioxyde de silicium très dispersé, Povidon K30, amidon pré-gélatinisé.

Numéro d’autorisation

56300 (Swissmedic).

Où obtenez-vous Propycil 50 ? Quels sont les emballages à disposition sur le marché ?

En pharmacie, seulement sur ordonnance médicale.

Emballages de 20 et 100 comprimés.

Titulaire de l’autorisation

Curatis AG, 4410 Liestal.

Cette notice d’emballage a été vérifiée pour la dernière fois en mars 2020 par l’autorité de contrôle des médicaments (Swissmedic).

Source : Swissmedicinfo.ch
Remarques :
– L’équipe de Creapharma.ch a copié à la main le contenu de Swissmedicinfo le 25.06.2021, attention il ne s’agit pas de la date de mise à jour de la notice du médicament, la date de dernière mise à jour de la notice du médicament est mentionnée dans le paragraphe en gras juste ci-dessus.
– Comme information interne à Creapharma.ch, il s’agit de la 1ère mise à jour de cette page depuis le lancement début 2021 de cette rubrique.
– Swissmedicinfo informe via son site Internet les médicaments mis à jour (via rubrique “Textes modifiés”). Creapharma.ch s’engage dans un délai maximum de 30 jours à mettre à jour chaque page médicament provenant de Swissmedicinfo (rubrique Informations destinées aux patients). Cela signifie que pendant quelques jours cette page ne puisse pas être 100% mise à jour. Pour une information toujours mise à jour (actuelle), consultez directement le site Swissmedicinfo.

Avez-vous trouvé cet article utile ou avez-vous noté une faute ?

Lire aussi :


Informations sur la rédaction de cet article et la date de la dernière modification: 25.06.2021

Publicité