Publicité

Pyrazinamide Labatec®

Information destinée aux patients en Suisse

Qu’est-ce que le Pyrazinamide Labatec et quand est-il utilisé ?

Le Pyrazinamide est un médicament contre la tuberculose. Il tue les bactéries tuberculeuses et inhibe en même temps la croissance de nouvelles bactéries. Le Pyrazinamide est utilisé uniquement en polythérapie, c’est-à-dire avec d’autres antituberculeux. Le médicament est généralement administré au début du traitement durant 2–3 mois. Le médicament ne doit être utilisé que sur prescription du médecin.

De quoi faut-il tenir compte en dehors du traitement ?

Ce médicament vous a été prescrit par votre médecin pour le traitement de votre maladie actuelle.

L’antibiotique contenu dans le Pyrazinamide n’est pas efficace contre tous les agents causant la tuberculose. L’administration d’un tuberculostatique (médicament contre la tuberculose) mal choisi ou incorrectement dosé peut causer des complications. C’est pourquoi vous ne devez jamais l’utiliser de vous-même pour le traitement d’autres maladies ou d’autres personnes. Même si une nouvelle infection apparaît plus tard, vous ne devez pas utiliser le Pyrazinamide sans consulter à nouveau le médecin.

Quand le Pyrazinamide Labatec ne doit-il pas être utilisé ?

En cas d’hypersensibilité au pyrazinamide ou à l’un des excipients.

Les enfants de moins de 3 ans ne devraient recevoir de Pyrazinamide que si cela paraît absolument nécessaire.

Le Pyrazinamide ne doit être administré ni aux patients atteints d’une maladie hépatique aiguë (ou durant les 6 mois suivant cette maladie), ni chez les patients avec anamnèse d’hépatite médicamenteuse à l’isoniazide, ni chez les patients atteints de troubles de la fonction rénale, de goutte ou de porphyrie.

Quelles sont les précautions à observer lors de la prise/utilisation de Pyrazinamide Labatec ?

En cas d’hypersensibilité aiguë et grave, arrêter le traitement avec Pyrazinamide Labatec.

Le pyrazinamide peut provoquer une dysfonction, une inflammation ou des lésions hépatiques graves, dans des cas isolés avec issue fatale. En cas de prise concomitante d’autres antituberculeux (surtout la rifampicine et l’isoniazide); ces événements peuvent apparaître plus fréquemment.

C’est pour cette raison que votre médecin surveillera attentivement votre fonction hépatique, en particulier si vous présentez les facteurs de risque de lésion des cellules hépatiques suivants:

l’âge;

une affection hépatique pré-existante;

la prise concomitante de médicaments hépatotoxiques;

une insuffisance rénale;

la consommation quotidienne d’alcool/une consommation excessive d’alcool;

une mauvaise alimentation;

être une femme noire ou latino-américaine.

Les premiers signes avant-coureurs d’une hépatite sont: fatigue, sensation de faiblesse, malaises, manque d’appétit, nausées ou vomissements. D’autres signes sont la coloration jaune des yeux (conjonctive) ou de la peau, ou une décoloration des selles. En cas d’apparition de ces symptômes, consultez sans tarder votre médecin.

Votre médecin surveillera, au début du traitement puis à intervalles réguliers, votre fonction hépatique ainsi que votre formule sanguine et votre fonction rénale.

Lors de la prise simultanée de Pyrazinamide et de quelques autres substances comme par ex. l’acide acétylsalicylique (Aspirine), l’acide ascorbique (vitamine C), le probénécide et l’allopurinol, l’effet peut être diminué réciproquement. Par contre, l’effet hypoglycémiant (qui diminue le taux de sucre dans le sang) des antidiabétiques peut être renforcé.

C’est pourquoi les patients auxquels le médecin prescrit simultanément à la Pyrazinamide des médicaments contre la goutte ou des antidiabétiques doivent être surveillés de manière intensive.

En outre, la prise simultanée de la cyclosporine et de pyrazinamide entraîne une réduction de l’efficacité de la cyclosporine. Ethionamide et le pyrazinamide pris ensemble peut provoquer une hépatite sévère.

L’administration simultanée de zidovudine réduit fortement l’efficacité de pyrazinamide.

Veuillez informer votre médecin ou votre pharmacien, si vous prenez de tels médicaments.

Les patients très âgés ou dont l’état de nutrition est mauvais ne devraient prendre le Pyrazinamide que sous contrôle médical strict.

Comme l’efficacité des contraceptifs  hormonaux («pilule») n’est plus garantie, il faut utiliser des moyens contraceptifs supplémentaires durant un traitement au Pyrazinamide.

Le phénomène de photosensibilité peut se présenter chez les patients sensibles. Pendant un traitement au pyrazinamide on évitera donc d’exposer la peau à des rayons solaires ardents.

Ce médicament peut affecter les réactions, l’aptitude à la conduite et l’aptitude à l’utiliser des outils ou des machines!

Ceci est particulièrement valable lors de la consommation simultanée d’alcool.

Veuillez informer votre médecin ou votre pharmacien si vous souffrez d’une autre maladie, vous êtes allergique, vous prenez déjà d’autres médicaments en usage interne ou externe (même en automédication!).

Le Pyrazinamide Labatec peut-il être pris pendant la grossesse ou l’allaitement ?

Le Pyrazinamide ne devrait pas être administré durant la grossesse et l’allaitement. On ne sait pas si le Pyrazinamide passe dans le placenta et donc dans la circulation de l’enfant. Il a cependant été démontré que le Pyrazinamide passe dans le lait maternel.

Comment utiliser le Pyrazinamide Labatec ?

Ne changez pas de votre propre chef le dosage prescrit. Adressez-vous à votre médecin ou à votre pharmacien si vous estimez que l’efficacité du médicament est trop faible ou au contraire trop forte.

Pendant les deux mois de la phase initiale de traitement intensif, le médicament doit être administré selon un schéma de prise régulier et quotidien, en association avec d’autres antituberculeux.

La dose journalière prescrite doit être administrée en une seule prise après le repas; elle ne doit pas être répartie durant la journée.

Adultes et enfants de plus de 10 ans

La dose journalière est de 25 (20–30) mg/kg de poids corporel.

La dose quotidienne totale ne devrait pas dépasser 2 g.

Lorsqu’un traitement antituberculeux est commencé, il faut le poursuivre aussi longtemps que le médecin le prescrit. Vous ne devez changer ni la dose journalière ni la durée du traitement sans en avoir parlé à votre médecin ou à votre pharmacien. Les symptômes de la maladie disparaissent souvent avant que l’infection ne soit totalement guérie. C’est pourquoi le traitement devrait être poursuivi après la disparition des symptômes de la maladie. Une durée d’administration trop courte peut avoir pour conséquence une rechute de la maladie.

Ne changez pas de votre propre chef le dosage prescrit. Adressez-vous à votre médecin ou à votre pharmacien si vous estimez que l’efficacité du médicament est trop faible ou au contraire trop forte.

Quels effets secondaires le Pyrazinamide Labatec peut-il provoquer ?

La prise ou l’utilisation de Pyrazinamide Labatec peut provoquer les effets secondaires suivants:

Pyrazinamide Labatec peut occasionnellement provoquer des maux de tête, un vertige, de l’excitabilité, de l’insomnie et des vomissements.

Rarement il se produit une aggravation d’ulcère peptique et des crampes dans le bas-ventre.

Fréquemment anorexie, un manque d’appétit, douleurs abdominales, et nausées.

Pyrazinamide Labatec peut provoquer des réactions cutanées; flush, prurit, pellagre, éruption cutanée, urticaire, acné, photosensibilisation.

Les personnes sensibles ne devraient pas s’exposer à un rayonnement solaire trop intense car il peut survenir des éruptions cutanées.

Chez les diabétiques le pyrazinamide peut abaisser le taux de la glycémie et dérégler le dosage de l’insuline.

Très fréquemment on a constaté des douleurs musculaires et articulaires.

Il peut aussi se produire un malaise, de la fièvre, ou des rougeurs sur le visage, rarement des oedèmes (gonflement consécutif à l’afflux d’eau dans l’espace intercellulaire, p.ex. de la peau et des muqueuses).

Le pyrazinamide peut provoquer une dysfonction, une inflammation ou des lésions hépatiques graves, dans des cas isolés avec issue fatale. En cas de prise concomitante d’autres antituberculeux (surtout la rifampicine et l’isoniazide), ces événements peuvent apparaître plus fréquemment.

Les premiers signes avant-coureurs d’une hépatite sont: fatigue, sensation de faiblesse, malaises, manque d’appétit, nausées ou vomissements. D’autres signes sont la coloration jaune des yeux (conjonctivite) ou de la peau, ou une décoloration des selles. En cas d’apparition de ces symptômes, consultez sans tarder votre médecin.

Des troubles semblables à ceux de la goutte peuvent se produire durant le traitement; ils sont passagers et disparaissent à l’arrêt du traitement.

Rarement ont été observés des cas de dysurie, d’inflammations rénales et d’altérations de la formule sanguine.

Le médecin décidera s’il est éventuellement nécessaire de stopper l’administration de ce médicament.

Si vous remarquez d’autres effets secondaires, veuillez en informer votre médecin, votre pharmacien.

A quoi faut-il encore faire attention ?

Avant de commencer le traitement et durant le traitement, votre médecin va effectuer de temps en temps un contrôle de la fonction hépatique et rénale pour plus de sûreté. Une consommation exagérée d’alcool augmente le risque. Même lors d’une utilisation conforme aux prescriptions, le Pyrazinamide peut modifier les capacités de réaction de telle manière que la capacité de prendre part activement au trafic ou de se servir de machines sera perturbée. Ceci est particulièrement valable lors de la prise simultanée d’alcool.

Conserver à température ambiante (15–25 °C), à l’abri de la lumière dans l’emballage original et hors de portée des enfants.

Pyrazinamide 750 mg en flacon: stabilité après l’ouverture du flacon: Une fois le flacon ouvert, le produit reste stable pendant 2 mois (à condition que la date de péremption ne soit pas dépassée).

A la fin du traitement, le reste du médicament doit être rapporté au médecin ou au pharmacien afin qu’il puisse être correctement éliminé.

Le médicament ne doit pas être utilisé au-delà de la date figurant après la mention «EXP» sur le récipient.

Pour de plus amples renseignements, consultez votre médecin, votre pharmacien qui disposent d’une information détaillée destinée aux professionnels.

Que contient le Pyrazinamide Labatec ?

Principe actif: Pyrazinamide Labatec contient 400 mg, 500 mg ou 750 mg de pyrazinamide par comprimé.

Excipients: Carboxymethylamylum natricum A, Cellulosum microcristallinum, Copovidonum, Calcii stearas

Numéro d’autorisation

57699 (Swissmedic).

Où obtenez-vous le Pyrazinamide Labatec ? Quels sont les emballages à disposition sur le marché ?

En pharmacie, seulement sur ordonnance médicale non renouvelable.

Pyrazinamide Labatec 400 mg, cpr 100 (avec une gravure de 400)

Pyrazinamide Labatec 500 mg, cpr 100 (avec une gravure de 500)

Pyrazinamide Labatec 750 mg, cpr 100 (avec une gravure de 750)

Titulaire de l’autorisation

Labatec-Pharma S.A. 1217 Meyrin (Genève).

Cette notice d’emballage a été vérifiée pour la dernière fois en juin 2017 par l’autorité de contrôle des médicaments (Swissmedic).

Source : Swissmedicinfo.ch (site accédé par Creapharma.ch le 23.04.2021, attention il ne s’agit pas de la date de mise à jour de la notice du médicament. La date de dernière mise à jour de la notice du médicament est mentionnée dans le paragraphe ci-dessus).

Avez-vous trouvé cet article utile ou avez-vous noté une faute ?

Lire aussi :


Informations sur la rédaction de cet article et la date de la dernière modification: 25.04.2021
Publicité